Menu
Spectrobes
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Spectrobes sur DS /

Test du jeu Spectrobes sur DS

Test : Spectrobes
DS
Spectrobes
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 mars 2007 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (94)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.1/20
Partager sur :

Au-delà de son nom peu engageant, Spectrobes est un titre qui pourrait faire mouche auprès d'une certaine catégorie de joueurs possesseurs de Nintendo DS. Le soft est en effet calibré de manière à répondre aux attentes des plus jeunes, avec son univers qui semble tout droit issu d'un dessin animé et son concept proche de celui des Pokémon.

Spectrobes

Difficile de chercher à définir Spectrobes sans commencer par évoquer tout un chapelet de termes barbares relatifs aux différentes notions qui régissent l'univers de ce jeu. Le mot Spectrobes désigne déjà les créatures que vous serez amené à contrôler indirectement tout au long de l'aventure par le biais d'un accessoire appelé Prizmod, le personnage principal que l'on dirige pouvant être considéré comme leur dresseur attitré. De nature évolutive, les Spectrobes s'obtiennent, s'éduquent et s'utilisent d'une manière assez complexe sur laquelle nous reviendrons un tout petit peu plus loin, mais on peut considérer qu'ils sont les ennemis naturels des Krawls, des monstres dévoreurs de planètes qui se divisent en plusieurs sous-races. Aux côtés du jeune dresseur Rallen, le joueur évoluera à travers la galaxie au gré des missions qu'il se verra confier par la guilde spatiale, aidé dans sa quête par un certain nombre d'alliés humains auxquels viendront s'ajouter les nombreux Spectrobes qu'il aura découverts.

Spectrobes
Les combats se déroulent en temps réel dans une zone fermée.
Même s'il se voit comme un combattant aguerri et qu'il ne manque jamais une occasion de se battre, Rallen constatera vite que ses aptitudes physiques ne font pas le poids contre la puissance bestiale des Krawls, et qu'il ne pourra compter uniquement sur l'arsenal mis à sa disposition par la guilde pour vaincre ses ennemis. C'est la raison pour laquelle le héros n'interviendra finalement que très peu durant les affrontements, se contentant plutôt de guider les Spectrobes qui sont sous son contrôle pour les faire attaquer intelligemment. Lorsque vous entrez en collision avec un groupe ennemi symbolisé à l'écran par une mini tornade, un combat en temps réel s'engage dans une arène fermée. En déplaçant Rallen, vous pouvez alors vous débrouiller pour orienter vos deux créatures actives dans la direction des monstres adverses, puis déclencher l'attaque de l'un des deux Spectrobes. L'action dépend évidemment du type de chaque créature et de son niveau d'évolution, mais vous devrez obligatoirement attendre deux à trois secondes avant de pouvoir lancer une nouvelle attaque. Le seul moyen de frapper avec vos deux Spectrobes en même temps est de recourir à une technique commune qui n'est accessible que dans certaines conditions et seulement après avoir chargé une jauge de puissance située en bas de l'écran. Le fait de contrôler certains types de Spectrobes peut également autoriser l'utilisation de combos vous permettant d'enchaîner plusieurs actions différentes durant vos attaques. Très particulier, le système de combat s'étoffe et se complexifie au fil du jeu, mais il s'avère tout de même peu dynamique et ne constitue pas le meilleur atout du titre.

Spectrobes
L'excavation des fossiles perd beaucoup de son intérêt à la longue.
Ce qui intéressera davantage le joueur, c'est certainement la gestion des Spectrobes, un point sur lequel se sont particulièrement attardés les concepteurs en essayant d'aller plus loin que ce qui avait déjà été fait dans d'autres productions. Tout commence par la recherche des fossiles à localiser à l'aide d'un jeune Spectrobe qui arpentera les niveaux à vos côtés comme un toutou flairant des truffes. Celui-ci pourra évidemment être remplacé ensuite par d'autres créatures aux aptitudes plus évoluées. Lorsque vous parvenez à localiser un fossile, une phase d'excavation se déclenche. Jouable uniquement au stylet, cette séquence de paléontologie requiert une certaine finesse, puisqu'une utilisation trop brusque des outils peut suffire à réduire le fossile en miettes. Là encore, les outils en question s'étoffent au fil du jeu, mais la méthode reste toujours la même et devient vite lassante, dans la mesure où les éléments à déterrer pullulent dans les niveaux. Une fois en possession de votre fossile, vous devrez retourner au labo du vaisseau pour éveiller la créature cachée à l'intérieur. Cette étape met à contribution le micro de la DS et consiste à parler en veillant à ce que le son de votre voix coïncide avec une limite donnée. Autant dire qu'il vaudra mieux souffler tranquillement dans le micro pour surmonter cette épreuve gadget. Vous obtiendrez ainsi un jeune Spectrobe qui pourra soit vous accompagner, soit être placé dans un incubateur où vous pourrez le caresser et le nourrir pour le faire évoluer au stade supérieur. Les Minérocs dénichés de la même manière que les fossiles vous serviront à les alimenter pour en faire des créatures de combat ou de soutien selon les cas.

Spectrobes
La phase d'éveil des créatures met à contribution le micro de la console.
Le jeu comporte ainsi un grand nombre de possibilités qu'il n'est pas forcément nécessaire de présenter ici dans le détail mais qui témoignent du soin apporté à sa conception. Tout cela ne suffit pourtant pas à rendre celui-ci pleinement convaincant, car si le début promet une certaine richesse dans le gameplay, la suite se révèle beaucoup moins surprenante. Les mêmes mécanismes se répètent inlassablement, et le long processus d'élevage des Spectrobes devient rapidement fastidieux. Le fait de voyager d'une planète à une autre ne renouvelle d'ailleurs pas grand-chose, la narration étant peu développée et les quêtes limitées à de simples phases de recherche. Le recours au stylet, indispensable pour accomplir certaines actions, aurait gagné à être utilisé davantage, au lieu de nous obliger à passer par les boutons pour faire défiler les textes ou interagir avec l'environnement. Ce manque d'ergonomie se retrouve aussi dans les phases de combat, inutilement longues et beaucoup trop répétitives. Il est également frustrant de devoir attendre de posséder certains objets pour débloquer toutes les options du soft. C'est le cas des différents modes de jeu à plusieurs mais aussi du système de reconnaissance des cartes livrées avec le jeu. Des échanges seront ensuite nécessaires si vous voulez réunir les 12 cartes permettant d'acquérir toutes les créatures cachées de l'univers de Spectrobe, ce qui n'intéressera que les joueurs ayant pour ambition de rassembler la totalité des monstres présents dans le jeu.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    La 3D passe plus ou moins bien mais le soft a le mérite d'afficher une image continue sur les deux écrans, ce qui est appréciable. Le design manga séduira les plus jeunes, même si les monstres ont un charisme assez discutable.

  • Jouabilité 12 /20

    Le titre propose des phases de jeu plutôt variées, où l'on retiendra notamment les fouilles au stylet et les affrontements en temps réel. Malheureusement, une fois passée la première heure de jeu, la progression devient exagérément répétitive.

  • Durée de vie 14 /20

    La longévité dépend évidemment de vos objectifs, puisqu'il est tout à fait possible de faire avancer la quête principale sans s'encombrer de la recherche systématique de tous les Spectrobes. Les options multijoueurs relancent également l'intérêt, mais il faudra attendre de les débloquer.

  • Bande son 10 /20

    La bande-son se limite à un accompagnement d'ambiance assez discret qu'on aurait souhaité plus dynamique.

  • Scénario 11 /20

    L'aspect aventure est relégué au second plan et les quelques dialogues ne parviennent pas vraiment à nous impliquer dans une histoire qui ne promet pas beaucoup de rebondissements, mais au moins les textes sont traduits.

Destiné principalement au jeune public, Spectrobes est un titre atypique qui tente de renouveler un concept hérité de Pokémon en le modernisant. Pourtant, le résultat déçoit dans le sens où la profusion d'éléments mis à notre disposition ne suffit pas à masquer une progression qui ne sait pas comment se renouveler. Ni les phases de combat ni les phases d'excavation ne renferment un intérêt assez probant pour nous donner envie de passer du temps à élever des créatures si peu attachantes, et seul l'aspect collection peut justifier une exploration approfondie de l'univers de Spectrobes.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 mars 2007 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (94)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.1/20
Mis à jour le 15/03/2007 à 18:00
Nintendo DS Action Aventure Disney Interactive Jupiter
A lire aussi
Wiki de Spectrobes 07 déc. 2014, 17:14
02:28
Dernières Preview
PreviewMortal Shell : La perspective d'une bonne alternative aux Souls-Like Il y a 19 heures
PreviewWatch Dogs Legion : Le bac à sable ultime pour les hackers en herbe ? 12 juil., 21:45
PreviewAssassin's Creed Valhalla : Une plongée prometteuse dans l'âge des Vikings 12 juil., 21:45
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020