Menu
Company of Heroes
  • Tout support
  • PC
  • Mac
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview Company Of Heroes

Ce jeu de stratégie temps réel se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale risque bien de faire beaucoup parler de lui. Il faut dire que le pédigré de ses géniteurs ne peut que donner confiance aux joueurs puisqu'il s'agit ni plus ni moins que de Relic Entertainment qui s'est occupé du titre et qui a déjà développé les excellents STR Homeworld et Warhammer 40000 : Dawn of War. Et comme on pouvait légitimement l'espérer, Company of Heroes est plutôt prometteur.

Company Of Heroes

Alors certes, le contexte dans lequel est ancré ce nouveau jeu est nettement plus commun que le cadre futuriste d'un Homeworld ou d'un Warhammer 40000, mais faute d'être original, le scénario de la campagne solo profite d'une narration constituée de scènes cinématiques fort bien réalisées. En fait, le joueur doit prendre le contrôle des troupes alliées lors du débarquement de Normandie de juin 1944 et pendant les semaines qui vont suivre. En tout, ce ne sont pas moins de 15 missions que vous devrez remplir et qui vont du simple anéantissement de la présence ennemi sur la carte, à la défense d'une base, à l'accomplissement d'objectifs chronométrés et j'en passe. Tout cela se fait soit à l'aide d'un nombre d'unités limité, soit via l'édification d'une base et la création d'une véritable petite armée.

Company Of Heroes
Le lance-flammes, mon arme préférée.
Au premier abord, Company of Heroes se présente sous la forme d'un STR tout ce qu'il y a de plus classique. On peut construire des bâtiments et des défenses grâce aux ingénieurs et on peut aussi créer ses propres troupes et véhicules. Cependant, le gameplay se démarque de la masse de jeux de stratégie par quelques idées très sympathiques dont la plupart ont d'ailleurs été inaugurées dans le précédent jeu des studios Relic, j'ai nommé Warhammer 40000 : Dawn of War. Ainsi, et à l'exception des véhicules et de quelques unités d'infanterie particulières comme les snipers, on ne peut pas contrôler ses hommes indépendamment les uns des autres puisqu'ils sont regroupés en plusieurs petites escouades. Avantage de la chose, si l'une d'entre elles a perdu un élément, vous pourrez le remplacer en ordonnant aux unités restante de rentrer à la base. Pratique !

Company Of Heroes
Il ne faut pas que le char traverse le pont ! Vite, des renforts !
Pratique aussi la petite icône qui apparaît pour nous préciser si nos soldats sont à couvert ou non. L'icône passe du rouge si vos troupes sont exposées, au vert si elles sont protégées par un élément du décor (murs, sacs de sables...). C'est d'ailleurs l'une des choses à laquelle vous devez prêter la plus grande attention si vous voulez progresser. Le positionnement est primordial non seulement pour minimiser les dégâts que peuvent vous infliger vos ennemis, mais aussi pour détruire le plus rapidement possible les unités adverses. Chaque type d'unité dispose en effet d'un point faible qu'il faut savoir exploiter si vous souhaitez vaincre. Par exemple, le blindage de la plupart des chars d'assaut est plus léger à l'arrière et il faudra donc tout faire pour vous placer dans le dos de ces derniers pour les détruire tout en veillant à ce que vos adversaires n'arrivent pas à en faire de même avec vos propres tanks sous peine de voir leur espérance de vie baisser de façon drastique. C'est donc à une véritable guerre de mouvement à laquelle on participe, une guerre dans laquelle on doit sans cesse tirer profit du positionnement de ses unités et du paysage pour l'emporter.

Company Of Heroes
Attaque discrète d'une position ennemie.
Comme dans Warhammer 40000 : Dawn of War, tout est fait pour pousser le joueur à adopter une stratégie offensive. Chaque carte est divisée en plusieurs zones et sur chacune de ces dernières se trouve un point stratégique qu'il faut capturer si vous voulez gagner des ressources. Il existe trois ressources : la main-d'oeuvre, le carburant et les munitions. Pour faire simple, plus vous disposez d'entrepôts de munitions et plus votre compteur de munitions grimpera vite ce qui vous permettra d'upgrader votre armée et d'utiliser des armes spéciales plus souvent (grenades...). Pour ce qui est de la main d'oeuvre, elle détermine le nombre d'unités que vous pourrez créer. Quant au carburant, il est indispensable pour construire les bâtiments et créer des véhicules. Bref, il vous faudra essayer de vous emparer d'un maximum de zones de la map. Et attention, car pour qu'un point stratégique capturé vous octroie un bonus de ressources, il faut que la zone sur laquelle il se trouve soit reliée à celle où est établi votre QG, sinon, rien ne vous sera accordé. Logique puisque le ravitaillement ne passe alors plus. Il est donc inutile de conquérir un territoire isolé si vous ne possédez pas aussi les zones le reliant à votre base.

Company Of Heroes
Les trois arbres des troupes de l'Axe : il vous faudra en choisir un en fonction de votre manière de jouer.
Company of Heroes comporte aussi quelques brides d'éléments qui font un peu penser à un jeu de rôle. Déjà, les unités gagnent de l'expérience au fil des batailles ce qui fait qu'un vétéran sera plus efficace en combat qu'un bleu. Ensuite, au fur et à mesure des victoires, le joueur gagne des points de commandements qu'il peut dépenser pour acheter des améliorations de trois sortes : la première est tournée vers l'infanterie, la deuxième est destinée à améliorer vos unités aériennes et la dernière se focalise sur les véhicules blindés. Il faut évidemment choisir l'un de ces trois arbres et y dépenser ensuite ses points pour acheter de nouvelles aptitudes. Ces arbres ne sont pas tout à fait identique lorsqu'on joue avec les troupes de l'Axe (ce qui est possible dans le mode escarmouche et multijoueur) puisqu'on retrouve alors trois doctrines : défensive, offensive et de terreur. Mais nous détailleront de manière plus poussée les modes multijoueurs et escarmouches dans le test puisqu'ils constitueront certainement le coeur même de ce jeu. Pour conclure, on ne peut qu'être confiant quant au devenir de Company of Heroes qui promet beaucoup et qui sera disponible en magasin fin septembre 2006. Espérons que d'ici là les quelques bugs rencontrés soient corrigés, que le niveau de difficulté soit un peu mieux équilibré et que les temps de chargement soient raccourcis.

PC Stratégie Relic Entertainment THQ
Commander Company of Heroes
PC
Fnac Marketplace
8.05 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Meilleures offres
Fnac Marketplace PC 8.05€ Rakuten PC 14.99€ Rakuten PC 14.99€ Amazon PC 107.84€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
13
TestAssassin's Creed Valhalla : La Colère Des Druides
PC PS5 Xbox Series
10
TestHood : Outlaws & Legends
PS5 PS4
16
TestSubnautica : Below Zero
PC PS5 PS4
Les jeux attendus
1
Biomutant
25 mai 2021
2
Mass Effect : Legendary Edition
14 mai 2021
3
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022