Menu
Mission Kursk
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Mission Kursk
PC
Mission Kursk
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Superpanda
L'avis de Superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 juin 2006 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Partager sur :

On ne les arrête plus ! Les extensions destinées à l'excellent, mais néanmoins déjà assez vieux Blitzkrieg continuent de paraître, preuve que le titre de Nival a beaucoup inspiré les modeurs en tout genre. Cette fois-ci, c'est Active Gaming (à qui l'on devait déjà le très réussi Mission Barbarossa) qui s'y colle. Qu'offre donc Mission Kursk face à ses nombreux concurrents ? Eh bien c'est ce que nous allons voir maintenant.

Mission Kursk

Blitzkrieg est sans conteste l'un des jeux de stratégie disposant du plus grand nombre d'add-on développés par différents studios. Au sein de ce grand choix d'extensions proposées aux inconditionnels du titre, certaines sont néanmoins sorties du lot, ce qui fut le cas de Mission Barbarossa. Aujourd'hui, Active Gaming revient à la charge avec Mission Kursk, qui nécessite évidemment de posséder l'une des trois versions dites "officielles" de Blitzkrieg pour fonctionner. En clair, il vous faut avoir l'un des trois titres suivants : Blitzkrieg patché en 1.2, Burning Horizon ou encore Rolling Thunder.

Mission Kursk
Vous n'avez pas droit à un soutien aérien lorsque la météo n'est pas bonne.
Tout comme dans Mission Barbarossa, Mission Kursk prend pour cadre les événements qui se sont déroulés sur le front de l'est pendant la Seconde Guerre mondiale. On se retrouve plus précisément à devoir commander les troupes allemandes lors de l'opération Citadelle qui donna lieu à la célèbre bataille de Kursk. Cette opération dura moins de 10 jours et commença le 4 juillet 1943 pour se terminer devant la ville de Prokhorovka. Principale originalité de l'add-on, ce n'est pas une mais bien deux campagnes qui sont proposées puisqu'on peut choisir de participer à l'offensive nord ou à l'offensive sud. Evidemment, la durée de vie s'en ressent et constitue l'un des points forts de Mission Kursk qui nous offre pas moins d'une quinzaine de niveaux assez longs comportant plusieurs objectifs (principaux et secondaires). La rejouabilité est aussi très bonne puisque vous aurez parfois à choisir entre continuer l'attaque ou attendre pour réapprovisionner vos unités. Ce choix a évidemment un impact sur la mission qui suit. Le contenu se voit aussi enrichi grâce à la présence d'une quarantaine de nouvelles unités (chars, véhicules de transport...).

Mission Kursk
Au choix : l'offensive nord ou sud.
Mais ce qui fait véritablement de Mission Kursk une réussite, c'est son intelligence artificielle. Tirée en grande partie de celle de Mission Barbarossa, elle a été améliorée pour l'occasion. Pour tout vous dire, l'ennemi adopte vraiment une attitude très agressive à votre égard et ne vous laisse aucun répit. De plus, on remarque que de gros progrès ont été faits sur le plan du pathfinding. On voit ainsi nettement moins la situation très désagréable des troupes qui se gênent entre elles lorsqu'elles traversent un pont. Ces améliorations étaient de toutes façons indispensables au vu du choix qui a été fait par les développeurs au niveau des véhicules détruits. Si dans le Blitzkrieg original, ceux-ci disparaissaient du champ de bataille au bout de quelques minutes, dans Mission Kursk, ils restent en place près d'une heure ! Evidemment, vous comprenez bien que cet élément change tout au niveau de la tactique à adopter. Pas question ainsi de détruire un char adverse se trouvant sur un pont que vous devez prendre, sinon, vous devrez attendre pour le traverser. Il faut être plus malin que ça. Rassurez-vous cependant, car si cette fonctionnalité aurait pu être très préjudiciable au gameplay si jamais il n'y avait qu'un seul chemin pour aller à l'objectif, les développeurs ont prévu plusieurs passages et les cartes sont vraiment grandes ce qui permet de ne pas trop être gêné par les épaves jonchant le sol.

Mission Kursk
Un bois est un endroit idéal pour camoufler ses troupes.
Côté réalisation, on retrouve évidemment le moteur graphique de Blitzkrieg qui commence à dater sérieusement. On ne peut donc pas dire que le jeu soit beau. Pour ce qui est de l'interface, c'est exactement la même que celle du jeu original et les habitués n'auront donc aucun mal pour retrouver leurs marques. A l'inverse de Blitzkrieg, on ne choisit cependant pas les unités dont on dispose au début du combat puisqu'elles nous sont imposées, réalisme historique oblige. En fait, le seul choix que vous aurez à faire entre deux missions est celui de l'amélioration que vous voulez développer. Ce réalisme souhaité est la raison principale qui fait que le niveau de difficulté est vraiment très corsé et ce, dès les premières cartes et même en mode facile (qui porte décidément très mal son nom). Cette extension est donc véritablement réservée aux joueurs chevronnés qui ne regretteront pas cet achat au vu de la grande qualité du soft. Sans conteste un des meilleurs add-on destiné à Blitzkrieg.

Les notes
  • Graphismes 11 /20

    Le moteur de Blitzkrieg vieillit, c'est une évidence. Les graphismes ne sont donc plus du tout à la pointe du progrès.

  • Jouabilité 16 /20

    On profite d'une excellente jouabilité grâce à une amélioration de l'IA et du pathfinding. En outre, les missions proposées se déroulent sur de grandes cartes et demandent la mise en place de véritables stratégies. Bourrins s'abstenir.

  • Durée de vie 15 /20

    La durée de vie est bonne pour un add-on, car même si le jeu ne contient "que" 15 cartes, il faut dire que celles-ci sont vastes et que le niveau de difficulté est très élevé.

  • Bande son 15 /20

    Les développeurs ne se sont pas contentés de reprendre la bande-son d'origine puisqu'ils ont inclus une soixantaine de nouveaux bruitages. Hélas, la musique est toujours la même ce qui pourra peut-être lasser ceux qui ont déjà passé des dizaines d'heures sur Blitzkrieg.

  • Scénario 14 /20

    Un grand respect des faits historiques et la couverture d'une bataille très peu abordée jusque-là sont deux des points forts de Mission Kursk. En revanche le titre pèche, tout comme Blitzkrieg, par une narration minimaliste essentiellement constituée de textes.

Mission Kursk offre un très bon rapport qualité-prix. Disposant d'une durée de vie plus que correcte et d'un gameplay parfaitement au point, l'add-on se permet même d'innover un peu et d'améliorer l'IA et le pathfinding du jeu d'origine. Si vous êtes toujours un inconditionnel de Blitzkrieg, vous pouvez investir les yeux fermés, quant aux autres, on leur conseillera plutôt l'achat d'un jeu de stratégie un peu plus frais proposant une réalisation plus actuelle.

Profil de Superpanda
L'avis de Superpanda
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 juin 2006 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Mis à jour le 05/06/2006 à 18:00
PC Stratégie Focus Active Gaming
Dernières Preview
PreviewRollerCoaster Tycoon 3 - Complete Edition : un portage Switch sur de bons rails 14 sept., 15:00
PreviewRide 4 : L'épisode de transition prometteur pour Milestone ? 11 sept., 14:00
PreviewImmortals Fenyx Rising : entre Zelda et Assassin's Creed, son coeur balance 10 sept., 21:45
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Gotham Knights
2021
3
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020