Menu
RF Online
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
RF Online
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 mars 2006 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.1/20
Test RF Online

RF Online : Version 1.5

4 240 vues

Après les ouragans Everquest 2, Final Fantasy 11 et World Of Warcraft, les MMORPG bénéficiant d'une campagne marketing bien moindre semblent trouver difficilement une place dans laquelle s'insérer. De plus, dans un genre où pratiquement tous les genres de gameplay ont été tentés et où les mêmes compétences reviennent titres après titres, l'originalité ressent un certain malaise à éclore. Lorgnant ouvertement du côté d'une science-fiction mâtinée d'heroic fantasy, RF Online, développé par le studio coréen CCR, suit donc cette cruelle ligne, ne cherchant pas à développer un univers purement rafraîchissant. Pourtant, ne pourrait-on pas espérer trouver en son sein ces petits détails qui provoquent le changement ?

RF Online

A l'inverse de nombreux MMO n'amenant pas vraiment d'étonnement lors de la découverte des premiers environnements de jeu, le titre édité par Codemasters entre dans la danse des pixels avec une approche particulière et intéressante de l'architecture. Si le coeur vous inspire à choisir le camp des Cora lors de votre première partie, vous atterrirez dans une sorte de palace éthéré, brassant des teintes lumineuses. Cathédrale multicolore à l'aspect quasiment végétal, ce bâtiment majestueux vous rassurera nettement quant à l'avenir artistique du soft. De fait, chaque "race" se voit affiliée comme d'habitude à une patrie, exposant sa propre atmosphère et une architecture endémique. Au nombre de trois, à savoir Accretia, Cora, et Bellato, ces peuplades oscillent entre des environnements à dominante végétale dans deux premiers cas et nettement plus technologiques pour le dernier. Cela offre une diversité de paysages très agréable, même si l'on peut regretter amèrement le manque de choix au niveau des factions présentes. Cependant, vous prendrez sûrement le loisir d'admirer longuement le design du titre, situé à mi-chemin entre Lineage 2 et Magna Carta, pouvant aussi bien se montrer aérien et chamarré que sombre et déshumanisé. De plus, le chara-design se montre de grande qualité, notamment dans le domaine des êtres mécaniques de l'Union Bellato, parvenant à réaliser le tour de force de proposer des mechas charismatiques. Enfin, les différentes pièces d'armures, objets et équipements variés font également montre d'une apparence peaufinée et charmeuse. Le simple fait d'admirer la carcasse d'acier d'un guerrier de niveau 25 pousse férocement à braver les éléments et les créatures griffues dans le but de ressembler à ce combattant inébranlable. Pourtant, un défaut handicapant se cache ici adroitement.

RF Online
Certaines zones ont une ambiance vraiment dépaysante.
En effet, si vous ressentirez un bonheur toujours renouvelé d'acquérir des armes et des protections de plus en plus imposantes et merveilleuses, vous vous apercevrez rapidement que le manque de diversité joue un rôle très important dans l'allure générale des protagonistes. Vous tomberez effectivement très souvent sur des joueurs revêtant exactement un accoutrement similaire au vôtre, sans possibilité de copyright personnel. Un problème légèrement contourné grâce au changement de classe possible pour 1000 Disena seulement, mais qui vous retombera dessus fatalement au gré de vos rencontres. Mais l'essence de RF Online reste bien évidemment la découverte, suivie de près par l'excitation de l'expédition punitive contre des créatures innocentes. Et c'est sur ce point précis que le titre de CCR se démarque, malheureusement dans le mauvais sens du terme. En fait, le soft peut se diviser en deux parties. Une fois votre avatar créé, vous avez le choix entre effectuer des quêtes classiques ou une sorte d'affrontement cataclysmique en PvP ayant pour but le contrôle de l'ensemble de la Crag Mine, renfermant les éléments nécessaires à l'économie de la planète. Dans le premier cas, vos tâches ne seront pas spécifiquement excitantes, basées essentiellement sur la collecte d'une vingtaine d'individus d'une race de monstre précise. Si ces phases sont faussement justifiées par des bribes indigentes de scénario, du genre : "Ramène-nous 20 créatures afin que nos chercheurs puissent effectuer des recherches vitales sur leur morphologie", elles permettent surtout de monter rapidement de niveau. En effet, vos obtiendrez une nouvelle épreuve à chaque level atteint, et ce sans autre argument que celui-ci. Et pour vous pousser à la compétition, il vous sera impossible d'enchaîner directement avec cette nouvelle étape tant les cibles sont puissantes. Vous devrez donc engranger de l'expérience sur vos précédentes proies durant une heure avant d'avoir la moindre chance de victoire. Un schéma ludique très pauvre donc, qui plus est très lassant, même à court terme.

RF Online
Le combat à deux épées reste l'un des plus violents mais également des plus jouissifs.
Devant un si maigre intérêt sur ce plan, à quoi cela peut-il bien servir de se borner à effectuer ces missions idiotes ? D'une part, elles vous donneront accès au bout de quelques heures d'intenses affrontements à un véritable attirail de combattant flattant l'ego, et d'autre part elles vous permettront de gravir les échelons jusqu'à atteindre un niveau suffisamment haut pour le véritable coeur du jeu. Basé, comme explicité en amont, sur la défense d'une mine de métaux précieux, cette guerre entre factions donne la pleine mesure d'elle-même une fois que l'on se trouve littéralement capable de l'entreprendre. N'essayez surtout pas, même si cela est possible dans l'absolu, de vous y rendre sous le level 25 minimum, sans quoi vous seriez aussitôt détruit sans autre forme de procès. Le but est en fait de contrôler des tours appelées Control Tower, appartenant à l'un des clans existants. Une fois l'un de ces "piliers" détruits, la faction victorieuse obtiendra les bonnes grâces du Holystone Keeper, une sorte de créature géante gardienne du gisement. De fait, les vainqueurs auront le droit légitime de ponctionner des richesses durant un temps limité, déduit de l'état général de l'armée ayant remportée le conflit. Les autres n'auront plus qu'à attendre sagement afin d'éviter la colère du gardien, ayant la capacité de tuer n'importe qui sans grand problème. Un principe assez original et clairement passionnant, qui pourtant vaut difficilement les heures passées à s'ennuyer dans des rixes sans saveur contre des bêtes féroces et néanmoins fort réussies. D'autant que le système de combat n'est pas vraiment des plus excitants non plus. Dans les faits, il vous suffit de cliquer sur un ennemi afin de vous rendre compte de son niveau, matérialisé par des ronds de couleurs aussi nombreux que la créature est coriace, et de valider votre assaut. Vous pouvez en sus effectuer un mouvement spécial, à choisir parmi une douzaine disponible en commun pour toutes les classes, et certains inhérents à ces dernières (comme la magie par défaut pour les Spiritualists). En outre, vous aurez le pouvoir d'acheter des sortes de globes de sorcellerie conférant à votre personnage de la Force, équivalente à de la magie, rendant les différents "jobs" presque similaires.

RF Online
Avant de pouvoir parcourir les cieux, vous devrez atteindre le niveau 35. Bon courage !
Heureusement, vous pourrez ensuite vous munir d'assauts impressionnants, liés à l'évolution de votre classe, ainsi que d'armes inédites, disponibles au niveau 30. Entre des invocations pour les unes, des ustensiles d'assaut lourds pour les autres et des mechas pour les derniers, vous aurez aisément de quoi détruire avec précision vos concurrents et les petits monstres sans défense. Une source de compensation qui ne suffit pourtant pas à mettre de côté la carence d'un sentiment épique. Lors de vos périples, il vous arrivera bien souvent de parcourir des zones imposantes sans faire de rencontres inamicales. On a réellement l'impression de vaquer à des occupations secondaires, ce qui se révèle assez déprimant à la longue. Ce qui laisse du temps, dans le rôle de Specialist, pour se lancer dans la création d'objets, un principe digne d'intérêt et réellement utile dans les temps de disette. Vous aurez également le loisir de contempler les décors naturels assez vides du jeu, tranchant nettement avec les édifices complexes. Affichant des textures correctes et une modélisation acceptable, sans plus, RF Online se laisse parcourir avec un certain onirisme en tête, même s'il manque cruellement de relief. Au final et malgré ses affrontements de masse en PvP sincèrement passionants, le soft de CCR peine à se démarquer des autres MMORPG. De plus, ces lacunes et son manque de fond véritable le condamne à errer dans des plaines sans vie. Dommage, car il permet une immersion immédiate. La révolution n'est pas pour aujourd'hui.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Malgré des textures assez pauvres et une modélisation limitée, RF Online parvient toutefois à surnager grâce à son ambiance accrocheuse et son design de qualité. Pas vraiment à la pointe généralement au niveau graphique (mis à part certains "élus") les MMORPG jouent énormément sur leur atmosphère, ce que réussit fortement le soft de CCR. Les effets lumineux sont quant à eux de qualité et ne font pas pâle figure.

  • Jouabilité 12 /20

    Si les commandes se prennent en main de manière instinctive et que le titre est on ne peut plus accessible, il manque clairement de variété et de fond. Le système de combat se révèle pauvre et sans véritable attrait, allant de paire avec les missions de la partie molle du jeu, complètement inintéressantes. Heureusement, le mode PvP "de masse" remonte joyeusement la barre, permettant au soft de sortir du marasme. A noter également que les armes offertes à haut niveau et la possibilité de créer des items restent de bonnes idées.

  • Durée de vie 15 /20

    Si vous parvenez à accrocher au PvP apocalyptique du soft, bien pensé mais particulièrement violent, vous partirez pour des heures et des heures de combats acharnés. En revanche, nombre d'entre vous seront sûrement arrêtés par les missions "de base", sans intérêt et répétitives à outrance. A noter tout de même que si vous vous laissez happer par l'ambiance vous aurez un certain plaisir à rester connecté.

  • Bande son 15 /20

    Si les thèmes s'avèrent assez redondants, les orchestrations sont de grande qualité et les mélodies font preuve d'un degré de réussite élevé. Entre des morceaux guerriers et des plages poussant à la contemplation, la bande-son de RF Online suit une inspiration relativement classique, malgré quelques incartades rappelant le côté S-F de l'ensemble. Une piste ressemble d'ailleurs fortement à une composition de Sakuraba pour Star Ocean 3.

  • Scénario /

    -

Clairement décevant au regard de ce que semblait proposer le jeu, RF Online ne parvient pas à se placer dans la course folle des MMORPG massifs comme World Of Warcraft ou Everquest 2. Plus sobre, amenant une ambiance S-F légèrement différente et un design parfois plus léché, le titre de CCR se démarque tout de même grâce à ces points précis. Il bénéficie également de l'aide d'une gestion habile du PvP (du moins dans sa version guerre rangée) et de petites idées sympathiques. Toutefois, rien de suffisant pour vous le conseiller. Essayez-le pour vous faire une idée, mais vous déchanterez sûrement assez rapidement.

Note de la rédaction

12
16.1

L'avis des lecteurs (16)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Killy,  Jeuxvideo.com
Par Killy, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC CCR Inc. Codemasters MMO RPG
Dernières Preview
PreviewWartales : un RPG médiéval qui vous veut du mal 30 nov., 16:00
PreviewHalo Infinite va-t-il s'imposer comme le FPS de cette fin d'année ? 19 nov., 09:01
PreviewBabylon's Fall : vers un Platinum en demi-teinte ? 18 nov., 17:05
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Gran Turismo 7
04 mars 2022