Menu
Advent Rising
  • Tout support
  • PC
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Advent Rising
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 février 2006 à 18:00:00
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.9/20
Amazon PC 4.99€ Amazon PC 4.99€ Rakuten PC 6.99€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Test Advent Rising
Chargement du lecteur vidéo...

L'ambitieux projet de trilogie qui avait germé dans l'esprit des développeurs de Glyphx arrive finalement chez nous. Malheureusement, comme l'avait laissé craindre la preview, le résultat est bien loin d'être à la hauteur des espérances. Maniabilité hasardeuse et réalisation bancale suffiront à laisser l'amateur de science-fiction sur sa faim.

Advent Rising

Advent Rising avait pour ambition d'être une monstrueuse trilogie de jeux de science fiction, au final, on se retrouve pour l'heure avec un premier volet qui n'atteint aucun de ses objectifs. Avant tout, le scénario ne parvient jamais à décoller. Mettant en scène l'arrivée de 2 races aliens dans la vie bien rodée de l'humanité, Advent Rising nous gave de poncifs autour d'une invasion apocalyptique face à laquelle l'humanité devra répondre en s'aliant à une autre race extraterrestre beaucoup plus sympathique, mais très laide. En dépit de quelques cinématiques grandiloquentes, on a toutes les difficultés à entrer dans une histoire qui sent trop le réchauffé. Quant aux personnages, leur charisme ne fera pas débat, il est inexistant. Quoi qu'il en soit, ce ne sera de toutes façons pas la première fois qu'un jeu d'action échouera dans l'exercice narratif, disons simplement qu'ici, c'est particulièrement regrettable, le montage d'un univers Sci-fi étant l'un des buts de Glyphx.

Advent Rising
Que serait un jeu d'action sans son gros canon ?
Malheureusement, le scénario n'est pas, loin de là, le plus gros défaut du titre. Advent Rising opte pour la formule classique du jeu de tir à la troisième personne mais souffre d'une prise en main calamiteuse. Giddeon (prononcez "guidéonne" pour bien profiter du potentiel comique) se promène généralement avec deux armes, une par main, à choisir parmi tout un arsenal d'ustensiles futuristes humains ou aliens. On aura tôt fait de comprendre que tout ce qu'on nous demande ici c'est de tirer sur tout ce qui a une peau écailleuse afin de leur montrer comme on est bien puni quand ne s'hydrate pas correctement. Seulement voilà, l'exercice est pénible, pas dur non, juste pénible. On se trouve souvent englué par une horde d'ennemis défouraillant dans tous les sens, ce qui nous permet de réaliser à quel point les déplacements et le tir sont piteux. Si ses mouvements sont vifs, les déplacements de Giddeon ont quelque chose d'affreusement mou. Non seulement il a la sale manie de remuer ses armes dans tous les sens pour frimer, mais en plus il n'est pas capable de se mouvoir correctement pendant qu'il fait feu, en particulier lorsqu'on a besoin de se retourner. De plus, le système d'esquive est inefficace, réduisant encore votre marge de manoeuvre. Tout cela se déroulant dans un level design parfois un peu obscur qu'on a du mal à cerner.

Advent Rising
"Courage fuyons" sera votre devise lors des premières scènes du jeu.
En conséquence, les premiers combats que l'on mènera seront laborieux et lourds, mais un événement viendra bouleverser cette donne : l'acquisition de pouvoirs paranormaux. Qu'il s'amuse à faire léviter des objets ou à imiter Neo quand il se sert du Bullet Time, Giddeon gagne en tout cas avec ces aptitudes un avantage certain sur ses adversaires. A tel point que le jeu devient d'une facilité déconcertante. C'est fâcheux, car on tombe alors face à un sérieux problème d'équilibre entre une première moitié du jeu aux combats, pas insurmontables, mais parfois ardus, et une seconde moitié dans laquelle on a l'impression d'être Anakin Skywalker massacrant des Jedi de 6 ans. L'autre ennui avec ces super pouvoirs, c'est qu'ils vont nous obliger à utiliser le système de visée lamentable du soft. Si sur PC on peut passer outre ce système indigent, sur console, on devra composer avec. Ainsi, pour locker une cible, il suffit de pousser le stick droit dans sa direction. Ca n'a l'air de rien dit comme ça, mais si on ajoute que la sélection est parfois trop sensible ou parfois impossible, on comprend déjà mieux pourquoi on est si aigri. Mais le pire, c'est qu'il se trouve que le stick droit sert également à déplacer la caméra ! La conséquence, c'est qu'on se retrouve à changer de cible intempestivement en plein combat, sans rien pouvoir y faire. Et il est encore plus énervant de se retrouver à locker un ennemi alors qu'on souhaitait simplement passer son chemin et qu'on a commis l'incroyable bourde de vouloir recadrer la caméra.

Advent Rising
Glyphx devrait tirer un jeu de cette simple séquence.
On a décidément bien du mal à trouver de bons points à Advent Rising, trop confus puis trop facile, peu maniable, il ne nous oppose de surcroît que des ennemis à l'I.A. franchement moyenne qui inondent l'écran jusqu'au dégoût. Le joueur se trouve noyé sous un déluge d'explosions, de couleurs et de bad guys. Alors, comme pour vous offrir un certain repos, Glyphx a jugé bon d'intégrer des passages en véhicules. Des moments qui nous poussent à nous demander s'il ne s'agit pas d'une mauvaise blague tant ils se montrent injouables. Contrôlant la direction au stick droit, vous aurez la chance de comprendre ce qu'on appelle une physique ratée en pilotant des voitures qui volent et rebondissent dans tous les sens. Sur le plan technique, qu'on ne s'attende pas à des miracles, le moteur est poussif tendant vers des formes simplistes. Niveau performances, c'est simplement la cata avec des baisses de frame-rate violentes et même quelques freezes après les cinématiques. Pas mal de bugs polluent les environnements, avec une belle domination des bugs de collisions. Dans tout cela, on ira pourtant repêcher la bande-son, qui a véritablement de belles compositions à son actif, pas toutes, mais quelques-unes. C'est toujours ça de pris.

Les notes
  • Graphismes 10 /20

    Attention au design un peu spécial qui ne fera sans doute pas l'unanimité. Pour le reste, le niveau technique ne suit guère.

  • Jouabilité 9 /20

    On passe le plus clair de son temps perdu au milieu d'une marée d'ennemis, relâchant rarement la gâchette, un gameplay d'une originalité folle en somme. Ceci étant, Advent Rising propose de bonnes idées mais leur mise en pratique s'avère désastreuse avec une prise en main qui défie la logique.

  • Durée de vie 9 /20

    Autre écueil du jeu, sa durée de vie réduite. Trop facile, le soft se laisse terminer en quelques heures.

  • Bande son 16 /20

    Si les voix et les effets sont franchement moyens, certaines compositions sont superbes mais malheureusement mal exploitées. Dommage en effet de voir de grands thèmes symphoniques, renforcés par des coeurs somptueux, être collés sur des scènes très plates.

  • Scénario 11 /20

    Advent Rising manque encore à l'un de ses objectifs, s'imposer comme un univers Sci-Fi entraînant. Au lieu de ça, il nous sert une soupe froide sans originalité et aux personnages à la psychologie spongieuse.

Glyphx terminera-t-il sa trilogie ? Allez savoir, en attendant, ce premier volet ne donne pas vraiment envie de voir arriver une suite. Sans saveur, le gameplay est alourdi par une prise en main l'inefficace et une prog

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 février 2006 à 18:00:00
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.9/20
Xbox Action THQ Glyphx
Dernières Preview
PreviewHot Wheels Unleashed : Milestone et Mattel veulent créer la surprise 15 avr., 19:00
PreviewThe Elder Scrolls Online Blackwood : Méhrunes Dagon fait son grand retour ! 15 avr., 16:06
PreviewSiege Survival : Gloria Victis : Un This War of Mine médiéval en devenir 14 avr., 14:00
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
2
Diablo II : Resurrected
2021
3
Resident Evil Village
07 mai 2021