CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview Pro Evolution Soccer 5
Profil de Rivaol,  Jeuxvideo.com
Rivaol - Journaliste jeuxvideo.com

Alors que la version PS2 nous a laissé une bonne impression, c'est le volet PSP qui est notre centre d'intérêt aujourd'hui. Les consoles portables sont-elles capables d'accueillir des jeux de sports dignes de ce qu'on voit sur consoles de salon ? Le plaisir de jeu est-il intact malgré le fait de jouer sur un petit écran et de ne pas avoir de manette en mains ? La réponse est sans appel : pour la PSP, oui !

Pro Evolution Soccer 5

La venue de Pro Evolution Soccer 5 sur la console portable de Sony est prévue pour le 24 novembre prochain et nous avons pu tester la version japonaise, à savoir Winning Eleven 9. L'essentiel de cette évaluation est de jauger le niveau du gameplay afin de savoir si les excellentes sensations que l'on a sur consoles de salon sont reproduites, PSP en mains. Le constat est simple, PES 5 sera sans nul doute un des seuls jeux présents à la fois sur PS2 et PSP à ne pas subir une adaptation délicate et où la version portable aura très peu à envier à son homologue PS2. On a l'impression de jouer au même jeu sur un écran plus petit. Pour le reste, tout ce qui est bon pour la version console l'est pour la version portable, que ce soit au niveau des points positifs ou négatifs. Il n'y a en tout cas pas photo entre cet opus et les FIFA Soccer et World Tour Soccer. Pour le premier nommé, tout n'est pas perdu puisque FIFA 06 devrait être foncièrement différent et amélioré, ce qui pourrait une nouvelle fois nous donner droit à une lutte sans merci entre Konami et EA Sports. Certains pourront reprocher le manque d'originalité de la PSP, qui, en grande partie, se contente de porter des jeux PS2, mais ceux qui voyagent beaucoup et ne peuvent pas amener leur 128 bits avec eux seront aux anges de pouvoir jouer à des jeux comme Winning Eleven 9 dont le niveau est vraiment impressionnant.

Pro Evolution Soccer 5
Les japonais ont choisi Nakamura et Zico comme parrains de Winning Eleven 9.
Alors que certaines adaptations (notamment les jeux de courses) supportent difficilement le passage de PS2 à PSP en stéréotypant leur gameplay et en rendant le tout très arcade, le titre de Konami arrive à l'inverse, à conserver ses points forts qui en ont fait une série mondialement connue. Comme dans PES 5, la première impression que l'on a est que les joueurs sont beaucoup plus mobiles et adroits que ce que les précédents volets proposaient. La jouabilité est beaucoup plus instinctive et les phases de jeu sont bien plus diversifiées (alors qu'elles l'étaient déjà énormément) que dans PES 4. Conclure une action pour la convertir en but vous demandera de presser le bon bouton au bon moment, tout en n'ayant pas peur que votre attaquant mette la balle en touche en essayant de viser la lucarne ou refuse de reprendre de volée un centre pourtant parfaitement exécuté. Désormais, tout ceci n'est plus qu'un lointain souvenir et les balles aériennes à destination de la surface de vérité ne finissent pas leur course systématiquement sur le crâne d'un joueur. Les trajectoires à mi-hauteur des centres permettent d'effectuer plus de reprises de volée ou de passes en retrait sans pour autant que cela soit téléphoné. Cet aspect là renforce considérablement l'intérêt du multijoueur puisque les solutions qui s'offrent à nous sont décuplées, ce qui nous permet de prendre l'adversaire par surprise, lors d'un coup de génie ou d'une passe aveugle.

Pro Evolution Soccer 5
On est très chauvin au pays du soleil levant...
Le 2ème point intéressant est la capacité des joueurs à protéger la balle ou à faire le geste au bon moment pour conserver la possession de la balle. Dans PES 4, lorsqu'un gardien jouait un 6 mètres à ras de terre pour son latéral, il nous suffisait de se placer derrière ce dernier et de surgir devant lui au moment de la passe pour s'emparer du ballon et aller tromper le gardien dépourvu de toute défense. On peut oublier cette "technique" puisque les défenseurs se servent maintenant de leur physique pour vous maintenir à distance en faisant obstacle de leur corps. Les contacts entre les joueurs deviennent donc très réalistes et les frictions pour obtenir le ballon sont bien plus présentes, de sorte à ce qu'une simple pression sur une croix directionnelle peut découler sur une faute, sans qu'on ait appuyé sur une autre touche. Les gestes ont de toutes les manières presque tous connu une amélioration qui découle sur une belle fluidité et une décomposition des mouvements vraiment réaliste. Les frappes sont elles aussi beaucoup plus proches de la réalité, notamment lors des coups de pieds arrêtés. On remarque que l'on peut davantage agir sur la trajectoire du ballon en enroulant les tirs un maximum. Les différences de styles sont également flagrantes, que ce soit dans la façon de courir ou de frapper des joueurs, ce qui enlève le côté impersonnel que certains jeux de sports collectifs peuvent produire.

Pro Evolution Soccer 5
Et c'est parti pour le coup d'envoi d'une rencontre qui promet d'être indécise !
D'autres petits détails feront sûrement la différence. Par exemple, certains joueurs n'ont pas leur maillot rentré dans le short, l'impression de rigidité des tenues des protagonistes est donc quelque peu diminuée. Des animations ont été ajoutées lors des arrêts de jeu, manifestant tantôt l'énervement d'un joueur ou la joie d'un groupe de supporters après que leur équipe favorite ait inscrit un but. Le niveau graphique est toujours très élevé mais on aurait aimé que tout ce qui n'est pas sur le rectangle vert soit un peu moins délaissé. Non pas que la réalisation des stades soit quelconque ou que le public soit plus moche que jamais, mais l'ambiance d'un match de foot n'étant pas vraiment assurée par la bande-son, des animations ou l'ajout de caméras supplémentaires n'auraient pas été pour nous déplaire. Konami ne semble décidément pas pressé de s'améliorer à ce niveau là, ce qui risque de devenir une grossière erreur puisque l'écart qui le sépare de FIFA se consume un peu plus chaque année, et même si ce cru ne voit pas le triomphe du protégé d'EA Sports, les prochains volets sur Next-Gen pourraient bien bouleverser la hiérarchie. On attend maintenant avec impatience de goûter à la performance de FIFA 06 qui, si elle s'avère aussi bonne que ce qui se murmure, devrait nous laisser le choix entre 2 simulations d'une rare qualité. Quoi qu'il arrive, Konami a réussi la transition.

Note : dans l'incapacité de réaliser nous-mêmes les screenshots de ce jeu, les images présentes dans cette preview proviennent de l'éditeur.

PSP Konami Sport Multi en local
Commentaires
Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
A lire aussi
Derniers tests
18
TestElden Ring : Shadow of the Erdtree
PC PS5
15
TestF1 24
PC PS5 Xbox Series
15
TestWuthering Waves
PC PS5 PS4
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
La vidéo du moment