Menu
Madagascar
  • Tout support
  • PC
  • DS
  • GBA
  • NGC
  • PS2
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Madagascar
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 juin 2005 à 18:00:00
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.4/20
Test Madagascar
Chargement du lecteur vidéo...

Madagascar. Ce terme évoque immédiatement un nombre d'images assez conséquent. Dans l'esprit se développent des immenses jungles impénétrables, des reliques d'environnements primaires intacts, ou encore les reliefs étranges et chaotiques s'étendant au centre de l'île. Mais plus que tout ça, Madagascar est aussi la patrie d'animaux aussi surprenants que ridicules. Ne sont-ils pas totalement dépourvus de crédibilité ces pauvres lémuriens, avec leurs yeux aussi gros que des melons et arborant la célèbre expression de la poule observant avec insistance une fourchette ? Et que dire des caméléons passant leur temps à s'essayer au "break-dance" ? En tout cas, c'est dans une telle atmosphère digne d'un délire éthylique que vont tomber Alex, Marty, Melman et Gloria, quatre évadés d'un zoo au passé tumultueux.

Madagascar

Tiré du film d'animation des studios Dreamworks, Madagascar se présente comme une adaptation directe, sans histoires parallèles ni libertés prises sur la trame générale. Vous retrouverez donc avec plus ou moins de plaisir les grands moments du long-métrage et pourrez ainsi prendre le rôle des héros qui auront bercé votre séance de cinéma. Un argument comme un autre, mais qui permet une immersion immédiate à défaut d'un réel plaisir. En effet, sortant quelques jours avant les premières projections de son homologue cinématographique, le titre d'Activision subit une progression scénaristique totalement hachée, rappelant de ce côté-là Lego Star Wars sur GBA. Effectivement, si vous ne connaissez pas les tenants et les aboutissants de l'aventure, comme c'est mon cas, de nombreuses zones d'ombre demeurent. Des pans entiers s'avèrent sujet à l'oubli définitif, et on a vraiment l'impression d'assister à une succession de saynètes sans liens concrets. Il est d'ailleurs dommage de constater l'absence pure et simple d'extraits du dessin animé entre les missions, de façon, justement, à apporter une cohésion à l'ensemble. De même, l'obligation d'incarner un intervenant différent à chaque niveau ou partie de niveau enlève le dernier rempart permettant de conserver l'attachement du joueur pour les personnages principaux. Pourquoi ne pas avoir profité au mieux du gameplay et proposé un choix au début de chaque épreuve, au lieu de donner le sentiment de sempiternellement diriger un solitaire sans véritable relation avec ses compères ? Mais ce n'est là qu'un défaut mineur, conduisant donc à un fonctionnement alternatif du jeu. Incarnant à tour de rôle l'ensemble des protagonistes, il va vous incomber de bien connaître les forces et les faiblesses de chacun afin d'avancer sans heurt à travers les 11 niveaux que compte le soft. Que ce soit l'agilité d'Alex le beau et fringuant lion, la furtivité de Marthy notre ami "monochrome" comme dirait le Commandant des pingouins, la force de Gloria l'hippopotame, ou encore les capacités de vol de Melman la girafe souffreteuse, chaque spécificité sera mise en valeur dans les décors que vous traverserez.

Madagascar
Si vous désirez un petit trip à la Metal Gear, vous savez où vous adresser
Se présentant comme un jeu de plate-formes classique, Madagascar en conserve tous les atouts sans rien y ajouter de plus. Comme dit précédemment, chaque zone à traverser sera l'occasion de mettre en pratique vos aptitudes dans des challenges la plupart du temps sans réelle saveur. Comme vous vous y attendez sûrement, vous allez devoir faire face aux classiques quêtes de pièces servant à acheter des bonus assez amusants de surcroît, mais également à la recherche d'objets vous permettant d'engranger des vies supplémentaires, tout en passant par l'obligation de rendre service à d'autres animaux. Ramener des perles à un perroquet, aller chercher des plantes, conduire des compagnons à bon port seront vos activités principales. Des structures de jeu que l'on a vu et revu des centaines de fois et qui font maintenant preuve d'un certain manque d'imagination. Même sur PC, vous pouvez mettre la main sur des jeux réellement novateurs dans leurs fondements, comme par exemple les différents Rayman, ou bien Woody Woodpecker, autrement plus dignes d'intérêts. Pourtant, sur certains points, le soft d'Activision se révèle étonnamment accrocheur. Tout d'abord, quelques niveaux possèdent une approche originale et assez délirante, comme par exemple New-York et ses passages inspirés de Frogger, ou encore le navire marchand vous proposant un gameplay basé sur la résolution de petites "énigmes" par le biais du commando complètement allumé de pingouins qui le sont tout autant. Ensuite, même si le classicisme règne en maître, on ne peut remettre en cause la prise en main, immédiatement abordable, rappelant certains titres bien plus ambitieux. Une volonté appréciable dans un titre clairement destiné aux enfants, et ne faisant pas la cruelle faute de ne pas adapter le gameplay à la cible désirée, d'où également le peu de variété des principes de jeu. Enfin, l'ambiance est clairement prenante, d'une part grâce à l'allure des intervenants, et d'autre part via l'humour décanté tout au long de l'aventure. Les répliques déclamées par les divers animaux sont pour la plupart terriblement décalées et vectrices d'un second degré commun aux productions Dreamworks. Entendre un zèbre ironiser sur son statut de prisonnier en se demandant si on l'accueillera avec des chants et des gâteaux, ou observer les pingouins monter une opération commando à grands coups de : "Il faut prendre la station-radio ou mourir", et de "pas de prisonniers" reste sincèrement jouissif et foncièrement marrant. On peut donc facilement accorder un certain charme à ce Madagascar, si tant est que l'on mette de côté sa réalisation et quelques incohérences.

Madagascar
Si vous cherchez un tantinet, vous pourrez découvrir des bornes d'arcade vous proposant des jeux assez sympas
Effectivement, en voulant jouer un peu sur tous les fronts, le soft d'Activision joue parfois le rôle d'usurpateur raté, sans le luxe de la parodie. En effet, certaines phases de gameplay disposent de lacunes au sein même de leur principe. Par exemple, alors qu'un combat contre un boss bat son plein dans un niveau où la furtivité est le maître mot, vous pourrez encore être repéré durant ce duel. Un principe totalement idiot, qui implique un manque d'approfondissement du développement et surtout le syndrome de la licence facile à exploiter. Heureusement, ces excès sont assez rares et ne minent pas entièrement le plaisir de jeu. Dans la même veine, la réalisation graphique est assez décevante pour du PC, se contentant d'afficher des environnements terriblement lisses et sans chaleur, affichant un dégradé lacunaire. Bien qu'un niveau de détail relativement correct soit présent, on ne peut que regretter que les personnages principaux manquent cruellement de polygones et se contentent d'un aspect angulaire dommageable pour une adaptation de dessin animé. Au final, donc, et malgré ses errances plus qu'importantes, Madagascar se révèle honnête, sans apporter le petit plus nécessaire. Un titre accessible et extrêmement classique, mais qui permettra aux enfants de s'amuser quelques heures sans écueils. Maintenant, à vous de voir si vous préférez la relative vacuité de ce dernier à la richesse d'un Rayman 3.

Les notes
  • Graphismes 11 /20

    Possédant un design assez amusant et un univers accrocheur, Madagascar se laisse pourtant aller à une certaine limitation graphique. Indigne d'un soft tournant sur PC et affichant des bugs assez régulièrement, le moteur du jeu n'est pas ce que l'on fait de mieux en ce moment. Fort heureusement, le tout est fluide et on ne note aucun défaut dans l'animation des personnages. Une impression mitigée se dégage rapidement de cet univers pourtant délirant.

  • Jouabilité 12 /20

    Accessible et immédiatement prenant, le gameplay de Madagascar souffre néanmoins d'une absence quasi totale d'originalité et se morfond dans les règles éculées d'une plate-forme vieillissante. Affichant des sursauts d'intérêt lors de phases bien précises et peu étendues, le soft montre pourtant qu'il aurait pu aisément fonctionner avec un principe un tant soit peu différent. Reste la présence de mini-jeux vraiment sympathiques et jouables à plusieurs... en alternance. Dommage.

  • Durée de vie 11 /20

    Seulement 11 niveaux relativement courts ne vous obligeront pas à passer des heures et des heures devant votre ordinateur. De plus, sensiblement sujet à la répétition, ces derniers ne suffiront peut-être pas à vous tenir passionné suffisamment longtemps pour justifier l'achat du titre. Néanmoins, grâce à l'univers accrocheur et à la présence de mini-jeux, le soft ne sombre pas dans les méandres des jeux à licence écourtés.

  • Bande son 12 /20

    Les différents thèmes musicaux passent assez bien et collent de manière cohérente avec la situation, tout en restant vraiment trop en retrait du doublage sincèrement bon. Les voix françaises égayant les caractères des divers animaux font preuve d'une implication agréable, et donnent vraiment vie aux protagonistes. Les bruitages sont quant à eux assez discrets également tout en étant d'une qualité respectable, faisant bien passer la force des chocs et des chutes.

  • Scénario 9 /20

    Si la trame en elle-même ne souffre pas d'une critique proprement dite, le découpage du jeu par contre s'avère, lui, totalement idiot. Les scènes s'enchaînent sans aucun liens et la réalisation manque totalement de clarté. On ne parvient vraiment pas à entrer dans le jeu et il sera impératif d'avoir vu le film pour faire fi de cela. Un titre de plate-formes/action sans lien directeur ne parvient pas vraiment à attirer l'oeil.

Adaptation honnête du film d'animation de Dreamworks, Madagascar pèche pourtant sur bien des points et ne parvient pas à se hisser au dessus du marasme vidéoludique. Classique, limité et peu convaincant plastiquement, le soft d'Activision pouvait clairement se sentir mal parti. Heureusement pour lui, son ambiance, ses quelques bonnes idées et son accessibilité le sauvent d'une noyade injuste. Une licence exploitée sans vraiment de heurts, mais clairement en dessous de la concurrence. Et c'est un fan de lémurien qui vous le dit.

Profil de Killy
L'avis de Killy
MP
Journaliste jeuxvideo.com
20 juin 2005 à 18:00:00
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.4/20
PC Action Plate-Forme Toys For Bob Activision
Dernières Preview
PreviewReturnal : l’exclusivité PS5 fait la différence par rapport à la concurrence Il y a 13 heures
PreviewShin Megami Tensei III Nocturne HD Remaster est-il à la hauteur du J-RPG culte ? 20 avr., 16:00
PreviewResident Evil Village : Le Survival-Horror de référence à son meilleur ? 19 avr., 17:00
Les jeux attendus
1
Resident Evil Village
07 mai 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
Diablo II : Resurrected
2021