Menu
Weird War
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Weird War
PC
Weird War
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 octobre 2004 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Partager sur :

Le studio Mirage a eu la vision fugitive d'un STR hors norme complètement décalé qu'ils ont eu l'idée de concrétiser sur PC. Le résultat obtenu s'appelle Weird War et présente autant de composantes issues du jeu de stratégie temps réel que du RPG. Voyons donc ce que nous réserve ce soft qui prétend lever le voile sur un "épisode secret de la Seconde Guerre Mondiale".

Weird War

Weird War nous offre donc l'opportunité de découvrir une autre facette de la Seconde Guerre Mondiale. Un aperçu décalé de l'Histoire où les vaillants combattants qui ont donné leur vie sur le front nous sont dévoilés sous un jour nouveau. Le plus appréciable dans ce jeu est certainement de voir à quel point celui-ci ne se prend pas au sérieux. L'humour est omniprésent dans les répliques des personnages, dans leur comportement et dans les situations proposées, mais cela n'empêche pourtant pas le soft d'offrir un contenu solide en matière de stratégie/RPG.

Weird War
Comment s'infiltrer dans un sous-marin SS en caleçon.
L'idée de départ consiste à nous faire incarner un soldat nommé Johann qui se rend compte qu'il déteste la guerre. Pour échapper à son devoir, celui-ci décide donc de déserter et est recueilli par un marin sur un bateau de pêche. La vie aurait pu continuer ainsi si le bateau en question n'avait pas été coulé par un sous-marin allemand, laissant les deux compagnons échoués sur un iceberg. Très vite, les premiers objectifs donnent le ton. Plutôt que de céder à la panique, les deux hommes tournent la situation en dérision, et n'hésitent pas à s'adonner à un strip-tease pour utiliser leurs vêtements comme combustible. Ils récupèrent ensuite quelques boules de neige dans l'igloo d'à côté, et les lancent de toutes leurs forces en direction du sous-marin allemand pour attirer l'attention de ses occupants. C'est ainsi qu'ils parviennent à s'infiltrer parmi les SS, munis seulement d'un caleçon et de leur sens de l'humour.

Weird War
On trouve de tout sur le marché arabe.
On prend alors connaissance du gameplay sur lequel repose le système de jeu. Adoptant une progression plutôt axée sur la stratégie temps réel, Weird War fait intervenir un système de gestion des personnages très complet. Il faut en effet gérer l'inventaire de chacun de ses hommes, choisir comment répartir ses points d'expérience lorsqu'il passe au niveau sup et définir ses compétences. Concrètement, si un soldat n'a pas suffisamment développé les techniques de maîtrise à la mitraillette, il devra se limiter à l'usage des pistolets ou des armes blanches. Chaque compétence possède ainsi quatre niveaux de maîtrise qui influent sur l'efficacité des actions.

Weird War
A terre, les choses sérieuses commencent.
L'esprit du jeu étant volontairement décalé, on ne s'étonne pas de trouver des éléments assez étranges, comme des amphores bourrées d'anguilles électriques. Je vous épargne le descriptif des classes de personnages qui comporte tout de même quelques perles que je vous laisse le soin de découvrir, pour m'attarder deux secondes sur les compétences les plus folles du jeu. Je pense notamment au seigneur des poivrots, à l'expert en ramassage de champignons qui empoisonne ses adversaires, au spécialiste des histoires drôles qui inflige des blessures mortelles selon le QI de son interlocuteur, au camouflage sous un abat-jour qui rend totalement invisible ou au maître de conférences soporifiques qui endort les ennemis. Inutile de préciser qu'on trouve ici beaucoup d'idées totalement inédites et qui apportent un côté humoristique plutôt efficace.

Weird War
L'humour du soft n'empêche pas la présence de nombreux massacres.
Maintenant, il est clair que le déroulement du jeu n'atteint pas l'efficacité des meilleurs titres du genre, mais l'aventure solo reste sympa à jouer. Même si l'on ne contrôle directement qu'un seul personnage, on a la possibilité de donner des directives précises à ses hommes. On peut aussi récupérer des objets hétéroclites et mélanger des ingrédients pour tenter de composer diverses potions secrètes. Même si la carte est détaillée, on peut déplorer l'impossibilité de gérer la caméra, ce qui limite le champ d'exploration. Quant aux PNJ, ce sont souvent les mêmes qui ont été dupliqués cinq ou six fois sur une même map. De plus, le soft ne comporte pas de mode multijoueur susceptible de renforcer la durée de vie, mais on peut préciser que Weird War est proposé aux alentours de 35 euros, ce qui compense un peu son manque de contenu.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Le jeu profite d'une réalisation relativement simple, sans grande surprise mais malgré tout parfaitement lisible. L'humour se reflète davantage dans les dialogues et les compétences utilisées qu'au niveau des graphismes. De plus, on ne peut pas gérer la caméra.

  • Jouabilité 14 /20

    Combinant habilement STR et RPG, Weird War profite d'un gameplay intéressant mais pas aussi riche que la plupart des titres du genre. L'interface n'en est pas moins efficace et les compétences utilisables sont aussi nombreuses qu'originales.

  • Durée de vie 13 /20

    Le programme n'est hélas pas très chargé pour Weird War, le jeu ne comportant pas de mode multijoueur. De plus, une seule campagne solo est proposée.

  • Bande son 14 /20

    La localisation française est impeccable. Les voix sont réussies et la loufoquerie du titre transparaît bien dans les dialogues. Bruitages et musiques sont plus classiques.

  • Scénario 14 /20

    Le jeu apporte un regard frais et décalé sur la Seconde Guerre Mondiale. Le scénario est complètement tiré par les cheveux et les situations sont originales.

Bonne surprise que ce Weird War, du moins du point de vue de son atmosphère décalée qui porte un regard amusé sur le contexte de la Seconde Guerre Mondiale sans se prendre au sérieux. Le compromis STR/RPG au niveau du gameplay est également intéressant, mais le contenu est trop léger pour tenir la route. Le soft est toutefois vendu à un prix plutôt attractif.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
13 octobre 2004 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 13/10/2004 à 18:00
PC RPG Stratégie Mirage MC2 Entertainement
Dernières Preview
PreviewWatch Dogs Legion : Le bac à sable ultime pour les hackers en herbe ? 12 juil., 21:45
PreviewAssassin's Creed Valhalla : Une plongée prometteuse dans l'âge des Vikings 12 juil., 21:45
PreviewTwin Mirror : Le nouveau Dontnod (Life is Strange) plus narratif que jamais 10 juil., 17:26
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020