CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourSoldes
    • Toutes les offres
    • Meilleures offres
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Chariots of War
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview Chariots Of War
Profil de Dinowan,  Jeuxvideo.com
Dinowan - Journaliste jeuxvideo.com

Derrière ce nom qui ne ne laisse aucun doute sur la famille ludique à laquelle appartient ce jeu, se cache la suite d'un soft sorti il y a quelques mois et qui malgré quelques idées sympathiques avait eu bien du mal à convaincre : Legions. Oubliez la guerre des Gaules, aujourd'hui on part en Afrique.

Chariots Of War

Arrivé un peu embrumé à la rédaction, je m'attelle à ma preview. Tiens, me dis-je, cette interface abrupte, cette map sobre, ça me dit quelque chose. De même que cette micro-gestion des villes. Souvenez-vous, c'était en septembre 2002, ça s'appelait Legion. Un titre à l'interface assez simple et dont les combats se déroulaient d'une manière aussi originale que frustrante et au final, un poil énervante. Legion avait fini sa carrière un peu bêtement malgré son côté assez sympa.

Chariots Of War
De l'importance d'une bonne stratégie.
C'est au Moyen Orient et en Afrique qu'on nous envoie cette fois. Et c'est donc parmi les ethnies égyptiennes, mésopotamiennes, babyloniennes ou encore lybiennes (et tant d'autres) que l'on devra choisir son peuple et le mener à la domination du reste du monde. La grande question qu'on peut se poser c'est bien sûr de savoir si la copie a été revue comme on le souhaitait avec Legion. Et bien à première vue pas vraiment. Dans le principe, c'est exactement le même titre. L'action se divise toujours en deux temps distincts. D'un côté nous avons la gestion de villes greniers dont la principale fonction est de fournir de la main-d'oeuvre pour vos armées. Une bonne gestion consistera donc à faire croître la ville (par le biais d'une bonne mise en place des ressources vivrières) de façon à ce qu'on puisse prélever un maximum d'hommes pour lever une armée. Rien de très stimulant ni de complexe à ce niveau. Il semble toutefois qu'ici, le moral des habitants joue un rôle dans tout cela, mais comme mes habitants ont toujours gardé le sourire, j'avoue que j'aurais du mal à le certifier et le cas échéant à vous donner plus d'explications.

Chariots Of War
La carte du monde est un peu tristounette.
Toujours identique également, les combats. Après une approche en tour par tour, ils se déroulent de la même manière que précédemment. Avant l'affrontement, vous devrez donner une série d'ordres (qui n'ont guère changé non plus) afin de définir votre tactique en fonction des forces en présence et du terrain. Ensuite, hop, c'est le combat. Pas de modifications donc et on retrouvera par conséquent aussi bien ce qui faisait le charme du titre que les désagréments déjà mentionnés dans le test de Legion. On note cependant quelques nouveautés comme l'arrivée de phénomènes naturels (tremblement de terre, invasion de criquets) ou quelques aménagements de la diplomatie, puisqu'il est maintenant possible de tuer un émissaire. De là à dire que cela va suffire à révolutionner le gameplay. Et côté réalisation, rien de très enthousiasmant non plus. On garde la même et on recommence. Même si l'interface à été un peu affinée, elle reste néanmoins un peu brute de décoffrage. Parti tel qu'il l'est, je sens que Chariots Of War va suivre le même chemin Legion : un jeu sympa, mais qui risque de souffrir de défauts agaçants.

PC Nobilis Slitherine Software Wargame Stratégie
Commentaires
Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
A lire aussi
Derniers tests
17
TestHi-Fi Rush
PC Xbox Series
17
TestSeason : A letter to the future
PC PS5 PS4
17
TestDead Space (2023)
PC PS5 Xbox Series
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Final Fantasy XVI
22 juin 2023
3
The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom
12 mai 2023
La vidéo du moment