CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • Soldes
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Soldes
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test King's Field 4

King's Field IV : Cinématique d'introduction

King's Field 4
7 836 vues
Profil de Romendil,  Jeuxvideo.com
Romendil - Journaliste jeuxvideo.com

Le RPG en 3D temps réel de From Software mondialement réputé pour sa médiocrité, pour ne pas dire son extrême nullité, s'obstine encore et toujours à pousser notre patience à bout, cette fois dans un quatrième opus dispo sur PS2. Une fois de plus, King's Field 4 va pouvoir se mettre à genoux devant la puissance d'un Morrowind ou même de n'importe quel titre du genre disponible sur consoles. Voilà un test dont on se serait bien passé.

King's Field 4

Vu de l'extérieur, King's Field 4 avait à peu près tout pour plaire. Un monde d'heroic fantasy représenté, ce qui est assez rare sur consoles, en vue à la première personne dans des environnements en 3D. Des combats en temps réel qui nous changent du traditionnel tour par tour, axé sur la magie et les armes blanches. Et puis une quête colossale dans un univers réellement vaste. Pourtant, lorsqu'on se hasarde à pénétrer dans le jeu, on a soudain la désagréable impression d'avoir affaire à un titre rongé de l'intérieur par un virus qui aurait saboté et l'aspect graphique, et l'essence du gameplay, pour donner au final un produit qui ferait le bonheur des béta testeurs en quête perpétuelle de bugs.

King's Field 4
Les plantes carnivores qui peuplaient cet endroit ont été laborieusement mises à mal.
Mais commençons par le début. Même si l'on ne sait pas trop ce qu'on fait sur ces terres dévastées, et dans la peau d'un personnage dont on aurait bien aimé pouvoir choisir l'apparence ou la classe, on se dit que la pauvreté et la laideur de l'environnement ne devraient pas empêcher de rendre l'univers du jeu relativement crédible. On évite donc de se poser trop de questions sur le manque d'efficacité des contrôles de jeu, et on prend le risque de faire pivoter la caméra pour longer une corniche et toucher un mur. La partie n'aura duré que deux secondes, trop peu pour comprendre qu'à cet endroit précis le sol s'effondrait sur un jet de lave conduisant irrémédiablement au Game Over. Bienvenue dans le monde de King's Field.

King's Field 4
Comment voulez-vous qu'on ait envie de leur parler ? Ils n'ont de toutes façons pas grand-chose à dire.
On relance donc une nouvelle partie avec l'idée de prendre un nouveau départ et de tâcher d'atteindre une borne de sauvegarde. Mission accomplie quelques minutes plus tard, avec une nouvelle certitude désagréable : le gameplay est un désastre. C'est même l'ensemble du jeu qui est caractérisé par une lenteur extrême, à tel point que le moindre coup donné part en décalage avec votre pression sur le bouton. Les déplacements, affligeants de lenteur, sont un excellent moyen de tester sa maîtrise de soi, mais la palme revient tout de même aux rotations nécessaires pour faire tourner la caméra, l'apogée de la lenteur. Saupoudrez tout cela d'une pincée de saccades, d'animation qui tressaute et ralentit à loisirs, et vous obtiendrez ce que l'on a vu de pire en matière de RPG 3D.

King's Field 4
Attention, cette larve peut faire un bond de quelques centimètres.
Et si l'on parvient tout de même à progresser dans le jeu, c'est pour la simple raison que les faiblesses du gameplay sont compensées par la présence exclusive d'ennemis au QI de poulpes. La première confrontation avec une larve tient du véritable challenge. Cinq minutes pour tuer un monstre en enchaînant une vingtaine de coups et en tournant simplement autour du monstre à une allure d'escargot, tout ça pour louper deux coups sur trois, et en sachant qu'il y en a dix autres qui nous attendent derrière. Des créatures, qui plus est, grotesques, et qui ont la brillante idée de faire demi-tour dès qu'on s'éloigne d'elles. On passe alors au niveau sup croyant être désormais en mesure de conclure l'affaire rapidement, mais le même cauchemar se répète à nouveau, nous laissant soudain réaliser que toute l'efficacité des coups dépend de l'indicateur en haut à gauche qui permet de donner des coups critiques en frappant seulement quand la jauge est au maximum. Les combats deviennent alors beaucoup plus clairs, tout en restant quand même très lourd à gérer dans la mesure où il faut avancer au pas pour ne pas faire baisser la jauge en question, et que cela empêche également de réaliser des enchaînements de coups. Un supplice !

King's Field 4
Pensez à faire le plein d'antidotes avant d'explorer cet endroit.
Je ne sais pas si j'ai été très claire, mais même si le système de combat partait d'une bonne intention, le résultat est lamentable, et ce ne sont pas les sorts magiques qui peuvent y changer quelque chose. Quant à l'aspect role play, il est inexistant. Là où un Morrowind va nous noyer sous un pavé biblique de 1500 pages, les dialogues de King's Field se limitent à une page de texte en tout et pour tout dans l'ensemble du jeu, avec des NPC peu loquaces qu'on trouve prostrés dans un coin et des marchands qui vont droit au but. Qui plus est, le jeu affiche une traduction qui ne veut généralement rien dire, et l'on ne dispose que du minimum de détails concernant ses aptitudes et celles de son équipement. Le pire est bel es bien que l'on a l'impression de jouer au ralenti, et je peux vous dire qu'a près une heure de jeu la migraine n'est pas loin. Seul modeste avantage, comme il ne se passe quasiment rien le joueur n'est pas sur ses gardes, pour ne pas dire qu'il a tendance à s'endormir, ce qui peut provoquer quelques sursauts en cas de réaction inattendue de la part du monstre adverse. Bref, vous aurez certainement compris qu'il vaut mieux prendre ses distances avec King's Field 4, en croisant les doigts pour que From Software n'ait pas la mauvaise idée de nous pondre un cinquième volet.

Les notes
  • Graphismes7/20

    Une réalisation proche d'un Shadowgate sur N64, avec une sorte de flou environnant et des décors très sombres souvent déserts. L'animation et la vitesse de jeu sont tout simplement désastreuses.

  • Jouabilité4/20

    Difficile de rester calme devant la lenteur extrême des déplacements, même en mode course, et de rester stoïque devant le manque d'intérêt des affrontements. L'aspect role play est quant à lui quasi inexistant.

  • Durée de vie13/20

    Une durée de vie beaucoup trop longue pour espérer en sortir indemne après le générique de fin. Disons qu'elle est proportionnelle à votre niveau de patience et d'indulgence.

  • Bande son10/20

    Des musiques d'ambiance qui tournent en boucle et des bruitages tout ce qu'il y a de plus minimaliste.

  • Scénario6/20

    Pour un RPG, King's Field 4 fait vraiment très fort en matière de quêtes et d'interactions avec les NPC. Sans intérêt.

On n'attendait pas grand-chose de ce quatrième volet de la série King's Field, mais le résultat est encore plus affligeant que ce que l'on pouvait imaginer. Un jeu laid doté d'animations désastreuses et pourvu d'un gameplay dénué de tout intérêt qui rendent les parties apocalyptiques.

Note de la rédaction

5
15.3

L'avis des lecteurs (23)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
PS2 Metro3D From Software RPG Aventure Jouable en solo
Dernières Preview
PreviewEA Sports FC 25 de retour au plus haut niveau ? On y a joué, son nouveau mode de jeu hyper intense et ce grand changement ont un énorme potentiel ! 17 juil., 18:00
PreviewBlack Myth Wukong : on a joué au jeu vidéo le plus attendu de 2024, ça s’annonce très bon mais vous devez savoir plusieurs choses ! 01 juil., 10:00
PreviewConcord : Le jeu de tir de la PS5 peut vraiment créer la surprise ! J’y ai joué quelques heures et j’ai adoré 27 juin, 18:00
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
La vidéo du moment