Menu
Austin Powers : Oh, Behave!
  • GB
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Austin Powers : Oh, Behave! sur GB /

Test du jeu Austin Powers : Oh, Behave ! sur GB

Austin Powers : Oh, Behave!
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 novembre 2000 à 18:00:00
8/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (8)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.9/20
Test Austin Powers : Oh, Behave !

L'humour très subtil du célèbre agent Powers vous fait délirer ? Hé bien, tant mieux, car Austin Powers : Oh, behave ! (littéralement : un peu de tenue !) est le premier opus d'une série de quatre jeux GBC mettant en scène le fameux espion. Et comme il fallait s'en douter, le soft lui aussi sort des sentiers battus en proposant un principe complètement inédit : transformer votre portable en PC.

Austin Powers : Oh, Behave !

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les premières minutes que l'on passe sur ce premier volet d'Austin Powers sont assez déconcertantes. Le jeu démarre comme si vous allumiez votre cher micro, et une interface de type Dos se charge de récupérer vos noms, sexe (masculin, féminin ou incertain...) afin de personnaliser votre nouveau PC. Autant le dire tout de suite, la plupart d'entre vous risquent d'être déconcertés par ce soft qui n'en est pas réellement un, et à moins d'adhérer complètement à l'humour très spécial d'Austin Powers, ce jeu risque fort de vous laisser de marbre.

Austin Powers : Oh, Behave !
L'incroyable Austin va transformer votre Gameboy en PC.
Avant d'entrer dans le jeu, ou plutôt dans l'interface principale du jeu, un écran similaire à l'ouverture d'une session Windows vous indiquera que vous allez accéder au système d'exploitation Austin Powers 2000 ; et si vous n'avez pas quitté votre précédente partie en fermant soigneusement tous les menus, le message «Tu n'as pas éteint la Game Boy correctement. Appuie sur un bouton pour continuer» s'affichera à l'écran, et vous aurez droit à un ScanDisc. Tout a donc était conçu de sorte à vous faire oubliez le support GBC pour vous plonger entièrement dans l'esprit dément des 2 films.

Austin Powers : Oh, Behave !
L'interface principale, avec le curseur et les différentes icônes.
L'écran principale se présente exactement comme l'interface de Windows, mais version Austin Powers. Vous déplacez un curseur à l'aide de la croix multidirectionnelle (inutile de préciser le manque d'ergonomie due à l'absence de la souris), et toutes les 30 secondes, vous aurez droit à un écran de veille paramétrable à souhait. A noter que tout est paramétrable (fond d'écran, gestion des dossiers, sons, etc...) comme sur un vrai PC (les possibilités restant tout de même très limitées), et une icône vous donnera même accès à l'internet d'Austin Powers. Selon vos besoins, vous pourrez accéder au fameux Baisulator de notre agent (une calculatrice complètement dingue et totalement inutile), au World Wide Web d'Austin Powers, ou encore à des clips sonores et vidéo du film, simplement en double-cliquant sur les icônes correspondantes.

Austin Powers : Oh, Behave !
Evitez les poubelles et les casques des agents de police.
Tout cela est très passionnant, mais vous vous demandez sûrement quel peut être l'intérêt ludique d'un tel soft ? En fait, en cherchant bien, on peut trouver quatre jeux dans cette cartouche ! Le fameux roche/papier/ciseaux vous permettra de défier l'un des 6 personnages de la série (je vous laisse juger de l'intérêt de ce mini-jeu) ; le Maze Mojo propose une poursuite dans un labyrinthe dont le principe est clairement inspiré de Pac-Man, le troisième jeu intitulé «domination» est une espèce de morpion assez particulier ; enfin, le jeu de plate-forme vous propose d'incarner Austin Powers dans une bataille féroce l'opposant aux forces du mal à travers 25 niveaux et 5 lieux différents. Malheureusement, aucun de ces mini-jeux ne se révèle réellement palpitant, d'autant plus qu'il n'y a rien à gagner ou à débloquer. Les challenges sont donc vraiment peu motivants, et seul le jeu à deux pourra peut-être rehausser l'intérêt ; il est d'ailleurs possible de s'envoyer des messages grâce au système de liaison infra-rouge. En définitive, à moins d'être un inconditionnel du personnage, vous risquez de vous ennuyer ferme sur ce titre qui, malgré toute son originalité, ne se révèle aucunement divertissant. On peut d'ores et déjà se demander ce que nous réservent les trois prochains volets prévus sur la même machine. En tout cas, ça sent l'arnaque à plein nez.

Les notes
  • Graphismes 10 /20

    Un humour constamment présent au niveau graphique. La réalisation reste toutefois vraiment limite, et le design de l'interface risque d'en rebuter plus d'un.

  • Jouabilité 9 /20

    Le maniement du curseur à l'aide de la croix directionnelle est peu ergonomique, et les quatre mini-jeux offrent un gameplay carrément ennuyeux.

  • Durée de vie 8 /20

    L'aspect multitâches du soft se révèle complètement anecdotique, et il est probable que vous classerez définitivement cette cartouche une fois les mini-jeux terminés... et peut-être même avant.

  • Bande son 7 /20

    Les musiques sont insupportables et n'apportent rien de positif au jeu. Coupez le son par respect pour votre entourage.

  • Scénario /

    -

Ce premier opus d'Austin Powers GBC remplit son contrat en ce qui concerne l'originalité et la fidélité au film. L'humour est omniprésent mais très spécial, et la cartouche se destine uniquement aux fans du film. L'idée de transformer sa portable en PC était osée, mais cet aspect se révèle au final assez anecdotique. De plus, les quelques mini-jeux présents dans le soft sont très conventionnels et souffrent d'un manque de fun évident.

Note de la rédaction

8
11.9

L'avis des lecteurs (8)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Romendil,  Jeuxvideo.com
Par Romendil, Journaliste jeuxvideo.com
MP
GB Take-Two Interactive Tarantula Studios Autres Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewWartales : un RPG médiéval qui vous veut du mal 30 nov., 16:00
PreviewHalo Infinite va-t-il s'imposer comme le FPS de cette fin d'année ? 19 nov., 09:01
PreviewBabylon's Fall : vers un Platinum en demi-teinte ? 18 nov., 17:05
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Gran Turismo 7
04 mars 2022