Menu
Virtua Athlete 2k
  • DCAST
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Virtua Athlete 2k sur DCAST /

Test du jeu Virtua Athlete 2K sur DCAST

Test : Virtua Athlete 2K
DCAST
Virtua Athlete 2k
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de pilou
L'avis de pilou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
11 septembre 2000 à 18:00:00
10/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.6/20
Partager sur :

Une fois de plus les jeux d'une même catégorie se suivent et ne se ressemblent pas. Fort d'une actualité riche en matière d'événements sportifs, Sega lance son tout nouveau Virtua Athlete 2K. Un titre qui devrait vous donner quelques sueurs.... froides.

Virtua Athlete 2K

Et hop, un de plus, décidément les simulations sportives vont bon train et voici Virtua Athlete 2K, qui lui aussi va tenter de monter sur les plus hautes marches du podium. Mais au milieu de confrères qui semblent placer déjà la barre assez haut, parviendra-t-il à se faire une petite place au soleil ? Une fois de plus, vous voici donc plongé dans l'ambiance tendue des compétitions d'athlétisme, pour une rencontre au sommet, vous confrontant à de véritables champions. Au programme, du cent mètres, du lancé de poids et des pansements au gros orteil, du lancé de javelot, du 1500 mètres en rang d'oignons, mais également des envolées magistrales à plus de deux mètres du sol et à l'atterrissage fracassant. En bref, autant commencer à vous entraîner car vous aurez du pain sur la planche et surtout des performances dignes des plus grands athlètes à signer.

Virtua Athlete 2K
Des graphismes à la qualité parfois discutable.
Vous voici donc lancé sur les traces de Carl Lewis ou d'autres dieux du stade, pour participer à des rencontres de haut niveau, vous imposant de devenir un sportif le plus complet possible, afin de souffler la victoire à tous les autres. Vous devrez donc vous lancer dans la course au podium en choisissant d'effectuer un tournoi rapide, une exhibition, ou plus raisonnablement, en commençant par vous entraîner. Vous aurez également la possibilité de choisir votre athlète en déterminant son faciès, son nom, sa nationalité, ses domaines de prédilection, la couleur de ses chaussure, de ses lunettes, de son tee-shirt, de ses chaussettes... enfin vous choisissez tout ce que vous voulez ou presque dans son accoutrement. Une fois votre guerrier du stade prêt, il ne reste plus qu'à l'éjecter au pas de course sur la piste, sans autre forme d'explication ou de préliminaire. Au total, sept types d'épreuves vous attendent et dont il vous faudra vous sortir victorieux si vous voulez gagner le droit d'être connu. L'essentiel de votre but réside donc dans ce point crucial : La victoire, un point c'est tout. Inutile de vous appesantir sur de quelconques enjeux de carrière qui vous pousseraient à vous démener pour entraîner votre poulain et le voir au fil de sa progression cueillir les fruits douloureux de son labeur. Non, rien de tout cela, le scénario est épuré au maximum et a la gentillesse de vous épargner toute tentative de réflexion.

Virtua Athlete 2K
De quoi engendrer des générations de sportifs.
Au chapitre de la maniabilité, ce titre ne pose pas de difficulté majeure et l'on parvient avec un minimum d'entraînement à diriger à peu près son sportif où l'on veut. Seules quelques épreuves vous donneront un peu plus de fil à retordre en cumulant des combinaisons de touches pas toujours évidentes à réaliser. Vous tomberez donc copieusement sur le dos lors de vos tentatives de saut en hauteur sans même atteindre le matelas, ou encore vous découvrirez avec surprise des concurrents qui ont le culot de vous pousser joyeusement lors du 1500 mètres. Le réalisme n'est donc pas exactement au rendez-vous et on imagine mal un véritable athlète se laisser marcher sur les pieds de la sorte. Le niveau de difficulté de son côté vous ménage quelques migraines tant certaines épreuves vous sembleront d'une facilité ridicule alors que d'autres, au même niveau, risquent de vous épuiser nerveusement. La manette de la Dreamcast pour sa part vous maudira sur sept générations d'avoir acheté ce jeu tant certaines épreuves vous feront vous acharner sur elle.

Virtua Athlete 2K
Et plus dure sera la chute...
Côté graphismes la Dreamcast est bien loin de trouver son compte avec Virtua Athlete 2K. Des animations de qualité médiocre, une modélisation des sportifs qui leur confère une démarche ridicule et un corps qui dispose de tout sauf d'une cohérence d'ensemble, bref rien de bien palpitant. Sans pour autant faire rougir la Sega, l'environnement graphique s'avère donc relativement pauvre et affiche un manque cruel de soins. La bande son pour sa part s'avère bien insuffisante pour rehausser le niveau de ce soft, avec quelques annonces au micro, des effets quelques peu insipides ainsi que des musiques bas de gamme.

Au final, si Virtua Athlète 2K fait perler quelques gouttes de sueur sur votre front, celle-ci sera froide. Un gameplay d'une pauvreté à faire peur, une maniabilité qui sans être mauvaise, n'est pas bonne non plus et des graphismes qui viennent passer la dernière couche pour donner l'impression que le titre a été développé à la va-vite pour contrer, sans doute, ses petits camarades. Un soft dispensable à la console et aux joueurs qui choisiront raisonnablement de le contourner et de lui préférer des jeux de meilleure facture.

Les notes
  • Graphismes 10 /20

    Des graphismes qui manquent de rigueur pour livrer au final une impression grossière. La fluidité brille par son absence et les animations vous donneront plus l'impression de diriger des primates que des athlètes.

  • Jouabilité 13 /20

    une maniabilité convenable mais qui s'avère insuffisante compte tenu de la difficulté de certaines épreuves.

  • Durée de vie 11 /20

    Un titre qui ne devrait pas faire long feu entre les mains des joueurs tant ses modes de jeu et son intérêt s'avèrent limités.

  • Bande son 10 /20

    Un environnement sonore qui rappelle cruellement la pauvreté des graphismes de ce soft. Des effets médiocres sur des musiques qui le sont tout autant et quelques voix qui font leurs annoncent oscillant entre Français et Anglais.

  • Scénario /

    -

Un titre minimaliste qui se contente, semble-t-il de peu. Un gameplay qui témoigne d'une grande pauvreté que ne risque pas de secourir celle des graphismes, proposant des animations de bien piètre qualité et semblant oublier tout autant les lois de la motricité que celles de la physique.

Profil de pilou
L'avis de pilou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
11 septembre 2000 à 18:00:00
10/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (16)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.6/20
Mis à jour le 11/09/2000 à 18:00
Dreamcast Simulation Sport Sega Hitmaker Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewCyberpunk 2077 : Nos impressions après les 15 premières heures de jeu en exclu 19 nov., 18:30
PreviewFootball Manager 2021 : Simple affinage à l'horizon 10 nov., 09:15
PreviewHyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie 09 nov., 15:19
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Immortals Fenyx Rising
03 déc. 2020
3
Mass Effect : Legendary Edition
2ème trimestre 2021