Menu
Small playerBig playerCréer un contenu
jeuxvideo.com / Vidéos du moment / Toutes les chroniques / Chronique Avance Rapide /

Resident Evil 4 Remake : Moderniser un monument du Survival-Horror - chronique Avance Rapide

Chargement du lecteur vidéo...
Chronique Resident Evil 4 Remake : Moderniser un monument du Survival-Horror
13743 vues
Partager sur :

Resident Evil 2 en 2019, puis Resident Evil 3 en 2020. Il ne serait pas étonnant d'apprendre que Capcom travaille sur le remake du quatrième épisode et les rumeurs captées dernièrement vont dans ce sens. En attendant que le projet soit officialisé par l'éditeur japonais, la rédaction de jeuxvideo.com exprime ses attentes et ses rêves concernant le remake de Resident Evil 4.

NOS ATTENTES

Une aventure contemporaine

Capcom ne peut modifier en profondeur le scénario de Resident Evil 4 sans risquer de se mettre à dos les fans souvent tatillons sur le sujet. Le remake devrait conserver en toute logique un récit similaire, si ce n’est identique, à celui d’origine et légèrement dévier, si nécessaire, certains événements mineurs de leur course afin de garantir la cohérence scénaristique de la saga. Léon S. Kennedy se rendra une nouvelle fois en Espagne pour libérer Ashley Graham, la fille du président des Etats-Unis, au cours d’une aventure se terminant par le passé en une douzaine d’heures. La narration, pouvant être qualifiée de datée en 2020, pourrait se moderniser en profitant d’une mise en scène contemporaine faite de plans de caméra recherchés qui s’inspirent du cinéma horrifique ainsi que des Survival-Horror plus récents.

Un Shooter tout en Suplex

Resident Evil 4 a révolutionné en son temps le jeu d’action à la troisième personne et donné naissance aux TPS que nous connaissons aujourd’hui. Pourtant, nous pouvons désormais l’exprimer sans trembler, le gameplay de RE4 souffrait d’une rigidité problématique que le remake se doit absolument de corriger. La disparition des actions contextuelles pour simplement se mouvoir dans les environnements - descendre d’une plateforme, etc… - est un prérequis pour éviter les travers du jeu d’origine. Les animations des personnages devraient quant à elles gagner en souplesse pour faciliter la transition. Le travail réalisé par Capcom sur Resident Evil 2 et Resident Evil 3 servira cet objectif. L’accès à l’inventaire et la mise en place de raccourcis pour accéder rapidement aux armes et aux équipements dynamiseraient aussi les affrontements et accentueraient le rythme de l’aventure. Pour finir en beauté, les fans souhaitent probablement retrouver l’ultra kitsch, mais ô combien incontournable, German Suplex d’un héros prompt à se plier littéralement en deux pour arriver à ses fins.

Une refonte artistique

Les équipes de Capcom maîtrisent sans conteste l’art du remake et poursuivront dans cette voie avec Resident Evil 4. Le remake profitera des dernières avancées du moteur maison, le RE Engine, et de la puissance de calcul des machines actuelles et à venir pour se refaire une beauté graphique, mais également sonore via des compositions et un sound design entièrement retravaillés. Les contrées hispaniques découvertes dans RE4 seraient inspirées de diversifier des tonalités tirant trop souvent vers le marron-gris, d’ajouter du détail dans les environnements et de s’amuser avec les effets visuels pour un rendu qui ne se contente pas d’un timide hommage, mais revisite intégralement un jeu culte. Le projet devrait également hériter du système d’impact de balles et de démembrement des ennemis… un ajout essentiel pour rendre justice à une expérience gore par nature.

Des chemins différents

Impossible d’aborder Resident Evil sans s’arrêter sur un personnage iconique et essentiel tissant un lien tangible entre les nombreux et disparates événements de la saga. Nous parlons bien entendu d’Ada Wong dont l’implication remonte à Resident Evil premier du nom et à l'incident du manoir Spencer situé en périphérie de la ville de Raccoon City. La version PlayStation 2 de Resident Evil 4 intégrait un chapitre solo supplémentaire dédié à la mercenaire d’origine américaine. Separate Ways permettrait ainsi aux joueurs de redécouvrir ce récit parallèle à celui de Léon S. Kennedy et de faire entrer un peu plus Ada Wong dans la légende.

NOS RÊVES

Des révélations sur le marchand

Le marchand… Au-delà de sa fonction primaire qui était de fournir à Léon des armes, des accessoires ou encore des munitions, ce personnage demeure une énigme quinze ans après la sortie du jeu. Qui est-il ? Pourquoi agit-il de la sorte ? Les théories vont bon train depuis 2005. Et si ce remake révélait les origines et/ou les motivations de ce Ganado ? La refonte de ce Resident Evil 4 serait une excellente occasion d’en apprendre un peu plus sur cette anomalie fort utile en jeu et d'approfondir le lore de la franchise en répondant à des questions qui n’ont encore jamais trouvé de réponse.

Un duo indissociable

Ashley Graham était un personnage central de Resident Evil 4 que Léon apprenait à connaître et protégeait. Pour ajouter de la tension, la jeune fille était susceptible de se faire enlever durant l’action ce qui nous obligeait à rester constamment sur nos gardes. Ce remake s’attarderait bien plus sur les échanges entre Léon et sa protégée, sur la relation naissante entre les deux protagonistes afin de créer une forte empathie entre le joueur et Ashley, un lien qui n’est pas sans rappeler celui tissé entre Joel et Ellie dans The Last of Us. Mieux encore, Ashley, fragile certe mais débrouillarde, apprendrait à se défendre au contact du survivant de Raccoon City. De la coopération "asymétrique" dans Resident Evil 4… rien n’est impossible.

Le remake de Resident Evil 4 ne peut se contenter d’une simple refonte. Capcom doit marquer les esprits et innover en sublimant une icône du Survival-Horror et même du jeu vidéo.

> Retrouvez tous les numéros de la chronique Avance Rapide

Mis à jour le 20/04/2020 à 14:31
Profil de Silent_Jay,  Jeuxvideo.com
Par Silent_Jay, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
Survival-Horror Capcom Zombies Avance Rapide

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
le 05 mai à 18:06

En gros faut pas faire ce que Square a fait avec FF7 et ça devrait marcher :)

Lire la suite...
SahRouxMan
SahRouxMan
MP
le 27 avr. à 13:39

Aucun intérêt pour ma part... Code Veronica serait + approprié

Lire la suite...
Skwat42
Skwat42
MP
le 26 avr. à 09:54

RE4 original est encore une pépite et accessible tant physiquement qu'en demat et sur tous les supports.

En faire un remake est une hérésie j'aurais 1000 fois préféré celui de Veronica, un spin off ou un nouvel opus.

Et quoi après ce sera le 5 ? Inutile...

Lire la suite...
Manmus
Manmus
MP
le 23 avr. à 17:37

Ashley est quand même l'antithèse d'une Ellie...

Lire la suite...
Fan-Retro
Fan-Retro
MP
le 23 avr. à 15:59

Le monument du survival horror de la série c'est RE 1 remake et pas le 4 !

Lire la suite...
erwan_2006
erwan_2006
MP
le 23 avr. à 13:31

Certains commentaires me font halluciner. L'impression que l'on n'a pas joué au même Resident Evil.

Alors certes j'étais jeune je devais avoir 12 ans, mais bordel qu'elle claque. J'avais pris un pied monstre dessus, encore aujourd'hui cela reste mon jeu préféré de la gen PS2/xbox/Gamecube. Comment peut-on dire qu'il n'est pas Survival horror ?! certains passages étaient absolument terrifiant en particulier sur l'ile les regenerator. ils m'avaient pétrifiés j'avais failli arrêter de jouer :rire: L'ambiance oppressante et moite du village espagnol, la crainte d'entendre une tronçonneuse. Les phases d'actions et de QTE absolument culte. Ce jeu est une merveille :bave: un Remake ? Carrément. mais là, la barre est clairement plus haute et le défi plus grand pour Capcom, car RE4 n'est pas tellement "vieux" comme ses prédécesseurs.

Lire la suite...
sebyin
sebyin
MP
le 22 avr. à 16:45

J'aurai aimé au préalable un remake de code veronica, qui m'avait marqué à l'époque sur deamcast, mais qui n'a pas trop bien vieilli je trouve (contrairement à RE4 qui n'est pas si dégueu).

Lire la suite...
Re-L__Mayer
Re-L__Mayer
MP
le 22 avr. à 09:21

En ce qui me concerne, je préférerais encore voir un spinoff s'intercalant entre RE3 et 4 et s'inspirant des démos Castle et Hallucinations. :(

Lire la suite...
pouetlechat
pouetlechat
MP
le 22 avr. à 08:55

Un monument du survival horror ? N'ayant jamais eu peur et n'ayant jamais manqué de munitions ni galéré en général, je n'ai jamais classé RE4 dans le survival horror personnellement. Le virage de la licence en mode couloir/action était engagé pour plusieurs années. Un action horror à la limite, mais juste pour le mec à la tronçonneuse alors. Ca reste un des rares jeux que j'ai recommencé immédiatement après le générique de fin et qui savait rendre addict. Je ne suis pas contre un bon remake quand je vois le résultat sur les trois premiers, l'original existera toujours pour les nostalgiques/puristes (dont je fais partie).

Lire la suite...
Commentaire édité 22 avr., 08:56 par pouetlechat
Yaro1150
Yaro1150
MP
le 21 avr. à 23:06

Si le côté action du jeu est enlevé pour faire place à seulement 10 zombies au total sur le jeu complet qui se finirait en 4 heures et sans gore, j'me déplacerai jusqu'à chez Capcom pour chier devant leur QG.
Les Jean-Frayeur qui voulaient pleurer et se chier dessus on eu leur remakes, ils ont pas intérêt à foiré celui là qui était de loin le meilleur, n'en déplaise à ces derniers.

Lire la suite...
Top commentaires
Zlaade
Zlaade
MP
le 20 avr. à 14:36

Le marchand… Au-delà de sa fonction primaire qui était de fournir à Léon des armes, des accessoires ou encore des munitions
Pardon ?
Fait par Jay, ok je comprend mieux :hap:

Lire la suite...
Night_King_PLS
Night_King_PLS
MP
le 20 avr. à 15:00

Enlevez « Survival-Horror » à votre titre et on est bons :oui:

Lire la suite...