Menu
The Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : The Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone - Le cœur sur la main
PC PS4 ONE
The Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2015 à 18:55:51
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (38)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.2/20
Partager sur :

Déjà copieux en contenu, The Witcher 3 s'est enrichi depuis sa sortie de 16 DLC gratuits venant étoffer la liste des choses à faire en jeu. Entre missions supplémentaires, costumes et cartes de Gwynt, CD Projekt Red n'a pas chômé pour satisfaire le joueur. Toutefois, à côté de ces ajouts, nombreux par la quantité mais petits par la taille, le studio Polonais préparait deux extensions payantes pour son open world. C'est une première pour la saga, elle qui d'habitude avait la charmante attention de fournir gratuitement jusqu'à sa plus grosse mise à jour avec ses Enhanced Editions pour The Witcher 1 et 2. CD Projekt aurait-il plié sous le poids de son éditeur ? Si la question peut effectivement se poser, les Polonais nous apportent la réponse suivante : ces contenus supplémentaires, de par leur richesse et leur durée de vie, sont à envisager non pas comme de bêtes DLC paresseux mais bien de véritables extensions. Vérifions ça tout de suite avec ce test de The Witcher 3 : Hearts of Stone, la première d'entre elle disponible pour moins de 10 euros.

Notre vidéotest de The Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone

Pour profiter au mieux de ce contenu, il est conseillé de posséder un Geralt de niveau 30 au minimum. La nouvelle zone à explorer est en effet peuplée de créatures et de quêtes adaptées à des joueurs déjà en fin d'aventure. Rassurez-vous, Hearts of Stone n'aura aucun impact significatif sur l'histoire principale du jeu, vos choix et décisions de cette aventure n'influenceront que cette dernière. Pour les joueurs ayant déjà terminé le jeu ou ceux de niveau 30 et plus, il suffira simplement d'ouvrir son journal de quête et de se rendre au panneau d’affichage d'une auberge pour déclencher la première mission de l'extension. Grand prince, CD Projekt Red ne laisse toutefois personne sur le carreau. Vous n'avez plus de sauvegarde ou votre sorceleur n'est pas assez levelé ? Pas de panique, puisque le menu du jeu propose également de débuter l'extension avec un personnage déjà au niveau, équipé pour les circonstances et doté d’une quarantaine de points de compétences à répartir où bon vous chante. De manière générale, on apprécie l'effort d'accessibilité et de lisibilité des quêtes de ce nouveau contenu, bien démarqué des autres par un code couleur spécifique dans notre journal.

On croisera une vieille connaissance de Geralt

The Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone - Le cœur sur la mainThe Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone - Le cœur sur la main

Gaunter Demeuré

L'aventure s'ouvre sur une tâche en apparence banale pour l'ami Geralt, chasser un monstre baveux dans les égoûts d'Oxenfurt pour empocher quelques pièces d'or. Le contrat nous sera proposé par une bien étrange troupe de nobliaux tatoués, dirigés par un individu moustachu tout aussi énigmatique que ses congénères désoeuvrés. Ce DLC entretient d'ailleurs tout du long un voile de mystère autour des personnages et de leurs véritables motivations. On pense notament ici à la figure de proue de Hearts of Stone : Gaunter de Meuré dit le Maître Miroir, véritable fil rouge de l'aventure, énigmatique en diable à chacune de ses apparitions. Le personnage ne sera pas sans rappeler quelques souvenirs à quiconque a dépassé le stade du tutoriel dans The Witcher 3. C'est en effet ce même individu que Geralt rencontre en début de jeu dans la taverne de Blanchefleur et qui lui fournit les premières informations sur la localisation de Yennefer.

Gaunter de Meuré est un personnage des plus mystérieux

The Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone - Le cœur sur la main

Nous ne souhaitons pas vous gâcher le plaisir de la découverte du scénario de l'aventure, sachez simplement que la traque du monstre des égoûts permettra au Sorceleur de retrouver une vieille amie et que son combat contre la bête entraînera des conséquences nous obligeant à conclure un étrange pacte avec Gaunter de Meuré. Marqué au visage d'un symbole runique montrant le pacte conclu avec le Maître Miroir, Geralt n'aura d'autre choix que de devenir son homme à tout faire, obligé – malgré lui parfois – de se plier aux souhaits de ses interlocuteurs. Il en résulte bon nombre de situations cocasses ou inattendues parfois sérieuses dans le thème abordé, mais la plupart du temps dotées d'un comique de situation raffraîchissant. Il est bon de constater que CD Projekt Red nous offre ici une extension pleine de gaîté, dont l'ambiance n'est pas sans évoquer celle d'un Citadelle de Mass Effect 3 car on y rit souvent, en plus d'y découvrir des facettes inédites de certains personnages. Le studio polonais nous embarque avec Hearts of Stone dans une nouvelle aventure bourrée de clins d'oeil aux protagonistes du premier volet de la saga et de références à la littérature ou au cinéma moderne. On évoquera sans entrer dans les détails ce casse de chambre forte façon Ocean's Eleven ou encore cette cérémonie de mariage façon Ghost dont l'ambiance vous laissera un souvenir des plus agréables.

Coeur de pierre sur la main

The Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone - Le cœur sur la main
Rien de tel que de se battre à coup de piquet de clotûre !

Hearts of Stone nous ouvre aussi les portes d'une nouvelle zone à explorer au nord de Novigrad. Théâtre des événements du DLC, les Terres désolées regorgent des mêmes activités que le jeu de base : quêtes secondaires, chasses au trésor, contrats de sorceleur etc. On aurait toutefois aimé être un peu plus dépaysé par les décors, peut être trop similaires à ceux déjà explorés dans la zone aux alentours de Novigrad. On y croisera quelques nouveaux adversaires comme d'horribles araignées velues ou encore des mages capables de déclencher des tempêtes de sable. Les boss sont ici plus retords que jamais avec de nouveaux patterns obligeant le joueur à utiliser toute sa panoplie de mouvements et signes. Néanmoins, leur difficulté semble déséquilibrée avec quelques affrontements frustrants par leur challenge assez mal pensé.

Du gameplay en musique pour Hearts of Stone

Néanmoins, si l'ambiance manque d'originalité, le studio Polonais a déployé tout son savoir faire pour nous offrir une direction artistique aux petits oignons dans les lieux visités. Il en va de même pour les nombreuses cinématiques de l'extension, animées avec soin et toujours dotées d'une écriture savoureuse. Bref, Hearts of Stone apparaît comme une sorte de best of des qualités de The Witcher 3, on y retrouve sa profondeur, son humour, sa richesse de situations et d'une certaine façon, l'exigence en matière de durée de vie des jeux estampillés CD Projekt. Annoncé pour dix heures d'aventures supplémentaires, il nous aura fallu plus de 15 heures pour terminer l'histoire principale et quelques quêtes secondaires (il nous en reste encore quelques une en stock). À moins de 10 euros, comment ne pas saluer le travail accompli par le studio Polonais ?

The Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone - Le cœur sur la main
Les services de l'enchanteur sont puissants, mais chers.

Si Hearts of Stone sera aussi l'occasion de récupérer pas mal de nouvelles armes et pièces d'équipement, l'extension introduit également un nouveau mécanisme d'enchantements dont le secret est détenu par un artisant Ophirien situé au nord est de la carte. Contre une coquette somme d'argent, l'homme nous proposera ses services de fabrication de runes et de glyphes. Il peut infuser nos armes et armures avec des mots de pouvoir, des symboles conférant de puissantes propriétés aux objets. En échange de plusieurs pierres runiques on pourra par exemple enchanter nos épées avec des bonus des régénération de vigueur ou bien même rendre persistants les boost conférés par les établis d'armurier ou les meules à aiguiser. Notre armure gagnera quant à elle des effets très intéressants comme par exemple le déclenchement automatique et gratuit d'un bouclier de Quen en début de combat, la capacité de dévier les flèches ou bien une propagation de l'effet d'embrasement du signe d'Igni aux cibles à proximité d'un ennemi déjà en feu. Ce système a été pensé comme un véritable prolongement des pouvoirs du sorceleur, il modifie leurs effets et comportements et ajoute une couche supplémentaire de puissance à Geralt.

Conditions du test
Ce test a été réalisé sur une version complète de l'extension fournie par CD Projekt Red, sur un PC équipé d'un processeur i7 4970k, d'une carte graphique GTX 980 et de 16 Go de ram.
The Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone - Le cœur sur la mainThe Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone - Le cœur sur la mainThe Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone - Le cœur sur la mainThe Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone - Le cœur sur la mainThe Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone - Le cœur sur la mainThe Witcher 3 : Wild Hunt - Hearts of Stone - Le cœur sur la main
Les notes
+Points positifs
  • Moins de 10 euros pour 15 heures de jeu
  • Des personnages hauts en couleurs
  • Une narration et une mise en scène soignées
  • L'humour de certaines situations
  • Des boss plus techniques
  • Le système d'enchantement modifiant notre façon d'appréhender certains pouvoirs
  • Les références à The Witcher 1
-Points négatifs
  • On aurait aimé être un peu plus dépaysés par la nouvelle zone
  • Boss à la difficulté parfois mal pensée
  • Il subsiste toujours quelques bugs de collision (défaut inhérent au jeu de base)
  • On veut la suite !

Hearts of Stone ne prend pas le joueur pour un pigeon, à moins de 10 euros, cette extension est un must have pour quiconque aura apprécié The Witcher 3. Dotée d'une durée de vie dépassant allégrement les 15 heures de jeu, cette première extension nous plonge dans une aventure palpitante bourrée de situations tantôt épiques ou hilarantes. On y retrouve un condensé des qualités du jeu de base, sublimé par une écriture toujours aussi soignée et par de nombreuses références à d'anciens personnages de la saga. Une véritable déclaration d'amour du studio Polonais à sa licence autant qu'à ses joueurs. On attend maintenant de pied ferme la seconde extension, Blood & Wine et ses 20 heures de jeu sur le papier prévue pour le premier trimestre 2016.

Profil de mrderiv
L'avis de mrderiv
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2015 à 18:55:51
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (38)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.2/20
Mis à jour le 29/11/2015
PC PlayStation 4 Xbox One MrDeriv Action RPG CD Projekt Heroic Fantasy
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Travis Strikes Again No More Heroes : Une expérience néo-rétro débridée
    SWITCH
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live