Menu
WRC 8
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : WRC 8 : Un pas de géant à l'horizon ?
PC PS4 Switch ONE
Partager sur :

Développée par les Français de Kylotonn depuis 2015, la simulation officielle du championnat du monde des rallyes nous a offert un nouveau contact avec WRC 8. L'occasion d'en savoir un peu plus sur les nouveautés et le tant attendu mode carrière. Et la simulation, attendue au début du mois prochain sur PC, PS4 et Xbox One (fin octobre sur Switch) réserve un programme assez séduisant.

WRC 8 : Les nouveautés du mode Carrière

Chargement de la vidéo WRC 8 trailer
Conditions d'aperçu
Nous avons été invités à découvrir les détails de WRC 8 dans les studios parisiens de Kylotonn. Après une démonstration des nouveautés en course et des paramètres, nous avons eu le droit à une présentation détaillée du nouveau mode carrière. Nous avons finalement essayé le jeu pendant 4 spéciales (détails dans l'encart plus bas) et pu poser des questions aux développeurs du titre. WRC 8 tournait sur PC et était jouable au volant.

Il n'y avait que 11 petits mois entre la sortie de WRC 6 et WRC 7. Et malgré ce délai assez court, la licence avait réussi un petit bond en avant sur le plan graphique et les sensations de courses. Alors forcément, avec 2 ans de pause et la sortie de WRC 8, on s'attend a beaucoup de la part du titre de Kylotonn, qui affiche sa quatrième participation à la série officielle. L'échéance était plus confortable pour s'attarder sur des thèmes qui faisaient défaut au titre précèdent, et assumer le virage pris à la corde vers une simulation fidèle à l'esprit rallye.

Le mode carrière passe un cap

WRC 8 : Un pas de géant à l'horizon ?
Rien que pour son interface, le mode carrière change radicalement.

Chantier principal pour cette nouvelle itération, la carrière promettait de changer drastiquement pour proposer une profondeur jamais vue dans la série. Et le premier contact visuel est frappant : Kylotonn a décidé d'appuyer sur la touche reset pour tout revoir de A à Z. Au niveau de l'interface, oubliez les simples menus qui s'affiche entre les courses du championnat du monde, place à un tout nouveau hub clinquant qui montre en vue de dessus les locaux de l'écurie où vous ètes engagé. On a désormais le choix de débuter en catégorie Junior, comme il est de rigueur dans la série, et maintenant de se lancer directement en WRC 2. Le moyen de choisir un constructeur particulier, sachant que tout les participants junior roulent avec la même Ford Fiesta R2. Au besoin, sachez que WRC 8 a toutes les licences au niveau des véhicules et pilotes engagés dans la compétition.

WRC 8 : Un pas de géant à l'horizon ?
L'arbre de compétence, symbôle du côté gestion

On avait déjà eu vent de l'ajout des événements spéciaux au calendrier du mode carrière. Des courses spéciales, défis avec des caisses « retro » ou essais constructeurs entre les étapes officielles pour varier l'expérience de jeu. Mais le véritable tournant gestion du mode, pas encore trop détaillé a été présenté. On régente une équipe d'employés divisés en six métiers : Mécanicien, Agent, Ingénieur, Météorologue, Kinésithérapeute, Directeur Financier. Ces derniers ont une note générale, boostée ou malussé selon leur barre de forme physique, moral... En outre, chaque membre de l'équipe a un "atout" différent, un petit logo sur leur carte qui une fois combiné avec d'autres atouts peut donner lieu à des bonus activables à différentes spéciales. Autre moyen de gérer en profondeur les qualités individuelles et collectives de l'équipes, l'arbre de compétences (photo) séparé en quatre parties : performances de la voiture, fiabilité du véhicule, performances de l'équipe et performances de l'écurie. Mais ne vous attendez pas à remplir cette arbre intégralement pour atteindre la perfection, l'orientation de ce dernier dépend de la spécialisation R&D défini auparavant.

Lors des events spéciaux mentionnés précèdemment, on peut donc gagner de l'XP, de la monnaie virtuelle, et de la réputation auprès de certaines écuries si l'on souhaite y être transféré dans le futur, mais en contrepartie la forme physique et le moral des membres de l'équipe peuvent être impactés. Le tout sera de s'adapter au besoin de l'écurie lors de l'inscription aux évènements. Et pour tester les performances de la voiture à tout moment, une Test Area, bac à sable en monde ouvert pour ajuster et tester les réglages en live est même disponible. Trouver le bon équilibre entre les performances, la fiabilité, les organismes et l'implication des membres de l'équipe, tel est le maitre mot du mode carrière, qui au premier abord reserve une sacrée profondeur stratégique et nous a plus que rassuré. A côté de ce mode carrière qui s'annonce très complet, le mode saison, succession des étapes du championnat sans ce côté gestion se pose là comme l'ancienne version de la carrière en somme.

WRC 8 : Un pas de géant à l'horizon ?WRC 8 : Un pas de géant à l'horizon ?

Une météo dynamique qui change tout

WRC 8 : Un pas de géant à l'horizon ?
Les rendus graphiques et physiques des conditions météo sont soignés

L'autre grande nouveauté attendue pour la licence, c'est la météo dynamique en course. Auparavant fixe pour chaque spéciale, la météo propose maintenant plusieurs scénarios qui évoluent pendant les runs. En mode réaliste, le script s'adapte au lieu, et il parait peu probable qu'une course lancée en Corse avec un très beau temps passe à la tempête l'espace de quelques secondes. Hors de ce paramètre réaliste en revanche, certains scénarios préécrits proposent une expérience de jeu, en commençant la spéciale en pluie pour la terminer sous le soleil, et vice-versa. Un switch qui influe non seulement sur le visuel (des petites gouttes tombent sur le pare-brise avant des trombes d'eau, la boue se retrouve parfois mêlée aux conditions, etc.) mais aussi sur le gameplay, puisque les flaques qui apparaissent sur la route changent radicalement notre performance et façon de piloter. Sachant que tous les rallyes sont jouables à 4 moments de la journée (aube, midi, soirée et nuit), le nombre de combinaisons a considérablement augmenté. Même si l'on pilote à nouveau sur le même tracé, on risque de jouer très rarement le même type de course, ce qui promet une belle variété.

Les sensations au rendez-vous

Conditions du hands-on
Afin d'essayer de jauger les contours du gameplay, nous avons abordé plusieurs spéciales manette ou volant en main, le temps de 5 courses. Les pays et conditions de chaque course : Allemagne (beau temps, voiture WRC, manette), Chili (beau temps, voiture WRC, volant), Argentine (beau temps, voiture historique : Lancia Stratos), Pays de Galles (beau temps, voiture WRC 2, manette), Pays de Galles (conditions extremes nuit-tempête, voiture WRC 2, manette),
WRC 8 : Un pas de géant à l'horizon ?
A l'issue de chaque course, on peut voir les statistiques détaillées pour chaque participant.

Une fois les mains sur la bête, le feeling est dans la lignée de notre premier aperçu en mai dernier. WRC 8 est exigeant, mais suffisamment accrocheur pour se dire qu'une fois maitrisée, la conduite peut vraiment donner du plaisir aux fans de sport méca. Un véritable effort a été consenti sur le ressenti des différentes surfaces, et l'on sent clairement la différence au passage du gravier à l'asphalte, tant dans les virages que dans les lignes droites. Idem pour les conditions météo, le rallye du Pays de Galles n'étant pas, vous en conviendrez, la même limonade en pleine tempête que par beau temps. Mention particulière au line-up des voitures historiques (Volkswagen Polo, Lancia Stratos...) qui sera une bonne alternative à la liste de bolides plus d'actualité. À noter qu'en course, la roue des dégâts est visible en bas à gauche de l'écran pour indiquer la casse et l'usure des pneus en temps réel, et les statistiques par secteur à la fin des spéciales (usure, temps intermédiaires...), permettent de comprendre où et quand les erreurs ont été commises par soi-même, mais aussi par les concurrents. Enfin, les joueurs hardcores prêts à paramétrer en détail leur bolide avant l'échéance pour gagner quelques précieux dixièmes de seconde devraient être satisfaits, cette configuration étant possible de manière très pointue.

Les images utilisées dans cet aperçu ont été fournies par l'éditeur.

Nos impressions
Bientôt une vraie bonne alternative à DiRT ? En tout cas, WRC 8 fonce tout droit vers cette voie. Bien plus orienté simulation que ses prédécesseurs, le prochain jeu de Kylotonn semble avoir bien profité des 2 ans écoulé depuis WRC 7. Le temps qu'il faut pour sortir un nouveau mode carrière très alléchant, qui propose une vraie profondeur dans la gestion. Pour le reste, le ressenti en course ne peut que rendre enthousiaste, avec un véritable impact de la météo dynamique sur les sensations, de l'exigence pour dompter les voitures et spéciales ainsi qu'un rendu visuel vraiment sympa. Il n'y a maintenant plus qu'à attendre le 5 septembre pour voir si toutes ces bonnes impressions se confirment.
Profil de izokay
L'avis de izokay
MP
Rédaction jeuxvideo.com
12 août 2019 à 09:10:35
Mis à jour le 13/08/2019
PC PlayStation 4 Nintendo Switch Xbox One Course Simulation Kylotonn Bigben Interactive
Commander WRC 8
PC
49.99 €
PS4
59.99 €
Switch
52.99 €
ONE
69.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
jlrmax
jlrmax
MP
le 19 août à 13:14

Il me semble pas mal ce WRC 8,graphiquement pas vilain je viens de regarder une spéciale sur l'Argentine,bien le copilote parle anglais mais il a l'air de pas mal détailler les virages le son moteur est correct.
Personellement j'aime bien le mode carriere proposé qui a l'air riche et c'est à mon avis le meilleur moyen d'apprendre les parcours,le fonctionnement des différentes catégories de voitures ça peut aider par la suite pour les évènements qui serront proposés.
Apres les sensations le FFB ect le seul moyen de savoir c'est de mettre le disque dans la ps4 et GAAAZZZ.

Lire la suite...
celas855
celas855
MP
le 19 août à 01:33

c'est mort, je me suis fait avoir deux fois déjà, et j'ai été tellement deçus à chaque fois. Je me suis jurer que plus jamais on m'y reprendrai !
Après je suis pas contre le DL en pirate pour voir ce que ca donne

Lire la suite...
phoxxx
phoxxx
MP
le 16 août à 19:24

-UnKheyPuissant-
C'est horrible graphiquement mon dieu....
------------------------

Ben voyons, on se croirait sur Atari 2600 :rire:

Non mais la génération des jeunes gamers actuelle fout la gerbe ! Vous savez les moyens que ça demande de coder un jeu, les Lyonnais de Kylotonn ne sont pas Ubisoft hein ?! Faut leur donner le temps, ils s'améliorent à chaque nouvel opus. Entre les kévins "pro 4K" et ceux qui ne jurent que par "Dirt 2.0", c'est comme si aucune alternative au jeu de Codemasters n'avait le droit d'exister. Mais un jeu c'est pas qu'une carte postale... Pour avoir joué à l'épisode 7 c'était pas si mal que ça. La vue arrière de la voiture, avec effet de zoom, était très sympa voir meilleure que dans Dirt ! Et puis la conduite de Dirt est loin d'être parfaite, c'est pas Assetto non plus. Une voiture qui part en tonneau après avoir roulé sur un caillou c'est pas très réaliste pour ma part. Bref bon courage aux lyonnais, et stop les critiques gratuites.

Lire la suite...
johnlequebecois
johnlequebecois
MP
le 16 août à 01:01

Un jeu de bagnole rien de plus. Ce genre stagne depuis plusieurs années et les dev/editeur ne font que la meme chose au gré du temps. Seuls les graphismes restent a jour

Lire la suite...
RTX2060Ventus
RTX2060Ventus
MP
le 13 août à 17:12

Équivalent de dirt rally 2.0 en terme de simulation ou pas ?

Lire la suite...
UnKheyPuissant
UnKheyPuissant
MP
le 13 août à 10:55

C'est horrible graphiquement mon dieu....

Lire la suite...
Spanglecm
Spanglecm
MP
le 13 août à 10:30

Un côté gestion?! Comme F1 de codemaster... Le truc qui me fait abandonner un jeu!
Ils ne peuvent pas se concentrer sur les sensations, le ffb? Une vraie carrière?
Pas pour moi, encore une fois, j'ai pris le 7 à petit prix et hormis la licence WRC, y'a vraiment rien terrible, au volant, c'est juste mauvais, ni vraiment arcade, ni simu, le ffb est catastrophique, en 4k sur PC, c'est vraiment pas très beau, les voitures peuvent avoir des réactions très bizarres.
Je serai quand même curieux de connaitre les ventes de ces jeux, ça fait un moment qu'ils sont à la ramasse et qu'ils nous promettent monts et merveilles tous les ans!

Lire la suite...
fatmax66
fatmax66
MP
le 13 août à 00:44

J ai adoré le 7, je vais vénérer le 8 !

Lire la suite...
ronaldimioche
ronaldimioche
MP
le 13 août à 00:05

« Ford Polo » ??! 😳

Lire la suite...
kiliny
kiliny
MP
le 12 août à 22:28

Le truc c'est que chaque fois c'est "cette fois ci ca a l'air bien"... et qu'au final, c'est pas mauvais... mais pas fou fou non plus

Lire la suite...
Top commentaires
m73
m73
MP
le 12 août à 09:23

Toutes les preview sont unanimes concernant ce 8 ème épisode. Enfin une vraie alternative à Dirt Rally et ce avec tout un tas de licences officielles et directement dans le jeu et non pas sous forme honteuse de DLC comme le font Codemaster.

Alors oui Dirt Rally restera le roi parce que niveau conduite c'est énorme mais c'est un plaisir de savoir que WRC peu sortir sa carte et apporter quelque chose au genre.

Lire la suite...
Roroleblairot
Roroleblairot
MP
le 12 août à 11:01

Surement le seul jeu de sport correct de chez BigBen. :oui:
Maintenant faut voir le produit fini pour ce faire un avis définitif.

Lire la suite...
Boutique
  • WRC 8 PC
    49.99 €
  • WRC 8 PS4
    89.99 €
  • WRC 8 SWITCH
    52.99 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Yu-Gi-Oh! Legacy of the Duelist - Link Evolution : l’art du bon duel
    SWITCH
  • Test : Dicey Dungeons : Un Rogue-Like d'une intelligence redoutable !
    PC
  • Test : Madden NFL 20 : Sobre mais robuste
    PC - PS4 - ONE
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce