Menu
Chernobylite
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Chernobylite : Premier contact avec la zone d'exclusion
PC PS4 ONE
Partager sur :

Les Polonais de The Farm 51, déjà remarqués grâce à Necrovision et plus récemment Get Even, se sont attaqués à un domaine plus que jamais estampillé « pays de l'Est » avec Chernobylite. Le studio, qui vient de lancer sa campagne Kickstarter pour en financer le développement, a cependant ouvert aux backers un accès pré-alpha aux premières heures du jeu qui, s'il n'est pas encore très avancé, nous a dévoilé certains de ses charmes et mécaniques.

Trailer de Chernobylite

Chargement de la vidéo Chernobylite trailer

Bienvenue en zone d'exclusion

Chernobylite : Premier contact avec la zone d'exclusion

30 ans après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, le scientifique que vous êtes, en dépit du bon sens, choisit de se rendre dans la zone d'exclusion, afin de retrouver la trace de sa fiancée disparue lors du drame. L'endroit, particulièrement dangereux en raison notamment des radiations encore vives qui s'y trouvent, regorge de dangers et des patrouilles militaires hostiles occupent les lieux au même titre que des créatures cauchemardesques. Chernobylite mélangera donc jeu de survie, d'exploration, phases de shoot, d'infiltration et histoire non linéaire. Malheureusement, pour l'heure, la version pré alpha étant assez rudimentaire, nous n'avons pu qu'apercevoir le squelette du jeu, qui a encore un long chemin à parcourir avant d'être finalisé.

Chernobylite : Premier contact avec la zone d'exclusion

Cependant, nous pouvons d'ores et déjà être rassurés en ce qui concerne l'atmosphère générale de projet. Sombre et anxiogène, l'univers de Chernobylite n'est pas sans rappeler le ton désespéré de S.T.A.L.K.E.R.. S'il n'est pour l'heure pas aussi éclatant de beauté que ce que laissent entrevoir les trailers, artistiquement, The Farm 51 maîtrise son propos et s'est d'ailleurs rendu à de nombreuses reprises dans les environs de Tchernobyl pour photographier et scanner à l'aide de drones la zone d'exclusion afin de la restituer le plus fidèlement possible. Les environnements auxquels nous avons eu accès étaient cependant assez limités, démo oblige, aussi nous garderons nous bien de nous prononcer sur les dimensions du jeu définitif.

Entre survie, combat, horreur et histoire non linéaire

Chernobylite : Premier contact avec la zone d'exclusion

L'exploration occupe une place importante dans le jeu, qui, nous l'avons dit plus haut, axe une partie de son gameplay sur la dimension survie. Il ne s'agira cependant pas pour le moment de trouver de quoi se nourrir, mais plutôt d'obtenir différents matériaux utiles à la confection de kits de soin ou encore de médicaments antiradiations, très utiles dans la zone d'exclusion. Un scanner permet d'analyser les environs et de mettre en surbrillance les éléments récoltables, tandis qu'un compteur Geiger vous indique rapidement si le taux d'irradiation des environs est acceptable ou non. En outre, la récolte de ressources sera également utile pour enrichir votre base. Conçue comme un hub central, cette base pourra être améliorée par l'intermédiaire d'une phase de construction directement empruntée à Fallout 4, qui vous autorisera à démanteler de la ferraille pour en faire du matériel de craft. Vous pourrez ainsi, par exemple, fabriquer un établi de confection ou ajouter lits et divertissements pour que vos compagnons d'infortune aient une meilleure forme physique et mentale.

Chernobylite : Premier contact avec la zone d'exclusion
Chernobylite : Premier contact avec la zone d'exclusion

Effectivement, vous ne serez pas tout à fait seul dans Chernobylite et d'autres stalkers croiseront votre route. Dans le cadre de notre démo, nous avons fait la rencontre d'Oliver, explorateur chevronné, avec lequel il était possible d'interagir et de discuter afin de profiter de certains de ses conseils et gagner des compétences une fois votre personnage passé au niveau supérieur. Une fois arrivé sur les hauteurs de votre base, vous pourrez accéder à différentes missions, dont certaines pourront être accomplies par vos soins tandis que vous pourrez affecter vos partenaires à l'accomplissement de tâches secondaires. Pour le moment, seule une mission nous était accessible et nous demandait d'assister un stalker manifestement dérangé à force d'errer dans la zone d'exclusion. Si les objectifs étaient assez basiques, ils ont eu pour mérite de nous dévoiler les mécaniques d'infiltration et de combat qui demanderont encore énormément de travail avant d'être parfaitement jouables. L'intelligence artificielle est aux abonnés absents et la visée de votre personnage est d'une grande lourdeur. Si ce dernier point peut être justifié par l'équipement encombrant de votre avatar ainsi que par son caractère inexpérimenté, les rares combats contre les militaires ne procurent pour le moment aucun plaisir et aucun sentiment d'urgence.

Ceci étant et là encore, les développeurs ont insisté sur le fait que cette démo avait davantage pour vocation à donner un aperçu global de la philosophie du jeu plutôt que de fournir un échantillon représentatif de l'expérience finale et sur ce point, nous voulons bien les croire. Difficile effectivement de savoir comment tous ces éléments combinés fonctionneront une fois le jeu plus avancé, et de quelle profondeur ils profiteront sur la durée.

Nos impressions
Ce premier contact avec Chernobylite nous laisse avec plus de questions que de réponses. Nous avons effectivement pu appréhender certaines mécaniques globales du jeu, en apprécier l'atmosphère pesante et la désolation de la zone d'exclusion soigneusement retranscrite. Il faudra attendre une version plus avancée que celle que nous avons eue entre les mains pour savoir si les promesses d'aventure non linéaire, d'expérience horrifique, d'exploration récompensée et de survie poussée seront tenues. Quoi qu'il en soit, Chernobylite est à surveiller de près et devrait lancer son early access au mieux d'ici la fin de l'année pour une sortie estimée à 2020, en fonction du succès du kickstarter.

Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
15 avril 2019 à 16:15:02

Mis à jour le 15/04/2019
PC PlayStation 4 Xbox One Survival-Horror The Farm 51

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
CDRGC
CDRGC
MP
le 16 avr. à 08:49

un survival horror à la sauce stalker ?
moi je dis pourquoi pas. :)
à surveiller.

Lire la suite...
Commentaire édité 16 avr., 08:51 par CDRGC
adrien1010
adrien1010
MP
le 16 avr. à 06:41

encore une arlesienne ce truc qui vera jamais le jour!

Lire la suite...
Solar_Warden
Solar_Warden
MP
le 15 avr. à 23:06

Bof ça m'emballe pas :non:

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 15 avr. à 18:10

Difficile de se faire un avis surtout concernant The Farm 51. Certes, ce sont les papas de Painkiller, Deadfall, Necrovision et plus récemment l'excellent Get Even ( très bon thriller trop passé sous silence lors de sa sortie ) mais on a aussi eut droit à de bonnes douches froides comme World War 3 qui avait un potentiel énorme, graphiquement très joli mais avec un lancement et un suivi juste déplorable......

Pour l'instant graphiquement c'est assez prometteur et si l'histoire est aussi prenante que Get Even, alors je dis oui !

Lire la suite...
mesbavoules
mesbavoules
MP
le 15 avr. à 18:05

une éventuelle suite spirituelle à STALKER? Hâte d'en savoir plus!
car metro me laisse sur ma faim, très bien mais loin de "remplacer" l'ambiance et le côté addictif d'un stalker

Lire la suite...
Ohww
Ohww
MP
le 15 avr. à 17:41

Chernobiloute, le post-apo du Pas-de-Calais.

Lire la suite...
Fatalordi
Fatalordi
MP
le 15 avr. à 17:28

Le jeu s'appelle Chernobite ? :doute:

Lire la suite...
Belhomme94
Belhomme94
MP
le 15 avr. à 17:12

yen a marre du kickstarter financer vos jeux vous meme!

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 15 avr. à 16:53

A voir, sa promet pas mal, reste juste a voir le jeu final... En ce moment, c est quand meme 9 jeux decevant sur 10 qui sortent.... Quand en plus on nous le colle pas exclu epic game poubelle store.....

Lire la suite...
bob_dydy
bob_dydy
MP
le 15 avr. à 16:46

S.T.A.L.K.E R 2 sort 1 an après, j'ai vite fait mon choix.

Lire la suite...
Top commentaires
Ohww
Ohww
MP
le 15 avr. à 17:41

Chernobiloute, le post-apo du Pas-de-Calais.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 15 avr. à 18:10

Difficile de se faire un avis surtout concernant The Farm 51. Certes, ce sont les papas de Painkiller, Deadfall, Necrovision et plus récemment l'excellent Get Even ( très bon thriller trop passé sous silence lors de sa sortie ) mais on a aussi eut droit à de bonnes douches froides comme World War 3 qui avait un potentiel énorme, graphiquement très joli mais avec un lancement et un suivi juste déplorable......

Pour l'instant graphiquement c'est assez prometteur et si l'histoire est aussi prenante que Get Even, alors je dis oui !

Lire la suite...
DERNIERS TESTS
  • Test : Dicey Dungeons : Un Rogue-Like d'une intelligence redoutable !
    PC
  • Test : Madden NFL 20 : Sobre mais robuste
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Wolfenstein Cyberpilot : un premier pas timide dans la réalité virtuelle
    PC - PS4
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce