Menu
The Sinking City
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : The Sinking City : vers un jeu d'enquête libre et anxiogène ?
PC PS4 ONE
Partager sur :

Après s'est dévoilé à nous à plusieurs reprises par l’intermédiaire de sessions de présentation animées par les équipes de Frogwares, The Sinking City était aujourd'hui suffisamment avancé pour que nous puissions nous y essayer pendant près de 3 heures, afin de traverser les deux premières missions du jeu.

Notre Vidéo-Preview de The Sinking City

Chargement de la vidéo The Sinking City Vidéo preview

Rappelons succinctement le principe de The Sinking City. Vous incarnez un détective, en proie à des visions cauchemardesques et chargé d'enquêter dans la ville portuaire d'Oakmont, subitement submergée par des inondations massives. Cette catastrophe a eu de lourdes conséquences sur la population locale ainsi que sur sa santé mentale. La plupart des habitants partagent également des visions chimériques et vous aurez l'opportunité de faire d'une pierre deux coups, en enquêtant autant sur les raisons qui poussent les habitants de la ville vers la folie que sur celles expliquant vos hallucinations.

Une autonomie relative

The Sinking City : vers un jeu d'enquête libre et anxiogène ?

The Sinking City est donc un jeu d'enquête avant tout, qui a pour particularité de laisser le joueur (partiellement) autonome dans la résolution de ses affaires. Ainsi, le jeu n'indiquera jamais clairement l'objectif à suivre par le biais de marqueurs, ce sera à vous de comprendre vers quelle direction vous orienter pour glaner les indices nécessaires à l'avancée de vos recherches. Vous ne serez cependant pas totalement démunis face à l'ampleur de la tâche et de nombreux outils seront à votre disposition pour vous assister dans votre enquête.

The Sinking City : vers un jeu d'enquête libre et anxiogène ?

En premier lieu, il s'agira d'écouter attentivement ce que vos interlocuteurs ont à vous dire. Les différentes interventions des personnages donnent régulièrement des informations précieuses sur le prochain endroit où mener vos investigations. Au cours de notre session, ces indications étaient essentiellement géographiques. Une carte de la ville, sur laquelle sont inscrits tous les noms de rues et de quartiers, vous permettra de facilement retrouver les lieux décrits la plupart du temps comme étant situés « au croisement de telle ou telle rue ». En outre, ces informations sont consignées sur un journal et d'une simple pression de touche, vous pourrez ajouter un marqueur vous-même une fois le lieu d'enquête localisé sur la carte.

The Sinking City : vers un jeu d'enquête libre et anxiogène ?

Une fois arrivé sur place, plusieurs options s'offrent à vous. La priorité est naturellement la collecte d'indices. Ici, rien de compliqué : il suffit d'explorer soigneusement chaque pièce et de s'attarder sur les différents éléments interactifs pour récolter toutes les données utiles à l'enquête. Une fois ceci fait, votre détective peut faire appel à son sixième sens, développé depuis un naufrage qu'il a subit quelque temps plus tôt. Cette compétence permet d'effectuer une reconstitution dans un monde éthéré où votre personnage peut faire une projection mentale d'une succession d'événements. Il vous appartiendra alors d'établir la chronologie des différentes étapes pour valider l'avancée de l'enquête. Le procédé, assez simple dans le cadre de notre présentation, consistait à attribuer des chiffres, de 1 à 3, sur les différents instants clefs d'une rixe, par exemple, et d'attendre simplement qu'un halo vert nous indique que l'ordre était le bon.

The Sinking City : vers un jeu d'enquête libre et anxiogène ?

Une fois cette première étape franchie, nous avons pu à nouveau mettre notre sixième sens à contribution pour nous lancer sur les traces d'un agresseur en fuite, sa silhouette et le chemin emprunté étant matérialisés sous la forme d'une silhouette fantomatique. Mais l'utilisation de cette compétence à un coût. Effectivement, à mesure qu'il est utilisé ou que votre personnage se trouve confronté à des scènes violentes ou dérangeantes, une jauge de sanité se vide progressivement. Lorsque celle-ci est trop basse, les hallucinations commencent et votre personnage devra se défendre, ce qui est dans l'immédiat ce que The Sinking City réussit le moins.

Des combats peu engageants

The Sinking City : vers un jeu d'enquête libre et anxiogène ?

Effectivement, lorsque vos hallucinations se concrétisent ou que les « Malbêtes », créatures cauchemardesques apparues avec l'inondation interviennent, votre héros pourra se défendre de deux manières différentes. Outre la fuite, qui est une option envisageable, mais pas toujours possible, le détective pourra donner des coups au corps à corps ou se servir de son arme de poing, aux munitions extrêmement limitées. Malheureusement, les affrontements sont pour l'heure assez bancals, autant en raison de la lourdeur des déplacements de votre personnage que de l'imprécision de la visée. Les sensations, l'arme au poing, sont en outre pour le moins anecdotiques, rendant les combats plus pénibles qu'agréables à mener. Notez que par ailleurs, les munitions sont rares et précieuses, puisqu'elles servent également de monnaie dans le jeu, et, même si une option vous permet d'en confectionner vous-même à la volée, les matériaux requis sont assez rares, même lorsque vous prenez la peine d'explorer la ville.

Une ambiance qui fait mouche

The Sinking City : vers un jeu d'enquête libre et anxiogène ?

Mais bien heureusement, The Sinking City est un jeu d'enquête, et d'autres mécaniques dans cette optique ont été développées par Frogwares afin de faire en sorte que le joueur soit maître du rythme de ses investigations, ou du moins lui donner l'illusion de l'être. Si par exemple, au détour d'une conversation ou d'une déduction, vous comprenez que vous êtes à la recherche d'un homme blessé à l'épaule, peut-être que vous rendre à l'hôpital le plus proche afin de compulser le registre des admissions pourrait vous aider à trouver votre cible. Une fois sur place, en affinant trois critères de recherche parmi différents filtres, vous pourrez retrouver facilement l'objet de vos recherches. Il en ira de même pour la consultation d'archives de journaux, celle du casier judiciaire ou de l'état civil d'un citoyen.

The Sinking City : vers un jeu d'enquête libre et anxiogène ?

Dans le cadre de nos 3 heures de jeu, l'ensemble nous a paru assez simple. Les déductions semblaient logiques en dépit de certains libellés peu explicites, tandis que les différentes étapes pour avancer dans l'enquête tombaient sous le sens, sans qu'il ait été nécessaire de nous en référer à nos différentes notes pour savoir dans quelle voie progresser. Si nous espérons que la difficulté sera un peu plus corsée à court terme, nous avons plutôt été séduits par l'ensemble des mécaniques du jeu tout comme par son ambiance, très fidèle à la vision de Lovecraft. Les déplacements en barque ou à pied ont été assez plaisants, même s'il se pourrait que sur le long terme, les aller-retour deviennent problématiques, en dépit des quelques points de voyage rapide situés ici ou là. Enfin, l'écriture du jeu nous a paru globalement inspirée et l'univers de cette ville portuaire nous a rapidement absorbés. Ne reste plus qu'à savoir désormais si The Sinking City parviendra à se faire captivant et original sur les 15h promises par l'enquête principale, et par les 25-30h annoncées pour l'accomplissement de toutes les quêtes secondaires.

Nos impressions
The Sinking City essaye de donner au joueur la possibilité de rester maître du rythme de son enquête, en réduisant au minimum les informations utiles à la progression de ses recherches. Si la recette fonctionne plutôt bien, les indices donnés étaient toutefois suffisamment explicites pour que notre matière grise et notre esprit de déduction ne soient pas trop bousculés. Si nous espérons que les choses seront un peu plus corsées sur l'ensemble de l'aventure, et que les combats seront moins brouillons que ceux qui nous ont été présentés, nous avons été séduits par l'atmosphère du jeu, son écriture et ses mécaniques d'enquête. Ne reste qu'à attendre le 27 juin prochain pour nous essayer au jeu complet sur PC, PS4 et Xbox One.
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 avril 2019 à 17:51:16
Mis à jour le 12/04/2019
PC PlayStation 4 Xbox One Survival-Horror Réflexion Bigben Interactive Frogwares
Commander The Sinking City
PC
49.99 €
PS4
59.99 €
ONE
59.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
AngelArthur
AngelArthur
MP
le 15 avr. à 00:59

En espérant que le reste compense le gameplay souvent foireux de ce type de jeu

Lire la suite...
poulethardstyle
poulethardstyle
MP
le 14 avr. à 11:07

je me méfie de votre preview car pour call of cthullu c'était excitation pour au final un truc moyen. la j'ai l'impression d'avoir les fesses entre murdered soul suspect et cthullu... en gros on a des bonnes idées mais on attend the jeu lovecraftien complet

Lire la suite...
guydegel
guydegel
MP
le 13 avr. à 10:20

J'ai lu toutes les nouvelles de Lovecraft mais je n'avais pas remarqué que les personnages principaux avaient des super pouvoirs kikoolol qui leur permettent de reconstituer des scènes de crimes façon film d'hollywood bourré d'effets numériques.

J'aurais aimé des enquêtes à l'ancienne, comme dans le jdr ou les livres d'HPL, voire comme dans tous les romans policiers, avec des éléments pas évidents à relier mais que tu relies à force de réflexion. Mais faut croire que c'est pas assez kikoolol pour les développeurs de jeux vidéos. Ca me rappelle les "enquêtes" de phantom doctrine : deux mots à relier sur un tableau. Niveau mental nécessaire : 6 ans... :fou:

Vampyr, The Evil Within, Call of Cthulhu, etc, et maintenant celui là : y a pas moyen d'avoir autre chose que des jeux bas du front pour les moins de 15 ans ??? HPL mérite tellement mieux...

Lire la suite...
leoufdupad93
leoufdupad93
MP
le 13 avr. à 03:52

L'univers de lovecraft est toujours le bienvenu dans le jeux video ce qui est rare malheureusement, espérons que ce dernier soit bien maîtrisé.

Hâte d'en voir plus.

Lire la suite...
m0nsieur_t0c
m0nsieur_t0c
MP
le 13 avr. à 02:02

Beaucoup de fautes et de répétitions, attention !☝🏼

Lire la suite...
vance640
vance640
MP
le 12 avr. à 23:18

Rafraichissant et bien glauque :-) a voir !

Lire la suite...
Solar_Warden
Solar_Warden
MP
le 12 avr. à 21:22

J'espère plus de liberté dans l'investigation que dans CoC

Lire la suite...
DrBidon
DrBidon
MP
le 12 avr. à 21:12

Graphiquement ça me semble daté un peu. Vous en pensez quoi?

Lire la suite...
trou2phoque
trou2phoque
MP
le 12 avr. à 20:20

j espere qu il sera meilleur que call of cthulhu.............. :snif:

Lire la suite...
Jerome_Cahuzac
Jerome_Cahuzac
MP
le 12 avr. à 20:11

Les joueurs souhaiteraient un Battle Royale. Pouce vert à mon commentaire pour avoir un maximum de chances que cela remonte aux oreilles des développeurs.

Lire la suite...
Top commentaires
DDBdentaggle
DDBdentaggle
MP
le 12 avr. à 19:44

je viens juste de finir sherlock holmes the devil's daughter et j'ai adoré !! alors je ferai celui ci avec plaisir :oui:

Lire la suite...
guydegel
guydegel
MP
le 13 avr. à 10:20

J'ai lu toutes les nouvelles de Lovecraft mais je n'avais pas remarqué que les personnages principaux avaient des super pouvoirs kikoolol qui leur permettent de reconstituer des scènes de crimes façon film d'hollywood bourré d'effets numériques.

J'aurais aimé des enquêtes à l'ancienne, comme dans le jdr ou les livres d'HPL, voire comme dans tous les romans policiers, avec des éléments pas évidents à relier mais que tu relies à force de réflexion. Mais faut croire que c'est pas assez kikoolol pour les développeurs de jeux vidéos. Ca me rappelle les "enquêtes" de phantom doctrine : deux mots à relier sur un tableau. Niveau mental nécessaire : 6 ans... :fou:

Vampyr, The Evil Within, Call of Cthulhu, etc, et maintenant celui là : y a pas moyen d'avoir autre chose que des jeux bas du front pour les moins de 15 ans ??? HPL mérite tellement mieux...

Lire la suite...
Boutique
  • The Sinking City PC
    49.99 €
  • The Sinking City PS4
    59.99 €
  • The Sinking City ONE
    59.99 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Unruly Heroes : Le platformer 2D coloré qui insiste sur l’action
    PS4
  • Test : Warhammer : Chaosbane - un hack'n slash plaisant, mais perfectible
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Void Bastards : un mix original entre shooter et rogue-lite
    PC - ONE
Tous les tests
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce