Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News hardware /

Xbox Adaptive Controller : les joueurs en situation de handicap donnent leur avis

News hardware
Xbox Adaptive Controller : les joueurs en situation de handicap donnent leur avis
Xbox Adaptive Controller : les joueurs en situation de handicap donnent leur avis
PC PS4 ONE Switch
Partager sur :

Le 18 mai dernier, Xbox présentait le Xbox Adaptive Controller, un périphérique d’un nouveau genre, supposé faciliter la vie des joueurs atteints d’handicap. Une initiative saluée par l’industrie, les joueurs et forcément, par les premiers concernés. Mais que vaut-il vraiment ? Quatre mois après la sortie du « XAC », comme on l’appelle maintenant, nous avons cherché à savoir ce qu’en pensent les handis et s’il rend vraiment le jeu vidéo plus accessible.

C’est un sujet que nous abordions il y a un an, presque jour pour jour. Le jeu vidéo continue de représenter un véritable défi pour celles et ceux qui souffrent d’un handicap quelconque, qu’il soit physique ou mental. Mais les choses commencent à évoluer doucement. Et plus particulièrement depuis que l’un des acteurs principaux de l’industrie, Xbox, a braqué son projecteur sur cet épineux problème. En annonçant le Xbox Adaptive Controller, Phil Spencer et ses troupes ont braqué leur énorme projecteur vers un sujet qui souffrait jusque là d’un manque global de visibilité, de compréhension. De quoi faire avancer les choses, mais encore fallait-il que les premières vraies tentatives ne passent pas à côté de leur sujet. Bonne nouvelle, avec son XAC, Microsoft tape en plein dans le mille. Ou presque.

« Ça rend la console accessible, et elle ne l’était pas »

Comme nous l’a indiqué Stéphane Laurent, éducateur spécialisé et membre de l’association Capgame, les consoles de salon ont toujours représenté une sorte de terre sainte hors de la portée des joueurs handicapés. Plus faciles à utiliser qu’un ordinateur, elles sont toutefois beaucoup plus fermées ; en définitive, de nombreux « handis » préfèrent le jeu sur PC, sur lequel de nombreuses solutions existent, grâce à de nombreux logiciels d’assistance ou la compatibilité d’accessoires plus adaptés. Le Xbox Adaptive Controller met fin à ce cloisonnement, explique Laurent.

Ce que ça apporte concrètement, c’est que tout ce qu’on pouvait faire sur PC jusque là, on arrive à le ramener plus ou moins sur consoles. Et comme la console reste quand même la méthode la plus accessible de jouer, parce qu’il n’y a pas besoin de passer par une interface, par Windows, par le clavier… On lance la manette, ça lance limite le jeu. Donc ça reste la méthode d’accès au jeu la plus simple, en cas de déficience. Et du coup, ça ramène plein de solutions sur consoles. - Stéphane Laurent, Capgame

Xbox Adaptive Controller : les joueurs en situation de handicap donnent leur avis
Uncharted 4 : A Thief's End comporte plusieurs options d'accessibilité, attirant ainsi de nombreux joueurs en situation de handicap.

Un constat partagé par Kousha Kazemzadeh, l’un des testeurs hardware de Capgame. Lui-même atteint de myopathie, il a longuement testé le XAC et se félicite que les handis puissent désormais avoir accès à plus de jeux. « On a une grosse demande de joueurs qui veulent jouer sur consoles », nous a-t-il raconté. En ligne de mire, les titres exclusifs aux consoles de salon, et notamment ceux de la PlayStation 4, qui font beaucoup d’envieux chez ces joueurs PCistes plus souvent par nécessité que par choix. En matière d'accessibilité, Sony fait figure de bon élève : l'éditeur a ainsi mis à jour Uncharted 4 en y incorporant des options d'accessibilité, mais aussi, plus étonnant, son PSVR. De quoi attirer certains handis qui ont vite appris à utiliser le XAC sur d'autres consoles. La bidouille, ils ont l'habitude.

Xbox Adaptive Controller : les joueurs en situation de handicap donnent leur avis

Il faut dire que le Xbox Adaptative Controller est extrêmement bien pensé. Présenté sous la forme d’un petit dock sur lequel on retrouve deux gros boutons ainsi que plusieurs touches bien connues des joueurs Xbox, le XAC est en fait plus un hub qu’une véritable manette. Un périphérique sur lesquels le joueur peut brancher de nombreux connecteurs, qui lui permettent de déporter les commandes, de les placer ailleurs. Il devient ainsi possible d’utiliser plusieurs de ces accessoires pour utiliser ses mains, ses pieds, sa bouche, n’importe quoi qui permettent d’interagir avec ces outils souvent pensés sur mesure, pour répondre à des problèmes bien spécifiques. Flavien, YouTuber bien connus des gamers handis sous le pseudonyme Just One Hand, est pour sa part ravi. Le XAC, il l’utilise presque tous les jours. « Maintenant je m’en sers de base, en fait. C’est 70 % de mon temps de jeu avec ça ». Touché par une agénésie du bras gauche, Flavien a souvent peiné pour trouver des contrôleurs qui correspondent à ce handicap si spécifique. Désormais conquis, il fait découvrir la solution de Microsoft à d’autres gamers, notamment lors de salons.

Là j’étais à côté de Saint Etienne, j’ai pu faire tester ça à une association, avec des personnes avec différents types de problème de motricité, que ce soit des myopathes ou des IMC (infirmité motrice cérébrale, NDLR). Pour le coup, on a pu montrer que c’était plus pas mal en fonction de chaque type de handicap. On utilise pas forcément les mêmes types de contacteurs, mais c’est très adaptable. Et en vrai, c’est top, parce que tout le monde a pu jouer. - Flavien "Just One Hand"

Enthousiasme partagé par Stéphane Laurent, lui même habitué de ces salons où il tâche d’éveiller le grand public à la problématique de l’accessibilité du jeu vidéo. Présent lors de la dernière Paris Games Week avec son association, il a même organisé une compétition de jeux vidéo mixte, dans laquelle handis et valides s’affrontaient. Un petit événement permis par la souplesse du Xbox Adapter Controller.

FIFA, c’est le jeu qu’on a le plus testé, sur la Paris Games Week. Où on a réussi à faire jouer sans les mains, avec la tête, avec le menton… On l’a retourné dans tous les sens, il y a plein de façons comme ça de jouer. … On avait un joueur qui disait « Je suis embêté, j’arrive pas à utiliser le bouton sur la manette pour pouvoir accélérer, parce que ma main ne me le permet pas ». Et en cinq minutes, on a adapté à la volée, on lui a mis un contacteur sous le coude, sur son fauteuil roulant. On l’a déporté à l’avant en cinq minutes, on s’est adapté comme ça. D’habitude il jouait sans parce qu’il n’avait pas accès à la touche. C’est ce côté là qui est intéressant. - Stéphane Laurent, Capgame

Un contrôleur pas si accessible que cela

Xbox Adaptive Controller : les joueurs en situation de handicap donnent leur avis
Le contrôleur imaginée par Aline, qui pourrait lui permettre de jouer à des jeux de combat avec une seule main.

Mais paradoxalement, si le XAC favorise l’accessibilité au jeu vidéo, lui-même ne l’est pas tant que cela. Il y a d’abord la question des prix : si l’objet est beaucoup moins cher que la plupart des solutions qui existaient déjà jusque là, il est pratiquement inutile en l’état et nécessite d’acheter plus les contacteurs qui permettront de déporter les commandes. Mais ces accessoires sont finalement assez peu connus par les premiers concernés, qui sont souvent loin de se douter que ces manettes si spéciales existent. Voilà pourquoi, à l’inverse des très renseignés Flavien et Stéphane Laurent, Aline a été prise à dépourvu par le XAC, le jour où nous lui en avions confié un exemplaire pour test. Fan de jeux de combat et proche du site Bas Gros Poing, Aline souffre depuis plusieurs années de fibromyalgie et de la maladie de Crohn. Le moindre effort musculaire provoque chez elle des douleurs vite insupportables. Depuis trois ans, les inflammations, les courbatures, les tendinites et les contractures se sont agravées. Dans un premier temps résignée à jouer dans la douleur, elle a fini par chercher une solution pour jouer sans souffrir. Le XAC paraissait alors tout indiqué. Problème, lorsqu’elle l’a reçu, elle ne disposait d’aucun périphérique supplémentaire. Révélant de fait la principale faiblesse du contrôleur de Xbox :

Ça a été compliqué au début. J’ai eu beaucoup de mal à trouver les réglages, comment ça fonctionnait, surtout que je l’ai essayé avec différents périphériques qui n’étaient pas forcément tous adaptés. On m’avait fourni le contrôleur une main qui est celui de Microsoft, mais ce n’était pas vraiment ce qu’il me fallait pour jouer. … De base, ça a été très dur de faire les correspondances de touches. J’ai eu l’impression de faire des formules savantes. … J’ai vu un père de famille, son gamin avait 9 ans, il cherchait comment faire pour le faire jouer avec le XAC, il a dû poser plein de questions parce qu’en fait pour lui, ça allait être la solution puis en fait, mais il s’est rendu compte que ça suffisait pas du tout. Il ne savait pas vers qui se tourner. - Aline, joueuse en situation de handicap

Ainsi, dans le cas d’Aline mais aussi de nombreux joueurs en situation de handicap, le XAC ne fait pas de miracle. Elle qui aurait besoin de pouvoir jouer à une main cherche donc une manette adaptée, faite presque sur mesure, qui lui permettrait de jouer à Street Fighter avec un stick spécial, sur lequel serait greffés six boutons auxquels elle pourrait accéder sans lâcher le manche. La manette de ses rêves, elle l’a même dessinéee pour expliquer à certains ce dont elle aurait besoin. Des personnes comme David Combarieu, qui a lancé il y a plusieurs années Handigamers. Combarieu crée chez lui des manettes sur mesure, qui visent à répondre à des besoins très spécifiques. Ce que le Xbox Adaptive Controller, malgré toute sa souplesse, ne peut pas faire.

La solution miracle n’existe pas

Car voilà, les handicaps sont multiples et le XAC ne peut pas répondre aux besoins de tous les joueurs. C’est ce que pointe du doigt Kousha Kazemzadeh, qui regrette que la solution proposée par Microsoft ne soit pas plus « modernes, avec des technologies un peu plus poussées ».

C’est une technologie qui est intéressante mais qui montre vite ses limites. Parce que vous vous retrouvez avec une dizaine de contacteurs, donc à placer, c’est compliqué. Il faut s’y habituer et surtout il faut avoir la possibilité de les utiliser. Il y a tellement de handicaps, que certaines personnes ne vont jamais pouvoir utiliser autant de touches.- Kousha Kazemzadeh, testeur hardware pour Capgame

Xbox Adaptive Controller : les joueurs en situation de handicap donnent leur avis
En termes d'installation, l'utilisation du XAC peut se montrer assez lourde. (crédit photo : news965)

De fait, s’il incarne un pas en avant évident, le XAC ne répond qu’à 80 % des types de handicap, estime Kazemzadeh. D’autant que ce que fait le contrôleur de Microsoft, d’autres le faisaient déjà. Des solutions plus artisanales, certes, mais qui existaient. Le XAC apporte principalement une facilité d’utilisation (relative, si l’on en croit l’expérience d’Aline) qui n’existait pas jusque là. La tentative de Xbox est à saluer, mais elle est sans doute « un peu timide pour le moment », selon Kazemzadeh. « Les choix qu’ils ont fait sont plutôt bons, précise-t-il, mais je pense qu’ils voulaient se lancer là-dedans et qu’ils ne voulaient pas aller trop vite. C’est un début ». Heureusement, Microsoft est à l’écoute. La question du handicap et de l'accessibilité tient à coeur de l'entreprise et de son PDG, Satya Nadella. Bryce Johnson, le concepteur du XAC, est très à l’écoute et il discute régulièrement avec Stéphane Laurent, par exemple. De quoi améliorer les choses et espérer que le sujet soit toujours mieux traité, chez Microsoft mais aussi en dehors.

Un effet boule-de-neige attendu

Car ce qu’espèrent toutes les personnes que nous avons interrogé, c’est que cette première tentative de Microsoft incite constructeurs, éditeurs et développeurs à mieux prendre en compte les handis. Et tous sentent déjà un petit vent de changement. Le XAC a servi de déclencheur pour nombre d’entre eux. « Ils prennent aussi conscience de l’importance de tout ce qui est sous-titrages, les options daltonismes, toutes les choses qui vont un peu moins sur le handicap moteur, mais plutôt sur le handicap sensorielle ou intellectuelle », raconte Flavien, qui a rencontré des éditeurs comme Bandai Namco et Square Enix. Malheureusement, si les éditeurs se montrent à l’écoute, les considération économiques ressurgissent rapidement, comme le regrette Flavien.

Par contre Square Enix, comme je leur ai dit, je veux bien entendre parler de ça mais par exemple, quand on fait pas de doublage sur Kingdom Hearts 3… Je vais pas revenir sur cette fameuse polémique du doublage de KH3, mais le truc qui plus loin que la polémique, c’est une chose de non-accessibilité. C’est ça le plus gros problème. - Flavien "Just One Hand"

Xbox Adaptive Controller : les joueurs en situation de handicap donnent leur avis
Sophie Cluzel était présente à la Paris Games Week 2018.

Sur les salons, Stéphane Laurent remarque aussi un changement. Le sujet est très largement défendu par Hugues Ouvrard qui s’est impliqué personnellement à plusieurs reprises et qui profite de son statut de directeur de Xbox France et de membre du conseil d’administration du SELL, pour faire parler de l’accessibilité dans le jeu vidéo. Lors de la dernière Paris Games Week, le stand de Laurent a reçu la visite du Ministre de la Culture Franck Riester, ainsi que de Sophie Cluzel, la Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées. Kousha Kazemzadeh est optimiste, mais démontre également une fermeté toute légitime :

Il y a eu une grosse avancée au niveau de la reconnaissance. Avant on s’en foutait un petit peu, aujourd’hui il y a des gens dans chaque studio, y a une personne qui s’occupe de l’accessibilité. Ils commencent à en parler. Mais à un moment, il va falloir qu’ils fassent des choses. - Kousha Kazemzadeh, testeur hardware pour Capgame

Et de conclure, le sourire aux lèvres : « Si les jeux ne sont pas accessibles, nous, on n’est pas obligé d’y jouer. »

Profil de Epyon,  Jeuxvideo.com
Par Epyon, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Xeboblob
Xeboblob
MP
le 22 janv. à 12:15

Très intéressant comme article, mais svp attention aux fautes d'orthographe et de syntaxe. J'évite d'être trop relou quand je vois une ou deux coquilles, mais là y en a plein, relisez vous un peux mieux.

Lire la suite...
pucman2
pucman2
MP
le 15 janv. à 19:14

J'avais vu ça il y a des années, un truc dispo sur la NES.

On jouais avec une grosse manette attachée au menton pour déplacer, et un tuyau dans la bouche pour 2 boutons (selon que l'on aspire ou que l'on souffle dans un petit tuyau, ça faisait comme si l'on appuyait sur A ou B).

Lire la suite...
Jesperenoban4
Jesperenoban4
MP
le 14 janv. à 21:12

uncharted ..tu peut y jouer avec une manette normale avec une seule main .. tout est tellement scripter ...

Lire la suite...
sebluc30
sebluc30
MP
le 14 janv. à 19:20

Mon frere est tétraplégique et est capable de jouer avec sa manette one a une main.C'est bon pour ceux qui sont pas capable.

Lire la suite...
Rempker
Rempker
MP
le 14 janv. à 18:26

Bravo car ces accessoires sont très certainement développé à perte. Bravo MS pour faire en sorte que tt le monde puisse jouer aux jeux vidéo.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 14 janv. à 18:10

J'ai les deux consoles avec en plus ps3 et 360 et même en préférant sony, Grand respect à Microsoft. Si j'étais dans un handicap, je serai content qu'on pense à moi. SONY prenez en de la graine !!!!

Lire la suite...
BNTAC2
BNTAC2
MP
le 14 janv. à 17:31

c'est super pour eux

Lire la suite...
CRIMSONK4OS
CRIMSONK4OS
MP
le 14 janv. à 17:14

On ne dit plus une personne handicapée, on dit "en situation de handicap". Comme si ce n'était qu'un état passager, comme si ça passait avec le temps. Cette novlangue est voulue par le capitalisme qui en a marre de payer des allocations aux handicapés. Ils veulent les remettre au travail de force et ceux qui ne se sentiront pas capable de travailler seront traités de feignasses.

Lire la suite...
Commentaire édité 14 janv., 17:15 par CRIMSONK4OS
toonsbe
toonsbe
MP
le 14 janv. à 12:40

Très bon article ! J'ai également la myopathie mais le XAC ne me convient pas pour une seule raison. Le XAC c'est une touche = un contacteur, je n'ai que trois contacteurs. (auriculaire, majeure et à la tête). Je ne saurais pas mettre 12 contacteurs sur moi car j'ai des mouvements très limités.

Sur PC j'ai un logiciel qui me permet d'assigner 2 touches sur un seul contacteur (appui court => long), combiné à un logiciel de Eye tracking, je sais jouer à pas mal de jeu et également (avec différents adaptateur) sur toutes les consoles (Même Switch).

Le XAC est vraiment une très belle initiative, qui va sûrement s'améliorer, mais en l'état il est claire que ça ne convient pas à tout les personnes en situation de handicap. Je suis vraiment content que cette article en parle.

Lire la suite...
golbez11
golbez11
MP
le 14 janv. à 12:32

Super article !

Lire la suite...
Top commentaires
m3ri4don
m3ri4don
MP
le 13 janv. à 18:15

En gros : une belle idée qui fonctionne bien, mais qui va devoir s’améliorer pour prendre en compte un maximum de handicap. En tout cas une bonne initiative :ok:

Lire la suite...
halllo
halllo
MP
le 13 janv. à 18:46

C'est probablement l'un des faits marquants de 2018 dans le jeu vidéo .
C'est même une grosse claque à l'industrie à qui elle dit : "Mais à quoi pensiez-vous pendant tout ce temps ?".
Maintenant, c'est vrai qu'il n'y a pas de réponse universelle à tous les handicaps.
J’imagine qu'une "technologie plus poussée" aurait eu un prix plus poussé aussi et n'aurait pas non plus couvert 100% des handicaps non plus.
Je pense donc que MS a fait un choix extrêmement pertinent et louable en rendant son XAC modulaire, simple, et relativement abordable.

C'était essentiel de faire ce pas, et il faut encore une fois féliciter MS de l'avoir fait.
J'espère maintenant qu'il aura des répercutions sur une systématisation des doublages, les sous-titres, options de simplification/automatisation du gameplay, etc... ainsi qu'un développement des accessoires qui vont avec le XAC.

Lire la suite...
Boutique
  • Fire Emblem : Three Houses - Edition Limitée
    99.99 €
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    292.49 €
  • New Super Mario Bros. U Deluxe
    53.50 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Days Gone
    PS4
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
Jeuxvideo.com