Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News culture /

Critique Solo : A Star Wars Story, l'épisode de trop ?

News culture
Critique Solo : A Star Wars Story, l'épisode de trop ?
Critique Solo : A Star Wars Story, l'épisode de trop ?
Partager sur :

Le temps où l'attente entre chaque Star Wars était aussi délicieuse qu'insupportable est aujourd'hui révolu. Disney ayant décidé de capitaliser sur sa juteuse franchise, les épisodes canoniques et les spin-off se passent désormais le flambeau afin que le spectateur puisse replonger dans l'univers de George Lucas à intervalle régulier. Après Rogue One, c'est au tour de Han Solo d'inaugurer les opus consacrés aux personnages iconiques de la saga.

Toutes ces croyances à la noix et ces armes démodées, ça ne vaut pas un bon pistolaser

Chargement de la vidéo trailer

Initialement dévolu aux talentueux Phil Lord et Chris Miller (La Grande Aventure Lego), Han Solo sera finalement confié à Ron Howard (Apollo 13, Inferno) qui aura la lourde tâche de reprendre le travail de ses homologues en effectuant plusieurs reshoots. Si on ne saura jamais vraiment la raison de la prise de bec entre les réalisateurs et Lawrence Kasdan (scénariste des Episodes V et VII), le fait est que Solo : A Star Wars Story porte l'empreinte de son réalisateur : sage, parfois efficace mais n'arrivant jamais à surprendre. Bien entendu, au delà du travail du réalisateur et de sa vision, le film doit aussi faire face à un épineux problème faisant état d'un personnage dont on sait tout ou presque. De fait, que raconter pendant plus de 2h15 (le film aurait clairement mérité une bonne demi-heure de moins) qu'on ne sait déjà ? Une aventure trépidante de notre mercenaire au grand cœur auréolée de romance et d'action bien entendu. Rajoutez-y une louche de fan service et le tour est joué.

Une impression de déjà-vu

Critique Solo : A Star Wars Story, l'épisode de trop ?

Le postulat du film n'est donc pas tant de nous raconter l'histoire du personnage qu'on a appris à connaître en l'espace de plusieurs films que de revenir sur certains moments clés de sa vie. Le hic est qu'à l'inverse de ce que Lucas avait fait avec Dark Vador, dont l'histoire s'étalait sur toute la prélogie, de son enfance jusqu'à sa transformation finale en Sith, Solo doit se contenter (pour l'instant) d'un seul long-métrage se situant qui plus est quelques années avant l'Episode IV. Problématique d'autant que Alden Ehrenreich a peu voire aucun traits communs avec Harrison Ford, éternel Han Solo pour l'ensemble des spectateurs. L'identification est d'autant plus difficile à accepter que l'acteur est très souvent à côté de la plaque en terme d'incarnation. D’ailleurs, avouons que ce n'est pas le seul problème de casting, Emilia Clarke campant une Qi'Ra relativement fade et intrusive au point de ne pas permettre au film de s'émanciper comme il aurait dû autant dans le ton que dans ce qu'il a à raconter.

On nous avait ainsi parlé de véritable western, ce qu'il essaie d'être au détour de quelques plans fugaces, mais alors que Rogue One se présentait comme un véritable Fort Alamo spatial, Solo verse très souvent dans le film trop conventionnel, parasité par une romance dont on se fiche éperdument, et ne mettant jamais correctement en avant le côté cabotin et intrépide de Han. La faute également à un script peu concluant perclus de maladresses à l'image de la deuxième rencontre entre Han et Qi'Ra, la sous-expoloitation de Lando (Donald Glover) et les personnages de L3-37 (complètement loupé voire dérangeant) et Beckett (Woody Harrelson) oscillant constamment entre une sorte de mentor et l'aventurier chevronné.

Critique Solo : A Star Wars Story, l'épisode de trop ?

Difficile au final de s'intéresser à l'histoire servant de fil rouge et faisant état d'un vol de matière énergétique pour le compte de Dryden Voss (Paul Bettany). Le canevas scénaristique donnant parfois l'impression d'avoir été rempli avec une kyrielle de clins d'oeil, on devra la plupart du temps se contenter de ce qu'on connaît déjà ou de ce qu'on supposait. De l'obtention du fameux blaster de Solo en passant par l'origine de son nom (assez ridicule) ou sa première rencontre avec Chowie (malaisante à cause d'un trait d'humour superflu), le film avance péniblement en multipliant les références tout en tentant de faire progresser ses personnages jusqu'à un twist lui aussi peu convaincant.

Efficace et pas cher, c'est Howard

Scénaristiquement, Solo : A Star Wars Story déçoit donc énormément mais est en partie rattrapé par sa réalisation. L'honnête artisan qu'est Howard exécute le tout sans grande conviction mais avec suffisamment de maîtrise pour maintenir le spectateur éveillé. Bien qu'on eût apprécié un rythme plus trépidant et davantage d'action, certaines séquences fonctionnent à l'image de l'attaque du train parfaitement orchestrée ou bien encore une séquence spatiale, haletante et esthétiquement superbe avec sa créature Lovecraftienne. Une bonne surprise surtout après la poursuite d'ouverture d'une mollesse à toute épreuve.

Critique Solo : A Star Wars Story, l'épisode de trop ?

D'ailleurs, si le film est beaucoup moins marqué visuellement (sans doute à cause d'un budget plus réduit que ceux des épisodes principaux), et qu'il a bien du mal à avoir une véritable identité, certaines astuces (pour mettre en avant différents décors à moindre frais) lui permettent cependant de sauver les meubles. On regrettera tout de même le passage terriblement brouillon dans les mines de Kessel amenant toutefois le fameux Raid moult fois évoqué.

Critique Solo : A Star Wars Story, l'épisode de trop ?

Bien que correctement emballé par Howard, Solo : A Star Wars Story reste sans le doute le film de la saga le plus dispensable à ce jour tant il n'apporte rien à la franchise. Constamment rattrapé par son manque d'ambition, son incapacité à nous raconter quelque chose de consistant et son fan service amené n'importe comment, on a bien du mal à croire que derrière ce résultat se cache le scénariste de L'Empire Contre-Attaque. Espérons que ce faux pas serve de leçon aux prochaines Stories qui devront avant toute chose bien mieux définir leurs sujets en amont...

Profil de Logan,  Jeuxvideo.com
Par Logan, Journaliste jeuxvideo.com
MP

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Ichiro2909
Ichiro2909
MP
le 28 mai 2018 à 07:46

Les mecs qui critiquent et qui n'ont pas vu le film :rire:.
Cette commu :rire:.
La mauvaise foi des gens qui bashent juste parce que c'est SW :rire:.

Le film est bon, n'écoutez pas les sous journaleux.

Lire la suite...
maiiinor23
maiiinor23
MP
le 24 mai 2018 à 02:02

Bonjour a TOUS!

bon faut se calmer lol
concept du Jedi gris -> se renseigner c'est mieux; et tu verras le star wars 8 a l'endroit, qui est quoi ou qui si je puis dire et te délecter d'un vrai scénario, d'un vrai concept enfin abordé quand Rey découvre que la force est équilibre
Star wars 8 est mon préféré et je respecte les goûts et les couleurs de chacun, j vais pas donner un cours de métaphysique de cyber-comptoir mais la vie est changement permanent donc disney s 'adapte aux besoins de son temps et des gens qui passent leur temps a matter des séries pour certains geeker de plus en plus (donc de plus en plus exigeants) en dehors du boulot du sport et de s'occuper des enfants etc faire leur life quoi
Mais star wars 8 il existerait sans disney?
Mais rogue one il existerait sans disney?
Mais star wars 7 existerait-il sans Disney?
solo a star wars story c'est pareil ces prises a parti pour les plus extrêmes sont qualifiés de propos rageux et injuste et ils sont toxiques et c'est facile de faire trois phrases pour dire c'est de la fiente ou encore c'est nul niania
Le mérite c'est du travail c'est des acteurs ca vend... du/des vrai rêves et je déplore qu'encore aujourdhui il y ait plus de rageux et d ingrats que de résistants!!!
j aime pour info la première trilogie ainsi que la deuxième et voyez solo attendez le 9 et comme on dit au lieu de toujours tout prévoir dans la vie pour tout et n importe quoi attendez vous à être surpris par la magie de la vie et ouvrez vos écoutilles et ceux qui aiment pas ou plus l univers star wars et le concept qu il y a derrière fermez les (les écoutilles), pour la paix...

Néansmoins,
Que la force soit avec vous TOUS !!

Lire la suite...
Morcook2
Morcook2
MP
le 22 mai 2018 à 10:03

il n'apporte rien à la franchise. ça tombe bien le SW8 aussi (pire il détruit l’héritage des 6 premiers de la saga Skywalker) !!!
Déjà la bonne nouvelle c'est que le Spin Of sur Lando était un fake et que celui d'ObiWan est sur de bon rail (rumeurs persistante) !!!

Lire la suite...
Validus
Validus
MP
le 22 mai 2018 à 09:38

Au moins maintenant on sait que même les spin off seront pas tous réussis.

Pour le moment à part Rogue One, c'est vraiment très mauvais. Pour moi c'est terminé Star Wars (je ne critique même pas les choix de changement de direction et le cassage des codes, mais la cohérence des films qui n'ont aucun sens d'un point de vue scénaristique).

Je ne comprend pas comment on peut faire aussi mauvais avec un potentiel pareil.

Lire la suite...
Xeno64
Xeno64
MP
le 22 mai 2018 à 09:15

bravo disney !
déjà rien qu'à l'annonce du projet ça sentait pas bon...
la jeunesse de Han solo.. y a pas dix mille fois mieux à raconter dans cet univers ...
ce qui me tue c'est d'avoir entre les mains un tresor pareil et de pas en faire une chose épique et décomplexée.. non on va surtout pas froisser Jean Kevin 15 ans fan de Marvel et de la texture "clinique et édulcoré" de tout ses films et sa clique de nerd grand publique..
bref encore un beau gâchis..

Lire la suite...
_The_sniper_
_The_sniper_
MP
le 22 mai 2018 à 02:54

Je ne comprend pas comment on peut être fan de star wars et reussir à cracher sur les nouveaux film pour les mêmes raison et en plus souvent avant qu'il ne sorte.

Le 7 est sorti, il etait soit disant une copie du 4 et quand le 8 est sorti il est trop different ( alors que si on suit la logique de certain il serait aussi une copie du 5 )

Il faut arreter de dire que Disney détruit star wars car on oublie trop vite que Lucas a retraivaillé sa trilogie original avec des effets pourris !

Alors oui Disney crée sa propre continuité de l'histoire en mettant de coté les comics/roman de l'univers étendu ( qui sont tous bonnement excellent pour certain ) mais jamais il ne les ont détruits, vous pouvez toujours les lire ! Disney ne les interdits pas a la vente !

A un moment il faut se rendre compte que Star Wars doit evolué avec son temps ou finira par lassé même les plus grand fan de la série et puis si Disney n'avait pas racheté Lucasart nous n'aurions probablement jamais eu Rogue one ( qui est selon moi le meilleurs des nouveaux Star Wars mais bon avis personnel einh )

Sur ce peace les gens et attendons d'avoir la trilogie au complet pour la jugée car une trilogie ca se juge dans son ensemble aussi ;)
Pavey Caesar ce qui te l'iront te salue !

Lire la suite...
Fritz-Zwicky
Fritz-Zwicky
MP
le 22 mai 2018 à 00:26

Cette série devient aussi navrante que les marvels.

Lire la suite...
Jewvideocom
Jewvideocom
MP
le 21 mai 2018 à 22:13

Bien qu'on eusse

Kévin s'essaie à la critique de film. "C'est du sérieux, pas comme un test de jeu vidéo ! C'est l'heure de tout donner, coucher une prose à la Balzac ! Comment on dit au subjonctif imparfait déjà ? Eusse ? Allez, va pour eusse ! Je suis un vrai journaliste maintenant !"

Que j'eusse.
Que tu eusses.
Qu'il/elle/on eût.
Mais jamais, au grand jamais, "qu'on eusse", sombre inculte.

Lire la suite...
foossile
foossile
MP
le 21 mai 2018 à 21:46

Après s'être essayé aux critiques de jeux vidéos déplorablement, JVC.com s'essaie aux critiques de films avec un résultat ... identiques.
Quand je veux rire un peu, je viens sur ce site, je lis, et je rigole.
Merci au moins pour ça .....

Lire la suite...
saveking
saveking
MP
le 21 mai 2018 à 21:39

..."Bien qu'on eusse apprécié un rythme plus trépidant"...
Le subjonctif, c'est audacieux par les temps qui courent :rire2:

Lire la suite...
Top commentaires
TensarLeRoi
TensarLeRoi
MP
le 20 mai 2018 à 16:00

A Star Wars Story, l'épisode de trop ?

Oui.
D'autres questions ?

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 20 mai 2018 à 16:06

A part les effets spéciaux et la DA, les Star Wars de Disney sont un nauffrage il faut arreter de se voiler la face...

Lire la suite...
Boutique
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    292.49 €
  • Super Mario Maker 2
    45.99 €
  • Crash Team Racing Nitro-Fueled
    29.49 €
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Star Wars Jedi : Fallen Order
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Marvel's Avengers
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce