Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News culture /

L'administration Trump a rencontré l'industrie du jeu vidéo

Contributeur

News culture
L'administration Trump a rencontré l'industrie du jeu vidéo
L'administration Trump a rencontré l'industrie du jeu vidéo
Partager sur :

Récemment, le lycée Marjory Stoneman Douglas à Parkland, en Floride, a été victime d'une fusillade où dix-sept personnes ont perdu la vie. Plutôt que d'aborder le débat de la régulation des armes à feu, Donald Trump et son administration ont orienté le débat vers l'impact des jeux vidéo sur la jeunesse. Au début du mois, on apprenait qu'une réunion à la Maison-Blanche aurait lieu avec des acteurs de l'industrie vidéoludique le jeudi 8 novembre. Après la réunion qui s'est déroulée hier, c'est l'heure du bilan.

Du côté des participants du meeting qui a eu lieu hier, les dirigeants de Take-Two, Rockstar Games, ZeniMax ont siégé lors de cette réunion, ainsi qu'un représentant du Media Research Center, le président de l'Entertainment Software Association et le président de l'ESRB. Dave Grossman, un ancien lieutenant-colonel devenu chercheur spécialisé dans la psychologie du meurtre et une représentante du Parents Television Council étaient également présents. Côté représentants du gouvernement et de l'administration, Donald Trump présidait l'assemblée, accompagné du Sénateur Républicain Marco Rubio et des Représentantes Républicaines, Vicky Hartzler et Martha Roby. La presse n'avait pas été conviée.

En ce qui concerne le déroulement de la réunion, l'administration a commencé le meeting par la diffusion d'une vidéo (que vous retrouverez à la fin de l'article), ou plutôt d'un montage vidéo, montrant de nombreuses exécutions et scènes de violence issues de jeux vidéo. Suite à la diffusion de ce montage, le président des Etats-Unis d'Amérique a simplement déclaré à l'audience : "C'est violent n'est-ce pas?" avant de lancer la discussion. L'Entertainement Software Association est d'ailleurs revenu sur la discussion en question :

Nous avons parlé des nombreuses études scientifiques qui prouvent qu'il n'y a pas de lien entre les jeux vidéo et la violence, de la protection des jeux vidéo par le Premier Amendement, et de la manière dont notre système d'évaluation aide de manière effective les parents à prendre des décisions informées en matière de divertissements.

La discussion a été apparemment menée de manière courtoise malgré les divergences évidentes. L'administration a semblé apparemment chercher des solutions pour toutes les parties impliquées dans le débat. Le thème de la supervision, et de la régulation accrue, est venu de nombreuses fois ponctuer la réunion. Les Républicains et l'administration ont notamment mis en avant leur volonté de légiférer afin de rendre l'achat de jeux vidéo violents plus compliqués pour les mineurs. Le Sénateur et les Représentantes ont affirmé leur position en faveur d'une régulation plus stricte et leur volonté d'endiguer la "culture de la violence". Pour l'instant, aucune mesure concrète n'a été prise, voici toutefois avec le compte-rendu de la Maison-Blanche :

Aujourd'hui, le Président Trump et des membres reconnus de l'Administration ont rencontré des leaders de l'industrie du jeu vidéo et des experts sur la violence pour discuter de l'exposition aux jeux vidéo violents et de son impact sur nos enfants. À ce jour, l'Administration a mené de nombreuses discussions sur la manière d'empêcher les comportements violents dans nos écoles, avec une attention toute particulière sur la manière d'arrêter les tentatives de massacres de masse. Durant la réunion d'aujourd'hui, le groupe a parlé avec le Président de l'effet qu'ont les jeux vidéo sur nos jeunes, et spécialement sur les jeunes garçons. Le Président a mis en avant le fait que certaines études ont établi un lien entre violence réelle et violence dans les jeux vidéo. La conversation s'est centrée sur le fait de savoir si les jeux vidéo violents, en incluant les jeux qui montrent la mort de manière graphique, désensibilisent notre communauté à la violence. Ce meeting prend place dans une discussion en cours avec les dirigeants locaux et le Congrès au regard des problèmes de sécurité en milieu scolaire et public, et de la protection de la jeunesse américaine.

Reste à voir désormais où mènera cette discussion, si la question d'une régulation des armes à feu sera évoquée et si les démocrates seront invités à la table pour discuter. Une régulation des armes accrue est particulièrement improbable quand on sait que Donald Trump est en faveur de l'armement du corps enseignant.

Profil de Mog-kubo,  Jeuxvideo.com
Par Mog-kubo, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
viocarbus
viocarbus
MP
le 11 mars 2018 à 17:30

donc il veut évité les massacres de masses dan les écoles et selon lui c'est à cause du jeu-vidéo
et surement pas pas a cause de la mauvaise régulations des arme à feu et en plus bonus il veut armé le corps enseignent ... il est idiot à ce point ... ce mec repousse les limites de la connerie humaine

Lire la suite...
CoeurDeGamer
CoeurDeGamer
MP
le 11 mars 2018 à 11:45

Quelqu'un pourrait me donner les titres des jeux montrés dans la vidéo ? Il y a des jeux plus ou moins récents vu les graphismes O_O

Par contre le jeu qui m'a surpris le plus c'est celui où le mec tire sur la foule je me demande ce que c'est comme jeu, j'ai jamais vu de jeux où les soldats massacraient des civils O_O

Lire la suite...
_Artiste
_Artiste
MP
le 10 mars 2018 à 14:09

Il faut améliorer la régulation des jeux violents d'après lui, et il n'a pas tord, un gamin de 10 ans ne devrait pas jouer a des jeux pegi16.
Mais il est tout aussi important, si pas plus selon mon point de vue, d'empêcher les enfants et jeunes adultes d'avoir accès a des armes a feu.
Et s'il met en plus une meilleure régulation pour les jeux, il est nécessaire de faire de même pour les films, sinon cela ne servira a rien, mais je suis presque sûr que tout ça ne servira a rien, les violences ne diminueront pas, je suis sûr même qu'elles vont s'intensifier encore plus dans les années à venir.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 10 mars 2018 à 11:47

Les routes ou Coca-Cola tuent certainement plus par an que tout le marché des armes civiles aux USA depuis cinquante ans.

Et je ne parle pas des morts imputables aux clopes, à l'alcool, à la malbouffe, à l'hyper médication, à la pollution, aux conditions de travail dans les secteurs de production, etc.

Par ailleurs, je trouve très étonnant que Trump n'ait pas convié le tout-Hollywood à cette table... En filant cette philosophie, le cinéma et la télévision devraient être les premiers concernés.

Lire la suite...
ARTHEIMIS
ARTHEIMIS
MP
le 10 mars 2018 à 10:04

Mouais bon quand tu sais que le mec est contre la violence dans les ecoles mais soutiens l'armement du corps enseignant , tu sais que le débat sera juste une grosse blague :/

Lire la suite...
Norss
Norss
MP
le 10 mars 2018 à 06:18

La vidéo est un concentré de conneries surtout. Chaque scène raconte une histoire. Les développeurs font pas des jeux violent pour la violence, ils le font pour donner un côté réaliste à l'histoire du jeu.
Si demain l'envi de me prendre pour un docteur sur un jeu, je sais très bien que dans la vie j'en serai incapable. Pareillement pour les 'kill' dans les fps.
C'est vraiment un guignols ce type. Au lieu de réguler la vente d'armes (coucou j'ai 8 ans, je suis américain j'ai le droit d'acheter un flingue 🔫) il préfère bifurquer le problème ailleurs. En l'occurrence les jeux vidéos.

Lire la suite...
ctu_disciple
ctu_disciple
MP
le 10 mars 2018 à 01:02

En effet, la vidéo en tant que telle est ultra violente, il ne faut pas le nier. Mais néanmoins potentiellement accessible à tout lecteur mineur de cet article ? A défaut de le transformer en tueur sanguinaire, inutile de le choquer non plus...

Lire la suite...
Annihilation
Annihilation
MP
le 10 mars 2018 à 00:10

Les babtous fragiles.

Lire la suite...
yawx
yawx
MP
le 09 mars 2018 à 22:47

C'est marrant comme cet émergumène qui sert de président aux états unis se sert du jeu vidéo pour détourner les yeux de la vrais source du problème qu'il renforce a coté :hap: on voit ce qu'on veut là où on veut...

Lire la suite...
Ragnamune
Ragnamune
MP
le 09 mars 2018 à 21:44

on joue au meme jeux que les américains mais pas de fusillade en europe, donc c'est pas la faute des jeux ....

du coup qu'est ce que ca pourrait etre d'autre ?

Lire la suite...
Top commentaires
-AdaWong-
-AdaWong-
MP
le 09 mars 2018 à 14:50

Ah, le jeu-vidéo est un joli bouc-émissaire :)

Voyons, si il y a autant de tuerie de masse aux USA, c'est certainement pas la faute des armes :)

Lire la suite...
stympack
stympack
MP
le 09 mars 2018 à 14:59

Si certain parents s'investissaient un peu plus dans la vie et le quotidien de leurs enfants, un paquet de ces problèmes auraient pu être évité.
Si des mineurs jouent à des jeux violent qui leur sont interdit c'est avant tout la faute des parents qui donne l'argent pour acheter ces jeux.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
2
The Last of Us Part II
19 juin 2020
3
Assassin's Creed Valhalla
4ème trimestre 2020
4
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
5
Mortal Kombat 11 : Aftermath
26 mai 2020