Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

5 questions au créateur de PUBG : exclusivité console, futur du titre, cross-platform, eSport...

News jeu
5 questions au créateur de PUBG : exclusivité console, futur du titre, cross-platform, eSport...
PC ONE
  • Partager sur :

Dans le cadre de la Paris Games Week 2017, nous avons eu l’occasion de rencontrer Aaron Greenberg, grand chef du marketing des jeux Xbox, ainsi que Brendan Greene, plus connu sous le pseudonyme Playerunknown. De passage au salon parisien pour fêter en grande pompe l’annonce de la date de sortie du jeu PUBG sur Xbox One, les deux compères se sont prêtés au jeu de l’interview. Nous vous résumons donc ce que l’on a appris ci-dessous.

Pour resituer le tout :
C’est sans conteste LE carton de l’année 2017, PlayerUnknown Battlegrounds, PUBG pour les intimes, n’a eu de cesse de briser les limites de la réussite commerciale sur PC depuis sa sortie en Early Access sur Steam. Si vous n’en avez jamais entendu parler, comprendre le concept ne va pas vous prendre plus de 5 secondes : vous êtes seul ou en équipe sur une carte immense, parachuté sans arme, avec une centaine d’autres joueurs. Vous devrez donc survivre, traquer, tuer et looter vos ennemis pour tenter de décrocher la première place du serveur au bout d’une grosse demi-heure de tensions et d’affrontements. La formule comporte bien des spécificités incluant véhicules, effets de zone et loots variés, mais le concept, éculé et toujours si accrocheur, continue de cartonner malgré les itérations successives que notre invité a régulièrement développé. On lui doit notamment les mods Battle Royal pour ARMA 2, ARMA 3, mais aussi H1Z1 King of the Kill avant qu'il ne se décide à développer son propre jeu focalisé sur "l'affrontement multijoueur façon Battle Royal" : Playerunknown's Battlegrounds.
5 questions au créateur de PUBG : exclusivité console, futur du titre, cross-platform, eSport...5 questions au créateur de PUBG : exclusivité console, futur du titre, cross-platform, eSport...

Le partenariat Xbox - PUBG Corp

Notre première question fut donc, en toute logique, de savoir pourquoi et surtout comment cette alliance avait été conclue et quelle entreprise, entre le développeur coréen Bluehole et Microsoft, avait fait le premier pas vers l’autre ?

Brendan Greene : C’est un peu l’histoire de l’œuf et la poule… On a été voir du côté de Microsoft grâce au programme Game Preview. A l’image de l’Early Access sur Steam, ça nous permet de développer le jeu avec la communauté. Pour un shooter sur console, c’est hyper important d’avoir en amont ces retours d'habitués. On a vraiment retrouvé chez Xbox les mêmes possibilités de démarches que celles qu’on a sur PC avec l’Early Access.

Aaron Greenberg : On observe le jeu depuis son lancement : on en est vraiment fans. Personnellement, je regarde du PUBG depuis des mois et le simple fait de regarder des parties me fascine. Il faut savoir qu’en interne, on a une équipe totalement dédiée aux studios qui souhaitent passer par le programme Game Preview. En ce qui concerne PUBG, on est donc super fiers d’avoir annoncé une fenêtre d’exclusivité lors de l’E3. Plus on travaillait ensemble, entre équipes, et plus ce partenariat s’étendait. C’est donc à la gamescom qu’on a naturellement annoncé notre volonté d’être éditeur exclusif pour le jeu sur Xbox One. On apporte notre savoir-faire technique et nos équipes pour faire en sorte que PUBG puisse sortir le 12 décembre avec un niveau de qualité suffisant. C’est vraiment une super équipe et un super partenariat.

5 questions au créateur de PUBG : exclusivité console, futur du titre, cross-platform, eSport...

Cet accord de développement en vue d’aider une sortie console éveilla d’ailleurs chez les joueurs pas mal de questions, notamment sur ses conditions de mise en place et sur ses limites. Aaron nous précise par exemple que Microsoft apporte notamment l’aide des membres du studio The Coalition, en charge du très populaire Gears of War 4. Les développeurs du studio prêtent main forte, sur leur temps libre, aux équipes de Bluehole pour tout ce qui est lié au mapping des touches et aux sensations de jeu, pad en main. Nous n’apprendrons en revanche rien en ce qui concerne le portage du jeu sur une console concurrente une fois l’exclusivité passée, nos deux compères étant pour le moment concentrés sur la sortie de cette Early Access sur One via le programme Game Preview.

PUBG sur Xbox One : on y a joué !

Chargement de la vidéo PlayerUnknown's Battlegrounds Reportage

Où en est l'Early Access ?

Prévu initialement pour une Early Access PC de 6 mois, le jeu n’en est pour l’instant toujours pas sorti. Pourquoi ?

Brendan Greene : La sortie aurait dû se produire il y a un mois étant donné que le jeu est disponible depuis 7 mois. A la sortie initiale, on s’était dit « 6 mois, c’est une bonne fourchette, on peut finir le jeu dans les temps », mais plus on avançait dans le développement et plus on se disait, en constatant l’arrivée de nouveaux problèmes, qu’annoncer une date exacte de fin d’early access était une mauvaise idée et que ça pouvait décevoir les joueurs si elle n’était pas parfaitement respectée. Du coup, on a voulu donner une fourchette plus large, on a donc mentionné la fin d’année 2017, ce qu’on vise toujours.

Vers un probable mix One-PC ?

5 questions au créateur de PUBG : exclusivité console, futur du titre, cross-platform, eSport...

Nous abordons un peu plus tard le probable mélange des serveurs One-PC une fois le jeu disponible. Après tout, le support du clavier et de la souris est une feature que les développeurs peuvent désormais implémenter dans leur jeu sur Xbox One :

Brendan Greene : Cette démarche soulève beaucoup de problèmes techniques et il faudra prendre du temps pour les régler mais, dans la mesure où il s’agit d’expériences de jeu similaires, nous ne voyons pas pourquoi ces communautés de joueurs ne pourraient pas s’affronter et s’allier sur le terrain. On aura probablement quelque chose de plus concret à annoncer concernant cette question dans le futur mais, pour le moment, c’est quelque chose qu’on envisage.

Quel futur pour le jeu ?

5 questions au créateur de PUBG : exclusivité console, futur du titre, cross-platform, eSport...

Nous nous penchons par la suite sur le contenu du jeu, qui verra la map d’Erangel accompagnée d’une autre carte, désertique, très bientôt. Nous demandons donc à Brendan Greene de quoi sera fait le futur du titre : d’ajouts de cartes et d’armes uniquement ? La refonte complète du système d’escalade et de saut sera-t-il le seul modificateur de gameplay pour le futur de PUBG ?

Brendan Greene : Avec le Vaulting qui débarque bientôt sur le serveur de test de la communauté et qui sera également présent lors de la sortie du jeu sur One, on ressent que d’un point de vue purement gameplay, le jeu est en quelque sorte « complet ». Je pense vraiment que l’ajout de nouveux véhicules, cartes et armes aide à garder le jeu « frais ». Pour nous, après l’arrivée de la 1.0, il sera avant tout question de peaufiner ce que nous avons et d'ajuster les choses en fonction des retours de la communauté. On voit ça comme CS :GO : on veut donner aux joueurs un panel de maps sur lesquelles il peut jouer.

Notre Gaming Live dédié à la mise à jour de septembre de PUBG

Et l'eSport dans tout ça ?

Un des moments forts de cette gamescom 2017 fut le premier tournoi mondial de PlayerUnknown’s Battlegrounds. Bluehole y testait la formule eSport pour son jeu et nous avons donc souhaité savoir ce qu’en avaient pensé nos deux compères :

Aaron Greenberg : Le jeu est incroyable à regarder, c’est un peu l’équivalent en jeu vidéo d’un tournoi de poker. Quelqu’un qui joue pour la première fois peut réussir à gagner et faire un Chicken Dinner. Tout le monde démarre avec le même équipement, c'est-à-dire rien. On atterrit, on loot, on récupère des armes et on essaye de survivre. Même les joueurs les plus expérimentés peuvent perdre très vite. Je pense vraiment qu’il y a là dedans des mécanismes qui rendent le tout incroyable à regarder. En revanche, pour ce qui est de la dimension eSport du jeu, Brendan pourra mieux vous répondre que moi.

Brendan Greene : On a hésité à qualifier notre premier tournoi "Invitational" d'« événement eSport » même si c’était organisé comme tel. On a encore besoin de trouver le bon format pour le genre Battle Royal. Personne n’en a fait donc on a besoin de temps pour trouver les meilleures méthodes. Pour l’IEM Oackland, qui arrive en novembre, on a directement demandé aux joueurs quelle serait la meilleure façon de juger les joueurs et de définir comment remporter un Battle Royal. Ils nous ont fait des retours intéressants et on les intègrera à l’organisation de l’IEM Oackland. On veut avant tout faire de bonnes fondations pour un bon jeu. On veut prendre notre temps : c’est vraiment un marathon, certainement pas un sprint.

Merci à Aaron Greenberg et à Brendan Greene pour leurs réponses et leur sympathie. Playerunknown's Battlegrounds sortira sur Xbox One le 12 décembre 2017.

Profil de Panthaa,  Jeuxvideo.com
PC Xbox One Action Aventure MMO MMOFPS Shooter Bluehole, Inc.
Commander PlayerUnknown's Battlegrounds
PC
27.49 €
ONE
24.90 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Korben91
Korben91
MP
15 nov., 05:25

J attendrai de voir si Microsofts interdit le crossplay avant de le prendre sur xbox. Alors certes on peut jouer avec un clavier et une souris sur Xbox, mais vu que je joue dans mon canape ca ne m interesse pas.

Les joueurs PC ne sont pas meilleurs, c est juste que je sais que si je jouais avec clavier/souris contre moi meme avec une manette, je me fouterai une raclée.

Lire la suite...
GentilRobot
GentilRobot
MP
14 nov., 22:30

Triste pour le jeu vidéo de voir le succès de cette bouse. Tout ça part d'une hype lancée par des youteubé.

Lire la suite...
zacci65
zacci65
MP
14 nov., 16:06

C'est bien mes petits béta testeurs pro M. Donnez vos avis comme ca on aura un jeu finis chez Sony. On est patient, on a des exclus. :cool:

Lire la suite...
GeneralBaldHead
GeneralBaldHead
MP
14 nov., 15:50

Un must-have sur pc bien sur ! :cool:

Lire la suite...
BluESoldieR00
BluESoldieR00
MP
14 nov., 15:32

J'ai pas une config de fou , mais PUBG , 7 mois après ça sortis c'est le seul jeu que je n'arrive pas à faire tourner en 1080p ( j'ai en moyenne 40 fps en 1080p , 50 - 60 en 900 p ) donc je suis encore obliger d'y jouer en 900p - low , alors que mon pc fait tourner plus ou moins tout les jeux récent en 1080p 60 fps ( en low , moyen voir élevé pour les jeux moins gourmand )
De + c'est le seul jeu ou mon pc chauffe à 85° en partie ( 75° sur les autres jeux )
Donc petit message aux dèv ... ça pourrait être bien que vous bosser sur l'optimisation car j'ai pourtant la config requise !! Force est de constater que 7 mois après sa sortie c'est encore un jeu pour config de bourge :rire: ça craint quand même .
En tout cas vu comment il en chie sur mon pc , j'ai vraiment très très peur pour les joueurs xbox ... j'espère pour eux qu'ils ne vont pas se tapper du 720p ( voir 900 p ) et 30 fps mais j'en doute ...

Lire la suite...
denixprince
denixprince
MP
14 nov., 10:28

C'est horrible...tous leurs efforts sont concentrés sur la réalisation de ce portage console au détriment de la finition du jeu en lui même (qui en bien besoin)...

Commercialement logique, mais moralement dégueulasse...

Physiques de véhicules encore bien hasardeuse. Quand on roule on se serre les fesses tellement on se dit qu'à tout moment une bosse invisible va nous stopper nette ou bien nous envoyer en vrilles. Les collisions entre véhicules complétement inexplicables et moches...Les pneus crevés buggés... La place passager/conducteur choisie au hasard au moment d'entrer dans un véhicule... Etc...

Le passage des obstacles toujours pas implémenté, alors que ça existe depuis la PS2 dans les open world... Allez, même sur PS1 dans certains jeux.

Les vitres qu'on traverse...
La fermeture des portes qui nous coince dans le sol...
La collision des parachutes ultra réaliste...

Optimisation bof bof ... Un magnifique BF4 à 64 joueurs en Ultra tourne bien mieux...

Pour le reste ça va. Et le jeu reste addictif malgré tout.
Mais merde quoi! Finissez le avant de souiller les pauvres consoles! :mort:

Lire la suite...
Commentaire édité 14 nov., 10:30 par denixprince
banned-rabbit
banned-rabbit
MP
14 nov., 07:26

Comme quoi on peut faire un jeu qui lag à fond avec des bugs dans tous les sens et encore se faire du fric.
Que ce soit une leçon pour vous jeunes développeurs :rire:

Lire la suite...
Crackerchips
Crackerchips
MP
14 nov., 05:58

l'écriture italique est vraiment trop penchée...

Lire la suite...
krichousay
krichousay
MP
14 nov., 01:14

j'attends les nouvelles animations! Mon pote rage a chaque fois qu il se fait tuer a cause des murs qu il arrive pas a sauter haha! https://youtu.be/IgxSMkuyses
mais franchement a pas ca, on se marre vraiment beaucoup, y a rien qu a mater la 1ere minute de la vid... Ca arrive que dans PUBG ce genre de con@#$% LOL

Lire la suite...
Kefcon
Kefcon
MP
14 nov., 00:04

Je comprend pas pourquoi tout le monde bande pour ce jeux, pour moi Fortnite est plus sympa a jouer que PUBG. Alors oui c'est un plagiat de PUBG mais en mieux, pas de lag, graphisme sympa (si on aime le style cartoon), le principe de pouvoir batir un abris etc permet de varier l'approche....

Lire la suite...
Top commentaires
Kiliny
Kiliny
MP
13 nov., 18:57

"Ca ne vous gonfle pas cette mode de systematiquement basher les jeux qui se vendent bien?"

Lire la suite...
Sorane
Sorane
MP
13 nov., 19:35

Oh bah si des joueurs PC vont pouvoir affronter des joueurs console, ça va hurler au cheat !
J'ai hâte

Lire la suite...
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (1)
  • News (118)
  • Vidéos (16)
  • Images (77)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
  • Boutique
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Xenoblade Chronicles 2
    SWITCH
    Vidéo - Gaming Live
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jurassic World : Evolution
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce