Menu
I am Setsuna
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • Vita
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

Project Setsuna : la théorie des trois du PDG de Square Enix et sa polémique du 23/07/2015

Contributeur

News jeu
Project Setsuna : la théorie des trois du PDG de Square Enix et sa polémique
Project Setsuna : la théorie des trois du PDG de Square Enix et sa polémique
PS4 ONE Vita
Partager sur :
Project Setsuna : la théorie des trois du PDG de Square Enix et sa polémique

Le magazine Weekly Famitsu de cette semaine contient une interview avec Yosuke Matsuda, le PDG de Square Enix, dans laquelle il parle notamment de la nouvelle IP annoncée durant l'E3 2015, Project Setsuna. C'est égalemement l'occasion pour lui d'exposer une théorie à la fois intéressante et révélatrice.

Yosuke Matsuda nous rappelle donc dans un premier temps que le mystérieux – et trop succintement évoqué lors de l'E3 – Project Setsuna sera un RPG développé par le tout récent studio Tokyo RPG Factory. Son nom provisoire provient du japonais “Setsunasa (切なさ)“, qui signifie "profondément triste" ou "déchirant" en français et le jeu doit sortir dans le courant de l'année 2016.

La théorie des trois titres ou des trois 'A'

Project Setsuna : la théorie des trois du PDG de Square Enix et sa polémique

Mais parler de ce projet amène le directeur général à parler surtout de ses ambitions futures pour la licence, car il espère en faire un de ces hits dont la simple évocation fera immédiatement des centaines de milliers d'acheteurs potentiels. Mais là où les choses dérapent un peu et deviennent polémiques, c'est lorsque le journaliste de Famitsu l'interroge sur sa recette du succès pour une licence de jeu vidéo. La réponse de Matsuda a le mérite d'être honnête, mais soulève des questions importantes quant à l'état actuel de l'industrie du jeu vidéo :

Cultiver une nouvelle licence est très important. Il s'agit ici de mon point de vue, mais je pense qu'il est très difficile de créer une grosse licence dès le départ. Lorsque l'on fait une rétrospective sur l'industrie du jeu vidéo, on s'aperçoit que beaucoup de jeux décollent ou obtiennent la reconnaissance au troisième volet. Bien sûr, l'inverse est également vrai en certains cas. (Rires)

Mais peu importe, vous avez besoin d'au moins trois jeux avant de pouvoir déterminer si l'IP va devenir une franche réussite ou non. J'appelle ça ma "Loi des trois titres" (三作目の法則). (Rires) C'est pour cela que pour le premier et le second titre, vous expérimentez à un degré vous permettant de rester flexible, et si la série devient assez importante pour que l'on puisse s'attendre à ce que la troisième itération soit un gros hit, vous étendez la gamme. Si le troisième titre est un succès, tout est pour le mieux.

Donc si la politique de Square Enix reste de continuer à éditer de nouvelles licences et que le directeur concède en filigrane que nous sommes amenés à entendre à parler de Project Setsuna à plusieurs reprises dans les années à venir, Matsuda révèle une logique perverse de l'édition du jeu vidéo, qui ne laisse pas vraiment de place à des jeux que l'on peut qualifier de one shot.

Project Setsuna : la théorie des trois du PDG de Square Enix et sa polémique

Il est impossible de dire que la froide analyse de chiffres et de tendances, puis que l'application de la règle ainsi retirée est une mauvaise idée, ou qu'elle est inacceptable, mais cela rétrécit tout de même fortement le champ des possibles pour les studios de développement. En effet dans une logique de rentabilité, un éditeur préfèrera à coup sûr parier sur une licence dont il est sûr qu'elle se démarquera certes, mais surtout dont il est sûr qu'elle pourra faire l'objet de suites ainsi que de spin-offs – la preuve en est avec des licences telles que Final Fantasy et Dragon Quest que l'éditeur décline à toutes les sauces, sans dire qu'ils sont tous de mauvais jeux cela va de soi.

Les développeurs face aux éditeurs

Dans le cas de Project Setsuna, l'équipe de Tokyo RPG Factory a donc dû mettre le paquet pour convaincre Square Enix d'investir les moyens nécessaires pour tenter de propulser cette nouvelle licence au rang de hit et si ce n'était pas déjà le cas lors de la présentation du jeu, l'éditeur a très probablement dû les inviter expressément à réfléchir à la suite des opérations.

Project Setsuna : la théorie des trois du PDG de Square Enix et sa polémique

Outre le cas Square, là où réside le véritable vice, c'est que cette logique est également présente chez la concurrence et ne donne pas suffisamment de chances aux "bons titres", même ceux ayant fait leurs preuves, qui ne comprennent pas une lignée digne de ce nom dans le package. À titre d'exemple, les 8,5 millions d'exemplaires écoulés par le reboot de la licence Tomb Raider sont considérés comme un échec commercial par Square. Nous pouvons donc être quasiment sûrs que les résultats de Rise of the Tomb Raider ainsi que ceux du titre qui suivra seront observés de très près et serviront également à tâter le marché. Et si le troisième opus est encore considéré comme un échec, Lara Croft risque fort de changer d'éditeur dans le contexte actuel.

L'indé revient malgré tout sur le devant de la scène

Project Setsuna : la théorie des trois du PDG de Square Enix et sa polémique

Nous finirons tout de même sur la note positive que représente la scène indépendante du jeu vidéo : les one shot comme nous les avons appelés plus haut, à l'instar d'un Journey, d'un Gone Home ou d'un Bastion, sont de plus en plus nombreux à rencontrer un franc succès auprès du public. Les éditeurs semblent avoir remarqué cet état de fait et le dernier E3 paraît également confirmer qu'ilsMicrosoft et Sony ayant fait de leurs nouvelles licences des vitrines lors de cet événement d'envergure – essayent de répondre aux attentes des joueurs, qui de leur côté commencent à se lasser de manger le même plat réchauffé de manière périodique.

Espérons donc que cette tendance se confirme à l'avenir, et que les éditeurs qui pensent de la même manière que Square Enix s'alignent également sur cette ligne de conduite. Car cette dernière représente une vraie bouffée d'air frais au sein d'un environnement vidéoludique pollué par certaines licences ayant une très forte propension à la reproduction, et qui n'ont d'innovant qu'un sous-titre ou un chiffre.

Teasing de l'E3 2015 sur Project Setsuna

Chargement de la vidéo I am Setsuna trailer
Profil de mrhillidan,  Jeuxvideo.com
Par mrhillidan, Rédaction jeuxvideo.com
MP
PlayStation 4 Xbox One Tokyo RPG Factory Square Enix PlayStation Vita RPG
Commander I am Setsuna
Switch
Amazon
49.30 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
hellfiremaga
hellfiremaga
MP
le 27 juil. 2015 à 12:56

et pour vagrant story qui est un de vos meilleurs jeux? Vous avez oublié de compté?

Lire la suite...
Fatalordi
Fatalordi
MP
le 24 juil. 2015 à 08:55

La théorie va-t-elle se confirmer pour Shenmue 3 ? J'ai des doutes. :hap:

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 24 juil. 2015 à 00:03

HA BEN VOILA POURQUOI LES JEUX DE SQUARENIX SONT MERDIQUES

Lire la suite...
Robbet[JV]
Robbet[JV]
MP
le 23 juil. 2015 à 23:36

Le reboot de Tomb Raider est loin d'être un echec commercial pour Square hein. C'est juste qu'a l'époque de sa sortie Square avait tellement de dettes qu'ils n'en n'ont pas gagner grand chose :(

Lire la suite...
keiku
keiku
MP
le 23 juil. 2015 à 22:48

la theorie des 3 c'est plutot le contraire la preuve ne exemple

shadow heart 1 (cool) , 2 (un peu moin) , 3 mauvais...
atelier iris 1 (très bon), 2 (le meilleur) ;3 (vraiment bof)
call of duty, assassin creed, tomb raider, même star ocean ou on peu dire ce qu'on veut le 2 est largement préferer au 3 par les fans.

la preuve en est telle que les editeurs evite le chiffre 3 a tout prix, en rajoutant a la place des sous titre

Lire la suite...
test1221
test1221
MP
le 23 juil. 2015 à 22:36

Est-ce que quelqu'un pourrait parler de cette règle à Valve, le studio qui ne sait compter que jusqu'à 2 ?

On attend toujours TF3, Portal 3, DotA 3 et bien sur Half Life 3

Lire la suite...
Commentaire édité 23 juil. 2015, 22:37 par test1221
digidoes
digidoes
MP
le 23 juil. 2015 à 22:03

Juste une question ! SVP quelqu'un peut-il me répondre :

- Sur l'image des héros de FF, pourquoi n'y a t'il pas le perso du 12 (XII) ?!?

Lire la suite...
]sandro[
]sandro[
MP
le 23 juil. 2015 à 21:22

"les 8,5 millions d'exemplaires écoulés par le reboot de la licence Tomb Raider sont considérés comme un échec commercial par Square." ah bravo

Lire la suite...
dromarlebannis
dromarlebannis
MP
le 23 juil. 2015 à 20:07

Si on se place d'un point de vus purement markéting, les grosse License touche toutes les catégorie de joueur ( de l'occasionnel jusqu’au joueur assidu) et parlent même à ceux qui ne font qu'acheté pour offrir(ex:parents), et ce même si la license tourne en rond ( pokemon(que j'achète comme un mouton :content: ) call of duty,etc) ou qu'elle n'est rien à voir entre chaque épisode (Final Fantasy en tête).

Pour cette raison ça n'as rien de polémique, qu'ils veuillent toucher la majorité des joueurs avec une grosse licences bien identifié.

Lire la suite...
Cle-Beta
Cle-Beta
MP
le 23 juil. 2015 à 19:32

C'est quoi une nouvelle "IP" ? Je lis ca partout en ce moment, c'est le nouveau mot à la mode pour dire "licence" ou ca n'a rien à voir ?

Lire la suite...
Top commentaires
Snaken7
Snaken7
MP
le 23 juil. 2015 à 18:51

J'ai encore envie de dire que la polémique est à la mode pour bien peu de choses.
Les licences fortes et fructueuses ne sont pas une nouveauté ni une exclusivité du jeu vidéo.
Un mal? Parfois oui, mais pas toujours. Sans parler des multiples spin-off, les FF par exemple ont au moins le mérite de tenter le renouvellement (même si la qualité n'a pas toujours été là dernièrement) et on verra ce que donne le XV.
Dire que Square ne fait que des jeux dont ils sont sûrs du potentiel de suites avec cette interview est peut être un peu exagéré. Nier est-il pour vous une valeur sûre? Et avoir repéché un Star Ocean en grande perte de popularité chez un Tri-Ace à l'agonie?
Et ce Setsuna est malgré tout une nouvelle ip d'un nouveau studio fondé en externe donc plutôt que de polémiquer je pense qu'on devrait s'en réjouir et espérer un bon titre.

Je suis le premier à reconnaitre que Square à fait beaucoup d'erreurs ces dernières années mais ils me semblent prendre une direction encourageante dans l'ensemble.
Ok il y a des dlc, des spin-off sur mobiles etc... mais ça aujourd'hui c'est un passage obligatoire pour tous (et encore tout n'est pas à jeter pour autant).

Là je me suis concentré sur Square parce que c'est le centre de cette news mais on pourrait en dire beaucoup sur tout les studios à ce sujet (en plus ou moins bien).

Un peu d'optimisme les amis, et des polémiques je veux bien mais quand elles ne sont pas stériles.

Lire la suite...
test1221
test1221
MP
le 23 juil. 2015 à 22:36

Est-ce que quelqu'un pourrait parler de cette règle à Valve, le studio qui ne sait compter que jusqu'à 2 ?

On attend toujours TF3, Portal 3, DotA 3 et bien sur Half Life 3

Lire la suite...
Commentaire édité 23 juil. 2015, 22:37 par test1221
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon Switch 49.30€ Rakuten Switch 99.67€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Remake
10 avr. 2020
2
Cyberpunk 2077
17 sept. 2020
3
Resident Evil 3 (2020)
03 avr. 2020
4
Animal Crossing : New Horizons
20 mars 2020
5
Captain Tsubasa : Rise of New Champions
2020