L'Oculus Rift à l'essai

PC - PCMac - Mac
Le par de jeuxvideo.com

L'Oculus Rift à l'essaiL'Oculus Rift est un nom barbare, mais vous feriez bien de vous y habituer car vous risquez d'en entendre beaucoup parler d'ici sa sortie quelque part en 2014. Sous ce nom étrange se cache en réalité un système de réalité virtuelle permettant de s'immerger pleinement dans le monde 3D de jeux prévus à cet effet. Soutenu par quelques grands noms de l'industrie (comme l'un des créateurs de Doom John Carmack, ou l'un des co-fondateurs de Valve Gabe Newell) puis par des milliers de backers sur Kickstarter, l'Oculus Rift avait son propre stand à la Game Developers Conference 2013 générant probablement la plus longue file d'attente de l'expo composée de joueurs enthousiastes à l'idée d'enfiler le casque pour la première fois. Nous étions de ceux-là.

 

L'Oculus Rift à l'essaiParler de casque de réalité virtuelle est finalement prendre un grand raccourci dans la mesure où il n'y a pas vraiment de casque. L'Oculus Rift est plutôt similaire à une paire de lunettes de ski (dont il partage aussi le poids) que l'on place devant ses yeux, fermement maintenue par un bandeau élastique autour de la tête. Ne prêtez pas attention à la lanière montant par-dessus la tête et qui me décoiffe un peu sur la photo ; celle-ci ne devrait plus être là dans la version finale de l'appareil. Précisons effectivement que l'Oculus Rift testé est la version réservée aux développeurs. La version commerciale, espérée l'année prochaine, devrait être plus petite avec un écran de 5 pouces (contre 7 pour le dev kit). La résolution finale et la fréquence des images devraient aussi être différentes. Actuellement, l'Oculus Rift ne monte pas plus haut que 1280x800 mais l'équipe vise une résolution finale de 1920x1080 cadencée à 120 Hz. Enfin, il manquait à cette version la possibilité de pencher la tête en biais, ou de translater son regard. Des options que l'équipe espère pouvoir implémenter d'ici la sortie.

 

L'Oculus Rift à l'essaiC'est le jeu de méchas Hawken qui a été choisi pour démontrer les prouesses de l'Oculus Rift. Une fois l'appareil devant les yeux, et après avoir accepté l'affichage de faible résolution, l'immersion ne se fait pas attendre. L'appareil traque fidèlement chaque mouvement de la tête pour caler la caméra du jeu. Il suffit donc de bouger la tête pour observer le monde autour de soi. Par la magie de la science, le jeu suit alors notre regard provoquant une drôle de sensation encore jamais vue dans un jeu vidéo. Une chose que nous n'avons pas encore précisée, l'affichage est bien en 3 dimensions, une belle 3D qui trompe instantanément notre cerveau pour nous transporter directement au cœur du jeu en cours. L'impression de faire partie d'un nouveau monde est donc bien là, délivrant des émotions plutôt uniques. Oui, un petit frisson s'est peut-être emparé de vous lorsque vous avez sauté du plus haut gratte-ciel de Liberty City dans GTA IV. Mais croyez-moi, ce n'était rien par rapport à la montée d'adrénaline et à la sensation de vertige que vous aurez lorsque vous vous retrouverez à plonger de plusieurs centaines de mètres de hauteur à bord de votre robot de combat. Saisissant, je ne trouve pas d'autres mots.

 

La sortie de l'Oculus Rift n'arrivera pas avant 2014 (sur PC et Mac), et déjà l'appareil remplit une large partie de son contrat consistant à nous transporter directement au milieu du jeu. Suivant cette bonne première impression, on ne peut qu'être impatient de la suite et de pouvoir tester la version définitive avec un affichage plus fin pour une réalité virtuelle encore plus réelle. En dehors de Hawken, plusieurs autres titres ont déjà annoncé une compatibilité avec l'appareil. C'est le cas de Doom 3 BFG Edition et de Team Fortress 2 pour ne citer qu'eux. Si les jeux d'action semblent un choix évident pour en mettre plein la vue (c'est le cas de le dire), il sera aussi intéressant de découvrir des jeux plus calmes et contemplatifs. On ne dirait certainement pas non à un Myst : Oculus Rift Edition !

 

Rechercher une News