Pong fête ses quarante ans

Le par de jeuxvideo.com

Pong fête ses quarante ansConsidéré comme le père des jeux vidéo, même si leur généalogie exacte est un peu plus floue et complexe, Pong est un peu notre père à tous, le fer de lance des toutes premières machines à jouer des années 70 et il fête cette année ses 40 ans. Si techniquement la première version commerciale du jeu a vu le jour en mai 1972 sur l'Odyssey de la société Magnavox, c'est la version d'Atari qui célèbre son anniversaire en ce mois de novembre. Notez d'ailleurs qu'Atari lui-même est pratiquement né avec Pong, Nolan Bushnell ayant lancé sa société en juin 1972. Embarqué sur des machines capable de faire tourner 2, 3 ou 4 jeux ayant tous plus ou moins la même allure, Pong va se répandre rapidement à travers le monde -notamment sur la console Pong Atari- copié, amélioré, détourné, c'est lui qui deviendra le premier ambassadeur mondial d'un nouveau type de divertissement. Notez que l'inspiration un peu trop prononcée du Pong d'Atari par les jeux de balle de Magna Vox et Baer donnèrent lieu à des poursuites. Et oui, le premier succès commercial du jeu vidéo s'est soldé par le premier procès de son histoire. On se copiait déjà les uns les autres à l'époque.

 

Pong fête ses quarante ansLes origines de Pong, et du jeu vidéo en général, sont toutefois bien complexes, son créateur "final" Ralph Baer avait débuté ses travaux sur la possibilité de jouer avec un écran de télé dans les années 50, mais c'est toutefois William Higinbotham qui fut le premier à créer un Tennis for Two en connectant un ordinateur à un oscilloscope, abandonnant l'idée avant que Baer, le premier ayant eu l'idée de base de ce qu'on appelle aujourd'hui un jeu vidéo, ne reprenne ses propres travaux et développe "son Pong" et son cousin Ball & Paddle en 1967. Une histoire riche en rebondissements que nous vous racontions justement dans ce dossier revenant sur l'histoire des machines à jouer, dont le premier chapitre est justement consacré à Pong, de 1951 à 1974.

 

Rechercher une News