Quand Haze fait de l'ombre à Time Splitters 4

Le par de jeuxvideo.com

Quand Haze fait de l'ombre à Time Splitters 4Si Free Radical Design nous a offert l'excellente série de Time Splitters, ils ont également commis le très dispensable Haze en 2008. Eh bien, il semblerait que ce FPS soit en grande partie la cause de la non mise en chantier d'un Time Splitters 4. C'est Steve Ellis, co-créateur des TS, et Karl Hilton (Crytek UK), tous deux ex-membres de Free Radical Design, qui précisent au micro de Nintendo Everything :

 

« Time Splitters 4 en était aux premières étapes de son développement quand Free Radical est entré en liquidation judiciaire. Une petite démo avait été montrée à plusieurs éditeurs mais aucun contrat n'a été signé.»

Hilton rajoute :

 

« Nous avons approché plusieurs éditeurs et chacun d'entre eux nous ont donné les deux mêmes réponses. Premièrement, ils nous ont demandé ce qui s'était passé avec Haze. Nous étions la compagnie à l'origine d'une série de shooters fortement prisée et nous avions sorti Haze qui n'avait pas été bien reçu. Cela les ennuyait.»

Hilton en vient alors à la seconde chose qui embêtait les éditeurs de l'époque :

 

« Deuxièmement, leur commercial ne savait pas comment vendre le jeu. De l'avis unanime, il était difficile de vendre un titre principalement basé sur un ensemble de personnages et d'environnements. Il fallait un message marketing clair et simple à communiquer, et TimeSplitters n'en avait pas. Ils avaient peut-être raison. C'est peut-être pourquoi les précédents jeux de la franchise ont obtenu un meilleur succès critique que commercial. Pour cette raison, les éditeurs, un par un, ont décidé de décliner la signature du projet.»

Rappelons tout de même que Cevat Yerli, patron de Crytek, a récemment précisé que si les joueurs voulaient un nouvel épisode, ou du moins une réactualisation HD des premiers opus, il faudrait tout simplement qu'une pétition mise en ligne par Crytek UK (anciennement Free Radical, développeur des opus originaux), atteigne 300.000 signatures. Affaire à suivre.

 

Rechercher une News