MoH : Des soldats blamés pour avoir divulgué des secrets militaires

PC - PCXbox 360 - 360PlayStation 3 - PS3
Le par de jeuxvideo.com

MoH : Des soldats blamés pour avoir divulgué des secrets militairesComme vous le savez peut-être, le studio Danger Close, responsable du FPS Medal of Honor : Warfighter, a bénéficié de la contribution de certains membres de l'US Navy SEALs, qui ont officié comme consultants (voir notamment cette série de vidéos making-of). Danger Close a ainsi pu mettre en avant la caution réaliste du jeu, notamment dans le cadre du DLC Zero Dark Thirty qui sortira prochainement et qui contiendra une reproduction réaliste de l'enceinte Chitral, présentée comme l'une des cachettes de Ben Laden. L'un des SEALs consulté a d'ailleurs fait partie de l'opération qui a abouti à l'élimination du leader d'Al Qaïda.

 

MoH : Des soldats blamés pour avoir divulgué des secrets militairesSeulement voilà : on vient d'apprendre que 7 NAVY SEALs avaient été blamés pour avoir divulgué des secrets militaires confidentiels. Les membres du SEALs concernés ont vu leur promotion gelée et leur dernière solde réduite de moitié. La CBS, qui a dévoilé l'affaire, s'est pourtant vue confirmer que l'opération publicitaire avait reçu l'aval des têtes pensantes du SEALs et avait notamment été validée par le commandant William McRaven. Mais il semble donc que les membres impliqués soient allés trop loin dans les informations communiquées. On ne sait pas trop si la polémique ravit ou non Electronic Arts, à l'approche de la sortie du DLC incriminé, mais on ne peut s'empêcher d'y voir une énième casserole pour le décevant Medal of Honor : Warfighter.

 

Rechercher une News