Interview de Hideo Kojima (Metal Gear Solid)

PlayStation Portable - PSPPlayStation 3 - PS3Xbox 360 - 360Nintendo 3DS - 3DS
Le par de jeuxvideo.com

Interview de Hideo Kojima (Metal Gear Solid)Le génial créateur de la saga Metal Gear Solid était de passage à l'édition 2010 de la Japan Expo pour faire la promotion de Metal Gear Solid Peace Walker. L'occasion était donc trop belle pour nous entretenir avec cet artiste aux talents et aux projets multiples…

 

jeuxvideo.com > Pourquoi MGS Peace Walker a-t-il été développé pour la PSP et non pour la PS3, vu son incroyable potentiel ?

 

Hideo Kojima : Je voulais vraiment savoir ce qu'il arriverait si les joueurs étaient capables d'emmener partout avec eux Metal Gear Solid. C'est pourquoi j'ai choisi la console portable PSP. Le fait que Peace Walker ne soit pas développé pour la PS3 m'a permis de m'octroyer plus de temps pour m'occuper du design du jeu. Car j'avais un peu moins à me soucier des graphismes et de la bande-son. Ce fut d'ailleurs une très bonne expérience pour moi car j'ai pu approfondir davantage le jeu.

 

jeuxvideo.com > Peut-on espérer plus tard une version PS3 de MGS Peace Walker ?

 

Interview de Hideo Kojima (Metal Gear Solid)Hideo Kojima : Je ne peux pas dire que je ferai une conversion directe de MGS Peace Walker sur PS3. Cependant, ce jeu a représenté pour moi un tel défi au niveau de son développement sur PSP que j'en conserverai probablement la base. Et si je devais le porter sur une autre console, j'ajouterais encore plus de profondeur à l'histoire.

 

jeuxvideo.com > Pourquoi avoir introduit l'attaché de presse de Konami, Cécile Caminades, en tant que personnage dans MGS Peace Walker ?

 

Hideo Kojima : Je pensais déjà créer un personnage féminin de nationalité française lorsque j'ai imaginé l'histoire se déroulant en Amérique centrale. Je voulais quelqu'un de tout ce qu'il y a de plus normal qui soit extérieur à la guerre. Si bien que, dans le jeu, Cécile parle de mode, de cinéma, de nourriture… Le but de ce personnage, avec sa fraîcheur, était de permettre aux joueurs de souffler un peu au beau milieu de ce conflit. Comme je connaissais déjà Cécile, cela s'est donc fait naturellement. Elle a d'ailleurs accepté avec joie. Toutefois, la Cécile du jeu est très différente de la vraie Cécile. Car l'action se déroule au début des années 60 et elle n'était bien sûr pas née. J'ai alors demandé à Cécile de recueillir des informations auprès de sa mère pour connaître un peu de son passé. On a construit ensuite le personnage ensemble.

 

Cécile Caminades et sa représentation dans le jeuInterview de Hideo Kojima (Metal Gear Solid)Interview de Hideo Kojima (Metal Gear Solid)

jeuxvideo.com > Y a-t-il des éléments que vous n'avez pas pu inclure dans MGS Peace Walker, faute de temps ou simplement à cause de la limitation technique de la PSP ?

 

Hideo Kojima : Oui, bien sûr. Par exemple, il devait y avoir dix protagonistes de plus. Et nous avions enregistré une tonne de dialogues supplémentaires pour les personnages déjà présents dans le jeu. En fait, nous avons mal évalué la capacité de stockage de la PSP.

 

jeuxvideo.com > Pouvez-vous nous parler de MGS Snake Eater « The Naked Sample », la version 3DS de MGS 3 ?

 

Hideo Kojima : Les échantillons du jeu 3DS que nous avons montrés à l'E3 n'étaient en fait qu'une expérience combinant MGS à une console portable proposant de la 3D. Je n'ai eu que deux mois pour créer cela. Et c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles nous l'avons intitulé « The Naked Sample ». Cela dit, je peux vous assurer que la 3DS aura bien sa version de MGS mettant à profit la technologie 3D Naked Eye. Mais pour l'heure, je ne peux pas vous dire quel en sera le titre définitif.

 

jeuxvideo.com > Avec MGS Rising, vous vous dirigez désormais vers le beat them all. Pourquoi cette nouvelle orientation ?

 

Hideo Kojima : Je ne m'occupe pas du design de ce jeu. Je ne suis que producteur exécutif. Mon rôle consiste à donner un maximum de liberté à ma jeune équipe qui développe ce titre et donc à faire en sorte qu'elle ne rencontre pas d'obstacle au niveau administratif. L'orientation vers l'action et le concept même de MGS Rising - il est possible de trancher n'importe quoi – sont des idées qui proviennent de mon équipe.

 

jeuxvideo.com > Pourquoi Raiden est-il le personnage principal de MGS Rising ? Sa présence en tant que héros principal dans MGS 2 avait été très critiquée par les joueurs…

 

Interview de Hideo Kojima (Metal Gear Solid)Hideo Kojima : Grâce à MGS 4, la popularité de Raiden est devenue plutôt élevée. Je pense que les jeunes développeurs qui ont travaillé sur MGS 4 se sont beaucoup attachés au personnage et ils ont voulu naturellement en faire le héros de leur jeu. Ils m'ont dit que leur désir, à travers MGS Rising, était de rendre Raiden encore plus cool que dans MGS 4. D'ailleurs, au Japon, Raiden reste presque aussi populaire que Snake, même après MGS 2.

 

jeuxvideo.com > Une rumeur dit que vous préparez un Zone of the Enders 3. Qu'en est-il exactement ?

 

Hideo Kojima : En fait, ce n'est pas une rumeur (rires). Mon équipe et moi voulons développer un nouveau Z.O.E. Mais il se trouve que Kojima Productions a des ressources limitées en termes d'équipes et de réalisateurs. Si bien qu'à ce stade, nous n'avons pas encore eu le temps de travailler sur Z.O.E. 3 qui a donc été repoussé au niveau du calendrier. Toutefois, je pense qu'après MGS Rising, je me pencherai sérieusement sur Z.O.E.

 

Interview de Hideo Kojima (Metal Gear Solid)jeuxvideo.com > Quels sont les jeux sur lesquels vous êtes impliqué en ce moment ?

 

Hideo Kojima : Nous travaillons sur trois projets en même temps : MGS Rising, le portage de la franchise MGS sur 3DS et enfin un autre titre qui devrait s'avérer plutôt important et sur lequel j'aimerais m'occuper de la réalisation et du design. Sans parler de mon travail de producteur sur Castlevania et du prochain Z.O.E. Je suis donc très occupé ces jours-ci.

 

jeuxvideo.com > Quel est votre rôle exact sur le nouveau Castlevania ?

 

Hideo Kojima : Ce n'est pas vraiment un travail de producteur que j'effectue sur ce jeu car Kojima Productions n'y est pas très impliqué. C'est plutôt un job de coproducteur exécutif avec Konami Digital Entertainment. Si, au Japon, Castlevania a toujours été populaire, ce n'est plus vrai en Europe et aux USA. C'est donc là que j'interviens, au niveau du business et non du côté créatif, pour assurer la réussite de la promotion.

 

jeuxvideo.com > Merci Monsieur Kojima

 

Propos recueillis par Jack Bradford
Remerciements à Cécile Caminades

 

Rechercher une News