Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / News jeux vidéo / Actualités 2009 /

Meilleures ventes de jeux au Japon : Mario bondit du 31/12/2009

News archive
Meilleures ventes de jeux au Japon : Mario bondit
Meilleures ventes de jeux au Japon : Mario bondit
PS3 DS Wii
Partager sur :

Meilleures ventes de jeux au Japon : Mario bondit
Voici pour vous les meilleures ventes de jeux au Japon pour la semaine allant du 21 au 27 décembre. Comme vous pouvez le constater, on trouve plus ou moins les mêmes têtes bien que les ventes de Final Fantasy XIII soient passées de 1 501 965 à 189 000. A part ça, Nintendo fait une fois encore sensation en enchaînant les titres sur Nintendo DS et Wii dont New Super Mario Bros. Wii qui s'offre la première place du top. A nouveau, aucun jeu occidental à l'horizon et encore moins de titres Xbox 360. Cependant, le seul titre "Next Gen" reste celui de Square, démontrant une fois encore que les machines de Big N ont le vent en poupe au pays de Pikachu.

Meilleures ventes de jeux au Japon - semaine du 21 au 27 décembre

Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
SegaGalaxy
SegaGalaxy
MP
le 06 janv. 2010 à 12:08

alors renseigne toi bien, et essaie de repondre par toi même et pas en faisant un copié collé d'un dossier plus que suspect

Lire la suite...
SegaGalaxy
SegaGalaxy
MP
le 06 janv. 2010 à 12:06

car tu vois, juste ajouter 2 bouttons a une mannete
et creer la premier jeu de combat en 3D de l'histoire du jeu video, une vrai revolution, ou la premiere vrai 16 bit qui ouvrit le jeu video aux adulte , ca c'est la revolution.

c'est le jour et la nuit

et je te parle pas des vrais simulations, du jeu online sur console, du cell shading, du premier pad 100% analogique qui n'etait pas hyper fragile comme celui de la n64 qui se cassait facilement , du jeu sur Cd et bien d'autres chose encore, et des jeux par centaines plus creatifs et plus poussé....

Sega >>>>>>>>>>>>>>>>>>>Nintendo.

Lire la suite...
SegaGalaxy
SegaGalaxy
MP
le 06 janv. 2010 à 11:59

ah oui

:cool: Sega c est les plus fort mec alors degage :-d

Lire la suite...
SegaGalaxy
SegaGalaxy
MP
le 06 janv. 2010 à 11:55

et je te parles même pas du catalogue des jeux, j'en aurais pour des heures et des heures car les licenses Sega sont en plus grands nombres et de qualité egale et même supêrieur à celle de nintendo.

Rien qu'en arcade, j'ten parle même pas, et les titres mytiques sur chaque consoles .

Il suffit de faire un comparatif des meilleurs jeux 100% nintendo sur snes
et des meilleurs jeux 100% Sega sur megadrive.

tu vera qu'on arrive a peine a depasser 10 sur snes, alors qu'on arrive a 30 facile sur megadrive, et que des hits.

Parceque en termes de creativité, la non plus il y a pas photos. Mais ça ça sera pour un prochain episode.

Lire la suite...
SegaGalaxy
SegaGalaxy
MP
le 06 janv. 2010 à 11:47

tu peux me donner la source de ce dossier bourré de mensonge si bien copié par tes soins, ca serait sympa.

Et dire que je te croiais un connaiseur et un passioné...

ce qui serait sympa de ta part , c'est de resumer les inventions comme j'ai fait, mais je pari que t'as pas lu.
Tu mets les inventions bout a bout.

Parce que dans ton article, il cite 4 fois l'invention des boutons L et R , la vache vla la revolution, juste a jouté 2 bouttons a une manette et il s'extasie la dessus :hum:

c'est pas serieux...

Sinon, tu connais l'arcade?

L'arcade a toujours été superieur aux hardware de nintendo, et sega a toujours été le roi de l'arcade.

La manette n 64 etait une manette digital est non anlogique.
La premiere manette analgique c'est le AX-E1 (source gamekult)

La manette analogique de la saturn , etait une vrai manette 100% analogique mais ça il te le dise pas sur ton site

ta nes , si puisante, elle faisait pas le poids face a la master system en terme de puissance et de jeu

la game boy , elle etait a la traine face a la game gear

Et puis , la 1ere vrai 16 bits , c'est sega, pas nintendo

celui qui a reinventé le jeu de plateforme pour prende la place d'un mario viellissant, c'est sega

Virtua Racing considéré comme le premier « vrai » jeu de course en full 3D polygonal c'est sega

le premier jeu d'arcade à utiliser le CD

le premier jeu de combat en 3D temps reel (Virtua Fighter)

premier jeu de shoot avec gun en 3D : Virtua Cop

SubRoc 3D, le premier jeu en 3D

- Createur de la Premiere veritable 16 bit du marché 2 ans avant la Super nes

- de la premiere veritable 32 bit du marché

-createur de la premiere 128 bit du marché 2 ans avant la Ps 2 qui n'as rien a envier a cette derniere ni a la Wii.

-Premier on line integre dans une console.

mega cd
il a popularisé le support CD dans le monde

Createur du premier vrai pad analogique

D'un mode online (jeu + surfer sur le net) sur 32 bit

premier jeu holographique ( Time Traveller)

Sega Channel sur Megadrive et possibilité multi par ligne

première console dotée de possibilités internet via le réseau NetLink (Saturn)

Jet Set Radio, premier jeu en Cell Shading

Seaman, premier jeu à reconnaissance vocale

premier jeu console online

Phantasy Star Online, premier jeu de rôle multijoueurs

première console 128 bits

R-360, premier jeu d'arcade capable de tourner à 360 degrés

1993
Sega développe une machine basée sur la réalité virtuelle. Le VR se présente sous la forme d'un casque, immergeant totalement le joueur à l'intérieur du jeu. Equipé d'un processeur sensoriel, l'appareil était également capable de détecter les mouvements de la tête et de le répercuter dans le jeu. Pour des problèmes de sécurité, l'appareil ne sera jamais commercialisé.

premiere reconnaisance de mouvement sur dreamcast

l'arcade
la 3D
les consoles 16, 32 et 128 bit
la revolution du jeux de plateforme
des jeux de combat
des jeux de course,
des jeux de mechas,
des jeux de shoot,
les jeux de gestions
les tactical rpg
...

desolé de t'apprende que c'est pas nintendo c'est sega

nintendo a juste inventé la premeire 8 bit, les bouttons L et R , la game boy et le kit vibration

ce qui objectivement, c'est bien mais il faut bien le dire ça ne rivalise pas avec sega.

Lire la suite...
wildwine2009
wildwine2009
MP
le 06 janv. 2010 à 08:57

voila la fin :-))) 1.3 Super Famicom
Après la croix directionnelle de la NES, il fallait trouver autre chose pour la manette de la nouvelle console Nintendo : la Super Famicom. Cette trouvaille sera l'ajout de deux boutons d'action, mais surtout l'arrivée des célèbres boutons L et R, désormais disponibles sur chaque manette de console. D'une utilisation simple car très bien situés, ces deux boutons d'une forme allongée permettront des actions jusqu'alors impossibles, le tout très instinctivement (voir partie "Software" de ce dossier). Chose anodine mais pourtant innovante aussi, l'embout permettant de brancher la manette sur la console qui était facile à mettre et à enlever, contrairement à la Megadrive qui possédait plusieurs fiches à emboiter précisement dans le bon trou, et qui était assez fragile. Autre chose de neuf, le bouton "eject" permettant de faire sortir la cartouche plus facilement de la console, préservant ainsi les fragiles circuits intégrés des arrachements intempestifs.

Au niveau des accessoires, on verra pour la première fois l'arrivée des "multitap" afin de jouer à 4 dans des jeux comme Fifa, Micomachines...etc. Autre accessoire, le module satellite sorti exclusivement au Japon. Il permettait, sur des cartouches vierges, de télécharger des jeux exclusifs à ce support comme, le désormais célebrissime (grâce à Puissance-Zelda bien sûr ^^) BSZelda (tatatataaaaa!) C'est à ce jour le seul module satellite pour console qui ait existé, et qui d'ailleurs à plutôt bien marché.

Chose aussi qui a existé seulement pour la SNES, c'est la fameuse borne de téléchargement de jeux chez les revendeurs : vous achetiez une cartouche vierge, vous la mettiez dans la machine et elle vous copiait le jeu de votre choix! pratique non? en plus le prix était inférieur au prix de vente classique car il n'y avait pas de marges comme les frais de port, de fabrication à payer!

Dernière chose sur cette console, définie par beaucoup comme la meilleure qui ait existé, elle a été relookée en 1997, et renommée "super famicom Junior". Elle abordait des formes plus rondes, et a surtout permis un retour surprise des éditeurs comme Konami dessus, qui ont développés quelques jeux dessus avant de l'abandonner définitivement.

1.4 Virtual Boy
Il s'agit de la dernière invention de Gumpei Yokoi chez Nintendo : le Virtual Boy sera la première console -portable de qui plus est - à intégrer la réalité virtuelle, créant pour l'occasion une simili 3D. Malheureusement les graphismes restaient d'un ton rouge donnant mal à la tête rapidement. Le concept, révolutionnaire mais mal exploité sera un échec cuisant, et Gumpei Yokoi démissionnera après celui ci. Peu après il mourra dans un accident de voiture...

1.5 La generation 64 bits
1.5.1 La N64
Baptisée au départ "ultra 64", la N64 est à elle seule une mine d'innovations ! tout d'abord parlons de la *ô fabuleuse* manette : elle est la première à disposer "de série" d'un joystick analogique, et quel joystick ! à la fois maniable et précis, il s'agit sans aucun doute du meilleur stick analogique jamais sorti ! Cette manette avait aussi la particularité d'avoir deux boutons d'action (contrairement aux 4 de a SNES); plus d'un autre, divisé en 4 petits boutons au départ prévus pour le contrôle de la caméra, mais qui sera adapté à diverses sauces comme des boutons d'action secondaire dans Zelda, de pas latéraux dans GoldenEye ou encore de contrôle avant/arrière/côtés dans Turok.

Autre innovation, sans doute la plus célèbre après le stick analogique, la gachette, ou bouton Z, utilisé à merveille dans GoldenEye, Zelda, Mario, waverace (il faisait office d'accélérateur qui permettait de jouer avec une seule main). Enfin, dans les éléments "classiques" de la manette, on peut voir une conservation des boutons L et R, plus grands que sur SNES, ainsi que de la croix de direction. On notera la présence d'un bouton start assez gros au centre de la manette ainsi que la disparition du bouton select.

Enfin, pour clore le tour de cette manette, on peut voir un port permettant d'accueillir plusieurs accessoires, dont un qui sera à lui seul une innovation, le kit vibration. D'abord vendu en bundle avec le Jeu Lylat Wars, il deviendra vite un périphérique que tout possésseur de Nintendo 64 se devra de posséder. Un des autres accessoires, sorti recement en Europe et aux USA, est le trensfert Pak, utillisé dans Pokémon stadium, et permettant une espèce d'intéraction entre les donnée de jeux GB et de jeux N64, malheureusement sous exploité.

Pour terminer, le dernier accessoire est la carte mémoire permettant de sauver des jeux n'ayant pas de pile de sauvegarde intégré dans la cartouche (principalement les jeux d'éditeurs tiers).

La console en elle même n'aura pas de réelles innovations par rapport aux concurents, en tout cas au niveau hardware qui était au niveau performances à peine plus puissant que celui de la Playstation. Les innovations viendront principalement de la connectique. Le premier détail, et par conséquent innovation qui saute aux yeux lorsqu'on regarde la N64 la première fois, c'est son port 4 manettes, évitant donc l'achat d'un multitap. De plus cet apport va permettre aux développeurs de jouer la carte du multijoueur avec un nombre potentiel de joueurs plus grand que si la console aurait été munie de seulement deux ports manette.

L'autre innovation au niveau de la connectique sera le transformateur permettant de brancher la console sur le secteur, puisqu'il sera encastrable dans la console. fini donc les blocs de transformateurs se baladant au pied de la prise de courrant ;o))

1.5.2 Le DD64
Projet très ambitieux de Nintendo dès la sortie de la N64, il fut en résumé un cuisant échec, car sorti vraiment trop tard. Pourtant les innovations étaient là : élévation de la Ram de la console, Horloge interne, et disques optiques réinscriptibles permettant une sauvegarde directe de plusieurs Mo sur le jeu.

Ainsi se conclut notre tour de table des innovations made in Nintendo ! Au fil des ans, Nintendo a montré que ses ingénieurs étaient capables du meilleur, tant sur le plan des consoles (la Nes, la Snes, La N64, la Game Boy, la Game Boy Color, euh... y'en n'a plus là si ?) qu'au niveau des jeux (les Mario, les Zelda...). Après près de 20 ans passés à créer des jeux, Nintendo a réussi à montrer que rien n'était plus simple pour durer que de respecter ses joueurs, en leur proposant le meilleur de la technologie, une technologie qui prendra en compte deux éléments : le coût pour le joueur, et ce qu'elle apporte au jeu vidéo. Celui qui comprend cela et qui applique cette formule à toutes les chances de durer lui aussi ;-) Nintendo, plus c'est intelligent, plus c'est amusant, ça vous rappelle quelque chose ?
:cool: nintendo c est les plus fort mec alors degage :-d

Lire la suite...
wildwine2009
wildwine2009
MP
le 06 janv. 2010 à 08:54

c est pas fini :ok: 1.6 Victoire par KO ?
Etape de la première partie de ce dossier que vous devez languir depuis le début, la nouvelle génération de jeux Nintendo arrive! Et Nintendo ne vient pas avec les mains dans les poches, puisque se sont respectivement la petite soeur de la GameBoy Color (plus de 110 millions d'unitées vendues) qui est en passe de sortir, ainsi que la GameCube, petite soeur de la N64 ayant pour ambition de faire revivre l'univers du jeu vidéo comme au temps béni de la Super Nintendo.

1.6.1 La GBA
Assurée de faire un carton, la GBA est un pur concentré de technologie dans une console qui tient dans une boite de cassette vidéo pour une épaisseur d'environ 3.5 cm! L'innovation majeure autant au niveau fun que de ses fonctionnalités, c'est la possibilité de relier, via un câble, jusqu'à 4 consoles, et de jouer avec seulement un seul jeu! Quand on sait qu'en plus de ça, la console sera disponible avec des possibilités online, imaginez les parties de Mario Kart advance à 16 ! le pur délire! Au rang des innovations, un écran plus grand et plus large, mais surtout l'apparition des boutons L et R! inédit pour une portable!

Pour plus d'infos sur la GBA, je vous propose d'aller faire un tour sur Puissance-Pocket !

Puissance Pocket.

1.6.2 La NGC
Si en apparence la GameCube ne montre pas d'innovations, il faut se pencher sur sa manette et son hardware pour en trouver. Commençons par le Hardware. Le Flipper, processeur multimédia de la NGC gère tous les effets graphiques, musical, en hardware, c'est à dire sans prendre de ressources au processeur central, le gekko, ce qui signifie que théoriquement les jeux ne devraient pas ralentir. En effet, ce processeur central, s'occupera lui de tout ce qui est éxécution des lignes de programmation, sans se soucier de la partie graphique.

Autre innovation, elle est la première console à utilliser de la memoire 1ST-RAM, énormement rapide. A noter aussi que c'est la seule console qui gère la compression S3TC en hardware.

Parlons de la manette, en tout cas d'après le prototype montré au Nintendo Space World 2000.

Tout d'abord on note la présence de la croix de direction et du bouton start, de même fonctions que sur les autres consoles Nintendo. Sinon TOUT LE RESTE est inédit ! En effet, les boutons L et R sont devenus des espèces de gachettes analogiques extra larges, chose pas très innovante car pris sur le modèle de celles présentes sur la manette de la Dreamcast de Sega. Les boutons d'actions, eux sont carréments révolutionnaires : point de fonction analogique, plutôt inutile pour ce genre de boutons, mais des boutons placés de façon très intuitives, c'est à dire un gros bouton d'action entouré par trois boutons de forme bizarre. Autre évolution, le changement des boutons C en joystick, qui, combiné avec un bouton Z situé au dessus du bouton R, pourrait avoir des fonctions aussi diverses que de modifier l'angle de caméra, ou de viser dans un jeu de tir tout en avançant avec l'autres joystick analogique de type N64 - en plus gros - qui sera bien sûr présent.

Au niveau cartes mémoires, de l'alliance Nintendo / Matsushita nait l'arrivée des SD card, ou Secure Digital card permettant un stockage allant jusqu'à 1Go pour un prix abordable.

Enfin, dernier point, la lutte anti-piratage avec, c'est une première, une protection physique des jeux, c'est à dire qu'un logo en relief devra être détecté sur la surface du DVD pour que le jeu se lance. (Note de Xavier : Les pirates en herbe n'auront qu'à apprendre le B.A.-BA de la sculpture sur disque optique, option marteau et burin :->)

Pour plus d'infos sur la GameCube, je vous propose d'aller faire un tour sur la section NGC !

Section NGC de Puissance Nintendo

Dans la seconde partie, on va s'intéresser au logiciel. Ces jeux Super Mario ou Zelda qui ont accompagné chaque console avaient eux aussi quelque chose d'unique, d'extraordinaire : avec cette seconde partie consacrée aux jeux, vous comprendrez pourquoi !

Lire la suite...
wildwine2009
wildwine2009
MP
le 06 janv. 2010 à 08:52

suite: Eh bien vous n'avez rien vu car les jeux made in Nintendo proposent sûrement plus d'innovations que l'industrie des jeux vidéo en général... Nous parlerons tout de même que des plus importants et des plus connus, sinon la liste serait vraiment très longue... Lorsque Nintendo est entré dans le monde des jeux vidéo, en arcade, il n'y avait pas d'innovation mais plutôt des évolutions. C'est avec l'arrivée des consoles de salon, et de l'alliance Gumpei Yokoi et Shigeru Miyamoto que des innovations monstrueuses vont arriver...

2.1 La saga des Mario.
Sorti en même temps que la console, Super Mario Bros allait créer un nouveau genre : les jeux de plates formes. Ici point de vaisseaux spatiaux à dégommer, ou de terroristes à shooter, juste un petit plombier qui doit sauver une princesse en sautant sur ses ennemis, en prennat des champiognons, rentrant dans des tuyaux verts de moisissure et devant rejoindre la fin d'un niveau sans tomber dans les trous. Nintendo créait là un monde où les tortues voulaient détruire le monde des champignons, où ces mêmes champignons faisaient grandir mario et où les fleurs lui donnait le pouvoir de jeter des boules de feu. Immense succès, ce jeu est toujours celui le plus vendu au monde avec près de 7 millions d'unités dans le monde!

Peu après sortira Super Mario Bros 2 (nom qui d'ailleurs est d'une originalité sans précédant ^^). La principale innovation de ce jeu sera la possibilité, en jetant une potion par terre, de passer de l'autre côté du décor, et ainsi récupérer des bonus. Parmis les autres innovations, on notera le choix entre plusieurs personnages qui sont aujourd'hui mondialement connus ;o))

Comme on n'arrête pas une franchise qui gagne, Nintendo sortira au début des années 90 le troisième et dernier épisode de Mario sur NES. Et là, franchement le jeu n'est pas passé loin de la perfection ! Première innovation : les cartes sur lesquelles on dirige Mario - ou luigi au choix - pour choisir son monde. Celà permet de voir apparaitre de temps en temps des bonus (comme le bateau rempli de pièces), de choisir un itinéraire pour, par exemple, aller dans les maisons-champignon où ce vieux Toad (pas le notre hein ^^) nous donne des bonus, ou encore dans les parties de cartes qu'il faut aligner pour faire apparaitre un objet, le tout rapportant des vies! Tiens, en parlant de vie, ce Mario 3 utillisera un moyen très simple pour en gagner : il suffisait de terminer le niveau en sautant sur un carré faisant défiler 3 images : une étoile, une fleur et un champignon. Si au bout de 3 niveau vous arriviez à avoir 3 étoiles, vous gagniez 5 vies, si vous aviez 3 fleurs vous gagniez 3 vies, pour 3 chmampignons c'était 2 vies et si vous aviez un méli mélo d'images, vous gagniez tout de même 1 vie.

Autre innovation apportant une modification du gameplay, c'était la possibilité de revêtir un costume et de gagner les aptitudes de la chose en quoi vous étiez transformé. Ainsi la grenouille vous faisait nager plus vite, le nounours vous permettait de voler et de vous transformer en statue (l'ennemi passait alors à côté de vous sans vous voir ^^) et le costume des frères marteaux (très rare) vous permettait... de lancer des marteaux justement! Mais un des systèmes de jeu qui a été le plus innovant (et pratique tant qu'à faire^^) était le menu contenant les objets, qu'on pouvait utilliser avant de s'engoufrer dans un niveau!

Après ce passage très remarqué sur NES, Mario va faire un petit tour sur GameBoy, pour épauler celle-ci lors de l'année suivant son lancement. Astucieusement nommé Mario Land, le jeu prendra tous les atouts des épisodes précédants en les mettant à la sauce portable, mais surtout en y apposant une ambiance très agréable, qui n'a été perçue que dans les épisodes sur cette Game Boy. Dans les innovations on peut voir l'arrivée, pour la première fois dans un jeu vidéo, de mini-jeux entre les niveaux selon la sortie prise, car à la fin mario pouvait emprunter soit une sortie à ras du sol soit par une placé en hauteur et difficile à accéder. Un deuxième Mario land sortira sur GameBoy, proposant en plus un système de cartes comme mario bros 3 pour se déplacer, mais sans autre innovation au programme.

Puis arriva la Super Nintendo et son - ô grandiose - Super Mario World. La principale innovation de ce Mario fut bien sûr l'arrivée d'un nouveau personnage : Yoshi. les carapaces qu'il pouvait engloutir lui donnaient des pouvoirs selon leur couleur, et il existait même des Yoshi bébés de couleurs, qu'il fallait faire grandir et qui possédaient le même pouvoir quelle que soit la carapace mangée.

Mais la grosse innovation du jeu fut sans doute les interrupteurs "!" , qui une fois activés (il y en avait 4, de couleur différente) activaient les cubes "!" de leur couleur respectives dans les mondes jouables, permettant des actions inédites et des passages secrets accessibles. mais la force de ce Mario résidera dans sa durée de vie exemplaire, ses bonus et zones secrètes àprofusion, ainsi qu'à un chateau de Bowser très bien pensé pour le joueur!

Nous ne parlerons pas de Yoshi's Island, la suite de Mario World car le système de jeu ne change pas du tout, mis à part la possibilité de lancer ses oeufs sur les ennemis.

Mais parlons du dernier Mario sorti, pour beaucoup comme le meilleur, j'ai nommé Super Mario 64. Doté d'une réalisation exemplaire pour l'époque, la principale innovation est que c'est le premier jeu en 3D temps réel, c'est à dire que les ennemis, et le jeu en général réagit en fonction des mouvements de Mario. Par exemple, les ennemis-bombes du premier niveau qui s'allument en qui courent après mario sont le fruit du temps réel, l'ennemi suivant mario suivant sa position en temps réel. Que c'était beau le progrès... L'autre innovation de taille est la possibilité de se ballader réellement dans un monde en 3D sans contraintes, mis à part évidement les limites du niveau. Et enfin dernière grande innovation, Mario 64 a été le premier jeu de plates-formes 3D, créant un nouveau genre calqué sur un ancien qu'était la plate forme 2D.

2.2 La saga des Zelda.
Ahhhhh zelda... qui n'a jamais entendu parler de cette série aussi fameuse, si ce n'est plus que les Super mario? Né en 1989 sur NES, le premier épisode intitulé "The Legend of Zelda" remporte un énorme succès avec près de 3 millions d'unités vendues, et pour cause : un nouveau type de jeu né : l'action RPG . Nintendo invente là un des tous premiers RPG de l'histoire des jeux vidéo (juste après Enix) et incorpore un nouveau paramètre dans les jeux vidéo : la durée de vie. En effet si un Mario se terminait en quelues heures, de même qu'un shoot, ce Zelda se finissait en une centaine d'heure. Comment faire un jeu en 100 heures me direz vous? simple : et là hop! énorme innovation : la sauvegarde. En effet c'est la première fois qu'on peut sauvegarder dans un jeu vidéo, et ainsi continuer une partie déjà commencée sans avoir à tout refaire depuis le début! Plus qu'une innovation, une révolution! Un monde vaste, des mini quêtes, un équipement qui se perfectionne, des labyrinthes qui se passent seulement dans un sens, nintendo va frapper très fort...

Le deuxième Zelda, nommé Adventure of Link changera radicalement le genre du jeu, augmentant considérablement l'aspect RPG avec notamment la magie gérée en tant que points, tout comme la vie. La vue se jouait de côté et la principale innovation était la carte où se baladait link, et aléatoirement tombait sur un ennemi à combattre, chose qui maintenant se déroule sur tous les RPG qui se respectent.

Le troisième Zelda, Nommé A Link to the Past, subtil jeu de mot anglais, va véritablement rester comme un mythe, et pour beaucoup de développeurs, restera comme la plus grande réalisation de Shigeru Miyamoto, créateur de la série. Apparitions des dialogues soutenus très importants pour l'histoire et d'un monde parallèle, le cocktail explosif du premier épisode reviens à la sauce 16 bits et va rester comme un des meilleurs jeux jamais sortis sur console! L'innovation majeure du jeu sera, comme dit plus haut, l'apparition d'un monde parallèle, appellé "monde des tenèbres" influant énormement sur le jeu puisqu'un passage bloqué dans le monde classique sera ouvert dans ce monde parallèle.

Passons rapidement sur l'épisode paru sur GameBoy, qui malgrès son intérêt fabuleux, n'apporte pas d'innovations (sujet qui nous intéresse dans ce dossier).

Premier des deux épisodes sortis sur Nintendo 64, Ocarina of Time, le chant du cygne restera dans les annales! Tout d'abord parlons de son système -unique- de combat : la visée Z. Il suffit en effet de locker son ennemi pour que Link reste toujours face à lui, et combatre devient alors enfantin et très spectaculaire pour peu qu'on sache parfaitement manier la lame et le bouclier de notre lutin préféré. Deuxième inovation : la possibilité de jouer d'un instrument de musique, et pas n'importe comment puisque cet instrument, l'Ocarina, est la clé du jeu, et chaque mélodie à son importance autant pour résoudre une énigme que pour ouvrir un temple ou même se téléporter à certains endroits du jeu. vraiement époustouflant! La gestion du jour et de la nuit aura aussi son importantce puisque les personnages se coucheront tandis que d'autres resteront éveillés, et pourront vous donner d'importantes informations. Enfin, dernière grande innovation, la possibilité de chevaucher Epona, une jument. très pratique pour traverser la plaine d'Hyrule ;o)) Dans les autres innovations, moins importante on notera que le héro, Link grandi au fil de l'aventure pour devenir un Adulte! Le monde va donc évoluer pour finir en véritable désastre une fois Link devenu adulte et GanonDorf, le méchant, étant arrivé au pouvoir.

Enfin, dernier épisode à être sorti, Zelda : Majora's mask propose aussi son lot d'innovations. Commençons par les masques. à la manière des costumes de Mario 3, certains masques des Majora's Mask permettent à Link de se transformer et de gagner de nouvelles aptitudes. Le goron roule, la peste mojo plane dans les airs et marche sur l'eau, le Zora nage;o) Autre innovation, la possibilité de jouer non pas un mais plusieurs instruments de musiques, mais ayant toutefois la même utilité que l'ocarina dans le premier épisode sur 64 bits. Enfin, dernière grosse innovation, le temps. En effet Link à trois jours pour sauver le monde, et doit sans arrêt recommencer ces trois jours pour arriver à ses fins.

2.3 Jeux en vrac.
2.3.1 Pokémon
Ne riez pas en voyant ce titre car Pokémon a apporté un véritable souffle dans le domaine des jeux vidéo. En effet, le fait de pouvoir élever ses bêtes, et de les faire combattre est sorti quasiment en même temps que les Tamagochi, signant peu après leur arrêt de mort. Ce jeu, donc en plus d'élever sa bête permettait d'en attrapper plus de 150 différents, de les faires combattre tout en suivant l'aventure d'un RPG classique avec des combats à la Final fantasy, soit au tour par tour.

2.3.2 Métroid
Plus qu'un jeu de plate-forme, Nintendo a inventé là l'action/plate-forme. L'héroine, Samus Aran devait, tout en blastant les ennemis et en upgradant son arme, résoudre des énigmes corriaces et très bien recherchées, très loin devant un certain Tomb Raider sorti bien longtemps après et proposant seulemet des interrupteurs à trouver.

2.3.4 Mario Kart
Qui avait pensé, avant Nintendo, à faire concourir tous ses Héros dans un même jeu? Personne. De ce constat est né Mario Kart, un jeu résolument fun et proposeant des innovations énormes, et s'imposant comme le premier jeu de course pas sérieuse ^^. Qui avait eu l'idée de se balancer des bonus à travers la tête durant les courses pour empêcher l'autre de gagner? Personne! De là est aussi né le premier jeu vraiment multijoueur avec les désormais célèbres modes battle! Le jeu sur N64 donnera ses lettres de Noblesses à ce mode de jeu d'ailleurs puisque jusqu'à 4 fous furieux pourront se tirer dessus à base de carapaces rouges, vertes ou même bleus!

2.3.5 Wave Race
Première course de jet ski sur console, la principale innovation de ce jeu fut sans doute l'aspect ultra réaliste de l'eau, qui d'ailleurs n'a pas encore été égalé. La possibilité de faire des figures rapportant des points a aussi été une excellente idée, de même que l'apsect des circuits changeant d'un tour à l'autre (le niveau de l'eau montait ou descendait, changeant les aspérités du parcours). Ici on attend avec impatience la sortie de sa suite sur GameCube!

2.3.6 Mario Party
Les jeux entièrement multijoueurs et conviviaux ont été inventés et démocratisés par Nintendo ! en oui, c'est grâce à Mario party 1, 2 et 3 que ce genre de soft pullule sur le marché, chacun allant de sa copie ! Mais les mini jeux à outrance par équipe de 2 contre 2, 1 contre 3; ou chacun pour sa peau fait désormais fureur ;o))

Voilà, le tour des principaux jeux à innovations créés par Nintendo (en interne) est fait, et vous verrez sans doute les jeux des firmes concurentes différement maintenant... en tout cas c'est le mieux que je puisse vous souhaiter!

Lire la suite...
wildwine2009
wildwine2009
MP
le 06 janv. 2010 à 08:49

seul challenger, Sega, a rendu les armes au mois de janvier. Autant dire que pour durer aussi longtemps et, surtout, se porter aussi bien, il doit y avoir un secret ! Yoyo pourrait bien l'avoir trouvé ce secret : c'est l'innovation... non... l'Innovation, avec une majuscule. Car Nintendo, depuis la NES et jusqu'à la Game Cube, aura toujours su respecter une règle d'or pour durer : faire éprouver du plaisir à bon marché. Vous comprendrez tout avec cette première partie du dossier... Accrochez vos ceintures, c'est parti ;-)...
Publicité

1. Hardware
Souvent copié, jamais égalé, Nintendo est LA société qui a le plus innové dans le domaine des jeux vidéo. Toujours dans un souci d'innovation, de nouvelles façons de jouer apparaissent dans les jeux made in Nintendo, mais aussi grâce à une pleiade d'accessoires révolutionnaires...

Qui aurait cru en 1880 que la famille Yamauchi allait devenir chef d'une entreprise, passant par plusieurs faces de l'industrie avant de devenir n°1 mondial des jeux vidéo et engrengeant des milliards de dollars près de 100 ans après sa création? Personne à vrai dire...

Pourtant après être passé des cartes à jouer aux jeux d'arcade, Nintendo, allié aux plus grands inventeurs et spécialistes de l'époque allaient révolutionner un secteur naissant : le jeu vidéo chez soi. Gunpei Yokoi sera sans doute celui à qui Nintendo sera le plus reconnaissant. Employé à ses début pour "inventer" toutes sortes de choses, à commencer par des accessoires de jeux d'arcade. Rien de vraiment révolutionnaire à l'époque, mais on sentait déjà que la fibre créatrice était en lui... et on avait bien raison !

1.1 La Famicom
Vous ne vous êtes jamais posé la question concernant la présence d'une croix directionnelle sur votre manette de jeu? Pourtant, au début des années 80, cette croix n'existait pas, puisque divers systèmes comme des joysticks ou des sortes de platines circulaires servaient à l'époque à bouger le tas de pixel qui se balladait à l'écran.

Mais ces solutions n'étaient pas assez correctes pour Nintendo, qui, lors de la conception de la Family Computer (Nes) va développer une manette à la fois petite et très pratique, munie justement, d'une croix numérique 8 directions, modèle qui ne changera jamais , passant tour à tour de la Nes à la GameBoy, à la Super Nintendo, à la N64, mais aussi à la dernière génération : GBA et NGC.

Pourtant très simple, cette croix va être à la base d'une nouvelle jouabilité, celle ci gagnant alors en précision et en rapidité. Qui n'a jamais réussi à manier Mario au doigt et à l'oeil grâce à cette manette, sans se rendre compte de la qualité de cette croix? Vous sans doute, jusqu'à la lecture de cet article...

Bien sûr, et celà se vérifiera dans le futur, qui dit invention géniale, dit plagiat éhonté. Mis à par Amiga ou atari avec leurs dernières consoles, c'est Sega qui va copier le premier la croix de direction de la Nes, profitant par la même occasion pour reprendre intégralement le design de cette manette, modifiant la croix en pavé numérique, ayant tout de même un fonctionnement identique, mais qui malheureusement pour la firme d'alex Kid (à l'époque) sera bien moins précise que celle de Nintendo...

Vous avez dit manette? voici la console attachée de l'autre côté du fil^^ Et oui, la Family Computer, Famicom pour les intimes (et Nintendo Entrainement System pour nous), va être à elle seule une révolution ludique! doté d'une architecture unique très bon marché, la console sera vendue deux fois moins chère que les concurents de l'époque! Et c'est bien sûr Gumpei Yokoi qui se charge de créer une partie hardware, qui d'après les volontés de Hiroshi Yamaushi, doit être irratrapable pendant un an au moins, de quoi installer une base solide de machines.

Vous connaissez la suite : la console se vend par millions et domine outrageusement le marché. Mais toujours dans une optique d'amélioration et d'inovation, Nintendo va sortir de nouveaux accessoires pour cette console !

Le premier à sortir est le Famicom Disk System, une extension se branchant sous la console et lisant des disquettes spéciales possédant une taille bien plus grande et étant réinsciptibles. Plus de 4.4 millions de cette invention seront vendues au Japon, malgrès le manque abérrant de softs exclusifs à ce support.

L'autre extension qui va sortir sur la Nes sera révolutionaire pour l'époque : le Famicom Network ! pour environ 100$, le réseau Nintendo est à la porté de tout le monde grâce à un apareil se fixant sous la console! A ce sujet, voici ce que disait Hiroshi Yamaushi en 1989 :"Nous pensons que l'avènement de l'ère de la haute-information donne aux gens une occasion nouvelle de se rendre compte combien l'information est un bien vital et d'apprécier leur besoin nouvelles. En faisant de la console Famicom leur terminal de communication familial, par l'intermédiaire du réseau téléphonique, et grâce à l'établissement d'un réseau de grande taille, inconcevable jusqu'à ce jour, nous prévoyons de fournir un flux d'information vital pour répondre aux besoins domestiques dans les domaines du loisir, de la finance, de la sécurité et de la santé, pour n'en mentionner que les principaux..."

Et oui! le Famicom Network permettra entre autre le courtage en ligne, le compte en banque en ligne, les paris sur les courses de chevaux ou encore la possibilité pour les revendeurs de se connecter à un Club Mario, sucursalle de Nintendo spécialisé dans l'aide au sujet de la distribution de leurs produits. Seule la MSX (sorte d'ordinateur-console sorti au Japon et aux USA) proposera de tels services peu après, mais si l'engouement du public aurait été là, ça aurait été une véritable révolution.

1.2 Game Boy
Après les Game&Watch et l'archtecture générale de la NES, Gumpei Yokoi propose un nouveau projet : une console portable à écran en cristaux liquides monochrome. Des garanties seront demandées par Yamauchi comme une consommation des piles abordable et un écran assez lisible. Le design de la portable de Nintendo sera dévoilé en 1988, et montrera ses spécificités : croix directionnelle numérique 8 directions, boutons d'action A et B, les les fameux boutons start et select. Viendront s'ajouter le reglage du volume et du contraste. Elle sera nommée astucieusement la GameBoy et sortira en 1989.

Elle sort après plus d'un an d'études poussées sur la miniaturisation et l'électronique, Gumpei Yokoi propose à Nintendo rien de moins qu'une borne d'arcade de poche : le Game & Watch est né. De la taille d'une calculatrice, des millions d'exemplaires de ces jeux électroniques proposant des jeux d'arcade de Nintendo tels que "Donkey Kong" (alors sur un système de double écran) sont vendus à travers le monde... et font la renommée de Nintendo! Ce succès va même pousser à la création de Nintendo of America.

Inutile de vous dire que ce succès va faire monter encore d'un cran la crédibilité de Gumpei Yokoi, qui va à ce moment prendre en charge deux nouveaux projets.

Plusieurs améliorations de cette portable surviendront, toujours dans un souci d'innovation. la première évolution sera les designs colorés, et transparents (avec les circuits électroniques visibles) chose qui, commercialement, va faire vendre, car oui, c'est Nintendo qui a démocratisé les consoles de série colorées ! A l'époque le slogan ravageur était "GB : enfin en couleur!". Bien sûr c'était ironique car l'écran restait en noir et blanc;oP. la seconde innovation sera la Game Boy Pocket, modèle plus petit et moins gourmand en pile. Là ausi les ventes augmenteront. la troisième version en noir et blanc de la portable de Nintendo sera la GB light, exclusivement sortie au Japon en série limitée. Elle avait la spécificité de posséder un écran rétro-éclairé, très pratique pour jouer la nuit, évitant tous reflets énervants grâce à un écran anti-reflets mis au point par Shark.

Mais la véritable révolution des portables sera l'arrivée de la GB Color, qui arrivera à afficher 52 couleurs simultanément dans une palette de 52 000 ! Les techniciens de Nintendo ont réussi à mettre dans la taille d'une GB pocket une technologie plus avancée, cosommant encore moins et permettant des graphismes colorés! L'autre aspect de cette portable couleur faisant vendre sera la retro compatibilité avec les jeux GB monochrome en les colorisant (le résultat étant plus ou moins convaincant...)

Lire la suite...
wildwine2009
wildwine2009
MP
le 06 janv. 2010 à 08:44

ne parle pas pour rien dire regarde
Ce que Sega a inventé et que l'on retrouve partout :

Les boutons analogiques

Ce que Sony a inventé et que l'on retrouve partout :

La vibration intégrée à la manette
Les 2 joysticks
Les branches pour une meilleure prise en main

Ce que Nintendo a inventé et que l'on retrouve partout :

La croix de direction
La vibration
Le joystick
Les boutons L et R
Le fait de placer les 2 joysticks sur un axe différent (on ne retrouve ça que sur Xbox mais ça deviendra un standard)
Les boutons de formes différentes et les boutons « 2 en 1 » ce qui sera sans doute des futurs standards

Bref en terme d'innovation l'avantage est à Nintendo qui copie que légèrement ses concurrents. Chez Sony il y a beaucoup plus de repompes faites mais il faut avouer que certaines innovations importantes sont au rendez-vous. Mais maintenant la manette PS2 semble un peu à la traîne face à celle de la GC, alors Sony va t il décider de créer une nouvelle génération de dual shock pour faire face ? alor c est qui qui a innover c nintendo :fete:

Lire la suite...
Boutique
FIFA 20 - Standard Edition Amazon 50,45€
The Legend of Zelda: Link's Awakening Amazon 44,49€
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 299,98€
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019
4
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
5
Pokémon Épée / Bouclier
15 nov. 2019