Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / News jeux vidéo / Actualités 2007 /

Peter Molyneux, Eric Viennot et Antoine Villette médaillés

News archive
Peter Molyneux, Eric Viennot et Antoine Villette médaillés
Partager sur :

e_Antoine_Villette]Pratiquement un an jour pour jour après une première cérémonie qui avait mis à l'honneur Michel Ancel, Shigeru Miyamoto et Frédérick Raynal, le ministre de la culture Renaud Donnedieu de Vabres a promu (dans l'ordre de passage sur l'estrade) Peter Molyneux, Eric Viennot et Antoine Villette au rang de Chevaliers de l'Ordre des Arts et des Lettres. La cérémonie s'est bien entendu tenue dans les salons du Ministère de la Culture. Le ministre a su mettre en avant les qualités du travail de chacun des récipiendaires : l'originalité et le côté "gestion de divinité" des jeux de Molyneux (Populous, Black & White, etc) , l'aspect "convergence des arts" qu'on trouve dans les titres de Viennot (In Memoriam) et le travail d'entrepreneur en plus de la carrière de créateur d'Antoine Villette (Alone in the Dark : The New Nightmare). Au passage, le Ministre de la Culture a chargé les médias présents de passer son message selont lequel, dans sa vision, "un jeu est une oeuvre artistique à part entière". Une mission dont nous nous acquittons bien volontiers. A l'issue de cette remise de médailles, nous avons pris à part chacun des trois promus pour leur poser les trois mêmes questions.

jeuxvideo.com > Quel effet cette distinction vous fait-elle ?

Eric Viennot : On arrive toujours en critiquant mais au bout du compte, c'est toujours émouvant. On a bien senti que Peter Molyneux était touché. Il est depuis bien plus longtemps que moi dans cette industrie. Il a débuté à une époque où tout le monde le prenait pour un gamin attardé et il voit que la situation évolue, qu'aujourd'hui il y a cette forme de reconnaissance. Je pense que c'est important pour nous tous.

Peter Molyneux : Je suis subjugué. C'est un honneur incroyable. Avoir entendu le ministre dire que les jeux vidéo sont une forme d'art me procure un sentiment extraordinaire. Et l'honneur qui m'est fait, c'est merveilleux. Vraiment. Je veux dire aussi que je partage cette récompense avec toutes les personnes avec lesquelles je travaille. Enfin, j'ajoute que voir toute l'industrie reconnue de cette manière, c'est un gigantesque pas en avant.

Antoine Villette : Déjà, je ne la prends pas pour moi à titre personnel. Je l'accepte d'abord pour la profession et ensuite pour le mandat qu'on m'a confié en tant que président de l'APOM (NdR : Association des Producteurs d'Oeuvres Multimédia). Je pense que c'est surtout ça qu'il faut retenir. C'est une récompense pour le jeu vidéo et pour sa reconnaissance, comme l'ont dit mes confrères. Je pense qu'on a marqué une étape importante en France. Maintenant, il y a encore des luttes à mener, il y a le niveau européen à franchir. Petit à petit, on arrivera à faire des choses et à créer à nouveau sereinement en France.

jeuxvideo.com > A votre avis, quel est l'aspect de votre travail qui a attiré l'attention et qui vous vaut cette médaille ?

Eric Viennot : Contrairement à beaucoup de créateurs de jeux vidéo, je viens des arts plastiques. C'est un mouvement qui s'intensifie, il y a de plus en plus de créateurs venus d'autres domaines qui s'intéressent au jeu. L'un des plus connus est Ueda, le producteur d'Ico ou de Shadow of the Colossus qui vient lui aussi des arts plastiques. Ces créateurs arrivent avec une autre vision sur ce média. Ils attachent plus d'importance à tout ce qui est mise en scène, à la narration et à la création artistique que nos prédécesseurs ne l'avaient fait. Tout à l'heure, à travers "l'oncle Ernest" ou "In Memorian", le ministre parlait de mon attachement à l'image et c'est peut-être à travers cela qu'est venue cette récompense. Il y a sûrement d'autres choses mais j'ignore quels critères entrent en ligne de compte.

Peter Molyneux : Je pense que c'est peut-être le fait que j'ai toujours voulu pousser les choses plus loin. J'ai toujours pensé qu'un jour l'ordinateur deviendrait une machine extraordinaire. Depuis mon tout premier jeu, j'ai travaillé en allant de l'avant et c'est peut-être ce que les gens reconnaissent aujourd'hui. J'ai aussi cherché de nouveaux angles pour aborder les jeux que j'ai signés et qui je pense me vaut cette distinction.

Antoine Villette : J'ai eu la chance de pouvoir travailler avec des équipes extraordinaires. Même si l'un des deux titres que j'ai produit reste confidentiel, on en reste très fier car on en assume les erreurs et les lacunes. Il y a deux titres qui existent, qui sont là. Ils ont eu plus ou moins bonne presse, un succès public plus ou moins important mais je crois que le fait qu'ils existent est suffisamment rare et intéressant pour être souligné.

jeuxvideo.com > Quel projet avez-vous laissé en stand-by pour assister à cette cérémonie ?

Eric Viennot : Il se trouve qu'après avoir passé cinq ans dans "In Memoriam" il fallait que je prenne un peu d'air. Donc je me suis accordé quelques mois de réflexion durant lesquels j'ai pris mes distances. Mais depuis un mois je suis reparti dans un projet et, d'ailleurs, hier soir j'ai eu du mal à décrocher. Il s'agit d'un projet Wii qui, j'espère, sera aussi passionnant que les précédents. En tout cas, je m'amuse beaucoup avec et je crois que c'est un signe quand on se retrouve comme un petit fou devant son ordinateur. C'est plutôt prometteur.

Peter Molyneux : Fable 2. C'est un projet très intéressant dans la mesure où quand j'ai annoncé que je faisais une suite à Fable, j'ai entendu des gens dire que les suites étaient rarement intéressantes car on n'y trouvait pas d'innovations. Je pense au contraire qu'on peut faire une suite et apporter des innovations au principe de jeu. Donc, pour répondre à votre question, Fable 2 est le projet que j'ai mis en stand-by quelques jours.

Antoine Villette : (sourire) Encore une fois, grâce à une équipe fantastique, je n'ai pas besoin de mettre de projet en stand-by pour venir.

jeuxvideo.com > On avait dit trois questions mais une reformulation s'impose, apparemment... De quoi s'agit-il ?

Antoine Villette : Aujourd'hui c'est encore confidentiel. Il s'agit d'un titre original, next-gen et multi plates-formes.

jeuxvideo.com > Merci à tous les trois et félicitations.

  • Les discours prononcés par le Ministre de la culture et de la communication
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
]Innuendo[
]Innuendo[
MP
le 15 juil. 2010 à 12:34

Interview très intéressante, notamment dans la manière de répondre de chacun

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 14 mars 2007 à 21:22

Il est gentil Eric Viennot, mais quand il s´identifie à Fumito Ueda (qui lui en mériterait une, de médaille) en prétextant que celui-ci vient des arts plastiques, il oublie carrément de dire (ou peut-être ne sait-il tout simplement pas) que le créateur d´Ico et de Colossus a grandi avec... un Amiga 500 ! Eh oui Monsieur Viennot, pas de mystère : les bons créateurs de jeux, quels que soient leurs parcours ultérieurs, sont d´abord des joueurs de longue date. Ce n´est pas parce que quelqu´un sort d´une école de commerce ou d´arts plastiques qu´il va arriver "avec une autre vision sur ce média" [on dit médium au singulier]. C´est d´abord et avant tout parce que cette personne, qui est déjà familière des jeux vidéo, apporte son TALENT.

Bon, cela dit, je n´ai rien contre ce brave gars tout frais moulu, d´ailleurs je l´ai bien aimé son jeu In Memoriam. Mais ce discours à la con (et sûrement pas très réfléchi) qui consiste à légitimer l´inexpérience de certains créatifs en matière de jeux vidéo me rappelle celui des éditeurs américains, qui ne ratent jamais une occasion de dire que leurs jeux sont faits par des "gens d´Hollywood" (comme si c´était un gage de qualité).

Il faudrait peut-être inventer un statut d´écuyer avant de passer chevalier ?

Lire la suite...
_eternity
_eternity
MP
le 14 mars 2007 à 09:45

Ces 6 là l´ont bien mérité.

Et Yu Suzuki dans tout ça?

Lire la suite...
rpsd2002
rpsd2002
MP
le 14 mars 2007 à 08:48

et Super Mario Bros étudié dés le C.P :content:

Lire la suite...
Wormsopw
Wormsopw
MP
le 14 mars 2007 à 02:42

dans 30 ans les jeux video seront peux etre considérer comme les livres de maintenant :content:

Lire la suite...
InChHaRdMaN
InChHaRdMaN
MP
le 14 mars 2007 à 00:25

Le jeux vidéos est un art, et certain comme Zelda TP sont des chef-d´oeuvre :content: Oubien Conker Bad fur Day :p)

Lire la suite...
Link78340
Link78340
MP
le 13 mars 2007 à 23:34

Bravo à eux, c´est amplement mérité. Pour ce qui est du "nouvel"art...C´est un peu bête de dire que le jeu vidéo copie trop le cinéma...Parce que si l´on étend le raisonnement, la musique est une copie du septième art et pourtant... n´existe de musique pas que pour les Bandes originales... De la même manière il n´y a pas que des adaptations vidéoludiques de films dans les jeux vidéos...^^

Lire la suite...
-AvP-
-AvP-
MP
le 13 mars 2007 à 23:08

Bravo à eux tous :-)))

C´est un grand pas dans le domaine du jeu vidéo :ok:

Lire la suite...
aseph
aseph
MP
le 13 mars 2007 à 22:30

Le jeu-vidéo va peut-être finir par être considéré comme le prochai "nouvel art", après le cinéma. Beaucoup réfutent son statut par sa trop forte tendance à copier celui-ci (les jeux à grands spectacles sont ceux qui cartonnent le plus), mais cette reconnaissance progressive est plutôt de bon augure pour la suite...

Lire la suite...
videogameur
videogameur
MP
le 13 mars 2007 à 22:20

Les jeux vidéos reconnus comme un art! :ok:

Lire la suite...
Boutique
  • Red Dead Redemption 2
    49.90 €
  • Spyro Reignited Trilogy
    30.99 €
  • PS4 Slim 1 To E noir + Red Dead Redemption 2 - Standard Edition
    349.90 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Let's Go, Pikachu / Évoli
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Diablo Immortal
    IOS - ANDROID
    Vidéo - Bande-annonce
Jeuxvideo.com