Menu
Life is Strange
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
  • iOS
  • Android
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News culture /

Life is Strange : L'Effet Papillon - Une BD destinée aux fans de la série

News culture
Life is Strange : L'Effet Papillon - Une BD destinée aux fans de la série
Life is Strange : L'Effet Papillon - Une BD destinée aux fans de la série
PC PS4 ONE PS3 360 iOS Android
Partager sur :

Cela fait maintenant un peu plus de quatre années que de nombreux joueurs ont pu se laisser emporter par le tout premier épisode de Life is Strange. Pourtant, malgré le temps qui passe, et l'apparition d'un spin-off, d'un prequel, et aujourd'hui, d'une suite, le duo de personnages composé de Max et Chloë reste, pour beaucoup d'entre-nous, un souvenir inoubliable maintenant ancré dans notre parcours de joueur. C'est donc avec un grand plaisir et presque autant de crainte, que nous nous immisçons à nouveau dans le quotidien extraordinaire et surnaturel de Max et Chloë.

Life is Strange : L'Effet Papillon - Une BD destinée aux fans de la série

L'histoire de Life is Strange : L'Effet Papillon, le premier tome de la série de comics édité par Urban Games, nous transporte, un an après la fin du jeu, jour pour jour, à quelques centaines, voir de milliers de kilomètres d'Arcadia Bay, le long de la côte ouest des États-Unis. Nos deux héroïnes essayant d'échapper à leur quotidien destructeur ont donc choisi de s'installer à Seattle pour se créer de nouvelles amitiés, et ainsi, faire une croix sur leur ancienne vie, et leurs anciens amis comme Warren ou encore Rachel. Mais de récents événements, distordant la notion du temps et perturbant de plus en plus Maxine Caulfield, les ont poussées à revenir sur leurs pas pour affronter une seconde fois leur passé.

Une histoire toujours aussi captivante

Life is Strange : L'Effet Papillon - Une BD destinée aux fans de la série

Nous sommes donc de retour dans la petite ville portuaire d'Arcada Bay, et heureusement, puisque les nouveaux amis de Max et Chloë, Pixie, Tammi, Dex et Dwight, un groupe de rock indépendant, sont autant de mauvais personnages que de stéréotypes. Dur de reprocher ce détail à la bande dessinée alors que les personnages du jeu Life is Strange n'ont jamais fait dans la finesse d'écriture. Victoria Chase, dit la peste, David Madsen, le beau père violent et castrateur ou encore Frank Bowers, le punk à chien toujours caché derrière son pack de bière, sont des personnages construits essentiellement sur des clichés, mais, avec le temps, chacun d'eux arrivait à dévoiler une part inattendue de leur personnalité. Ce n'est malheureusement pas le cas des nouveaux venus qui sont juste là pour représenter le plus large pan de communautés possible dans un seul et même groupe de personnes. Mais là n'est pas le plus important. En effet, comme dit juste au-dessus, ce groupe de rock est rapidement mis au second plan, pour que le récit de ce premier tome s'attarde à nouveau sur la complicité que partage notre duo féminin. Une complicité toujours aussi bien écrite.

Life is Strange : L'Effet Papillon - Une BD destinée aux fans de la série

Life is Strange : L'Effet Papillon arrive véritablement à retranscrire ce que le jeu vidéo a su nous offrir pour la première fois en 2015. Deux personnages attachants qui dévoilent peu à peu leurs problèmes respectifs. Il faudra cependant vous accrocher quelque peu, puisque ce comics n'hésite pas à nous balader au court du récit dans différentes timelines. Heureusement, même si la première fois, cela peut dérouter le lecteur, on s'habitue rapidement aux changements chronologiques, et l'on peut même prendre plaisir à observer les différentes possibilités offertes par les choix de Max. On peut donc passer, d'une case à une autre, sans transition aucune, de la vision d'une ville sous les décombres à celle d'une ville reconstruite. Des changements complètement opposés qui perturbent autant Max que le lecteur, mais qui font aussi référence aux différentes fins du jeu. Un choix compliqué et audacieux, de la part de la scénariste Emma Vieceli, mais qui réussit à offrir une continuité presque totale au jeu aux choix multiples. Une intelligence d'écriture donc, qui saura convaincre les nombreux fans de la série vidéoludique. Cependant, on peut regretter le fait que Max et Chloë ne fassent qu'un. Vu les circonstances du récit, le comics aurait gagné à s'introduire un peu plus dans la tête de Max pour nous offrir une lecture plus introspective.

Une image qui évolue trop peu

Life is Strange : L'Effet Papillon - Une BD destinée aux fans de la série

Life is Strange le comics peut décevoir par toute sa partie graphique et artistique. Même si certains plans sont vraiment inspirés, dévoilant des planches colorées et graphiques, on pense notamment à la partie où Chloë s'essaye au graffiti, la plupart du temps, le dessin de Claudia Leonardi peine à convaincre. Les différentes ambiances colorimétriques n'apportent rien au scénario, les visages sont inexpressifs, toujours dessinés de la même manière, quelle que soit la situation, et les personnages sont plutôt rigides. C'est d'autant plus décevant quand on se souvient des nombreux artistes qui ont participé à la création des artworks du jeu vidéo. Des artworks dissimulés ici et là dans le décor, proposant une vision vraiment différente de ce qu'on était habitué de voir. Life is Strange : L'Effet Papillon n'est pas moche, loin de là, mais se contente du minimum syndical, sans touche d'originalité, ou même de parti pris.

Life is Strange : L'Effet Papillon - Une BD destinée aux fans de la série

Life is Strange : L'Effet Papillon a essentiellement été conçu pour tous les fans de la série qui, malgré la sortie de Life is Strange 2, continuent de penser au duo composé de Max et Chloë. Bien entendu, l'histoire peut se prendre en cours de route, mais pour les nouveaux venus, on vous conseillera tout de même de commencer par le jeu vidéo sorti pour la première fois en 2015, pour saisir parfaitement la relation d'amitié que tissent les deux personnages principaux, ici parfaitement retranscrite.

> Commander Life is Strange : L'Effet Papillon

> Lire l'avis sur le comics The Witcher – La Légende : La Maison de Verre

Profil de JeromeJoffard,  Jeuxvideo.com
Par JeromeJoffard, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
Cross media PC PlayStation 4 Xbox One PlayStation 3 Xbox 360 iOS Android Aventure Square Enix DONTNOD Entertainment Fantastique Contemporain
Annonce
Commander Life is Strange
PC
8.99 €
PS4
17.75 €
ONE
21.96 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
KillerFreeFire
KillerFreeFire
MP
le 17 août à 14:14

J'utilise cet app pour décorer mon nom
play.google.com/store/apps/details?id=free.winter

Lire la suite...
Kaegon
Kaegon
MP
le 16 juil. à 16:55

J'ai lu les 6 premiers numéros de ce comics en VO et à la vue des commentaires il faut que je précise que le comics ne part pas de la fin considérée comme la fin officielle mais d'une fin parmi d'autres et que le comics utilise la notion de multivers comme rouage principal. On voit même plusieurs possibilité de fin que l'on a pas dans les jeux et rien n'est dis que le postulat de base est canon au jeu. Et en soit après avoir lu les 6 premiers numéros j'ai trouvé ça vraiment cool et j'attends la suite avec impatience.

Lire la suite...
Ze-Poucave
Ze-Poucave
MP
le 16 juil. à 00:30

Donc c'est une suite a la mauvaise fin.

Lire la suite...
MorcarFree
MorcarFree
MP
le 15 juil. à 18:15

Outre le fait que cette BD parte d'une fin que tout le monde n'a pas choisie (c'est celle que j'avais choisie, moi, mais après avoir testé l'autre, je trouve l'autre plus jolie et dramatique), c'est surtout le style de dessin que je n'aime pas ici.
Les dessinateurs américains sont-ils donc toujours les mêmes, pour qu'on retrouve ici encore ce style comics qu'il y a dans toutes leurs BDs du genre ?

Le graphisme du jeu avait un style particulier, comme fait à l'aquarelle, et j'aurais largement préféré retrouver ce style dans la BD. C'est sûr, ça demandait plus de travail sans doute, et de trouver un dessinateur assez original pour réussir à faire autre chose que tout ce qui sort à la chaîne aux USA. Mais au moins ça aurait eut le mérite d'être fidèle au jeu, et différent de tout ce qui sort chaque semaine en série.

Lire la suite...
Stanyi
Stanyi
MP
le 15 juil. à 17:14

non...

Lire la suite...
Tapeworm
Tapeworm
MP
le 15 juil. à 13:37

Une BD?...hmmm

J'ai vraiment hâte de pouvoir acheter les caleçons LIS quand ils sortiront.

Lire la suite...
Ricos79
Ricos79
MP
le 15 juil. à 08:40

C'est moi où ils ont décidés de totalement cracher à les tronches des joueurs qui avaient fait le seul choix censé à la fin de Life is Strange ?

La fin logique, la plus belle et pourtant déchirante était bien de repartir au tout début de l'aventure et de sacrifier Chloé pour que la ville survive...
Lire la suite...
GoldenZguei
GoldenZguei
MP
le 14 juil. à 20:14

:cute:

Maxounette :coeur:

Lire la suite...
belgofird
belgofird
MP
le 14 juil. à 18:58

C'est un bonus qui peut être sympa mais c'était quand même dispensable je pense...

Lire la suite...
[JV]Mog
[JV]Mog
MP
le 14 juil. à 18:30

LiS 2 fonctionne tellement bien qu'ils sont obligés de faire des goodies/BD etc... du 1er jeu pour vendre. :hap:

Lire la suite...
Top commentaires
Xplorateur-3333
Xplorateur-3333
MP
le 14 juil. à 12:50

Mark Jefferson, le beau père violent et castrateur

Euh ... Non, il y a erreur sur la personne ! Tout ceux qui ont fait le premier LiS savent que c'est le professeur de photographie :hap:

Lire la suite...
Slater-IV
Slater-IV
MP
le 14 juil. à 11:42

C'est la deuxième critique BD que je vois sur ce site (après celle de The Witcher) et quelque chose m'interpelle.
Sans parler des sempiternels commentaires du style "c'est moche" "pas terrible les dessins" et j'en passe (après tout, chacun son avis)... je trouve que certaines lignes de cet article ne sont pas vraiment respectueuses, concernant notamment la dessinatrice. Par exemple cette phrase : "le dessin de Claudia Leonardi peine à convaincre". Ok, pourquoi pas. Néanmoins, citer ainsi le nom de la dessinatrice suivi d'une critique concernant son travail me paraît déplacé pour plusieurs raisons :

1) ce site n'est pas un site spécialisé dans la critique BD. La moindre des choses, quand l'un de ses journalistes décide de se consacrer à cet exercice, serait qu'il mette un peu d'eau dans son vin quand il s'agit de qualifier le travail d'une artiste. Un simple "le trait peut parfois sembler un peu générique" aurait amplement suffi. Par ailleurs, le travail de cette dessinatrice ne me semble pas éloigné du niveau de ce que peut produire la petite pelle sur jvc, bien au contraire...

2) On n'évalue pas une BD comme on analyse un jeu vidéo. Une bande dessinée se réalise généralement grâce au travail de 2 ou 3 personnes (dessinateur / coloriste / scénariste). Ce travail est à la fois chronophage, stressant, et relativement peu payé. Essayez donc de ne pas perdre ce point de vue quand vous qualifiez le travail d'une personne en la citant.

Lire la suite...
Commentaire édité 14 juil., 11:48 par Slater-IV
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PS4 14.98€ Amazon PC 16.67€ Fnac Marketplace ONE 16.89€ Fnac Marketplace PC 17.62€ Amazon ONE 17.95€ Amazon PS4 17.99€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019
4
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
5
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020