Menu
Five Nights at Freddy's
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
15.4/20
16 à 20
9
11 à 15
1
6 à 10
0
0 à 5
2
Donnez
votre avis
12 notes

Les avis les plus utiles

17/20
VicO]]]
Alerte
Posté le 08 nov. 2014 à 00:00

Vous trouvez les animatroniques et autres pantins un peu glauques ? Ne faites pas la même erreur que moi, alors. N'achetez pas ce truc.

Amnesia, Outlast, Slender et compagnie, même pas peur. Mais Five Nights at Freddy's me terrifie.

La faute à ces saloperies d'animatroniques imprévisibles ? Ben pas que au fait.
Scott Cawthon qui jusque là se contentait d'univers poétiques enchanteurs au style unique (l'original The Desolate Hope), prouve qu'il sait aussi faire peur.

FNAF va jouer sur votre paranoïa.

Vous êtes embauchés comme veilleur de nuit pour cinq nuits, chaque nuit étant une mini-aventure de quelques minutes. Quelques minutes qui finissent par paraître des heures tant on a hâte que le cauchemar finisse...
Vous êtes seul avec des monstres dangereux, vous savez deux choses : qu'ils n'ont qu'une envie, vous sauter dessus et... qu'ils ne bougent que si vous ne les regardez pas.

Comment décrire la chose ?
Une nuit commence par un briefing du patron, et vous voyez trois animatroniques sagement désactivés au fond de leur salle.
Vous êtes dans une pièce ouverte, vous ne pouvez pas vous déplacer mais vous avez des caméras à disposition. Vous avez une réserve d'électricité à gérer, qui descend lentement avec le temps. Toutes vos actions tirent BEAUCOUP dessus : utiliser les caméras pour regarder à se trouvent les monstres, allumer la lumière pour les voir arriver, et surtout fermer les portes pour les empêcher d'entrer.

Arriver à court d'électricité vous laissera démuni, sans lumière ni caméras, portes ouvertes, à la merci des bestioles. Il faudra être sur tous les fronts à la fois.
Alors oui, vous allez flipper. Flipper parce que vous ne retrouvez ce foutu canard sur aucune caméra, flipper parce qu'ils sont tous à proximité des portes mais que vous n'avez pas assez de puissance pour refermer les deux...

Des jumpscares, il y en a, mais ils ne sont présents que comme "game over", comme punition pour n'avoir pas été assez attentif. Ils sont presque une délivrance, tant ils signent la fin d'une longue période à épier, surveiller caméras, interrupteurs, portes, consommation d'électricité...

La difficulté va progressive, passant de "pff, les doigts dans le nez" à "ARGH ILS SONT PARTOUT".

Le jeu est assez lent, mais éprouvant et exténuant. Parce qu'il oblige à être sur tous les fronts à la fois. Attendez-vous à sortir des dernières nuits en nage...

Baisser votre garde sera fatal, tant ces gentils animaux mécaniques peuvent aussi bien être statiques (à-demi planqués dans une pièce sombre depuis des heures ingame à vous fixer de leurs yeux vides et luisants -brrrr), qu'en mouvement constant (chaque fois que vous ne les regardez pas, bien sûr -P*TAIN B*RDEL OU IL EST PARTI CE C*N), profitant du fait que vous regardez ailleurs pour vous sauter au visage à grands cris. Ils sont IM-PRE-VI-SIBLES, en plus d'avoir chacun des conditions spécifiques pour apparaître ou non - à vous de les découvrir à vos dépends.
La moindre erreur, inattention, ne pardonne pas et attendez-vous à des surprises.

C'est pourquoi chaque fin de nuit donne une vraie sensation d'accomplissement, l'impression qu'on revient de loin.
Mais les interludes entre les nuits sont courtes et ont est assuré que la suivante sera plus difficile encore...

Sinon, OK ça fait vraiment flipper, mais c'est tout ? Non. Il y a bien une vraie histoire ainsi qu'un background, tous deux aussi glauques qu'intéressants, mais qui sont un peu planqués dans le jeu.

Le jeu n'est pas exempt non plus d'un semblant de "profondeur" scénaristique, semblant être un genre de troll par l'absurde de la situation des "petits boulots" en Amérique.

Bref. Je l'ai fini une fois, j'y retournerai pas. Trop crevant, trop flippant.

Simplement dommage qu'avec le temps on finit par reconnaître certains patterns des ennemis, et qu'il soit presque cher étant donné la durée de vie effective très courte (bon, il m'a quand même fallu pas mal de temps pour y arriver) et le côté franchement cheap -ce ne sont que quelques diapos au final.

Concluons. Vous en avez marre du milliard de copies d'Amnesia ? FNAF propose une autre approche du survival-horror. Un genre de simulateur de weeping angel. Très simple, sans aucune surenchère, diablement efficace. Gageons que la recette sera copiée. Brrrr.

Lire la suite...
18/20
lokdown
Alerte
Posté le 27 nov. 2014 à 00:00

Beaucoup de screamers.

Et pourtant, ce n'est pas un mauvais point hein, ce jeu n'est pas un pur jeu d'horreur à mes yeux. Il navigue entre la peur et l'angoisse avec un peu de rage.

Oui parce que finalement les screamers sont un point d'arrêt à un niveau d'angoisse et sont la mort tout simplement.

Les graphismes sont pas top top mais pour ce jeu, ça va franchement. (D'ailleurs le jeu est grosso modo basé sur des sprites 2D et du coup, pratiquement tous les pcs/portables peuvent y jouer.)

l'ambiance sonore du jeu est ignoble dans le bon sens. Les petits bruits des animatronics, les bruits et screamers et les musiques sont juste parfaites pour l'ambiance sombre et un poil glauque.)

Pour l'ambiance tout court bah...l'ambiance pèse sur toi. Et c'est une bonne chose !

Pour les animatronics, ils sont très cools franchement, ils sont dans un style enfantin qui se révèle terrifiant la nuit, des têtes hyper flippantes des fois dans les caméras et sont l'origine de screamers surprenants.

Le jeu est d'ailleurs plutôt dur, ce qui donc augmente la durée de vie et bah...Le jeu te résiste en gros et c'est bien.

Finalement bah je recommande ce jeu aux personnes qui cherchent un challenge et une idée originale d'horror game.

(Oh et le jeu est comblé par des multitudes de secrets.)

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (12)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
17/20
VicO]]]
Alerte
Posté le 08 nov. 2014 à 00:00

Vous trouvez les animatroniques et autres pantins un peu glauques ? Ne faites pas la même erreur que moi, alors. N'achetez pas ce truc.

Amnesia, Outlast, Slender et compagnie, même pas peur. Mais Five Nights at Freddy's me terrifie.

La faute à ces saloperies d'animatroniques imprévisibles ? Ben pas que au fait.
Scott Cawthon qui jusque là se contentait d'univers poétiques enchanteurs au style unique (l'original The Desolate Hope), prouve qu'il sait aussi faire peur.

FNAF va jouer sur votre paranoïa.

Vous êtes embauchés comme veilleur de nuit pour cinq nuits, chaque nuit étant une mini-aventure de quelques minutes. Quelques minutes qui finissent par paraître des heures tant on a hâte que le cauchemar finisse...
Vous êtes seul avec des monstres dangereux, vous savez deux choses : qu'ils n'ont qu'une envie, vous sauter dessus et... qu'ils ne bougent que si vous ne les regardez pas.

Comment décrire la chose ?
Une nuit commence par un briefing du patron, et vous voyez trois animatroniques sagement désactivés au fond de leur salle.
Vous êtes dans une pièce ouverte, vous ne pouvez pas vous déplacer mais vous avez des caméras à disposition. Vous avez une réserve d'électricité à gérer, qui descend lentement avec le temps. Toutes vos actions tirent BEAUCOUP dessus : utiliser les caméras pour regarder à se trouvent les monstres, allumer la lumière pour les voir arriver, et surtout fermer les portes pour les empêcher d'entrer.

Arriver à court d'électricité vous laissera démuni, sans lumière ni caméras, portes ouvertes, à la merci des bestioles. Il faudra être sur tous les fronts à la fois.
Alors oui, vous allez flipper. Flipper parce que vous ne retrouvez ce foutu canard sur aucune caméra, flipper parce qu'ils sont tous à proximité des portes mais que vous n'avez pas assez de puissance pour refermer les deux...

Des jumpscares, il y en a, mais ils ne sont présents que comme "game over", comme punition pour n'avoir pas été assez attentif. Ils sont presque une délivrance, tant ils signent la fin d'une longue période à épier, surveiller caméras, interrupteurs, portes, consommation d'électricité...

La difficulté va progressive, passant de "pff, les doigts dans le nez" à "ARGH ILS SONT PARTOUT".

Le jeu est assez lent, mais éprouvant et exténuant. Parce qu'il oblige à être sur tous les fronts à la fois. Attendez-vous à sortir des dernières nuits en nage...

Baisser votre garde sera fatal, tant ces gentils animaux mécaniques peuvent aussi bien être statiques (à-demi planqués dans une pièce sombre depuis des heures ingame à vous fixer de leurs yeux vides et luisants -brrrr), qu'en mouvement constant (chaque fois que vous ne les regardez pas, bien sûr -P*TAIN B*RDEL OU IL EST PARTI CE C*N), profitant du fait que vous regardez ailleurs pour vous sauter au visage à grands cris. Ils sont IM-PRE-VI-SIBLES, en plus d'avoir chacun des conditions spécifiques pour apparaître ou non - à vous de les découvrir à vos dépends.
La moindre erreur, inattention, ne pardonne pas et attendez-vous à des surprises.

C'est pourquoi chaque fin de nuit donne une vraie sensation d'accomplissement, l'impression qu'on revient de loin.
Mais les interludes entre les nuits sont courtes et ont est assuré que la suivante sera plus difficile encore...

Sinon, OK ça fait vraiment flipper, mais c'est tout ? Non. Il y a bien une vraie histoire ainsi qu'un background, tous deux aussi glauques qu'intéressants, mais qui sont un peu planqués dans le jeu.

Le jeu n'est pas exempt non plus d'un semblant de "profondeur" scénaristique, semblant être un genre de troll par l'absurde de la situation des "petits boulots" en Amérique.

Bref. Je l'ai fini une fois, j'y retournerai pas. Trop crevant, trop flippant.

Simplement dommage qu'avec le temps on finit par reconnaître certains patterns des ennemis, et qu'il soit presque cher étant donné la durée de vie effective très courte (bon, il m'a quand même fallu pas mal de temps pour y arriver) et le côté franchement cheap -ce ne sont que quelques diapos au final.

Concluons. Vous en avez marre du milliard de copies d'Amnesia ? FNAF propose une autre approche du survival-horror. Un genre de simulateur de weeping angel. Très simple, sans aucune surenchère, diablement efficace. Gageons que la recette sera copiée. Brrrr.

Lire la suite...
18/20
lokdown
Alerte
Posté le 27 nov. 2014 à 00:00

Beaucoup de screamers.

Et pourtant, ce n'est pas un mauvais point hein, ce jeu n'est pas un pur jeu d'horreur à mes yeux. Il navigue entre la peur et l'angoisse avec un peu de rage.

Oui parce que finalement les screamers sont un point d'arrêt à un niveau d'angoisse et sont la mort tout simplement.

Les graphismes sont pas top top mais pour ce jeu, ça va franchement. (D'ailleurs le jeu est grosso modo basé sur des sprites 2D et du coup, pratiquement tous les pcs/portables peuvent y jouer.)

l'ambiance sonore du jeu est ignoble dans le bon sens. Les petits bruits des animatronics, les bruits et screamers et les musiques sont juste parfaites pour l'ambiance sombre et un poil glauque.)

Pour l'ambiance tout court bah...l'ambiance pèse sur toi. Et c'est une bonne chose !

Pour les animatronics, ils sont très cools franchement, ils sont dans un style enfantin qui se révèle terrifiant la nuit, des têtes hyper flippantes des fois dans les caméras et sont l'origine de screamers surprenants.

Le jeu est d'ailleurs plutôt dur, ce qui donc augmente la durée de vie et bah...Le jeu te résiste en gros et c'est bien.

Finalement bah je recommande ce jeu aux personnes qui cherchent un challenge et une idée originale d'horror game.

(Oh et le jeu est comblé par des multitudes de secrets.)

Lire la suite...
20/20
Zack58
Alerte
Posté le 07 nov. 2014 à 00:00

Le meilleur jeu d'horreur de tous les temps!!!
Des screamers très bien faits,des graphismes excellent,une jouabilité énorme...Tout pour s'imposer,même si on a des chances de finir le jeu en un tout petit peu de temps!

Lire la suite...
19/20
devilmichel01
Alerte
Posté le 16 déc. 2014 à 03:13

J'avais déjà posté un avis mais il semblerai que le passage à Respawn l'ai effacé^^

Donc pour moi ce jeu est véritablement une perle, j'ai pourtant joué a pas mal de jeu d'horreur ou les ai suivis (les premiers resident evil, dino crisis, dead space, un peu les silent hill, des Slender, amnesia, outlast etc) mais ce jeu est le seul qui me fait autant sursauté.

Vous êtes oppressé du début à la fin de ce jeu et c'est de pire en pire quand vous passé aux nuits suivantes. Les animatronics (les ennemis du jeu) sont à la fois creepy et cool je trouve, on les aimes autant qu'on les détestes, leur IA est totalement aléatoire ce qui justement rend le jeu oppressant et leur agressivité augmente à chaque nuit (pour ceux qui atteignent la véritable fin du jeu, bon courage...)

Le gameplay est extrêmement simpliste (après tout il s'agit d'un point and click) mais votre stratégie et votre rapidité seront parfois mis à rude épreuve. Les graphismes sont plutôt réussi et même beau rendant donc ces foutus animatronics encore plus effrayants. Seul point que je reproche au jeu, le fait que l'IA des ennemis sois assez aléatoire rend notre victoire totalement aléatoire également (en d'autres thermes, certaines fois vous gagnerez uniquement par chance).

Bref pour moi ce jeu est exactement ce qui décrit le mieux l'horreur, beaucoup trop de gens confondent l'horreur elle même et le gore. Je pense que l'horreur ne se résume pas à des tripes qui pendent ou à du sang coulant à flot et autres cerveaux collé sur les murs (le jeu présente pourtant un peu de gore à l'écran de game over où on vois les yeux de notre gardien dépassé du costume de Freddy avec le nerf optique pour celui de gauche), mais bel et bien sur le fait de jouer sur votre angoisse et votre paranoïa comme le fait ce jeu, le moindre son suspect vous oblige à inspecter chaque recoin de l'écran vous faisant donc joyeusement gâcher votre précieuse batterie pour le grand plaisir de Freddy et ses "joyeux compagnons". J'ai rarement vu dans un jeu d'horreur une ambiance aussi oppressante que se sois dans un amnesia ou dans outlast car five nights at freddy's nous oblige à rester dans la même pièce là où outlast et amnesia nous permettent de nous enfuir. Ce jeu va à mon avis encore faire parler de lui pour un sacré bout de temps.
Un conseil n'y jouer pas avant de dormir....

Lire la suite...
11/20
DeadPonche3
Alerte
Posté le 12 nov. 2014 à 00:00

Ce jeu est un mauvais jeu d'horreur.
L'horreur c'est pas foutre des jumpscare et point.Non l'horreur c'est installer une ambiance glauque,malsaine qui ne vous fait pas peur mais met mal a laise..
OK,un jeu d'horreur peut se permettre des jumpscare mais Five Night At Freddy's n'a pas compris exactement ceci et n'utilise que le jumpscare pour faire peur.

Toutefois,j'apprecie l'univers du jeu très malsain qui la est un truc d'horreur mais le jeu lui,n'est pas un truc d'horreur mais un truc : Jumpscare c'est tout

Lire la suite...
18/20
deathnote26
Alerte
Posté le 08 déc. 2014 à 19:46

Simple mais éfficace ! A coté, Slender, Outlast, c le monde des bisounours. L'angoisse est bien présente. Bref, jai flippé comme un dingue dessus.

A éssayer !

Lire la suite...
0/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 01 juin 2018 à 20:48

Plus gros cancer ever après Undertale, aucun gameplay, 30 minutes de jeu artificiellement augmentées par du hasard, scénar osef et pour les Jean-Michel-Théories, aucune OST, Graphismes de PS1 2D déguisés en 3D. Un jeu pour les foutus furrys et les kikoos edgy et rien d'autre.

Lire la suite...
19/20
ediz-007
Alerte
Posté le 24 août 2015 à 10:00

Ce d'horreur et très horrifique et oprésent car tu ne peux que les voir venir et pour te protéger tu peux que fermer des portes et ouvrir une lumière mais on a une batterie et si par malheur vous la finissez il y a freddy qui vient vous tuez ;

un de la bande dont il y a chica la poule , bonnie le lapin , foxy le renard pirate et pour finir freddy l'ours , ce sont des mascotte animée ( animatronique ) qui sert à amuser des enfant dans une pidzeria .

Mais le problème la nuit ils sont un problème technique et vous êtes le garde de nuit .

Lire la suite...
20/20
mega-geek
Alerte
Posté le 19 juil. 2015 à 11:17

Je trouve que c'est un jeu vraiment très bien fait. J'apprécie particulièrement ce jeu pour son histoire. La manière dont Scott Cawthon cache des éléments de l'histoire dans ses jeux et laisse planer tant de mystère sur cette histoire m'impressionne. Ce jeu et les deux opus suivants méritent tous cette note, et le 4 la méritera également.

Lire la suite...
20/20
eastpak738
Alerte
Posté le 25 mai 2015 à 17:50

Graphiquement génial meilleur jeu d'horreur; histoire la plus longue de l'histoire du jeu vidéo d'horreur.Tout à fait original, le point and click fait toute la beauté de ce jeu tout simplement génial.

Lire la suite...
5/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 27 déc. 2014 à 08:38

Je suis très généreux avec ce jeu supposément terrifiant qui consiste juste à regarder des écrans pendant quelques heures et à fermer des portes. Il est tout à fait normal qu'on sursaute par surprise lorsqu'on se fait tuer par ces mascottes. Sinon, il est aussi épeurant que super mario bros 64 Aucun possibilité de rejouabilité avec des graphismes ouach qui nous donnes l'impression de jouer à un jeu sur ps1 avec un gameplay trop simpliste. J'ai mis 5 pour son histoire subtile qui fait référence à un véritable série de meurtre qui s'est déroulé dans une pizzeria. Pour savoir laquelle sans vous spoiller, google est votre ami.

Lire la suite...
18/20
GGpop7809
Alerte
Posté le 23 janv. à 16:55

Jeux au scénario de type survivale horreur,Avec 4(ou 5😉) Annimatronic bien Terrifiant.
Oui terrifiant avec un grand T car si dans certains survivale horreur comme Slenderman par exemple avec un ennemis flippant et bas le screamer fait pas le même effet. Alors que dans FNAF tout y est avec nos pantin Stress,Apparence,Screamer et batground. Car je vous est pas dit que sur youtube il y a plus de 150 vidéos Sur des théories du je et des 3 autres opus aussi. Je vous conseille d'aller voir les vidéos de Fonkyfoine ou de Matpat de GameTheories .

Lire la suite...
1