Menu
Total War : Attila
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / PC / Jeux sur PC / Total War : Attila / Total War : Attila sur PC /

Avis Total War : Attila sur PC

La note des lecteurs

Note moyenne
15/20
16 à 20
29
11 à 15
10
6 à 10
2
0 à 5
4
Donnez
votre avis
45 notes

Les avis les plus utiles

13/20
Lerougebarbe
Alerte
Posté le 03 mars 2015 à 19:30

L'excitation et la fébrilité qui accompagne toujours la sortie d'un opus/extension d'un Total War est retombée, les nouveautés se font un peu moins aveuglantes, et il est désormais possible discerner et de tirer quelques conclusions.
Je dois dire qu'après quelques campagnes, notamment avec l'Empire Romain d'Orient, les Huns et les Saxons, j'ai à peu près fait le tour des factions exceptés Sassanides and co. Je passe en coup de vent sur le problème DLC, visiblement il va falloir faire avec, et ce pour le meilleur et pour le pire, mais vous serez d'accord, surtout pour le pire. Autant, la sortie chaotique de Rome 2 nous avait tout de même permis d'obtenir gratuitement les nomades/Bactrie/Séleucides, autant ici, vu que la sortie est plus réussie (c'est relatif hein), on va avoir droit à la TOTAL. Vous êtes prévenus.

Passons au jeu en lui-même maintenant : plus sombre, moins chatoyant que son aîné, la carte de campagne est tout de même plus agréable, plus technique, plus optimisée. Moins de couleurs, on accroche ou pas, je suis assez indifférent à ça, je trouve que dans l'ensemble, on est en face d'une version Dark du jeu de base, et cela reste de très bonne facture.
- Dans les points positifs à retenir, le retour de l'arbre généalogique, plutôt intéressant, mais qui a ses limites vu que le jeu se déroule sur moins d'un siècle. Second point que j'ai pour ma part trouvé bon, c'est le nouveau gameplay des Hordes, qui changent vraiment, en particulier pour les Huns, dont l'objectif es tout simplement de tout détruire, ce qui est assez jouissif.

- Passons à ce qui m'a un peu moins plu : et malheureusement ces défauts n'apparaissent qu'au bout d'un certains temps de jeu, et sont assez déroutant, puisque l'on se rend compte au fur et à mesure qu'il reste encore de très nombreux problèmes, qu'on avait déjà dans Rome 2, mais que l'Emperor Edition avait eu le mérite de corriger avec plus ou moins de succès.
La difficulté de Attila est presque excessive (pour les Romains) : la profondeur stratégique a été revue, attendez vous à faire la police et le fermier : le stock de nourriture et les revenus font le yoyo sans cesse, l'ordre public est sujet à un nombre faramineux de facteurs (l'immigration, était-ce vraiment nécessaire), la famine concerne désormais certaines régions : logique me dire-vous, mais la présence d'un indicateur global prête à confusion. Attila fait la par belle au pillage, jouissif quand on es une horde, calvaire pour le reste : les provinces se tapent des malus dingues, donc c'est rébellion sur rébellion (et qui comme d’habitude, sont tombées sur l'ARSENAL de technologies de pointe du coin, contrairement à toi est tes armées full lanciers/épéistes de base) , et j'ajoute que toute conquête est presque impossible. L'interface a été remaniée, et c'est beaucoup moins lisibles : les vignettes de RII étaient beaucoup plus pratiques (ici on a des bordures colorées toutes petites).
L'IA est toujours autant à l'ouest : en diplomatie c'est une catastrophe, plus personne n'accepte plus rien, là aussi, il y a un nombre de facteurs trop élevés à prendre en compte (religion, culture, grande puissance, etc), sans compte qu'elle n'est toujours pas logique : l'une des nouveautés, c'est le mariage, très bon sur la papier. Mais je prend un exemple : avec les Romains d'Orient je soumet Karthli, dans le Caucase, après quelques tours, bonnes relations ils demandent un mariage, j'accepte, 5 tours plus tard, ils me déclarent la guerre... Les alliés ont gardé leur petit côté "useless" sympathique, avec des tours de bateaux illogiques au possible dans toute la méditerranée (je sais pas si leur donner des objectifs fonctionnent bien).
Et bien entendu, le fameux cheat de l'IA et des armées full, qui se rétablissent en 4 tours top chrono (combinés aux malus de conquêtes vous allez adoré), sauf pour les Hordes (exceptés les Huns), qui une fois installées sont juste nulles (enfin ça a été mon cas sur toutes mes parties).

Difficile de terminer sur une bonne note : malgré tout la période historique est très intéressante, mais je déplore que le challenge se trouve dans la gestion bordélique plus que sur la guerre (c'est Total War, pas Civ). Je dirais qu'ils ont tentés d’apporter une trop grande profondeur à cette dimension gestion, et qu'il en résulte une sorte d'hybride mal formé. Du coup, je met à attendre des mods transposant les options d'Attila dans Rome 2. Après mon point de vue se base avant tout avec les romains, Attila reste toutefois correct e va certainement s'améliorer au fil des patch, mais il demeure trop bancal et les défauts liés à l'IA peuvent gâcher une partie du plaisir.

Lire la suite...
16/20
Mediator765
Alerte
Posté le 19 févr. 2015 à 23:06

Nettement meilleur que Rome 2, même s'il n'y a pas énormément de nouvelles fonctionnalités, il y en a suffisamment pour présenter un intérêt supérieur à son prédécesseur...On a moins la sensation de se faire entuber à la sortie avec une bonne optimisation et largement moins de bugs au lancement du jeu. L'ambiance plus sombre colle mieux à la carte de campagne, c'est à peu près ce que j'aimerais voir sur un éventuel MTW3. Et alors avis à prendre avec des pincettes j'ai l'impression qu'il y a certaines améliorations graphiques (reflets sur les casques etc.).. Pour finir un avis purement personnel : vous êtes sérieux les gars ? "Atilla n'est pas le chef des huns" comme point négatif ? Vous avez joué au jeu plus d'une heure ou vous avez fait quelques recherches pour vous rendre compte qu'Attila n'est pas né (ou vient de naître) en 395 au début de la campagne, et qu'il n’apparaît que plus tard ? M'enfin...

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (45)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3 
Page suivanteFin
13/20
Lerougebarbe
Alerte
Posté le 03 mars 2015 à 19:30

L'excitation et la fébrilité qui accompagne toujours la sortie d'un opus/extension d'un Total War est retombée, les nouveautés se font un peu moins aveuglantes, et il est désormais possible discerner et de tirer quelques conclusions.
Je dois dire qu'après quelques campagnes, notamment avec l'Empire Romain d'Orient, les Huns et les Saxons, j'ai à peu près fait le tour des factions exceptés Sassanides and co. Je passe en coup de vent sur le problème DLC, visiblement il va falloir faire avec, et ce pour le meilleur et pour le pire, mais vous serez d'accord, surtout pour le pire. Autant, la sortie chaotique de Rome 2 nous avait tout de même permis d'obtenir gratuitement les nomades/Bactrie/Séleucides, autant ici, vu que la sortie est plus réussie (c'est relatif hein), on va avoir droit à la TOTAL. Vous êtes prévenus.

Passons au jeu en lui-même maintenant : plus sombre, moins chatoyant que son aîné, la carte de campagne est tout de même plus agréable, plus technique, plus optimisée. Moins de couleurs, on accroche ou pas, je suis assez indifférent à ça, je trouve que dans l'ensemble, on est en face d'une version Dark du jeu de base, et cela reste de très bonne facture.
- Dans les points positifs à retenir, le retour de l'arbre généalogique, plutôt intéressant, mais qui a ses limites vu que le jeu se déroule sur moins d'un siècle. Second point que j'ai pour ma part trouvé bon, c'est le nouveau gameplay des Hordes, qui changent vraiment, en particulier pour les Huns, dont l'objectif es tout simplement de tout détruire, ce qui est assez jouissif.

- Passons à ce qui m'a un peu moins plu : et malheureusement ces défauts n'apparaissent qu'au bout d'un certains temps de jeu, et sont assez déroutant, puisque l'on se rend compte au fur et à mesure qu'il reste encore de très nombreux problèmes, qu'on avait déjà dans Rome 2, mais que l'Emperor Edition avait eu le mérite de corriger avec plus ou moins de succès.
La difficulté de Attila est presque excessive (pour les Romains) : la profondeur stratégique a été revue, attendez vous à faire la police et le fermier : le stock de nourriture et les revenus font le yoyo sans cesse, l'ordre public est sujet à un nombre faramineux de facteurs (l'immigration, était-ce vraiment nécessaire), la famine concerne désormais certaines régions : logique me dire-vous, mais la présence d'un indicateur global prête à confusion. Attila fait la par belle au pillage, jouissif quand on es une horde, calvaire pour le reste : les provinces se tapent des malus dingues, donc c'est rébellion sur rébellion (et qui comme d’habitude, sont tombées sur l'ARSENAL de technologies de pointe du coin, contrairement à toi est tes armées full lanciers/épéistes de base) , et j'ajoute que toute conquête est presque impossible. L'interface a été remaniée, et c'est beaucoup moins lisibles : les vignettes de RII étaient beaucoup plus pratiques (ici on a des bordures colorées toutes petites).
L'IA est toujours autant à l'ouest : en diplomatie c'est une catastrophe, plus personne n'accepte plus rien, là aussi, il y a un nombre de facteurs trop élevés à prendre en compte (religion, culture, grande puissance, etc), sans compte qu'elle n'est toujours pas logique : l'une des nouveautés, c'est le mariage, très bon sur la papier. Mais je prend un exemple : avec les Romains d'Orient je soumet Karthli, dans le Caucase, après quelques tours, bonnes relations ils demandent un mariage, j'accepte, 5 tours plus tard, ils me déclarent la guerre... Les alliés ont gardé leur petit côté "useless" sympathique, avec des tours de bateaux illogiques au possible dans toute la méditerranée (je sais pas si leur donner des objectifs fonctionnent bien).
Et bien entendu, le fameux cheat de l'IA et des armées full, qui se rétablissent en 4 tours top chrono (combinés aux malus de conquêtes vous allez adoré), sauf pour les Hordes (exceptés les Huns), qui une fois installées sont juste nulles (enfin ça a été mon cas sur toutes mes parties).

Difficile de terminer sur une bonne note : malgré tout la période historique est très intéressante, mais je déplore que le challenge se trouve dans la gestion bordélique plus que sur la guerre (c'est Total War, pas Civ). Je dirais qu'ils ont tentés d’apporter une trop grande profondeur à cette dimension gestion, et qu'il en résulte une sorte d'hybride mal formé. Du coup, je met à attendre des mods transposant les options d'Attila dans Rome 2. Après mon point de vue se base avant tout avec les romains, Attila reste toutefois correct e va certainement s'améliorer au fil des patch, mais il demeure trop bancal et les défauts liés à l'IA peuvent gâcher une partie du plaisir.

Lire la suite...
16/20
Mediator765
Alerte
Posté le 19 févr. 2015 à 23:06

Nettement meilleur que Rome 2, même s'il n'y a pas énormément de nouvelles fonctionnalités, il y en a suffisamment pour présenter un intérêt supérieur à son prédécesseur...On a moins la sensation de se faire entuber à la sortie avec une bonne optimisation et largement moins de bugs au lancement du jeu. L'ambiance plus sombre colle mieux à la carte de campagne, c'est à peu près ce que j'aimerais voir sur un éventuel MTW3. Et alors avis à prendre avec des pincettes j'ai l'impression qu'il y a certaines améliorations graphiques (reflets sur les casques etc.).. Pour finir un avis purement personnel : vous êtes sérieux les gars ? "Atilla n'est pas le chef des huns" comme point négatif ? Vous avez joué au jeu plus d'une heure ou vous avez fait quelques recherches pour vous rendre compte qu'Attila n'est pas né (ou vient de naître) en 395 au début de la campagne, et qu'il n’apparaît que plus tard ? M'enfin...

Lire la suite...
20/20
myselfRome
Alerte
Posté le 19 févr. 2015 à 13:49

Attila est ce que Rome II total war aurait dû être à sa sortie: un jeu épique, immersif et non-buggé. Après 16 patchs et l'édition empereur, Rome II est devenu un très bon jeu. Attila part de cette base et améliore encore certains points essentiels.

Ce qui marque le plus en lançant le jeu, c'est que l'interface de l'utilisateur a été largement améliérée: elle est bcp plus jolie et ça se ressent à tous les niveaux du jeu. De plus, CA a fait un effort marqué pour rendre le jeu immersif et il faut dire que c'est sans doute le total war le plus immersif, peut-être même plus que Shogun 2 qui réalisait déjà extrêment bien son thème.

Point de vue bataille, il y a introduction de feu dynamique qui se propage, et notamment la possibilité de brûler des forêts pour déloger un adversaire qui s'y cacherait (même si le tout demande pas mal de flèches). L'IA de siège est compétente (certes non parfaite, mais l'IA a toujours été le point faible de la série).

Le nombre de batailles historiques a été revu à la hausse, il y en a maintenant 9, ce que j'ai particulièrement apprécié.

Le prologue est intéressant, même pour des joueurs plus aguerris. Il commence et se conclut par une bataille scénarisée et je me suis bien amusé en le faisant.

Je vais aussi mentionner que la campagne multi est toujours bien présente. En mode versus, je tiens à mentionner que chaque faction a maintenat des conditions de victoire spécifiques, et il ne s'agit plus simplement de capturer la capitale adverse tout en conservant la sienne.

Finalement, le point crucial pour beaucoup est la campagne. Celle-ci est géniale! Les factions se jouent de façon très différentes les unes des autres, ce qui contribuera à une longévité énorme. Les romains proposent une difficulté monstre, tandis que les huns ne peuvent pas conquérir de ville, juste les dévaster! Entre ça, il y a possibilité de jouer des facgtions plus classiques comme les Francs, où un empire oriental comme les Sassanides. Un point à noter est que la diversité entre factions est bien meilleure que dans Rome II (même pour les unités navales).

C'est pourquoi je donne une note maximale à ce jeu qui représent un aboutissement pour ma série préférée. Rome II est oublié! Le monde va brûler...

Lire la suite...
11/20
Donizetti
Alerte
Posté le 06 mars 2015 à 00:39

Avant de commencer, je juge le jeu sur son état actuel, je ne doute pas que ce jeu deviendra très bien dans un certains temps mais en ce qui est de son état présent ce n'est pas du tout le cas.
Pour commencer, ce jeu souffre cruellement d'un manque d'optimisation. Mon ordinateur peut faire tourner Rome 2 en ultra avec une très bonne fluidité mais dans Attila je me retrouve à devoir mettre les paramètres en performances max pour pouvoir jouer convenablement. Résultat, c'est moche, l'air de rien c'est grave pour un jeu avec un tel budget et qui reprend le même moteur graphique que celui de Rome II.
Les mécaniques de jeu sont mal fichus:
- Les Huns ne représentent pas une réel menace pour les autres factions, à la rigueur les Vandales ou les Wisigoths représentent une menace équivalente si ce n'est plus importante.
- A partir du tour 80 la moitié de l'Europe est un champ de ruine. Dans la plupart des parties que j'ai joué la grande majorité des régions de l'Empire Romain d'Occident sont rasées. L'IA a beaucoup trop tendance à utiliser l'option raser.Ces peuples barbares qui fuyaient l'avancée des Huns ne recherchent-ils pas un lieu où s'installer à l'intérieur des frontières de l'Empire ? Ici, ils rasent tout et une petite partie finit par s'installer quelque part et le reste disparaît après avoir réduit en cendre tout l'Ouest de la carte alors que l'intérêt objectif aurait été de piller le territoire. Niveau historicité on repassera.
- On notera le retour de l'arbre généalogique, c'est un bon point qui est la bienvenu face au misérable onglet politique de Rome II mais là encore rien de nouveau.
- Le nouveau système de nourriture est assez spécial, je préféré l'ancien système. Le nouveau système est pas très équilibré et parfois on se demande en quoi tel bâtiment enlève des points de nourriture il y a des problèmes de logique sur ce point.
- Les batailles sont plutôt bien notamment les forces huns qui sont redoutables,il y a moyen de battre des forces plusieurs fois supérieures en nombre en bataille. Pour les sièges, c'est encore plus accentué. Dans une de mes parties avec l'Empire Romain d'Orient j'ai réussi à vaincre une armée 10 fois supérieure à mon armée dans une petite ville disposant d'une ridicule garnison. D'une certaine manière je suis pas contre mais parfois c'est un peu abusé notamment les tours d'archers qui alignent les ennemis les uns après les autres avec leurs flèches enflammées.
Pour conclure, ce jeu est vraiment prometteur mais il aurait dû sortir dans plusieurs mois, ce jeu est vraiment mal optimisé et on trouve plein de bugs, de plus le jeu plante souvent. Creative Assembly se fout encore un peu de notre gueule à nous sortir un jeu pas fini qui va sûrement être accompagné d'une série de DLC (c'est déjà le cas avec le pack viking et longbeards). Si encore c'était des factions qui n'étaient pas présentes à la base mais là c'est des factions qui sont déjà présentes et qu'ils débloquent pour 7,50€, faut pas prendre les gens pour des cons non plus. J'invite les joueurs désireux d'acheter ce jeu de patienter quelque mois lorsque le jeu sera plus jouable car à l'heure actuelle c'est vraiment pas optimal. Le jeu offre tout de même de bon moment, l'ambiance est bien retranscrite, c'est pour ça que je lui met 11 mais il faudra patienter voir le jeu à son plein potentiel.

Lire la suite...
13/20
FoulcherVIII
Alerte
Posté le 24 févr. 2015 à 13:08

Sincèrement ce "nouveau" Total War n’est vraiment pas terrible. Je le juge bien entendu à sa sortie puisque c'est la version que SEGA a voulu nous sortir...
Déjà on commence fort avec un DLC pour les précommandes qui sort ensuite à un prix ahurissant (7 euros 50 pour trois factions copiées sur d'autres qui existent déjà dans le jeu...) ; un autre DLC a ensuite été publié quelques jours après la sortie du jeu au même prix. Deux DLC déjà sortis, le jeu de base ne contenant que très peu de factions (si l'on prend en compte le fait que beaucoup d'entre elles sont quasiment identiques).

Comme pour Rome II, il y a encore des avis exagérés qui veulent nous faire croire que le jeu est drastiquement différent de Rome II alors qu'il en est très proche. Le problème c'est qu'il est plus laid que ce dernier et moins bien que l'Emperor Edition. Certes il vient de sortir, mais pourquoi il ne profite pas des optimisations et améliorations de Rome II ? Mystère.

En fait les nouveautés sont anecdotiques, repompées des anciens opus largement meilleurs voire gadget (on reste très peu de temps en horde à moins d'être masochiste).

Bref, même si Attila est un bon jeu (sans plus...), il n'est qu'un énième Total War surtaxé, en kit et pas fini.

Lire la suite...
18/20
Cthulhus
Alerte
Posté le 21 févr. 2015 à 14:06

Globalement, le test est bon, mais dans le tableau de fin, quelles erreurs ! Vous dites :
Attila n'est pas le chef des Huns !

Mais si ! Mais pas au début car il n'est tout simplement pas né !!!

Lire la suite...
18/20
alexandrepilou
Alerte
Posté le 22 févr. 2015 à 10:20

ENFIN! Total War : Attila a réussi à combler presque à la perfection les défauts de Rome II tout en ajoutant des options agréables et de nouvelles mécaniques pour certains aspects du jeu. La scénarisation de la campagne est bien réalisée et rend le jeu encore plus immersif!

Du côté de l'IA, elle est bien gérée et tentera de vous entourer ou de se déployer correctement au lieu de foncer en ligne tête baissée. La campagne est vraiment plus difficile que sur Rome II et bonne chance si vous voulez jouer les romains d'occident haha.

La carte de campagne a subi une refonte graphique agréable même si elle est discrète. L'arbre familial et les options qui y sont lié sont tout simplement géniaux! On a des intrigues à la Game of Throne pour le coup^^.

Le seul point négatif est l'argent qu'on doit dépenser pour jouer les vickings... Autrement, c'est un 20/20 pour moi.

Lire la suite...
18/20
Maurice_de_Saxe
Alerte
Posté le 19 févr. 2015 à 01:07

Une très agréable surprise notamment au niveau de l'optimisation: je m'attendais à ce que le jeu rame à mort avec les graphismes au maximum comme Rome II lors de sa sortie, or le jeu est parfaitement fluide. J'aime aussi beaucoup le nouvel interface de campagne plus "chaleureux" à mon goût et les batailles qui sont juste épiquissimes! Un bon bouleau donc de la part de CA qui contraste avec la sortie de Rome II qui m'avait un poil déçu (depuis avec les nombreuses mises à jour le jeu s'est largement amélioré).

Lire la suite...
16/20
thermarh
Alerte
Posté le 25 août 2015 à 02:26

Amis, Compagnons, Romains, prêtez moi oreille !
L'Est s'embrasse de la venue des Huns, et le monde change ! Rome est divisée, et ses structures sont grandement fragilisées. Prenez alors cette opportunité, et taillez vous un chemin, pour vous et votre peuple, car voici l'heure des nouveaux royaumes, à l'aube du Moyen-Age !

Attila incarne la version de ce que Rome II aurait dû être à sa sortie (et que je pense qu'il est néanmoins devenu) : Non buggé, stable, immersif, jouissif. Avec un nombre de factions importants (de base!) plus ceux des DLC (ce qui me laisse dubitatif, quant à cet aspect de la comm' chez Sega et Creative Assembly...), plus des challenges colossaux, Attila est ce qui excelle dans la série Total War. La guerre, et le monde : Impitoyables. Des terres des Romains à l'ouest aux immenses déserts de l'Orient, le monde se prépare face à ceux qui veulent le voir brûler : Les Huns.
Mais vous devrez alors survire pour contrer ceux qui en profiteront (les Grand Envahisseurs migrants, comme les Francs et les Saxons), ou tailler un chemin à travers les terres de l'empire romain divisé, et créer votre propre royaume barbare. Certes très proche en terme de gameplay par rapport à son prédécesseur, il y a suffisamment d'ajouts pour ne pas se faire entuber. Les sièges de cités sont étonnamment plus travaillés (avec la possibilité d'ériger des barricades, ou de faire brûler la ville), la politique de la faction est un aspect qu'il ne faudra jamais négliger, et où l'ambiance sombre colle à la peau, et très bien à cette période. Entouré par des ennemis, ou au mieux, des alliés/rivaux qui lorgnent grandement sur vos terres, survivre n'est pas un petit mot. La où Rome II laissait une part à la création d'un territoire avant le début de ses grandes conquêtes, il vous faudra ici laisser un part au risque, au hasard, et au danger tout autour. Avec les factions pouvant se transformer en Hordes Nomades (mêmes si elles ont toutes pour finalité de s'installer dans un endroit sûr, sauf les Huns qui ne veulent que voir le monde brûler), la menace est partout, omniprésente, et c'est ca un total war.

Certes, il reste quand même une impression que certains n'aimeront pas. Il ne révolutionne rien, et certains crieront à l'enfilade. Néanmoins, si le fait de vous battre à l'aube du Moyen Age pour créer votre empire sur les ruines de Rome, ou même de redonner à Rome sa gloire en réunifiant les empires divisés vous séduit, je pense qu'il n'est pas nécessaire d'hésiter plus.

Lire la suite...
18/20
DakhaLeVagabond
Alerte
Posté le 18 févr. 2015 à 23:46

Tout simplement excellent, il est bien meuilleur que rome 2 il est plus dificile plus passionnant, il y'a bien plus de variété dans les unité et les les factions. Il y a un vrai challenge notamment avec les faction qui migre notamment les vandale avec lequelle j'ai traversé toute l'Europe est une partie de l'Afrique vers Carthage le chemin été semé d'embûches l'ia regroupe ses armé bien plus souvent pour nous attaqué fini les armé remplie de conscrit. Lors des battaile l'ia essaye de nous encerclé ( même ci cette encerclement est prévisible est facile à briser). Une fois établie la lutte à été dur pour se forger un véritable empire (j'ai éte ataquer de toute part). Certaines unité sont vraiment cool comme par exemple les berserker Vandales qui se battent véritablement jusqu'au dernier ( une de mes unité été tombé à un homme mais il n'a pas fuit il c'est battu et a continuer à fair couler le sang à flot ) tout en fesant fuir les unité ennemies par contre il devienne vite cinglé. Et l'ambiance est magnifiquement retranscrit.
Bref tout simplement génial.

Lire la suite...
3/20
htintin
Alerte
Posté le 07 juil. 2015 à 02:19

Certes les graphismes sont magnifiques, mais plus les total war se développent, plus ils deviennent débiles et ennuyeux, des dizaines de paramètres dans tout les sens, qui n'ont finalement que peu de répercutions sur le jeu, les tours de gestions des provinces deviennent très long, alors que les batailles sont très rapides et finalement sans grand intérêt puisque bien souvent elle sont gérée de haut, ce qui fait qu'on ne voit quasiment plus les combats mais seulement des masse de points qui se déplacent sur le terrains, quand à l'intelligence artificielle sur la carte de campagne elle est ridicule, on la voit faire évoluer ses troupes d'un point à un autre sans but, ou les laisser au milieu de l'océan pendant plusieurs années, mais le pire c'est qu'une pauvre faction avec une petite ville qui crève la faim parvient à soutenir 3 armées de 20 troupes sans soucis, ils ont privilégié les connaissances historiques et les graphismes sur le gameplay, aucune cohérence dans l'évolution de la partie, depuis Medieval 2 les total war sont devenus mauvais et absurdes. Je regrette mon achat.

Lire la suite...
18/20
frg_2007
Alerte
Posté le 19 févr. 2015 à 20:33

Pour moi tout simplement le meilleur TW depuis MTW2 et si je compare seulement aux versions vanille, c'est peut-être même le meilleur TW tout cours.

Rien que le contexte me plaît énormément : finit le coup du "on va partir de petit face à d'autres petits et construire un immense empire !". Avec les empires romains le but sera de tenir face à de nombreux adversaires, si nécessaire en abandonnant du terrain, tout en faisant croître l'économie (au début c'est un cauchemar : les revenus sont ridicule comparés aux besoins et aux innombrables problèmes, pas seulement les problèmes militaires, mais aussi la famine, l'insalubrité publique, le désordre, les différences religieuses, etc.)
Avec les autres, il s'agira d'échapper aux poursuivants hunniques, de piller, de s'établir quelque part (sans doute au détriment de l'empire romain ou perse) pour fonder un royaume.

Le jeu n'est pas une révolution comparée à TWR2 mais il est clairement de bien meilleure qualité avec quelques "nouveautés" (certaines sont plus des retours de choses enlevées) sympathiques comme l'arbre dynastique et donc une véritable gestion familiale, un aspect politique qui me paraît bien plus profond, le système des gouverneurs (on peut confier la gestion des provinces à des gouverneurs, avec bien sûr le risque de les voir tenter par le pouvoir s'ils ne sont pas assez loyaux), la gestion provinciale qui me paraît un peu plus approfondie (des régions plus ou moins fertiles, une gestion au niveau provinciale de la nourriture et non plus simplement au niveau national)

Félicitations CA, je commençais à perdre espoir et là vous avez vraiment sortit un opus de très grande qualité !

Lire la suite...
5/20
Menelas15
Alerte
Posté le 15 mars 2015 à 05:43

C'est bien la première fois que je donne mon avis sur un jeu. L'agacement me pousse pourtant à donner mon avis. Je suis d'habitude un inconditionnel des jeux de Creative Assembly. Pourtant, je me permet d'être très critique envers cette opus. La raison en est bien simple, il n'est pas possible de développer une quelconque stratégie diplomatique. . J'ai lancé une partie avec les Wisigoths. J'ai atteint le statue "enviable" de grande puissance, pourtant je ne possède que 7 misérables territoires. On ne peut pas dire que je règne véritablement sur le monde. Pourtant, il m'est d'ores et déjà impossible de gérer une véritable stratégie diplomatique :
- impossible d'établir un accord commercial avec qui que cela soit : même les nations contactées sont au bout du monde refusent ma requête.
- impossible de contracter quelques mariages que ce soit. Mon roi est censé n'engendrer que des bâtards et les princesses étrangères restés vierges ad eternum.
- On me déclare la guerre sans raison. Quand une nation est entourée de territoires à disposition ( prêts à être reconstruit), quel intérêt à aller à l'autre bout du monde pour acquérir un territoire occupé.

Bref, et c'est souvent le cas , l'intelligence artificielle créée pour le jeu n'est pas à la hauteur des autres qualités du titre. C'est absolument navrant. Il suffirait que les développeurs jouent quelques parties de leur propre jeu, pour se rendre compte de ces incohérences.

Je cherche un jeu dans lequel une forme de logique compréhensible puisse être utilisée par les nations gérées par les intelligences artificielles. Je vais attendre la prochaine opus pour ce souhait. Pour l'instant, je passe mon chemin pour Attila. Je ne sais pas si l'herbe n'y repoussera pas , mais moi je n'ai pas envie d'y rejouer,

Lire la suite...
16/20
intruder38
Alerte
Posté le 18 févr. 2015 à 12:44

très bon jeux, de nouvelle fonctionnalité très interessant bien que l'optimisation est a revoir c'est déja beaucoup mieu qu'au lancement de rome 2 total war. Attila total war vous permettra de mettre des ville entière en feu et sa je kiff^^, et sa n'a plus rien avoir avec l'ambiance très coloré de rome 2, c'est beaucoup plus sombre.

Lire la suite...
6/20
Velrix
Alerte
Posté le 27 févr. 2015 à 16:02

Bof... C'est Rome II mais avec une interface différente. Certains l'aiment pour sa facilité de compréhension mais ça reste sombre, terne, sans vie... Pour l'Epoque du jeu je dirais qu'ils ont juste pris le plus proche historiquement de Rome II, pourquoi recréer un jeu alors que tout est déjà là... C'est plutôt logique et je trouve ça encore mieux car ça fait des économies... qu'ils auraient du reversé aux consommateurs !!!

Bref... par contre nous proposer de jouer l'Empire romain en mode WTF, faut pas déconner, c'est peu être du légendaire mais aucunement réaliste avoir 36 régions sans UN seul gouverneur mais fuck!! L'empire romain ? aucun gouverneurs ?! vous foutez pas de nous 700 po par tête par régions c'est de la difficulté inutile surtout avec moins de 200 de gains au tour et une diversité culturel chaotique !
80% de corruptions (bon c'est comme dans Rome II mais là les bâtiments sont montés n'importe comment, en plus de ne rien produire de base donc -80% d'impôt c'est juste injouable). Si c'était Julius César en empereur, le Sénat serait passer sous les glaives de l'armée, -50% de corruption direct. Guerre civile? que dalle Rome n'a pas d'armée juste des barbares incorporer qui doivent justement sauver leurs peau à la frontière.
-9 d'instabilités provinciales sans aucun moyen de faire remonter l'ordre public à cause de... L'insalubrité?!!!! Depuis quand les inventeurs des égouts et des thermes ne savent plus déboucher leurs chiottes !

Total war se veut impartial mais historique? Sérieux me faites pas rire. Les mongols sont réputés pour être encore plus petit que les Romains, vous voulez voir le vrai Attila regardez kaamelott. Ici c'est juste du pseudo délire partial à la "Et puis quoi encore!" !
"L'air était chargé de poussière et de sang.... Comme durant n'importe quelle bataille."

Le seul élément qui m'a vraiment plu c'est la décimation, mais encore une fois elle n'a jamais été utilisée durant cette période et encore moins par les barbares... Cette option aurait du être présente dans Rome II pas dans Attila.

Et autres choses, l'intro montre des romains qui couvrent d'or la Horde, mais avec 0 d'income et des rebellions qui pop partout, Attila est loin d'avoir son or, surtout si il doit piller des villes assiégés par 16 mille rebelles.

Pour la note c'est juste que j'ai remarqué l'effort fait sur l'ajout d'éléments de gameplay et le fait qu'ils ont préférés sortir un jeu à 60 boules plutôt que dans faire un patch gratuit ou même connaissant T.CA un dlc à 40. Résultat, fin des updates Rome II et un Attila à pleurer.

Lire la suite...
1  2  3 
Page suivanteFin
Meilleures offres
Fnac Marketplace PC 19.90€ Fnac Marketplace PC 37.98€ Amazon PC 39.98€ Fnac Marketplace PC 45.91€ Amazon PC 64.90€ Fnac Marketplace PC 68.00€
Marchand
Supports
Prix