Menu
Astérix and the Great Rescue
  • Tout support
  • G.GEAR
  • MS
  • MD
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
15.5/20
16 à 20
2
11 à 15
4
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
6 notes

Les avis les plus utiles

15/20
Nicomacdo
Alerte
Posté le 30 Décembre 2010

Ce jeu ressemble à 1ère vue à l'opus mégadrive, certains niveaux et boss sont identiques, mais il y a quand même de grandes différences, à commencer par l'alternation Astérix/Obélix quand on le désire, rendant ce titre très agréable (on ne s'ennuie jamais, ceci dit le mode 2 joueurs des précédents volets a disparu du coup) et la disparition du timer fou (ouf), ce qui rend le jeu faisable. Hélas, on retrouve le même problème de collision des sprites catastrophique et les commandes sont beaucoup trop sensibles ce qui demande un temps d'adaptation. A choisir préférez la version game gear où la maniabilité m'a semblé plus précise. Graphiquement c'est de loin le plus beau des 3 Astérix sortis sur master system (le plus dur aussi), on pourrait croire le contraire à la vue du 1er stage (assez moche) mais ça s'améliore par la suite pour devenir vraiment excellent (la forêt, la galère, Rome) et superbement coloré. Pareil pour les musiques, elles semblent curieuses au début mais se révèlent en fait assez inspirées, celle du niveau 4 fait vraiment penser à des galériens en train de ramer. Les bruitages sont corrects. Sans l'indiscutable problème de maniabilité on tenait un grand jeu, mais ceux qui sauront la dompter découvrirons un jeu de plate-formes très intéressant.

Lire la suite...
16/20
Ganondorfzl
Alerte
Posté le 14 Juin 2012

Astérix and the great rescue (Master System)
En 200 après Jésus-Christ toute la Gaule joue sur des consoles hautes définitions. Toute ? Non !
Une poignée d’irréductibles continue à jouer sur des consoles anciennes générations, et à tester et donner des avis sur des jeux vidéo oldies
Historia Enigma : César, désireux de profiter d’une douce retraite avec Cléopâtre, a rendu les armes et remis ses fameux lauriers à Abraracourcix, faisant de ce dernier le chef de Rome, et par conséquent de la Gaule.
Malheureusement, un Buster Call, l’arme Atomix ultime, a été lancée par Brutus sur la Gaule elle-même suite à un mauvais lancer de couteau qui normalement visait le buste de son « père ».
Astérix de son côté s’amuse à sauter sur la tête de champignons en tout genre.
Obélix, de son côté partage, avec le reste du village, un rapport charnel, à grands coups d’uppercut et autres coup de pieds, pendant que Cétautomatix et Ordralfabétix se tape joyeusement dessus à coups de « il n’est pas frais mon poisson !!! », « tu sais où tu peux te le mettre ton poisson !!! »
Dans son arbre perché, Assurancetourix tenait en ses mains une harpe, et commençait à chanter, quand il fut assommé par un poisson perdu !
Plus loin, à des centaines de kilomètres au large des côtes, des pirates s’affaissent à compter et partager leur butins dans une liesse contagieuse.
Non, plus sérieusement est-il question d’un redite, Panoramix ayant été ENCORE, enlevé par des Romains qui peinent à apprendre de leurs erreurs, mais qui pensent certainement qu’en enlevant également Idéfix, tout va bien se passer (c’est les bucherons de la région qui seront content) !
Car oui, le petit chien-chien de l’enveloppé a été également kidnappé.
Et qui est alors désigné d’office pour cette double mission de sauvetage ?
Pour la mener à bien, Astérix utilisera toujours différentes potions aux effets assez variés (l’une d’entre elle ayant l’effet d’une étoile de Mario : l’invincibilité), là ou Obélix n’en aura pas besoin, car il est…Gna gna gna gna gna…tombé dedans quand il était petit !
Et il est toujours possible de switcher de l’un à l’autre selon son bon vouloir en cours de partie, ce qui est vraiment très immersif et fun.
A l’inverse est-il est dommage de constater qu’aucun mode multi-joueurs n’a été programmix dans la matrix du jeu !
Les divers ennemis rencontrés durant ce périple se montrent peu variés, mais les boss sont tout simplement un modèle de variété et d’excellence.
Les décors sont toujours aussi inspirés et fidèle à la fameuse bd.
Bien que classiques, ils s’avèrent d’ailleurs plus jolies que dans l’opus précédemment sorti sur Master System.
La prise en main demande un certain temps d’adaptation afin d’être optimum, mais rien de bien compliqué.
La durée de vie n’est pas plus élevée qu’avant, hormis les 2 derniers niveaux qui offrent un challenge excellent pour les amateurs de difficulté élevés, mais sans être insurmontable pour autant.
Il est également à noter que le soft possède un système de sauvegarde salvateur qui est une bonne évolution dans la franchise.
Un bon sanglier (cru) en somme !

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (6)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
15/20
Nicomacdo
Alerte
Posté le 30 Décembre 2010

Ce jeu ressemble à 1ère vue à l'opus mégadrive, certains niveaux et boss sont identiques, mais il y a quand même de grandes différences, à commencer par l'alternation Astérix/Obélix quand on le désire, rendant ce titre très agréable (on ne s'ennuie jamais, ceci dit le mode 2 joueurs des précédents volets a disparu du coup) et la disparition du timer fou (ouf), ce qui rend le jeu faisable. Hélas, on retrouve le même problème de collision des sprites catastrophique et les commandes sont beaucoup trop sensibles ce qui demande un temps d'adaptation. A choisir préférez la version game gear où la maniabilité m'a semblé plus précise. Graphiquement c'est de loin le plus beau des 3 Astérix sortis sur master system (le plus dur aussi), on pourrait croire le contraire à la vue du 1er stage (assez moche) mais ça s'améliore par la suite pour devenir vraiment excellent (la forêt, la galère, Rome) et superbement coloré. Pareil pour les musiques, elles semblent curieuses au début mais se révèlent en fait assez inspirées, celle du niveau 4 fait vraiment penser à des galériens en train de ramer. Les bruitages sont corrects. Sans l'indiscutable problème de maniabilité on tenait un grand jeu, mais ceux qui sauront la dompter découvrirons un jeu de plate-formes très intéressant.

Lire la suite...
16/20
Ganondorfzl
Alerte
Posté le 14 Juin 2012

Astérix and the great rescue (Master System)
En 200 après Jésus-Christ toute la Gaule joue sur des consoles hautes définitions. Toute ? Non !
Une poignée d’irréductibles continue à jouer sur des consoles anciennes générations, et à tester et donner des avis sur des jeux vidéo oldies
Historia Enigma : César, désireux de profiter d’une douce retraite avec Cléopâtre, a rendu les armes et remis ses fameux lauriers à Abraracourcix, faisant de ce dernier le chef de Rome, et par conséquent de la Gaule.
Malheureusement, un Buster Call, l’arme Atomix ultime, a été lancée par Brutus sur la Gaule elle-même suite à un mauvais lancer de couteau qui normalement visait le buste de son « père ».
Astérix de son côté s’amuse à sauter sur la tête de champignons en tout genre.
Obélix, de son côté partage, avec le reste du village, un rapport charnel, à grands coups d’uppercut et autres coup de pieds, pendant que Cétautomatix et Ordralfabétix se tape joyeusement dessus à coups de « il n’est pas frais mon poisson !!! », « tu sais où tu peux te le mettre ton poisson !!! »
Dans son arbre perché, Assurancetourix tenait en ses mains une harpe, et commençait à chanter, quand il fut assommé par un poisson perdu !
Plus loin, à des centaines de kilomètres au large des côtes, des pirates s’affaissent à compter et partager leur butins dans une liesse contagieuse.
Non, plus sérieusement est-il question d’un redite, Panoramix ayant été ENCORE, enlevé par des Romains qui peinent à apprendre de leurs erreurs, mais qui pensent certainement qu’en enlevant également Idéfix, tout va bien se passer (c’est les bucherons de la région qui seront content) !
Car oui, le petit chien-chien de l’enveloppé a été également kidnappé.
Et qui est alors désigné d’office pour cette double mission de sauvetage ?
Pour la mener à bien, Astérix utilisera toujours différentes potions aux effets assez variés (l’une d’entre elle ayant l’effet d’une étoile de Mario : l’invincibilité), là ou Obélix n’en aura pas besoin, car il est…Gna gna gna gna gna…tombé dedans quand il était petit !
Et il est toujours possible de switcher de l’un à l’autre selon son bon vouloir en cours de partie, ce qui est vraiment très immersif et fun.
A l’inverse est-il est dommage de constater qu’aucun mode multi-joueurs n’a été programmix dans la matrix du jeu !
Les divers ennemis rencontrés durant ce périple se montrent peu variés, mais les boss sont tout simplement un modèle de variété et d’excellence.
Les décors sont toujours aussi inspirés et fidèle à la fameuse bd.
Bien que classiques, ils s’avèrent d’ailleurs plus jolies que dans l’opus précédemment sorti sur Master System.
La prise en main demande un certain temps d’adaptation afin d’être optimum, mais rien de bien compliqué.
La durée de vie n’est pas plus élevée qu’avant, hormis les 2 derniers niveaux qui offrent un challenge excellent pour les amateurs de difficulté élevés, mais sans être insurmontable pour autant.
Il est également à noter que le soft possède un système de sauvegarde salvateur qui est une bonne évolution dans la franchise.
Un bon sanglier (cru) en somme !

Lire la suite...
15/20
GrandSephiroth
Alerte
Posté le 27 Avril 2012

Un des derniers jeux sortis sur Master System (1995) et déjà le troisième Astérix de la console ! Est-il lassant pour autant ? Que nenni ! Est-il aussi raté que la version Mega Drive ? Eh bien non :) on peut dire que c'est le vrai Great rescue^^ Le jeu est un des plus beaux de la machine vu son arrivée très tardive. On retrouve des niveaux très exotiques, mais c'est plutôt une qualité car il faut bien qu'il se démarque des deux précédents. Le gameplay est très riche car on peut non seulement frapper, mais aussi créer des plateformes en nuage, se déguiser pour passer à travers des fantômes de Romains, voler, ou encore lancer des bombes. On peut aussi intervertir Astérix avec Obélix en plein niveau, afin de casser des blocs ou rebondir sur les ennemis. Malgré les mots de pas, le jeu reste trop long pour ce qu'il est car au bon de 25 niveaux de plateforme pas toujours très courts, on peut en avoir marre. Par contre, il y a un boss à chaque fins de monde et les 5 au total sont vraiment très bons et variés. Une valeur sûre qui fait vite oublié l'original raté :)

Lire la suite...
14/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 17 Avril 2014

Astérix and the Great Rescue est un jeu de plate-forme.Graphiquement,le jeu est très bien réalisé,les niveaux sont bien construit...Les musiques sont loin d’être exceptionnelles,la maniabilité est bonne et on a le choix entre Obélix et Astérix.La durée de vie est raisonnable et le jeu n'est pas très dur.Un bon jeu.

Lire la suite...
13/20
Pedobear[Jv]
Alerte
Posté le 24 Mars 2013

Jeu de très haute qualité a par les 1er niveaux qui sont un peu moche.Ce jeu ne ressemble pas du tout a la version megadrive que test le joueur du grenier
ce jeu un de mes jeux favoris de toutes consoles confondues

Lire la suite...
20/20
zinzin04
Alerte
Posté le 30 Décembre 2010

excellent titre pour la master system jeu de très haute qualité a par les 1er niveaux qui sont un peu moche.Ce jeu ne ressemble pas du tout a la version megadrive que test le joueur du grenier
ce jeu un de mes jeux favoris de toutes consoles confondues

Lire la suite...
1