Page Dossier
Profil des joueurs dépendants
  • Partager sur :

Profil des joueurs dépendants
Contrairement à une idée reçue, les joueurs dépendants aux jeux vidéo sont relativement rares. Les estimations varient beaucoup en fonction des critères utilisés mais elles ne dépassent généralement pas 1 à 9 % seulement de la population totale des joueurs sauf dans le cas spécifique des joueurs de MMORPG où ce pourcentage peut grimper jusqu'à 27,5 % comme dans l'étude sur World of Warcraft menée par l'INSERM en 2011. L'addiction au jeu vidéo touche encore une majorité d'adolescents et de jeunes adultes de sexe masculin mais tous les publics sont concernés. Bien que les études à ce sujet ne soient pas encore suffisamment nombreuses pour l'affirmer catégoriquement, il semble bien que les joueurs dépendants présentent des traits de personnalité communs évoqués par Laurence Kern dans "La dépendance aux jeux vidéo et à Internet" :

Profil des joueurs dépendants
- Introversion : il existe un rapport significatif entre l'addiction aux jeux vidéo et l'introversion. Pour S.Schmit, "les joueurs dépendants, comparés aux non-dépendants, apparaissent comme ayant peu de relations sociales ou appartenant à un milieu social dont la qualité perçue est plutôt faible, notamment concernant les relations familiales. De plus, ces joueurs ont un sentiment de solitude plus important". Idem pour Chak et Leung qui établissent en 2004 un lien entre la timidité et la dépendance aux jeux vidéo. Et même si les joueurs addict aux jeux en ligne communiquent fréquemment entre eux par écrit ou à l'aide d'un micro durant leurs parties, ils ont beaucoup plus de mal à aller vers les autres dans le monde réel.

Profil des joueurs dépendants
- Fragilité psychologique : Peters et Malesky ont établi en 2008 une relation significative entre la dépendance aux jeux vidéo et le pessimisme, l'anxiété, la culpabilité et les vulnérabilités psychiques en général. Le joueur qui sombre dans l'addiction a souvent des difficultés d'adaptation et des idées erronées sur le monde comme sur lui-même. Il a tendance à ressentir la réalité comme menaçante et à douter de ses capacités personnelles. En 2010, Charlton et Danforth soulignent aussi une corrélation entre dépendance aux jeux vidéo et instabilité émotionnelle.

Profil des joueurs dépendants
- Démotivation : En raison de leur pessimisme et de leur manque de confiance en elles, les personnes vulnérables à l'addiction aux jeux vidéo se désintéressent des tâches quotidiennes et manquent de persévérance dans le monde réel. Selon Rolland (2004), "elles supportent difficilement les contraintes et l'absence de récompenses immédiates liées aux objectifs à long terme". Les jeux vidéo, justement, leur offrent l'occasion inespérée d'obtenir des gratifications à court terme sans forcément avoir à fournir beaucoup d'efforts.

Profil des joueurs dépendants
- Egocentrisme : il semblerait d'après les études de Peters et Malesky, ou de Charlton et Danforth, que les personnes dépendantes au jeu vidéo ont tendance à être plus égocentriques, sceptiques et compétitives que les autres. Repliées sur elles-mêmes, habituées à se battre pour gagner, elles manqueraient d'empathie et de bienveillance. Cela ne signifie pas que ces personnes sont plus agressives ou plus méchantes que les autres mais cela suggère une plus grande méfiance vis-à-vis d'autrui et une préoccupation accrue pour leur propre condition.

Mis à jour le 15/03/2013

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
ratouney11
ratouney11
MP
14 févr. 2016, 18:49

je suis en train d'effectuer un projet scolaire pour le BAC sur ce thème et je comptais demander si on pouvais m'accorder les sources d'information de cette page et peut être un interview (par FaceTime ou skype) sur le thème. Si quelqu'un compte me contacter, je suis toujours accesible sur l'adresse mail ci-dessous:
raphael.amizet@icloud.com
PS je recherche aussi des Interviews avec des personnes ayant des expériences personelles sur le thème (tout reste dans un cercle restreint de 5 personnes, les examinateurs y compris, et aucune donnée permettant de vous retrouver sera révélée). Donc si vous avez quelque chose à dire, je suis toujours accessible.

Lire la suite...
luxray223
luxray223
MP
19 juil. 2013, 13:19

je crois que des cas de véritable "dépendance" n'existe pas. si on regarde dans le mot ça veut dire: le fait de dépendre de quelque chose. Si on était réellement dépendant on ferait des jeux vidéos 24h/24,
7j/7 et on pourrait pas s'en passer une seconde. Le grade le plus élevé est donc les joueurs addicts, et pas dépendants.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
17 juin 2013, 19:06

Je suis atteint

Lire la suite...
Mortal31
Mortal31
MP
02 mai 2013, 12:44

ohh faut se réveiller l’addiction cest pas que les jeux video :nonnon:

Lire la suite...
zeper666
zeper666
MP
03 avr. 2013, 20:42

Égocentrisme et démotivation, youpi je suis atteins ! :hap:

Bon excusez-moi mais moi j'ai Starforge et WoW qui m'attende :oui:

Lire la suite...
Baron-Retro-90
Baron-Retro-90
MP
23 mars 2013, 12:00

Il m'ont entierement décrit la,quand je suis en situation irl :snif:

Lire la suite...
_bambalec_
_bambalec_
MP
21 mars 2013, 16:26

Il faudrait sérieusement revoir nos catégories de "relation sociales" à l'heure du numérique!

"Peters et Malesky ont établi en 2008 une relation significative entre la dépendance aux jeux vidéo et le pessimisme, l'anxiété, la culpabilité et les vulnérabilités psychiques en général. Le joueur qui sombre dans l'addiction a souvent des difficultés d'adaptation et des idées erronées sur le monde comme sur lui-même."

A prendre avec des pincettes. Dit comme ça, on peut tout de suite penser que le jeu vidéo en est responsable, et donc stigmatiser d'avantage. Or, c'est tout l'inverse.

Lire la suite...
jarjarbing
jarjarbing
MP
18 mars 2013, 10:14

Gosh, j'ai les quatre, sans me considérer comme véritablement addict.

Lire la suite...
Zorglubch
Zorglubch
MP
17 mars 2013, 22:41

"Le joueur qui sombre dans l'addiction a souvent des difficultés d'adaptation et des idées erronées sur le monde comme sur lui-même."

C'est pas plutôt les autres qui ont tendance a ne pas vouloir voir comment le monde va de plus en plus mal ???

Lire la suite...
Cyshnir
Cyshnir
MP
17 mars 2013, 21:55

Je suis timide, introverti, pessimiste, dépressif, flemmard, anxieu, mais absolument par égocentrique.

Lire la suite...
SOMMAIRE

Profil des joueurs dépendants