Dossiers

L'addiction aux jeux vidéo

En quelques décennies seulement, les jeux vidéo sont devenus le loisir privilégié de toutes les sociétés modernes. Que l'on soit jeune ou vieux, homme ou femme, riche ou pauvre, on passe tous aujourd'hui une partie de notre temps libre à jouer devant un écran. On peut désormais révéler sans honte son intérêt pour ce loisir et en discuter aussi bien dans une cour de récréation avec ses camarades qu'au bureau avec ses collègues. De nombreux passionnés très bien dans leur peau y consacrent des dizaines d'heures par semaine et certains d'entre eux en ont même fait leur métier. Bien sûr, certains préjugés sont encore tenaces : les jeux vidéo rendraient violent, insociable, ils nuiraient au développement des adolescents, etc. Mais globalement, il est à présent admis que les jeux vidéo constituent une activité récréative banale ne présentant pas plus de danger que la télévision ou les bandes dessinées.

Pour une petite minorité de joueurs cependant, la pratique excessive des jeux vidéo constitue un véritable problème. Envahissante, incontrôlable, elle s'apparente plus à une prison qu'à un simple loisir. Encore mal définie, sujette à de nombreuses controverses, l'addiction aux jeux vidéo est un sujet complexe qui nécessite de prendre beaucoup de recul avec nos certitudes. En effet, on peut tout à fait être hardcore gamer pendant 20 ans sans devenir dépendant aux jeux vidéo et inversement ne plus pouvoir s'en passer quelques mois seulement après avoir essayé son premier MMO. Qu'est-ce que l'addiction aux jeux vidéo ? Qui touche-t-elle et pourquoi ? Quelles sont les solutions pour s'en sortir ? Autant de questions auxquelles jeuxvideo.com tente aujourd'hui de répondre à travers ce dossier.

 

Dharn, le

Retour haut de page