Dossiers
La Musique dans la série Zelda

Les lieux

Les villes et villages

The Legend of Zelda : Ocarina of Time Wii - Screenshot 30Au cours de tout voyage, il y a des havres de paix qui permettent de faire avancer le scénario en donnant au joueur de nouveaux éléments sur l'univers visité alors qu'il discute avec quelques PNJ. Ces moments purement informatifs étaient très rares dans le premier Zelda, pour les raisons expliquées plus haut, et se caractérisaient par un silence de plomb nous poussant plus à sortir de la grotte dans laquelle ils avaient lieu qu'à y rester.

Très vite, des villages entiers ont été créés et illustrés par des thèmes musicaux spécifiques. Entre celui des animaux, des Zoras, des Gorons ou des Kokiri, qui ont leur identité propre, on se doit de citer le thème du village Cocorico, apparu dans A Link to the Past, qu'on ré-entendra maintes fois par la suite, d'Ocarina of Time à Twilight Princess, et qui sera carrément repris dans la mélodie de Mercant'Île dans The Wind Waker...

Musique : Thème de Cocorico (A Link to the Past)

Musique : Thème de Mercant'Île (Wind Waker)

Le thème de Cocorico n'est pas en reste. Parmi les lieux plus ambigus, on ne peut ignorer le château d'Hyrule, royale demeure au thème majestueux, souvent théâtre de sordides événements. Lorsque ce symbole du pouvoir bascule totalement de la lumière aux ténèbres, sa chute est illustrée par des changements majeurs de l'orchestration et des harmonies.

Musique : Hyrule Castle (Minish Cap)

Musique : Dark Hyrule Castle (Minish Cap)

Les donjons

Nous en arrivons aux thèmes des donjons, utilisés bien avant ceux des sanctuaires et des villes, et dans lesquels on peut déterminer deux méthodes de représentation musicale ayant évolué au fil du temps : afin d'éveiller chez le joueur le stress et l'angoisse inhérents à la situation, deux façons de faire sont en effet possibles.

La première, que l'on entend dans The Legend of Zelda, consiste en des thèmes rapides et très courts, qui tournent très vite en boucle, ce qui pousse le joueur à terminer son exploration le plus vite possible.

Musique : Dungeon Theme (The Legend of Zelda)

La deuxième consiste au contraire en des mélodies très lentes (on parlera plus d'ambiances que de mélodies dans le cas de la Caverne Dodongo), aux sonorités graves et inquiétantes, parfois organiques (comme le ventre de Jabu Jabu, imitant des sons de digestion), qui poussent le joueur à être attentif au moindre bruit.

Musique : Shadow Temple (Ocarina Of Time)

les maisons et les marchands

Ces musiques de donjons sont totalement à l'opposé de celles choisies pour les intérieurs de maisons dans les Zelda en trois dimensions, évidement conçues pour être les plus rassurantes possible, de jour comme de nuit : harmonies majeures, orchestrations utilisant de nombreux instruments à vent aux timbres très humains, et pizzicati guillerets des instruments à cordes. Le thème d'intérieur d'Ocarina of Time a d'ailleurs été strictement conservé dans la plupart des jeux suivants, comme par une volonté de laisser au moins un point de repère apaisant aux joueurs.

Musique : Inside a House (Ocarina of Time)

Musique : Inside a House (Wind Waker)

Musique : Inside a House (Skyward Sword)

Ces thèmes ne sont pas les seuls à être repris de façon récurrente. Les magasins, par exemple, sont associés à certains morceaux qu'on entend régulièrement. Dans un autre style, la forêt s'est trouvé une symbolique forte dans le thème des bois perdus d'Ocarina of Time, qui est encore cité dans The Wind Waker, alors que seulement quelques vestiges de la forêt émergent des flots sous lesquels elle a été engloutie.

Musique : Inside Forest Haven (Wind Waker)

La Musique dans la série Zelda

Retour haut de page