Dossiers
Les jeux les plus polémiques de l'histoire

Des jeux basés sur des faits réels

Certains jeux sont basés sur un principe a priori stimulant : la reconstitution de faits réels, que le joueur peut revivre comme s'il y était. Seulement voilà, on est en droit de se demander si on peut s'amuser de tout. Il y a sans doute, comme en tout, des limites à ne pas franchir, qu'auraient alors ignoré allègrement les concepteurs des titres suivants.

 

JFK : Reloaded / PC (2004)

Chacun sait le traumatisme provoqué aux Etats-Unis par l'assassinat du Président John Fitzgerald Kennedy. On comprend d'autant mieux pourquoi JFK : Reloaded a scandalisé les USA à sa sortie. Le préjudice était double. D'une part, le titre permettait d'incarner l'assassin, Lee Harvey Oswald, et avait pour but de vérifier les rapports balistiques de la commission Warren en invitant le joueur à exécuter un tir le plus conforme possible aux faits. D'autre part, il s'inscrivait dans un cadre événementiel puisqu'un concours permettait à celui qui parviendrait à reconstituer exactement l'attentat de remporter jusqu'à 100.000 dollars. Il n'en fallait pas moins pour créer le scandale !

 

Super Columbine Massacre RPG! / PC (2005)

Basé sur la fusillade du lycée Columbine qui a endeuillé les Etats-Unis en 1999, Super Columbine Massacre RPG! est un jeu de rôle réalisé par un amateur à l'aide du logiciel RPG Maker. Le joueur y contrôle les deux auteurs du massacre le jour des faits, de leur préparation le matin jusqu'à leur arrivée supposée en Enfer à l'issue de leur suicide. Les affrontements contre les étudiants, les profs et le personnel du lycée sont ponctués de flash-back destinés à revenir sur les causes de la tragédie. Jugé insupportable par les familles des victimes, le jeu a été largement condamné par la presse, mais ceux qui ont eu l'occasion de s'y plonger ont découvert une profondeur et une réflexion inattendues.

 

Kuma\War / PC (2004 - Aujourd'hui)

Les FPS conçus comme des outils de propagande, tel America's Army, on en connaît. Mais quand ces jeux s'attaquent à des conflits non résolus, sans aucun recul historique ni aucune prise de gants, ils ne manquent pas de susciter de vives polémiques comme le fait le Kuma\War depuis 2004. Ce jeu épisodique rebondit systématiquement sur les derniers exploits de l'US Army, au Moyen-Orient et dans le reste du monde. Dernier chapitre en date : la mort de Mouammar Kadhafi ! Le sujet reste toutefois si sensible que d'autres projets similaires n'ont pas connu le même destin : après avoir déclenché la polémique, Six Days of Fallujah a récemment été lâché par son éditeur Konami.

 

Le trailer de Kuma\War pour l'épisode consacré à la capture de Saddam Hussein

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Les jeux les plus polémiques de l'histoire

Retour haut de page