Menu
Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney
  • 3DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney
3DS
Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 mars 2014 à 00:59:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (92)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.5/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Toutes deux à l'origine de deux séries cultes au Japon, les équipes de Level-5 (Professeur Layton) et de Capcom (Phoenix Wright) ont oeuvré de concert pour nous proposer un cross-over improbable entre les deux licences. Autant dire que nous étions nombreux, y compris en Europe, à attendre avec une impatience non dissimulée la sortie de ce titre qui combine les deux univers pour un résultat étonnant !

Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney

Que la présence du terme « vs » ne vous égare pas, bien que les rebondissements de l'intrigue du soft verront à de rares occasions le professeur Layton et l'avocat Phoenix Wright s'opposer dans le cadre de tribunaux très particuliers, il n'était pas question pour Capcom et Level-5 d'en faire des ennemis jurés. L'idée était bel et bien de réunir ces deux figures charismatiques dans un contexte permettant aux fans de comparer l'acuité de leur esprit d'analyse et de leur logique, sans pour autant que l'un ne vienne voler la vedette à l'autre. Le manque d'assurance et les maladresses de l'avocat Phoenix Wright le rendent ainsi tout aussi charismatique que le professeur qui semble toujours avoir deux coups d'avance sur tout le monde, ce qui n'en fait pas pour autant un personnage plus attachant. Les inconditionnels des deux séries constateront en tout cas que l'esprit des deux franchises n'a aucunement été dénaturé pour parvenir à cette fusion inespérée entre deux séries qui n'ont, à la base, pas grand-chose en commun.

Archéologue et avocat, même combat

Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney
Le jeu comporte 70 énigmes réparties dans les phases d'investigation.
Les concepteurs ont donc opté pour une progression dans laquelle alternent les deux types de gameplays, à savoir les phases d'investigation sur le terrain ponctuées d'énigmes (à la Layton) et les procès à la Ace Attorney. Pour autant, n'allez pas croire que chacun œuvre dans son coin, l'histoire prenant au contraire un malin plaisir à mélanger les groupes en présence, les deux hommes étant tantôt réunis, tantôt séparés, tantôt alliés à Luke Triton et Maya Fey, leurs deux inénarrables acolytes. Le croisement des deux univers profite d'ailleurs aux deux franchises, ce que l'on constate très rapidement à travers une multitude de détails dont se délecteront les fans. Ainsi, les protagonistes que l'on interroge lors des phases d'investigation se montrent beaucoup plus vivants que dans les épisodes classiques de la série Professeur Layton. Ils bénéficient tous d'animations délirantes qui rappellent immanquablement l'attitude changeante des témoins dans les jeux Ace Attorney... les pétages de plombs en moins. Dans le même ordre d'idées, les bruitages des deux licences se combinent astucieusement et les thèmes des deux séries surviennent quand on s'y attend le moins à travers des remix jubilatoires. La bande-son s'avère somptueuse et très travaillée, le jeu ayant même bénéficié de nombreux dialogues doublés dans notre langue. Attention tout de même, ces doublages restent assez inégaux et il convient de s'habituer au timbre de Phoenix Wright qui s'exprime pour la toute première fois en français !

Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney
Les séquences d'enquête à la Layton n'ont pas vraiment changé.
Les bienfaits de cette fusion se retrouvent également en termes de confort de jeu, l'interface bénéficiant de quelques améliorations bienvenues. La carte des environnements indique désormais le nombre de pièces SOS et d'énigmes cachées dans chaque lieu, ce qui permet d'en rater moins facilement, d'autant que la loupe brille lorsqu'on passe sur une pièce, on peut donc être assuré de les récupérer en priorité sans risquer de cliquer sur un élément qui fasse avancer le scénario. Durant les procès, ces mêmes pièces sont utilisables pour nous donner un coup de pouce lorsqu'on ne sait pas du tout quelle preuve présenter. Attention tout de même à ne pas en abuser, car si elles constituent un bonus facultatif, la tentation peut être grande d'y recourir à la moindre difficulté. On regrette malgré tout que les concepteurs n'aient pas davantage cherché à mixer les deux phases de gameplay, par exemple en profitant de la présence de Phoenix pour aider Layton à résoudre des énigmes tordues en soulevant des contradictions d'une manière plus originale, comme c'est le cas à un moment bien précis du jeu. Globalement, le déroulement du soft reste ainsi trop classique, surtout lors des phases d'investigation où l'on retrouve quasi intact le gameplay typique des Professeur Layton.

Les procès de sorcellerie

Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney
Les procès de sorcières font intervenir plusieurs témoins à la fois.
Comment l'archéologue britannique et le ténor du barreau vont-ils se retrouver mêlés à une même affaire et comment expliquer l'omniprésence de la magie et de la sorcellerie dans cette intrigue ? Il vous faudra mener l'histoire à son terme pour le savoir, et nous ne vous cacherons pas que les scénaristes réussissent encore une fois à nous mener en bateau du début à la fin du jeu, tant la vérité reste impossible à anticiper. Nos héros seront, quoi qu'il en soit, projetés au Moyen Age dans des circonstances très mystérieuses, au cœur de la cité médiévale de Labyrinthia, à l'époque de l'Inquisition et des procès en sorcellerie qui condamnaient les infortunées accusées au bûcher. Layton, Phoenix, Maya et Luke devront donc déjà commencer par trouver leurs repères dans un monde où les gens vivent dans la peur constante de la sorcellerie et croient fermement que leur destin dépend du bon vouloir du Narrateur qui rédige lui-même tous les chapitres de l'histoire de Labyrinthia. C'est dans ce contexte délicat qu'il leur faudra tenter de défendre une jeune fille accusée d'être la Grande Sorcière qu'une prophétie désigne comme responsable de tous les maux de la cité. Et cette fois l'échec n'est doublement pas permis puisque la sentence impliquerait la mise à mort de leur protégée... et de tout autre suspect inattendu qui pourrait se retrouver subitement accusé de sorcellerie.

Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney
Les animations des personnages sont accentuées, dans le pur style Ace Attorney.
Outre le dépaysement garanti, ces procès de sorcières ont aussi le mérite de renouveler sensiblement le déroulement des procès tels qu'on les connaît dans la série Ace Attorney. Comme évoqué plus haut, si l'accusée est reconnue coupable de sorcellerie, elle est immédiatement brûlée vive, mais ce n'est pas tout. Les contre-témoignages s'effectuent désormais devant plusieurs intervenants, chacun venant ajouter sa vision des faits à celle de son voisin dans la mauvaise foi la plus totale. En dehors du fait qu'il est particulièrement croustillant de voir la brochette de témoins se tirer parfois dans les pattes sans le vouloir, c'est surtout le fait de pouvoir observer leurs réactions pendant que les autres ont la parole qui constitue la vraie bonne idée de ces procès. Un témoin peut ainsi se trahir sans le vouloir en ayant l'air surpris par ce qu'un autre vient de dire, ce qui vous laisse alors l'opportunité de l'interroger pour déceler une contradiction entre les deux témoignages. Pour autant, toutes les réactions d'étonnement ne sont pas forcément bonnes à relever, certains gus n'étant clairement là que pour vous faire perdre votre temps !

Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney
L'histoire réserve bien des surprises en fin de jeu.
Bien sûr, l'époque médiévale rend caduc le recours aux preuves requérant la technologie moderne, telles les photos, les empreintes digitales ou les analyses ADN, et les témoins n'ont aucun scrupule à mentir tant ils souhaitent en finir avec les sorcières. C'est donc dans une joyeuse atmosphère de grand n'importe quoi que se déroulent ces fameux procès, même si les fans de Phoenix Wright trouveront sans doute qu'il leur manque encore un petit grain de folie pour égaler les meilleures affaires de la série Ace Attorney, et ils n'auront pas tort. Qui plus est, les pièces SOS font office de joker un peu cheaté qu'il convient vraiment de n'utiliser qu'en dernier recours si l'on ne veut pas saboter complètement le challenge du jeu. Sachez tout de même que votre taux de crédibilité diminuera à chaque erreur, entraînant un retour au début du procès s'il tombe à zéro, et surtout la perte des picarats associés à la réussite du contre-témoignage. Un risque que l'on pourra toujours choisir de contourner en abusant de la fonction de sauvegarde.

Challenge, durée et contenu bonus ?

Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney
Pour réussir à caser dans un même jeu le gameplay des deux séries dont ils se sont inspirés, les concepteurs ont été tout de même contraints de simplifier les deux formules, et c'est probablement ce qui empêchera Professeur Layton vs Phoenix Wright de répondre pleinement aux attentes des fans. Durant les phases d'investigation, aucun mini-jeu n'est accessible depuis la valise du professeur et les énigmes sont moins nombreuses (70 au total) et plus faciles à résoudre qu'à l'accoutumée. Lors des procès, on dispose de trop peu de pièces à conviction pour risquer de se sentir dépassé, les contre-témoignages étant de toute façon moins complexes à mener à bien que dans les derniers Ace Attorney. Avoisinant les 25 heures de jeu, l'aventure devrait à terme bénéficier d'un contenu annexe non négligeable puisque, outre les galeries à débloquer à l'aide des picarats obtenus, 12 épisodes spéciaux seront téléchargeables gratuitement dans les mois qui suivront la sortie du jeu. Nous n'avons évidemment pas encore pu en évaluer la teneur mais on se félicite que l'éditeur n'ait pas opté pour des DLC payants. Espérons, en tout cas, que la popularité du Professeur Layton en Occident relancera un petit peu l'engouement des joueurs pour la série Ace Attorney qui est, elle, en perte de vitesse depuis quelques années, en dépit de toutes ses qualités.

Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney : Enquêtes, énigmes et tribunaux de sorcellerie
Gaming Live : Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney : Enquêtes, énigmes et tribunaux de sorcellerie
Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney : Sortie en 2014
Bande-annonce : Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney : Sortie en 2014
Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney : Trailer de lancement japonais
Bande-annonce : Professeur Layton vs Phoenix Wright : Ace Attorney : Trailer de lancement japonais
Les notes
+Points positifs
  • La rencontre de deux licences cultes
  • L'alternance de deux gameplays qui se complètent bien
  • Les tribunaux de sorcières et leurs multi-témoignages
  • Des passages forts en émotion
  • Musiques magnifiques
  • Réalisation impeccable
  • Nombreuses cut-scenes animées
  • Durée de vie honnête (25 heures pour boucler les 10 chapitres)
  • 12 épisodes spéciaux à télécharger gratuitement
  • Entièrement traduit en français
-Points négatifs
  • Les deux formules sont simplifiées
  • Trop de facilité des deux côtés
  • Le doublage ne fera pas l'unanimité

Bien qu'initialement pensé pour les inconditionnels des deux franchises, Professeur Layton vs Phoenix Wright constitue surtout une très bonne introduction aux deux séries dans le sens où, si l'on retrouve bien les ficelles de gameplay de chacune d'elles, leur simplification laissera sans doute les fans sur leur faim. L'aventure n'en reste pas moins délectable et on en redemande d'autant plus que le contenu bonus à venir sera proposé gratuitement. Espérons que cet étonnant cross-over donnera envie aux fans de Layton de découvrir la série Ace Attorney, et inversement !

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 mars 2014 à 00:59:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (92)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.5/20
Mis à jour le 19/03/2014
Nintendo 3DS Aventure Réflexion Level-5 Capcom
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : John Wick Hex : une prometteuse adaptation tactique de la saga - gamescom 2019
    PC - PS4 - ONE - MAC
  • Preview : One Piece Pirate Warriors 4 : Quelles nouveautés pour cet épisode ? gamescom 2019
    PC - PS4 - SWITCH - ONE
  • Preview : Dragon Ball Z Kakarot remet une bonne pincée de Cell - gamescom 2019
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce