Menu
Call of Duty : Ghosts : Onslaught
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Call of Duty Ghosts : Onslaught
360
Call of Duty : Ghosts : Onslaught
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
04 mars 2014 à 10:16:57
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (24)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.4/20
Partager sur :

Lecteur, voici venu le temps d'aller prier pour mon salut, CoD est revenu. Conspirationniste, tu peux garder ton pot-de-vin, ce soir j'encaisserai mon chagrin, CoD est revenu. Toi le campeur, toi le rageux, vaudrait peut-être mieux changer nos pads, CoD est revenu. Mes amis, ne me laissez pas, non, ce soir je repars au combat, maudit CoD puisque te voilà.

Call of Duty Ghosts : Onslaught

Eloignez les âmes sensibles de l'écran, remisez un instant au placard vos pigeons et autres remarques sarcastiques sur les chèques, Call of Duty revient sur le devant de la scène avec une nouvelle saison de contenus téléchargeables. Rien de bien surprenant, on sait déjà qu'il y aura en tout et pour tout quatre gros DLC, quatre packs de maps qui seront disponibles d'abord sur le XBLA avant d'arriver sur le PSN et sur PC. Le season pass donne accès au tout, mais vous pouvez aussi acheter les packs les uns après les autres pour une quinzaine d'euros chacun. Rien de bien surprenant, c'est la même recette qui était déjà à l’œuvre pour les derniers épisodes de CoD. Pour Call of Duty : Ghosts, c'est Onslaught qui ouvre le bal en proposant un nouveau modèle d'arme, quatre maps multijoueurs et une dédiée au mode Extinction.

Deux armes pour le prix d'une

Call of Duty Ghosts : Onslaught
Ignition est un remake de Scrapyard, une map déjà présente sur MW2.
On attendait une nouvelle arme avec ce DLC, en réalité le nouveau modèle se décline en deux versions très différentes : le Maverick tout court est un fusil d'assaut tandis que le Maverick-A2 est un fusil de précision. Les deux sont directement livrés avec des petits ajouts non négligeables : le premier nous arrive avec des munitions à très haute vitesse, tandis que le second est directement équipé d'un viseur radar. Si la version fusil de précision nous a semblé pratique sans pour autant être abusée, on a forcément un peu plus de réticences en ce qui concerne la version automatique. Les fameuses munitions à haute vitesse en font une arme redoutable en combat rapproché, tout en proposant une belle précision pour les affrontements à moyenne distance. Pas la peine d'y aller par quatre chemins, cette arme semble bel et bien un poil trop puissante et trop polyvalente. Si les joueurs les moins vertueux seront ravis de profiter de ce déséquilibre, vous n'avez pas fini d'entendre râler les autres. Globalement, on peut se demander si le fait de proposer une arme plus avantageuse en bonus payant ne fait pas office de vulgaire carotte pour amadouer les joueurs qui hésitaient à acheter le DLC, au risque d'ailleurs de les décourager et de les pousser à passer sur un autre FPS multijoueur.

Du brouillard et du recyclage

Call of Duty Ghosts : Onslaught
L'ambiance de Fog renvoie directement aux bons vieux films d'horreur.
Le gros du DLC est bien entendu constitué par les quatre maps multijoueurs. Autant vous dévoiler le pot aux roses sans attendre, ces quatre environnements sont très inégaux : au moins une des maps est vraiment très intéressante, tandis que les trois autres manient le recyclage avec plus ou moins de finesse. Fog est sans aucun doute la bonne surprise de ce map pack, cette carte nous plonge dans un véritable décor de film d'horreur où la bicoque de Evil Dead côtoie la caravane de Walking Dead... L'ambiance est au rendez-vous et le level design est assez bien foutu pour vous faire passer de bons moments sur cette map. Cerise sur le gâteau, un ordre de mission (ces petites mallettes bleues que vous récupérez sur vos adversaires et qui vous demandent de réaliser un défi) vous permet de vous transformer en Michael Myers, le psychopathe masqué de la série des Halloween. Globalement, le joueur qui endosse cette identité se retrouve plus ou moins avec les compétences d'un maniac, c'est-à-dire qu'il court partout en utilisant des armes blanches, à la différence près qu'il ne peut pas envoyer des couteaux de lancer. Petit détail qui a son importance, lorsqu'il apparaît sur la carte, tous les joueurs entendent la petite musique que les amateurs de la série Halloween connaissent bien... Rien de tel pour vous filer la pétoche !

Call of Duty Ghosts : Onslaught
Le tramway de BayView fait un peu office de gadget.
On passera un peu plus vite sur les trois autres maps qui ne sont clairement pas autant inspirées que celle-ci. La plus sympathique reste sans doute BayView, une carte qui vous entraîne dans une ville californienne, un San Francisco en miniature, où circule un petit tramway dans lequel les joueurs peuvent monter. Si la map est visuellement sympathique, on se rend vite compte qu'elle regorge littéralement de recoins qui se transforment immanquablement en jolis spots de campeurs. Bref, ce n'est pas nécessairement une carte qui favorise la mobilité. Containment est un peu moins sexy, la structure de la map est tout ce qu'il y a de plus classique avec deux petits quartiers séparés par un no man's land. Ce bout de terrain vague est traversé par un pont sur lequel on trouve un camion rempli de matière radioactive. Ce dernier perturbe votre mini-map et peut même exploser et contaminer les alentours si l'ordre de mission spécifique à la carte est déclenché. Vient enfin la map la moins inspirée du lot : Ignition est en réalité un remake de Scrapyard que les joueurs de Modern Warfare 2 connaissent déjà. Le fait de recycler des maps populaires passe bien tant qu'il s'agit de les proposer de manière gratuite, mais on a toujours un peu de mal à avaler qu'il faille mettre la main au porte-monnaie pour un contenu qui n'a rien d'inédit.

Maman alien protège ses petits

Call of Duty Ghosts : Onslaught
Maman alien n'aime pas qu'on s'en prenne à ses petits.
Ne partez pas, ce fameux pack Onslaught nous réserve une dernière surprise qui vaut franchement le détour : on y retrouve le premier épisode bonus du mode Extinction avec une map intitulée Nightfall. On renoue avec la recette qui a déjà fait ses preuves avec les modes Zombies des épisodes de CoD développés par Treyarch. Comprenez par là que chaque DLC va amener sa pierre à l'édifice et que l'ensemble devrait nous dépeindre une histoire plus ou moins cohérente. Nightfall nous entraîne ainsi dans une base de recherche secrète en Alaska où étaient menées des expérimentations sur les fameux aliens que l'on a déjà affrontés dans le Colorado. L'introduction donne le ton puisque vous êtes accueilli par un soldat qui cherche à vous prévenir du danger avant d'être embarqué par une énorme bestiole... L'environnement enneigé est sympathique, mais c'est surtout le challenge proposé par les nouveaux ennemis qui va vous tenir en haleine. On découvre ainsi un alien fantomatique capable de se rendre invisible et d'apparaître au dernier moment, mais aussi et surtout la fameuse génitrice, une grosse reine capable de pondre des œufs et de vous arroser copieusement de projectiles. Autant vous dire qu'il faudra vraiment travailler en équipe si vous voulez en venir à bout. Finalement, vous l'aurez compris, ce fameux DLC prend réellement tout son intérêt si vous êtes fan du mode Extinction et que vous avez déjà retourné dans tous les sens la map Point of Contact.

Les images qui illustrent cet article ont été fournies par l'éditeur.

Call of Duty : Ghosts : Onslaught : FPS et cinéphilie
Gaming Live : Call of Duty : Ghosts : Onslaught : FPS et cinéphilie
Call of Duty : Ghosts : Contenu du pack Onslaught
Bande-annonce : Call of Duty : Ghosts : Contenu du pack Onslaught
Call of Duty : Ghosts : Onslaught : CODnapping
Bande-annonce : Call of Duty : Ghosts : Onslaught : CODnapping
Call of Duty : Ghosts : Onslaught : Extinction : Episode 1 - Nightfall
Bande-annonce : Call of Duty : Ghosts : Onslaught : Extinction : Episode 1 - Nightfall
Les notes
+Points positifs
  • Fog et ses références aux bons vieux films d'horreur
  • Nightfall qui vient apporter un peu de nouveauté au mode Extinction
-Points négatifs
  • Le Maverick sans doute trop puissant
  • Le prix toujours trop élevé
  • Le manque d'innovations sur la plupart des maps multijoueurs

Tout n'est pas à jeter dans ce pack, loin de là. On apprécie vraiment la nouvelle map multijoueur intitulée Fog et qui reprend à son compte tous les codes du film d'horreur ; par contre, les trois autres manquent clairement de nouveautés et laissent une méchante impression de déjà-vu. On reprochera aussi la surpuissance du Maverick dans sa version fusil d'assaut. Heureusement, Nighfall, le premier épisode bonus du mode Extinction, rehausse le niveau en proposant un challenge de taille. Mais la véritable question reste bien entendu toujours celle du prix : un DLC tel que celui-ci peut à la rigueur valoir le coup dans le cadre du season pass, mais la quinzaine d'euros qu'il faut débourser pour le télécharger à l'unité risque de vous rester au travers du porte-monnaie.

Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
04 mars 2014 à 10:16:57
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (24)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.4/20
Mis à jour le 04/03/2014
Xbox 360 FPS Infinity Ward Activision
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Battletoads, le Beat'em all fait-il un bond de géant ou de grenouille ? - gamescom 2019
    PC - ONE
  • Preview : Gears 5, le mode Horde fait du neuf avec des vieux - gamescom 2019
    PC - ONE
  • Preview : Still There : Le futur Firewatch de l'espace ? - gamescom 2019
    PC
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Borderlands 3
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce