Menu
Child of Light
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
  • WiiU
  • PS3
  • 360
  • Vita
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Child of Light
PS4
Partager sur :

Parce qu’Ubisoft ne rime pas uniquement avec des Far Cry, des Assassin’s Creed ou des Lapins Crétins, il arrive parfois que des surprises surgissent des studios. A Montréal par exemple, une partie de l’équipe de développement a été désignée pour s’occuper d’un projet à mille lieues des thèmes abordés par les stars du box-office. Et pour y ajouter un peu de douceur, c’est la jeune artiste Cœur de Pirate qui s’est occupée de nous faire voyager musicalement.

Child of Light

Child of Light n’a effectivement rien à voir avec les FPS et autres TPS d’aujourd’hui, préférant baigner dans la poésie plutôt que dans l’hémoglobine. Utilisant le même moteur que les derniers Rayman, ce jeu de rôle enchante instantanément par sa direction artistique et ses successions de peintures sur fond 2D. Et la suite des événements ne va que confirmer les premières impressions : le voyage au pays de Lemuria s’annonce féerique.

Igniculus mon ami

Child of Light
La quête vers la Reine Noire s'annonce périlleuse.
Point de chevalier ou encore de magicien, c’est plus simplement dans la peau d’Aurora, une jeune princesse, que vous allez arpenter ce monde onirique regorgeant de dangers et de secrets. Pour l’aider dans son aventure, l’héroïne sera accompagnée d’une luciole (Igniculus) qui aura une importance capitale. Contrôlable avec le stick droit, elle a comme principale fonction de ramasser les gemmes inaccessibles, activer des leviers hors de portée, ou encore gêner les ennemis lors des combats. Indispensable dans ce conte de fées, ce petit compagnon sera jouable également dans le mode coopératif. Si les débuts dans Lemuria nous en apprennent un peu plus sur le scénario (que nous vous laisserons découvrir), l’idée du studio est de narrer de manière poétique le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Rapidement donc, Aurora va petit à petit perdre son âme d’enfant en se retrouvant confrontée à des monstres qui, visiblement, ne sévissent pas uniquement dans les rêves. Araignées, géants, loups, statues, hydre à trois têtes… le bestiaire a de quoi faire frémir, sans pour autant ralentir la détermination de l’enfant, bien décidée à mettre la main sur la Reine Noire qui s’est emparée du Soleil, de la Lune et des étoiles.

Tour par tour, mais pas forcément

Child of Light
Certains objets sont disséminés dans les tableaux.
Concernant les combats au tour par tour justement, ils se déclenchent simplement en fonçant sur les adversaires. Une barre apparaît alors en bas de l’écran, où l’on distingue des icônes représentant chaque combattant. Cette barre est découpée en deux parties, la première symbolisant l’attente avant l’attaque, la seconde, le temps de cast. La logique du tour par tour n’étant cependant pas figée, Aurora peut, en s’aidant de la luciole, ralentir la barre de cast de ses adversaires, ce qui lui permet de pouvoir frapper deux fois de suite. Il faut pour cela bien utiliser la jauge de l’Igniculus, car celle-ci baissera à chaque fois que vous y aurez recours. Les gemmes disséminées dans les tableaux permettront néanmoins de la remplir régulièrement.

Ficelles classiques du jeu de rôle

Child of Light
Les ficelles du jeu de rôle seront conservées.
Durant son voyage, Aurora fera également connaissance avec d’autres personnages hauts en couleur, qui n’hésiteront pas à lui prêter main-forte. La jeune fille aura d’ailleurs la possibilité de switcher de partenaires quand bon lui semblera, histoire de profiter de leurs compétences individuelles. Le gameplay, lui, se calque sur celui des jeux du même genre, nécessitant un bon sens tactique, d’autant plus qu’aucune barre de vie des ennemis n’est visible.Le système de leveling est également sans grosses surprises, chaque niveau passé donnant la possibilité à Aurora et ses acolytes d’améliorer leurs aptitudes au combat via l’arbre de compétences. Les saphirs et autres rubis ramassés dans Lemuria seront également utiles, dès lors qu’il s’agira de crafter les éléments d’armures. Résistance au feu, à l’eau, pouvoir d’attaque augmenté… les déclinaisons demeurent éminemment nombreuses.

Un conte à écrire

Child of Light
Aurora sera maîtresse du déroulement de l'histoire.
Bien que suivant une trame scénaristique, Child of Light ne dirige pas le joueur à proprement parler. Ce conte, s’il est bien composé d’un début et d’une fin, c’est Aurora qui en dessinera le déroulement, au gré et au vent de son exploration. Ayant rapidement appris à voler, la jeune princesse va ainsi prendre de la hauteur et atteindre des zones inexplorées, allant ainsi de découverte en découverte. Si les combats occuperont une large place dans l’histoire, quelques énigmes guère retorses mais bienvenues viendront alimenter l’écriture de cette aventure si bien amenée. Jumeler de féroces affrontements à une balade féerique n’était pas chose aisée, et pourtant les Canadiens d’Ubisoft y sont parvenus. Alliant une patte graphique merveilleuse faite de décors enchanteurs, de mondes inquiétants et de monstres cauchemardesques, Child of Light résume parfaitement le genre de rêves que l’on a tous fait un jour. Un monde d’insouciance et de violence qui efface doucement mais sûrement les dernières onces de naïveté qui sommeillent en nous, à travers une histoire qui narre ce difficile passage de l’enfance à l’âge adulte.

Nos impressions
Child of Light est la démonstration parfaite qu’aujourd’hui, l’industrie du jeu vidéo peut accoucher d’un titre où l’idée première n’est pas forcément de penser « bénéfice ». En laissant à une petite équipe de développement la liberté de créer, on se retrouve face à une histoire superbement orchestrée, autant au niveau visuel qu'au niveau du message qu’elle veut émettre. Ce jeu de rôle poétique demeure avant tout un beau voyage auquel on participe sans se faire prier tant son univers enchante.
Profil de [[Turkish]]
L'avis de [[Turkish]]
MP
Journaliste jeuxvideo.com
03 avril 2014 à 17:59:00
Mis à jour le 03/04/2014 à 17:59
PlayStation 4 RPG Ubisoft Montreal Ubisoft Fantastique
Commander Child of Light
PS4
Amazon
65.84 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
jonnygage
jonnygage
MP
le 28 avr. 2014 à 19:38

du foutage de gueule 18/20 :nonnon:

Lire la suite...
ceculdeouf
ceculdeouf
MP
le 21 avr. 2014 à 07:24

mouais pas terrible

Lire la suite...
Tovakine
Tovakine
MP
le 06 avr. 2014 à 02:11

Ce jeu promet d'être fort sympathique :)

Lire la suite...
Terrafin2000
Terrafin2000
MP
le 05 avr. 2014 à 14:41

:bave:

Lire la suite...
spacezeuzeu
spacezeuzeu
MP
le 05 avr. 2014 à 12:14

Tour par tour toujours aussi ridicule .... Il serait temps d'ajouter un peu de réalisme au gameplay...comme si chacun attendait de se prendre un coup pour en donner un...

Lire la suite...
screamX
screamX
MP
le 04 avr. 2014 à 12:06

Kevin_Kikoolol=rageux

Lire la suite...
KeViN_KiKooLoL
KeViN_KiKooLoL
MP
le 04 avr. 2014 à 10:30

ubi montreal = futur jeu surnoté

Lire la suite...
cazaderon
cazaderon
MP
le 04 avr. 2014 à 09:55

Ca fleure bon ce jeu. Déjà c'est tout bonnement splendide en terme de réalisation. Pas besoin de 3D, de grosses explosions ou d'une grosse ville pour faire quelque chose qui donne de l'émotion.

Lire la suite...
onc_picsou
onc_picsou
MP
le 03 avr. 2014 à 23:23

Une exploration rappelant Valkyrie Profile, et une poésie rappelant Okami...

Vous avez dit futur chef d'œuvre?

Lire la suite...
prince920
prince920
MP
le 03 avr. 2014 à 21:01

collector réservé, day one :cool:

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace Vita 19.95€ Amazon PC 24.95€ Amazon Vita 46.69€ Amazon PS4 65.84€ Amazon Vita 75.15€ Amazon PC 86.03€
Marchand
Supports
Prix
A lire aussi
Derniers tests
16
TestMonster trainSur PC
10
TestThe Outer WorldsSur Switch
14
TestCommand & Conquer Remastered CollectionSur PC
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
19 juin 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Assassin's Creed Valhalla
4ème trimestre 2020