Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
Test : Dragon's Dogma : Dark Arisen
360

C'est une offre plutôt rare que nous propose Capcom. Ressortir un jeu en entier avec assez d'ajouts pour qu'il ne soit pas considéré comme une réédition est une expérience bancale, ce qui ne l'empêche pas d'être intéressante.

Si vous ne l'aviez pas encore compris, Dark Arisen est en fait un pack qui comprend le jeu de base Dragon's Dogma avec une sorte de gros DLC intégré pour les joueurs de haut niveau (à partir du niveau 50 à peu près). Puisque les sauvegardes sont compatibles, les importer est possible pour ceux qui possèdent déjà l'original, même si l'on aura du mal à leur conseiller l'achat du "pack" à 30 euros juste pour les ajouts. Cela dit, les néophytes feraient bien d'y jeter un oeil, bien qu'il leur faudra faire un tour sur le test de Dragon's Dogma pour bien comprendre cet article qui ne concernera que les bonus de Dark Arisen.

L'île aux mille pièges

Le Récif de l'Amertume constitue le plus gros ajout de Dark Arisen.

Et commençons justement par le plat de résistance : le Récif de l'Amertume, une nouvelle île disponible à partir de Cassardis en allant parler avec Olra, une âme errante qui vous initie avec les lieux. Sur place, vous vous enfoncez rapidement dans un donjon un peu lugubre où vous croisez l'étonnant Barrock à plusieurs reprises, le bonhomme servant de marchand, forgeron et gestionnaire de coffre. Mais comme vous vous en doutez, toutes les rencontres ne sont pas amicales et de nouveaux ennemis croisent votre route et celle de vos pions. Comme nous vous le disions, il vaut mieux avoir atteint un haut niveau pour s'aventurer sur l'île et les monstres (gobelins, harpies, squelettes, etc.) ne font pas vraiment dans la dentelle. Cela dit, ils ne sont que des amuse-gueules face aux adversaires bien plus coriaces qui ponctuent votre avancée. En fait, on pourrait pratiquement parler d'un mode boss rush tant vous avez l'impression d'enchaîner les combats épiques qui ont fait le succès du titre initial. Un gigantesque cyclope, un oeil dégoûtant muni de tentacules... le bestiaire qui s'offre à vous est surtout une occasion inédite de tester votre niveau et votre compréhension du système de combat dynamique. S'il faut souvent la jouer pleutre en se planquant, voire en sortant de la pièce, vous êtes parfois cerné et devez vous démener comme un forcené sous une pluie d'attaques dévastatrices.

Une intelligence artificielle qui ne s'arrange pas

Les monstres gigantesques sont nombreux sur l'île.

Toutefois, si on profite encore une fois des qualités habituelles de Dragon's Dogma, les défauts sont aussi de la partie. Le principal concerne l'IA des monstres. Pour leur défense, ces derniers, souvent immenses, sont la plupart du temps obligés de combattre dans des zones assez exiguës. Pas vraiment à l'aise, certains peuvent littéralement péter un plomb si vous êtes à une certaine hauteur, et ne sont pas vraiment aidés par un pathfinding complètement désastreux qui se limite presque à la ligne droite. Il suffit de regarder le Gaming Live qui accompagne ce test pour s'en rendre compte, en sachant qu'il ne s'agit absolument pas d'un cas rare. Voilà comment passer de l'épique au ridicule. Bien évidemment, vos pions sont logés à la même enseigne de temps à autre. Tout ça pour dire que ce Dark Arisen transporte forcément avec lui tout ce qui était appréciable et détestable dans Dragon's Dogma. Mais puisque nous ne nous attardons pas sur le passé, continuons notre aventure sur le Récif de l'Amertume pour parler de la structure, simple comme bonjour. En trouvant une clef, on ouvre une porte qui nous permet d'accéder à une autre zone. Mais si l'expédition peut paraître plate de prime abord, elle est quand même relevée par l'apparition fréquente d'un "adversaire" dont on taira la forme et l'identité, mais qui suscitera sans doute l'intérêt.

Des voyages rapides améliorés

Hormis l'amélioration des voyages rapides, le reste de Dragon's Dogma n'a pas beaucoup changé.

Quant à la durée de vie, elle dépendra du niveau de vos personnages, même si dans les grandes lignes, elle reste plutôt longue (on va dire 10 heures pour donner un nombre qui ne voudra de toute façon rien dire). Reste que la possibilité de purifier des objets maudits trouvés dans les (nombreux) coffres de la zone pour tomber sur de belles trouvailles est intéressante, tout comme les "charognards", sortes de boss surprises qui peuvent apparaître à tout moment sur l'île (ou être invoqués) pour constituer un nouveau combat, forcément épique. Bref, Dark Arisen est déjà un bon apport en soit, au minimum en termes de contenu, avant même de s'attarder sur ce qu'il modifie pour le reste de l'aventure Dragon's Dogma. Car outre les modes Speedrun et Difficile déjà apparus dans des DLC, il est maintenant beaucoup plus facile de faire du fast travel (pierres de transfert moins chères, portails plus présents), ce qui ne manquera pas de plaire aux joueurs. Accessoirement, ceux qui importeront leur sauvegarde de Dragon's Dogma auront un bonus de 100.000 cristaux de faille pour recruter des pions haut niveau ou pour acheter de l'équipement qui tabasse. Malheureusement, et malgré les efforts promis sur les ralentissements et les textures, ces éléments sont en deçà de nos espérances, y compris sur la nouvelle île. Au final, comme précisé en début d'article, le rapport qualité / prix de ce Dragon's Dogma : Dark Arisen est certainement plus intéressant pour un néophyte que pour quelqu'un qui connaît déjà l'original. Il reste une bonne occasion de découvrir un titre qui possède des qualités indéniables, malgré certains défauts pénibles.

Chargement du lecteur vidéo...
Les notes
+ Points positifs
  • Une grosse durée de vie.
  • Des combats épiques.
  • Une ambiance réussie.
  • Un challenge corsé.
  • Le système de pions original.
  • La liberté de personnalisation.
  • Les musiques.
  • Le fast travel modifié.
  • Les voix japonaises.
- Points négatifs
  • Une IA à la limite du ridicule.
  • Aucune amélioration concernant l'interface.
  • Un scénario plutôt pauvre.
  • Des textures très, très moyennes.
  • Quelques ralentissements.
  • Les coffres un peu partout, c'est pas très ludique.
  • Si vous avez l'original, 30 €, ça reste cher.

Si cette version "Dark Arisen" de Dragon's Dogma apporte son lot de nouveautés, on aurait aimé voir certains défauts corrigés, à commencer par une IA (amie ou ennemie) parfois au ras des pâquerettes. Toutefois, les modifications concernant les voyages rapides et le contenu supplémentaire pour haut niveau que constitue le Récif de l'Amertume sont des éléments suffisants pour justifier cette galette, surtout pour les néophytes.

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
24 avril 2013 à 16:55:58
14/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (55)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/ 20
Mis à jour le 24/04/2013 Voir l'historique
Xbox 360 Action RPG Capcom
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (2)
  • News (17)
  • Vidéos (17)
  • Images (433)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : Dragon's Dogma : Dark Arisen sur 360
    -
    360
Boutique
  • Dragon's Dogma : Dark Arisen 360
    18.39 € Neuf
    30.00 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.