Test Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 3- PlayStation 3

PlayStation 3

Attendu avec une ferveur non dissimulée par tous ceux qui suivent religieusement l'oeuvre de Masashi Kishimoto à travers le manga ou l'anime, Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 3 arrive avec la lourde tâche de ne pas décevoir. Consciente des quelques reproches émis à l'encontre de l'opus Generations, l'équipe de CyberConnect2 a pris soin de revoir sa copie pour un résultat qui devrait cette fois faire l'unanimité.

Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 3

Après plus de treize ans de publication ininterrompue dans les pages du Weekly Shônen Jump, le magazine de prépublication le plus célèbre au Japon, l'histoire du manga Naruto atteint désormais son point culminant. Le jeu s'efforce d'ailleurs de retracer le plus fidèlement possible l'intégralité de la quatrième grande guerre ninja, allant même au-delà des événements narrés dans le dernier volume du manga publié en France pour se terminer en apothéose. Alors certes, les joueur les plus impatients d'enchaîner les affrontements seront peut-être un peu déconcertés par la profusion et la longueur des cut-scenes qui nous obligent bien souvent à poser la manette pour profiter de l'histoire, mais on peut difficilement reprocher au titre de suivre scrupuleusement le déroulement du manga. D'autant que la qualité des cinématiques, servies par un doublage japonais impeccable, fait honneur à cet arc narratif où il est question du conseil des cinq Kage, des ambitions de Tobi en quête du pouvoir des bijûs, et bien sûr des réceptacles des démons à queues dont font partie Naruto et Killer Bee, véritables enjeux de cette guerre entre shinobis.

Un épisode archi complet

Un tel contexte se prête idéalement à des changements de point de vue incessants tout au long de l'histoire, le joueur contrôlant tour à tour les principaux intervenants de cette guerre qui réunit un nombre hallucinant de protagonistes, inédits ou déjà vus dans la série. On ne s'étonnera donc pas de voir la liste des personnages atteindre le total faramineux de 80 belligérants, tous accessibles en mode combat libre ou online. Différents flashbacks permettent de revivre avec nostalgie les moments forts de l'enfance de Naruto tandis que d'autres combats à débloquer résument les grandes lignes de la première partie de Naruto Shippûden. A lui seul, le mode Aventure Ultime requiert pas moins de 15 heures pour nous dévoiler son dénouement, marquant seulement le début d'un autre périple dans lequel on devient libre d'accomplir toutes sortes de quêtes pour débloquer encore plus de contenu. Il devient alors possible de constituer soi-même son équipe et d'entretenir des liens d'amitié avec ses alliés en les affrontant ou en entretenant une correspondance suivie avec eux. Bref, le contenu du jeu est véritablement consistant et garantit de très nombreuses heures de jeu, pour notre plus grand bonheur !

Prendre des décisions ultimes

La série des Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm faisant clairement partie des adaptations les plus réussies dans le domaine des mangas et des anime, il n'était pas question pour le développeur de remettre en question les bases d'un gameplay ayant largement fait ses preuves auprès des joueurs. Rien ne s'opposait, en revanche, à introduire quelques nouvelles idées dans le déroulement des combats, et c'est justement ce qu'a fait CyberConnect2 en rajoutant des petites trouvailles sympathiques, comme les décisions ultimes. A certains moments clés du jeu, l'opportunité nous est donnée de choisir notre voie et de modifier le déroulement du scénario en prenant des décisions majeures. Par exemple, au tout début de l'aventure, on peut choisir d'assurer en priorité la défense de Konoha contre Kyûbi ou bien de tenter de découvrir qui tire les ficelles dans l'ombre. Plus tard, on nous demandera de choisir de mener un combat seul ou avec l'intervention d'un ou de plusieurs alliés, ou encore de diviser les troupes adverses plutôt que de les combattre toutes en même temps. Cela influe surtout sur la manière dont vont se dérouler les batailles, mais aussi sur leur niveau des difficulté et la nature des récompenses obtenues. On acquiert par la même occasion des points de héros ou des points de légende selon la voie que l'on a choisie. Ces points font ensuite grandir notre palette d'objets et nous permettent d'utiliser des outils ninja plus puissants ou en plus grand nombre. Qui plus est, la décision prise n'a rien de frustrante puisqu'il est possible, une fois le chapitre en cours terminé, de revenir effectuer un choix différent directement depuis le sous-menu de l'historique des combats, et de rejouer tous les affrontements autant de fois qu'on le souhaite.

Des combats chargés de secrets

S'ajoutent à cela les actions secrètes qui ne surviennent pas dans la totalité des combats mais qu'il faut déclencher en devinant quelle technique ou quel mouvement utiliser en fonction des indices donnés par le jeu. Le fait de provoquer ces actions secrètes au beau milieu d'un affrontement permet de découvrir des fragments de souvenir appelés séquences cachées, qui sont entièrement au service de l'ambiance du jeu. L'arborescence des batailles révèle d'ailleurs toutes les actions que le joueur a pu manquer, l'incitant par là-même à y revenir pour tenter de compléter chaque combat à 100 %, notamment pour ceux qui sont jouables en version Héros ou Légende via les décisions ultimes. Pour le reste, le gameplay trouve toujours son efficacité dans l'usage combiné des combos, des projections et des techniques de ninjutsu, la permutation étant l'élément clé pour échapper aux assauts de ses adversaires tout en se ménageant une ouverture pour contre-attaquer. La bonne gestion du chakra reste au cœur de toutes les stratégies et la nervosité des joutes n'a d'égal que le caractère imposant des transformations de certains personnages via l'éveil, tels les réceptacles des démons à queues, tous jouables dans cet épisode ! En présence d'alliés, le joueur peut recourir aux trois types de soutien et exécuter des attaques combinées lorsque la jauge d'équipe est au maximum. Conclure un combat par une technique secrète permet souvent d'empocher un maximum de points et de visionner des scènes bonus. Quant aux outils ninja, ils se renforcent au fil du jeu à mesure que l'on obtient des points de héros ou de légende, donnant accès à deux équipements personnalisables qui permettent de recourir à toutes sortes d'items susceptibles de surprendre ses adversaires.

Le grand retour des combats de boss

Réclamés à cor et à cri par les joueurs suite à leur disparition dans l'opus Generations, les combats de boss sont enfin de retour dans Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 3. Pour ceux qui auraient zappé l'épisode 2, rappelons que ces affrontements scénarisés donnent lieu à des séquences spéciales où un simple combat prend rapidement des proportions démesurées. Reprenant avec une fidélité extrême la vision proposée par l'auteur du manga, ces joutes bénéficient d'une mise en scène exceptionnelle où l'on doit rester attentif aux QTE (séries de touches à valider rapidement) dont la réussite vient gonfler le total d'étoiles obtenu après un combat intense et riche en rebondissements. Surtout, chaque combat de boss s'appréhende de manière complètement unique, puisqu'en dehors des QTE, le joueur est souvent amené à interagir différemment selon la scène proposée. Par exemple, durant la défense de Konoha aux côtés du troisième hokage, on peut sauter de toit en toit pour tenter de repousser Kyûbi ou se placer à des endroits précis pour demander aux renforts d'intervenir. D'une manière plus générale, des événements contextuels surviennent en fonction de l'évolution de la situation, en plus des QTE et des passes d'armes habituelles. Tout ceci donne lieu à des séquences mémorables, bien dans l'esprit de Ninja Storm 2, que l'on a plaisir à refaire pour débloquer toutes les scènes bonus liées aux combats majeurs.

Combats de horde à la sauce beat'em all

Non content de réimplanter dans cet épisode les phases de déplacement libre orientées aventure et les combats de boss, le titre expérimente aussi une dernière nouveauté, en plus des décisions ultimes et des actions secrètes. Il s'agit des combats de horde. Concrètement, l'idée est de transposer le gameplay des combats Versus à la sauce beat'em all, dans des environnements où les ennemis nous assaillent par paquets de douze. Les développeurs ont trouvé là une bonne manière de faire intervenir les Zetsu blancs tout en respectant le contexte de la grande guerre ninja qui se prête tout à fait aux affrontements de masse. Les combats de horde sont ainsi l'occasion de terrasser des dizaines d'ennemis dans des batailles à grande échelle jubilatoires que l'on aurait finalement aimé trouver en plus grand nombre tout au long du jeu. Et afin d'accentuer encore plus le rythme des joutes, ces phases rajoutent la possibilité de se glisser rapidement dans le dos des adversaires pour les exécuter à la chaîne, avant de passer en mode frénésie pour les éliminer en un coup. Seul le lock vient un peu gâcher la fête en se montrant assez récalcitrant lorsqu'il s'agit de verrouiller les ennemis de base plutôt que les boss. Les combats de horde n'en constituent pas moins une composante plutôt bienvenue que l'on espère retrouver en plus aboutie dans les prochains volets de la série. Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 3 réussit en tout cas largement son pari de séduire à la fois les fans de la série et les amateurs de baston, dans ce qui demeure l'une des meilleures adaptations de manga en jeu vidéo !

Si rien ne s'affiche après plusieurs secondes d'attente :

Les notes

  • Romendil
  • L'avis de Romendil Message privé
  • Journaliste Jeuxvideo.com
  • Le 05 mars 2013
  • 18/20
Prenant le meilleur des opus déjà sortis, Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 3 réussit à se hisser encore un cran au-dessus en s'appuyant sur un contenu extrêmement solide et un gameplay qui n'a plus rien à prouver. Le titre propose pas moins de 80 personnages, des combats en ligne et un mode scénarisé qui retrace avec la plus grande fidélité l'arc le plus récent du manga. A cela s'ajoute une partie aventure qui rallonge encore plus une durée de vie déjà excellente à la base.

Les plus

  • 80 personnages jouables !
  • La 4ème grande guerre ninja !
  • Très grande fidélité au manga et à l'anime, excepté la fin.
  • Le retour des combats de boss et des déplacements libres.
  • Les combats en ligne.
  • Réalisation impeccable.
  • Musiques d'exception.
  • Le doublage japonais.
  • Gameplay parfaitement rodé.
  • Plus de 15 heures de jeu rien que pour faire le mode histoire en ligne droite.

Les moins

  • Trop de chargements.
  • La longueur des cut-scenes.
  • Manque de lisibilité parfois durant les combats entre bijûs (démons à queues).
  • Certains personnages rencontrés dans le jeu ne sont pas jouables (peut-être plus tard en DLC ?).

Retour haut de page

Infos jeu

Vidéos

Voir les 35 vidéos de Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 3