Aperçus The Mighty Quest for Epic Loot- PC

PC

Avec The Mighty Quest for Epic Loot, Ubisoft démontre qu’une idée somme toute assez banale, peut donner naissance à un jeu extrêmement addictif. Attaquer les châteaux tout en défendant le sien, dans le genre classique, on ne fait guère pire. Et pourtant, l’éditeur y parvient avec ce free-to-play rafraîchissant, qui n’a pas fini de faire parler de lui.

The Mighty Quest for Epic Loot

Et voilà qu'Ubisoft s'y met aussi. Autrefois modèle économique donnant souvent naissance à des jeux sans intérêt, le free-to-play est aujourd'hui la nouvelle coqueluche du jeu vidéo. Propulsé sous les feux des projecteurs par League of Legends, et suivi par d'autres de même gabarit, le jeu gratuit est devenu une étape incontournable pour les éditeurs.

Aperçu The Mighty Quest for Epic Loot PC - Screenshot 5La meilleure défense reste... la défense.

Mélange de hack'n slash et de stratégie, le jeu développé par l'équipe d'Ubisoft Montréal n'a pas cherché à réinventer la poudre, puisqu'ici il est juste question d'attaquer des châteaux tenus par des joueurs humains. Oui mais voilà, la mise en scène et la réalisation artistique font la différence, à un point tel que cette production est sans doute à l'orée d'un bel avenir. Optant pour un univers cartoon et utilisant un angle de caméra à la Diablo, Mighty Quest nous met devant un double objectif : réussir à s'emparer du trésor des citadelles ennemies tout en préservant son magot des attaques et ce, le plus longtemps possible.

Aperçu The Mighty Quest for Epic Loot PC - Screenshot 6Ce type a toujours été une vraie tête brûlée.

Que ce soit dans la peau d'un chevalier, d'un mage ou d'un archer (le quatrième personnage sera dévoilé à l'E3), le joueur va donc devoir, avant de s'attaquer aux domaines adverses, renforcer sa propriété en y disposant monstres et autres pièges vicieux. Pour éviter que les salles deviennent rapidement infranchissables, Ubisoft a instauré un système de cases. En gros, chaque zone dispose de 20 cases dans lesquelles il est possible de mettre ce que l'on veut, à condition de ne pas dépasser ce chiffre. Sachant qu'un mob élite utilise 16 unités et qu'un trash mob en requiert entre 2 et 6, cela laisse pas mal de liberté pour organiser le comité d'accueil. Après, c'est à vous de voir si vous préférez mettre une armée de « bras cassés » ou un groupe de costauds. Bien évidemment, il est possible de modifier l'emplacement de tout ce petit monde à n'importe quel moment de la partie. Sachez d'ailleurs que, concernant les phases défensives, vous ne verrez rien. Vous serez juste informé par notifications qu'une invasion a eu lieu, et si elle a échoué ou non. En revanche, vous pourrez regarder les vidéos de ces offensives, un bon moyen de savoir où se situent les forces et les faiblesses de vos remparts. Enfin, concernant votre château, vous pourrez non seulement rajouter des salles plus tard dans la partie, mais vous pourrez en modifier la disposition dès les premières minutes de jeu.

Aperçu The Mighty Quest for Epic Loot PC - Screenshot 7Avouez que vous n'aimeriez pas vous retrouver entre ces deux bourrins !

Et quand c'est l'heure, c'est l'heure. Après avoir choisi votre classe, il est temps de sélectionner sur la carte le château à attaquer, de préférence un qui affiche un niveau proche de celui de votre héros. Et là, tout se déroule comme un bon hack ‘n' slash pendant cinq minutes maximum. Oui, pour préserver un rythme soutenu, les développeurs ont opté pour des séquences courtes, offrant même aux plus rapides des récompenses uniques. Une fois sorti vainqueur, les poches pleines de pièces d'or et d'items ramassés, vous pourrez vous occuper de votre avatar, l'armer et l'équiper pour relever des défis plus corsés. Une pause shopping qui passe par la case marché où tout est disponible, des épaulières à l'épée en passant par les potions de santé. D'ailleurs à ce sujet, peut-être manque-t-il un hôtel des ventes ? Pour peu que l'on ramasse un objet épique qui ne nous intéresse pas, c'est toujours plus sympa de faire grimper les enchères que de le brader dans l'échoppe. Et ce système n'est pas forcément incompatible avec le contenu que propose l'éditeur via le micro-paiement. Mighty Quest est un bon jeu, c'est une certitude. Sympathique visuellement, à la portée de tous par sa prise en main immédiate, le jeu d'Ubisoft dégage ce petit truc qui fait qu'on ne décolle plus du siège. Même si l'absence du « Tab » pour cibler l'ennemi le plus proche, perturbe le gameplay, notamment lorsqu'on est face à une dizaine de mobs, cette chasse aux trésors demeure vraiment plaisante, et une expérience réjouissante pour l'un des free-to-play les plus sympas de ces derniers mois.

Nos impressions

Mighty Quest, c’est un peu comme du pop-corn. On en prend une poignée juste pour goûter et finalement on finit le paquet sans s’en rendre compte. Addictif par sa direction artistique et un gameplay classique mais travaillé, le titre d’Ubisoft a eu la bonne idée de se concentrer uniquement sur le PvP, ce qui a pour but de maintenir un esprit de compétition perpétuel. Un jeu promis à un bel avenir, si les développeurs continuent de le peaufiner et d’y apporter du contenu dans les mois qui suivront sa sortie.

Aperçu The Mighty Quest for Epic Loot PC - Screenshot 8Aperçu The Mighty Quest for Epic Loot PC - Screenshot 9

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Ubisoft
  • Développeur : Ubisoft
  • Type : Action / Stratégie
  • Support : Disponible uniquement en ligne
  • Multijoueurs : Jouable uniquement en multijoueur
  • Sortie France : 25 février 2014
  • Version : Française intégrale
  • Config minimum : Windows® XP SP3, Windows Vista® SP2, Windows® 7 SP1, Windows® 8, processeur : Intel Pentium IV 3.00 Ghz / AMD Athlon64 3000+ @ 1.8 Ghz, mémoire : 2 Go, mémoire vidéo : 256 Mo NVidia GeForce 8600GT / AMD Radeon HD4300 (Laptop: AMD Radeon Mobility HD4500) / Intel HD3000
  • Classification : Pour tous publics
  • Web : Site web officiel