Accueil jeuxvideo.com
  • Créer un compte
  • Se connecter
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / 1080° Snowboarding / 1080° Snowboarding sur N64 /

Test 1080° Snowboarding sur N64 du 24/01/2013

Test : 1080° Snowboarding
N64

Contributeur

Soyons honnêtes, la Nintendo 64 n'est pas restée dans les annales pour ses jeux de sport. Plus réputée pour ses grosses licences, la console a pourtant accouché en 1998 de 1080° Snowboarding, un excellent jeu de snowboard qui propose une expérience endiablée, et résolument technique, en haute altitude. Ayant la lourde tâche d'être l'un des précurseurs du jeu de snowboard sur consoles 3D, le titre propose plusieurs modes de jeu plus ou moins convaincants pour un résultat final plus que satisfaisant.

Le mode principal, nommé Challenge, permet de se mettre dans la peau d'un des cinq surfeurs disponibles et d'affronter un adversaire contrôlé par l'intelligence artificielle. Proposant trois niveaux de difficulté : normal, difficile et expert, le titre ne laisse pas le choix aux plus téméraires, puisque tous le monde doit commencer par le mode normal. Ce dernier contient quatre courses qui, une fois achevées, débloquent le mode difficile proposant les quatre circuits du mode normal plus une piste supplémentaire. Le mode expert suit le même modèle et offre les cinq descentes des modes normal et difficile en plus d'une course bonus, ce qui élève le nombre de cartes disponibles au nombre faramineux de six. Un bien faible choix, largement rattrapé par une jouabilité aux petits oignons lors de courses où vos snowboarders vont en voir de toutes les couleurs.

Les courses commencent au sommet d'une montagne

Les surfeurs ont tous des particularités distinctes que sont la technique, l'équilibre ou l'endurance. Le choix du protagoniste aura des effets sur le déroulement de la course, puisque prendre d'entrée de jeu Dion Blaster, le surfeur le plus rapide mais le moins technique, peut s'avérer un choix regrettable tant le bougre se retrouve rapidement à terre. A l'opposé, le joueur chevronné n'aura que peu d'intérêt à choisir la frêle Akari Hayami, qui bien que très maniable, n'est pas très rapide sur les pistes. Les parcours proposés, tantôt étroits et sinueux, bosselés ou bardés de raccourcis, auront vite fait de mettre vos nerfs à rude épreuve : la moindre erreur peut s'avérer lourde de conséquences, surtout en mode expert où vos adversaires n'auront aucun souci et pas une once de scrupule à vous dépasser sur la ligne d'arrivée.

Les sensations de vitesse sont convaincantes

Parlons de la jouabilité justement : si les surfeurs répondent au doigt et à l'oeil à toutes vos sollicitations avec une réactivité saisissante lors de courses où la sensation de vitesse est bel et bien présente, la réception peut s'avérer problématique si vous n'apprenez pas rapidement à bien placer votre planche après chaque saut, chaque bosse, chaque virage... Un mauvais contrôle vous fera soit chuter, soit vous déséquilibrera, entraînant dans les deux cas une perte de vitesse fortement préjudiciable. Il est alors primordial d'apprendre à vous réceptionner au millimètre près pour empêcher l'adversaire de prendre le dessus. L'intelligence artificielle, si simple à battre dans le premier mode de difficulté, devient beaucoup plus compliquée à appréhender par la suite. Malheureusement, on se rend vite compte que les concurrents effectuent toujours les mêmes actions et prennent quasiment toujours les mêmes chemins. Il devient alors beaucoup trop facile de prévoir leur comportement pour pouvoir les battre.

Plusieurs pistes se déroulent de nuit

Si le mode Challenge représente le gros du titre, que le joueur expérimenté n'aura aucune difficulté à achever en quatre ou cinq heures, la durée de vie se trouve légèrement augmentée grâce à la présence de quatre autres modes de jeu. Le mode Contre-la-montre permet de s'essayer à nouveau aux six courses du mode Challenge en tentant de battre le chrono. Le mode Figures offre la possibilité de s'essayer aux tricks sur les circuits de base ainsi que sur les deux circuits supplémentaires, plus adaptés à la pratique, et qui vous permettront peut-être de réaliser le fameux 1080° (trois rotations complètes sur soi-même avant d'atterrir). Le mode Tournoi varie entre des courses solitaires en slalom et des courses en mode Figures. Enfin, le mode Multijoueur donne l'opportunité d'affronter un ami en écran splitté.

Le mode multijoueur permet de s'amuser pendant des heures

Si 1080° est dans l'ensemble un excellent jeu vous procurant pléthore de sensations fortes grâce à sa jouabilité exigeante mais convaincante et des sensations de vitesse probantes, il est dommage de ne pouvoir affronter qu'un seul adversaire dans les modes Challenge et Multijoueur et carrément aucun dans les autres modes, créant rapidement une sensation de lassitude, sachant que le jeu ne comprend, en tout et pour tout que six pistes de course et deux pistes de figures. De plus, quelques bugs d'affichage récurrents et des ombres capricieuses viennent à intervalles réguliers altérer le plaisir de jeu. Toutefois, 1080° reste une expérience recommandable à tous les amateurs de sensations fortes sur Nintendo 64, où les titres de ce genre ne sont pas légion.

Les notes
  • Graphique 17 /20

    Malgré des environnements qui manquent de variété, un clipping prononcé inhérent au support et une gestion des ombres capricieuse, 1080° Snowboarding est beau, lisse, fin et agréable à l'œil. Il se place graphiquement dans le haut du panier des simulations sportives de la Nintendo 64.

  • Jouabilté 16 /20

    Vos snowboarders répondent à toutes vos requêtes au doigt et à l'œil avec beaucoup de réactivité. Néanmoins, la prise en main délicate et technique, en plus d'une intelligence artificielle qui n'a aucune difficulté à vous rattraper insolemment à la moindre erreur, peuvent rapidement rebuter les plus jeunes ou les joueurs peu habitués à ce genre de jeux.

  • Duree 12 /20

    Six pistes de course et deux pistes de saut. Autant dire qu'il est très rapide de faire le tour de 1080° Snowboarding. Néanmoins, la rejouabilité du soft est bel et bien présente et il est enthousiasmant de ressortir occasionnellement le jeu du placard pour effecteur le meilleur chrono ou tenter d'enfin réaliser ce fameux 1080°.

  • Son 18 /20

    La bande-son de 1080° Snowboarding s'adapte parfaitement aux courses et autres modes de jeu. Avec des riffs de guitares puissants et des compositions électroniques minimalistes, les descentes montagnardes sont carrément jouissives.

  • Scénario /

1080° Snowboarding propose une expérience inédite sur Nintendo 64 : descendre des pistes enneigées à une vitesse effrénée, réaliser des tricks sur des circuits vicieux face à des concurrents impitoyables, et contrôler votre avatar grâce à une jouabilité diablement efficace. On retrouve également une technicité qui pourra certes rebuter les néophytes, mais plaira forcément aux hardcore gamers qui ne verront aucun inconvénient à recommencer 50 fois un circuit pour obtenir le meilleur temps. En bref, nous avons ici un titre que vous souhaitez définitivement voir dans votre ludothèque, si vous possédez une Nintendo 64.

Profil de Ashtor
L'avis de Ashtor
MP
Journaliste de jeuxvideo.com
24 janvier 2013 à 10:51:26
17/ 20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (32)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/ 20
Mis à jour le 24/01/2013 Voir l'historique
Nintendo 64 Sport Nintendo Rétrogaming
  • Partager cette page :
pas d'image
AvantArrière
  • Accueil
  • Tests (2)
  • News (2)
  • Vidéos (2)
  • Images (64)
  • Wiki / ETAJV
  • Forum
HISTORIQUE DES ARTICLES
  • Test : 1080° Snowboarding sur N64
    -
    N64
Boutique
  • 1080° Snowboarding N64
    3.30 € Occasion
Mettre en valeur Masquer

Vous pouvez mettre en valeur les zones que vous désirez ainsi que noircir les zones que vous désirez cacher.