Test Ratchet & Clank : QForce- PlayStation 3

PlayStation 3

Afin de fêter dignement les 10 ans de Ratchet & Clank, Insomniac sort un peu des sentiers battus et lance un certain Qforce. A mi-chemin entre tower defense et jeu de plates-formes traditionnel, celui-ci aura fort à faire pour imposer son concept original aux fans de la première heure...

Ratchet & Clank : QForce

Après une sévère défaite aux élections, l'ex-président galactique Qwark débute l'aventure bien triste, perdu dans son vaisseau spatial. Fort heureusement, un mystérieux méchant le sort rapidement de sa torpeur et commence à semer le chaos dans la galaxie. C'est ainsi qu'est reformée la Qforce avec les incontournables Ratchet et Clank. Tout ce petit monde se lance donc rapidement dans l'action et il faut avouer qu'à partir de ce moment, le scénario passe franchement au second plan. Ainsi, si l'humour caractéristique de la série est bien présent et que quelques phrases font mouche, l'histoire contée s'avère à la fois inintéressante et plate. Ceci étant, cela n'a jamais constitué un véritable point fort de la série et l'intérêt n'est certainement pas là.

Test Ratchet & Clank : QForce PlayStation 3 - Screenshot 22QForce emprunte beaucoup aux tower defense.

Il convient dès lors d'aller relancer le système de défense de différentes planètes. Ce faisant, on découvre une progression inédite et un brin déroutante : on débute la partie avec 6 générateurs qu'il faut protéger coûte que coûte des nombreuses vagues que l'ennemi envoie. Pour cela, l'environnement doit être parcouru à la recherche de boulons permettant de construire diverses tourelles, mines et autres barricades. Certaines permettent de ralentir l'ennemi, en le faisant danser par exemple, quand d'autres l'attaquent et finalement on retrouve ici tous les éléments caractéristiques des tower defense. Le but est alors de conserver et protéger ses générateurs, sans toutefois oublier l'exploration et une action plus traditionnelle. En effet, en parallèle de la défense de la base, il convient d'attaquer les positions adverses afin d'obtenir des armes (qui s'améliorent à l'usage) et en débloquer de nouvelles. Cela offre une puissance de frappe supérieure permettant d'envisager une véritable offensive et ainsi de remporter la partie en relançant le système de défense de la planète concernée.

Test Ratchet & Clank : QForce PlayStation 3 - Screenshot 23Mais le joueur doit finalement défendre sa base seul.

Cette aventure s'avère un poil compliquée en solo notamment car on ne peut jamais attaquer une cible sans être dérangé par une contre-offensive sur sa base. En sachant que les défenses de l'ennemi réapparaissent comme par magie lorsque l'on quitte une zone, les allers-retours imposés s'avèrent rapidement frustrants et le mélange a priori alléchant entre tower defense et action ne se montre à l'usage pas si efficace que cela. Ceci étant, il est bon de noter qu'il est possible de pratiquer l'intégralité de cette campagne à deux (en ligne ou en local) et ainsi se répartir les tâches. Ratchet, Clank (uniquement dans sa version géante) et Qwark peuvent être incarnés, mais malheureusement, ces trois personnages disposent des mêmes armes, défenses et possibilités. On aurait évidemment aimé un peu de variété à ce niveau et finalement, la campagne de ce Qforce ne se montre pas totalement satisfaisante. Notons que pour ne rien gâcher, sa durée de vie est plutôt faible tandis qu'une certaine répétitivité s'installe rapidement, et ce malgré les quelques ennemis inédits qui débarquent au fur et à mesure.

Test Ratchet & Clank : QForce PlayStation 3 - Screenshot 24Affronter ce genre d'ennemis en solo est suicidaire.

En parallèle, sachez qu'il est possible de s'adonner à des épreuves multijoueurs en ligne, en un contre un ou deux contre deux. Dans tous les cas, ces joutes se déroulent en 3 étapes : dans un premier temps tous les joueurs doivent se ruer sur les quelques positions octroyant des armes et fonds avant d'organiser les défenses de leur base et de recruter des troupes permettant enfin de partir à l'assaut des générateurs ennemis. Tout ceci peut s'avérer assez stratégique et plutôt sympathique à l'usage, mais tourne malheureusement rapidement en rond puisque seulement 3 maps sont au programme. On se doit toutefois de relativiser, l'ensemble n'étant proposé qu'à 20 €, voire même 15 sur le PSN. Notons qu'en outre, pour ce prix, une version PS Vita est offerte via le Cross Buy. Le Cross Save devrait également être de la partie lors de la sortie du titre sur portables et finalement, il n'y a pas de quoi crier au scandale. On en attendait simplement un peu plus d'un Ratchet & Clank.

Lespol, le 03 décembre 2012

Les notes

  • Graphismes 15/20

    Si Qforce n'est pas forcément au niveau de ses prédécesseurs, celui-ci n'en reste pas moins coloré et agréable à l'oeil.

  • Jouabilité 12/20

    Sur le papier, Qforce propose un gameplay original faisant intervenir des éléments de tower defense couplés à certains aspects plus traditionnels de la série. Dans les faits, ce concept s'avère moins agréable que prévu, notamment car le joueur est souvent contraint d'abandonner le front afin de s'adonner à des allers-retours rébarbatifs vers une base incapable de se défendre seule. Tout ceci tourne en outre rapidement en rond, dans la mesure où seulement quelques armes, défenses et ennemis inédits viennent rompre la monotonie.

  • Durée de vie 13/20

    Avec une campagne plutôt courte et un brin répétitive ainsi qu'un mode multijoueur ne comprenant que 3 maps, ce Ratchet & Clank : Qforce ne devrait pas vous occuper très longtemps. Pour 20 €, on est toutefois loin de l'escroquerie.

  • Bande son 15/20

    Les doublages sont à nouveau très soignés, et les compositions agréables. Sans être un chef-d'oeuvre, cette bande-son n'a donc pas grand-chose à se reprocher.

  • Scénario 9/20

    Si Qforce propose un scénario, celui-ci se montre rapidement inintéressant et fade. Heureusement que l'humour est présent...

  • Note Générale13/20

    Malgré un concept original et plutôt séduisant sur le papier, Ratchet & Clank : Qforce peine à convaincre pleinement. Outre un scénario anecdotique, quoique à nouveau bourré d'humour, celui-ci se montre ainsi rébarbatif à la longue, voire même un peu répétitif. Un léger manque de contenu complète le tableau et il faut donc se tourner vers le multi pour trouver une réel intérêt au titre. Pour 20 €, il n'y a pas de quoi crier au scandale, mais on en attendait clairement davantage.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 13/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Sony
  • Développeur : Insomniac Games
  • Type : Plates-formes / Action / Stratégie
  • Multijoueurs : 4 joueurs en ligne ou 2 joueurs en local
  • Sortie France : 28 novembre 2012
  • Version : Française
  • Classification : Déconseillé aux - de 7 ans
  • Existe aussi sur :
    Ratchet & Clank : QForce - PlayStation Vita
Mots-clefs : Ratchet & Clank : Q Force Ratchet and Clank : QForce Ratchet et Clank : QForce, Ratchet & Clank : Full Frontal Assault Ratchet and Clank Ratchet et Clank, Ratchet et Clank : Full Frontal Assault Ratchet and Clank Ratchet et Clank

Vidéos

Voir les 11 vidéos de Ratchet & Clank : QForce