Menu
Battle Mania 2
  • MD
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Battle Mania 2 sur MD /

Test du jeu Battle Mania 2 sur MD

Test : Battle Mania 2
MD
Battle Mania 2
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de OldSchoolBobby
L'avis de OldSchoolBobby
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2012 à 01:08:45
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Partager sur :

Le 24 décembre 1993 sort le dernier shoot'em up en vue 2D classique sur Mega Drive, autant dire une vieillerie en pleine révolution des manic et autres bullet hell. Il faut dire que Battle Mania 2, sous-titré Vintage, suit encore et toujours la recette du genre : flinguez-les tous ! Après un premier épisode aussi sympathique que brouillon, Vic Tokai a néanmoins mis les bouchées doubles pour nous servir un morceau de choix. Alors en route, une autre dose de fun et de jolies nanas armées jusqu'aux dents ! Et que ça saute !

Battle Mania 2

La vie d'héroïne de jeu vidéo n'est décidément pas facile. Trois jours après les événements du premier Battle Mania, notre duo de charme et de choc est réveillé à 7h du matin par Morgstein, le boss final fraîchement vaincu ! Mania Ohtorii et Maria Haneda sautent alors du lit pour enfiler leurs jetpacks et descendre quelques démons. On voit d'entrée de jeu que le scénario ne s'embarrasse toujours pas de complications et préfère tabler sur l'humour et le fun immédiat. Ce second épisode est globalement plus bavard mais les dialogues regorgent à nouveau de petits clins d'œil amusants ou de passages absurdes bien sentis, parfois même directement adressés au joueur (“Si je meurs c'est de ta faute !” gronde par exemple Mania avant le premier niveau !). L'ensemble a aussi gagné en impact et en fluidité grâce à la qualité des illustrations : portraits variés selon les humeurs, brefs rappels du titre du jeu entre deux missions, réutilisation des décors de certains niveaux pour les dialogues, Battle Mania Vintage est construit comme un véritable petit épisode d'animé.

Battle Mania 2
Mania s'envole seule le temps d'une rapide mission d'entraînement.
Et l'interactivité dans tout ça ? Aucune crainte à avoir, on garde le principe du premier épisode et on l'améliore en conséquence. Mania, notre blonde infernale, est toujours le personnage à diriger, tandis que Maria reste derrière et peut si besoin se retourner vers la droite ou la gauche. Les super-attaques sont de retour sous des formes un peu plus variées, avec notamment deux puissants lasers, l'un à l'horizontale, l'autre à la verticale. Grâce à des power-up simples mais efficaces on peut augmenter ou diminuer considérablement sa vitesse selon les situations, et augmenter sa force de frappe jusqu'à obtenir un module de soutien (tirs frontaux, bombes larguées à l'arrière). En fait, le cœur du gameplay de Battle Mania est resté le même car c'est tout simplement à vous de choisir si vous voulez le modifier, grâce à de nouvelles options. La première permet de changer l'attitude du module de soutien : soit en station fixe près de Mania, soit en rotation autour d'elle, ou encore en déplacement dans la direction opposée. Cette dernière possibilité est plus stratégique, mais c'est surtout la deuxième option qui renouvelle l'expérience de jeu. En effet, elle permet tout simplement à notre personnage de tirer dans une, deux, voire huit directions ! Il suffit alors d'appuyer sur le bouton de tir pour locker la direction voulue et pouvoir bouger librement (je vais à gauche donc je vise à gauche, je vais en haut donc je vise en haut, tant que le bouton n'est pas enfoncé). Certains passages prennant une toute autre dimension selon chaque mode, libre à vous de choisir pour varier la difficulté et le style du gameplay.

Battle Mania 2
Les ennemis sont bien plus dangereux et fourbes que dans le premier opus.
Il n'est en revanche toujours pas possible d'inviter un second joueur à prendre le contrôle de Maria, en dépit du “1 play start” plein d'espoir affiché à l'écran-titre. C'est encore une fois regrettable vu le gameplay proposé mais le soft possède de solides arguments pour compenser. Le challenge a ainsi été sensiblement revu à la hausse, grâce à un level design tellement varié et inventif qu'on pourra trouver certaines idées sous-exploitées (notamment aux niveaux trois et quatre) ! Battle Mania 2 conserve le système d'énergie de son aîné – une seule vie et beaucoup de points de vie disséminés dans les niveaux – mais exploite des pièges plus retors, capables de faire tomber le Game Over d'un seul coup si l'on finit écrasé. Les développeurs s'amusent même avec les défauts de l'opus précédent comme la faculté de détruire les projectiles ennemis, qui se retrouve ici nuancée voire prise au dépourvue. Et puisque nous sommes en si bon chemin, profitons de tous les scrollings ! Vers le haut ou vers le bas, vers la gauche ou vers la droite, l'aventure part littéralement dans tous les sens pour rafraîchir sans cesse ses mécanismes.

Battle Mania 2
Boom ! Il s'agit du sprite d'une explosion ! Si, si...
Comme si de rien n'était, ces changements de scrolling nous gratifient aussi de petites touches visuelles inutiles et adorables, le genre de détails capables de vous arracher un sourire étonné et de vous plonger complètement dans l'ambiance. A l'exception de l'image ci-contre, on aura la délicatesse de vous laisser découvrir ces petits riens indispensables, en sachant que de toute façon les qualités graphiques du soft sautent aux yeux. Rien à voir avec le premier Battle Mania, ici les textures sont fines, variées, jolies et inspirées, du début à la fin. Certains décors nous laissent tout simplement sans voix, que ce soit pour leurs effets, leur beauté, leur originalité, ou tout à la fois ! Au bout d'un moment on a l'impression que le jeu ne connaît plus de limites, et on se laisse juste surprendre par la suite. Rétrospectivement, ce festival nous fait d'ailleurs voir avec un œil plus critique un ou deux niveaux, mais c'est encore une façon d'admettre qu'on est pris par l'excellence du travail accompli sur une Mega Drive à présent bien maîtrisée. L'animation, s'il fallait le préciser, est excellente, et à moins d'être renversé par l'énorme effet de rotation du niveau six, aucun souci de lisibilité n'est à déplorer.

Battle Mania 2
Résumer l'ambiance en une image ? Avec l'un des furieux boss du jeu !
Malheureusement... Le voilà, le vilain détail qui vient gâcher la fête. On arrive à la partie sonore du jeu et soyons clair : les musiques sont très bonnes, et surtout elles deviennent meilleures au fur et à mesure de la progression, jusqu'à nous régaler avec des mélodies envoûtantes qu'on n'attendait pas aux côtés d'un scénario aussi dingue. Les thèmes des boss tendent à être éclipsés par le reste, mais encore une fois il s'agit plutôt d'un signe de la qualité des compositions lors des niveaux. En bref, c'est du tout bon... si l'on parvient à échapper au bruitage indiquant que nos tirs n'ont aucun effet (lorsqu'ils touchent un mur ou une partie du boss qui n'est pas vulnérable, par exemple). Et comme l'arsenal de nos héroïnes devient vite impressionnant, à l'avant et à l'arrière, ce bruitage très aigu peut vite devenir insupportable. Rappelons également la présence du module, avec ses bombes larguées au sol, histoire d'être condamné à entendre ce bruitage pendant toute la durée du combat contre le sixième boss, ou encore les passages en scrolling vertical, où naturellement la seule solution pour savourer les musiques est à peu près de ne pas tirer ! C'est vraiment incompréhensible dans la mesure où le premier épisode ne souffrait pas de ce défaut, et ça l'est d'autant plus quand on remarque que le bruitage a été judicieusement désactivé pour le niveau cinq. Aussi, il faudra bien l'adorable "Thank you!" minaudé par Maria lorsque l'on choisit de continuer à l'écran de Game Over, pour nous consoler.
Les notes
  • Graphismes 18 /20

    On a bien envie de dire qu'on a affaire au shoot le plus original de la console en termes d'ambiance graphique, au risque de froisser les amoureux de Panorama Cotton (sorti plus tard puisqu'il s'agit du tout dernier shoot'em up Mega Drive, en vue de profondeur). La perfection de l'ensemble donne au soft un goût un peu scolaire par rapport au précédent Battle Mania, avec un sentiment de vouloir proposer toujours plus (de scrollings, d'idées, etc.), mais peut-on s'en plaindre quand le résultat est aussi bon ?

  • Jouabilité 17 /20

    On ne change pas un gameplay qui marche. Ou bien on le change ? A vous de décider ! En dehors de petits réajustements bienvenus, l'essentiel des nouveautés dans le maniement des personnages est entièrement optionnel. Dans tous les cas la conception des ennemis, des pièges et des boss est beaucoup plus poussée que dans le premier opus. L'équipe de Vic Tokai nous livre une foule de petites trouvailles pour nous maintenir constamment dans l'action, tant et si bien qu'on pourra juger tel passage trop court ou trop simple au regard de son potentiel. A nouveau, la générosité du jeu manque d'équilibre. Il nous frustre d'un mode deux joueurs. Mais ce sont les seuls vrais défauts qu'on puisse lui imputer.

  • Durée de vie 13 /20

    Le premier Battle Mania était facile. Celui-ci est accessible. D'un côté il est tout à fait possible d'avoir un challenge correct selon les options choisies, en particulier si l'on s'impose le défi de ne perdre aucun point d'énergie. De l'autre, on peut trouver un fun immédiat grâce aux tirs multidirectionnels, simples à prendre en main et permettant d'assouplir les manœuvres à effectuer (on est loin d'un système à la Forgotten Worlds version Mega Drive, à titre de comparaison). La rejouabilité profite également de ce caractère optionnel, et une fois le soft bien en main on pourra à l'occasion essayer de nouvelles techniques, sans avoir à s'y préparer et à tout mémoriser comme c'est souvent le cas dans un shoot.

  • Bande son 15 /20

    Aïe... Des compositions très prometteuses qui auraient pu se concrétiser sans l'infâme bruitage du tir manqué. Ce problème n'est pas omniprésent mais lorsqu'il est là, il l'est souvent jusqu'au fond des oreilles sans réelle possibilité d'y échapper. On finit par s'y faire et apprécier malgré tout les musiques, énergiques voire enchanteresses, quitte à profiter du sound test très complet dans les options. Mania et Maria nous font à nouveau entendre leurs petites voix digitalisées (“Power-up!” “Speed up!” “Weapon!” etc.), mais on retiendra surtout le “Thank you!” de notre pétillante blonde à l'écran de Game Over, quand tant d'autres shoot'em up nous laissent abattus à ce moment du jeu !

  • Scénario 15 /20

    Le boss final débarque en plein milieu de la sélection des super-attaques pour vous parler d'un easter egg. Voilà comment ça se passe dans Battle Mania. Kikoku Kikokusai, avec son nom bien énervant à prononcer, vous réserve quelques surprises amusantes pour ajouter encore au casting et à l'humour du soft, qui bénéficie cette fois d'un aspect anime soigneusement intégré. Cette application et ce soin manifestes diminuent cependant la part de charme et de fraîcheur qu'on pouvait trouver dans le premier épisode, à cause notamment d'un générique de fin bien moins touchant et beaucoup trop long. A signaler enfin, le prix excessif de la version boîte nous pousse à vous recommander les moyens alternatifs, quitte à se passer du petit manga présent dans le manuel. Un excellent patch de traduction existe de plus en anglais, permettant d'apprécier autant que possible la drôlerie et les clins d'œil de la série.

Véritable baroud d'honneur d'un style en perdition, festival de fun dopé à coups d'options et d'inventivité, Battle Mania Daiginjou ou Battle Mania Vintage est un de ces jeux réellement uniques. Il présente quelques défauts et partis pris notables mais se montre tellement généreux, et avec un tel succès, qu'on reste pris de bout en bout par cette aventure. Le 24 décembre 1993, la console de Sega fait un joli pied de nez à toute une future génération de shoots hardcore, comme si de rien n'était.

Profil de OldSchoolBobby
L'avis de OldSchoolBobby
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 octobre 2012 à 01:08:45
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Mis à jour le 31/08/2017
Megadrive Shoot'em Up Vic Tokai
Dernières Preview
PreviewNioh 2 - Une suite qui déchaîne son démon intérieur ? 13 sept., 18:22
PreviewRing Fit Adventure : La symbiose idéale entre sport et jeu vidéo ? 12 sept., 14:15
PreviewProject Resistance : Le nouveau Resident Evil orienté multi où l’enfer, c’est l’autre 12 sept., 07:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
2
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
3
Death Stranding
08 nov. 2019