Menu
The Book of Unwritten Tales
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : The Book of Unwritten Tales
Mac
The Book of Unwritten Tales
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 août 2012 à 17:30:41
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.5/20
Fnac Marketplace PC 15.93€ Fnac PC 19.99€ Amazon PC 21.32€ Amazon PC 30.63€ Amazon PC 44.82€ Amazon PC 57.73€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Si certains joueurs avaient déjà pu découvrir The Book of Unwritten Tales en l'achetant en import, le jeu étant disponible depuis quelques années en Allemagne, c'est à la fin du mois de juillet que le point and click a débarqué en téléchargement sur quelques plates-formes, comme Steam ou gog.com. On en profite donc pour nous lancer aussi à l'assaut de ce jeu d'aventure d'ores et déjà encensé par la critique et par les joueurs.

The Book of Unwritten Tales

The Book of Unwritten Tales nous est proposé par le studio allemand King Art, studio ayant également participé au développement du fameux Black Mirror 2, en y intégrant notamment tous les dialogues, mais également le design des puzzles. Le titre avait déjà fait forte impression lors de sa sortie anglaise à la fin de l'année dernière, et voilà qu'il débarque maintenant en version digitale. Hélas, les sous-titres ou les voix en français ne sont toujours pas de rigueur, mais il serait dommage que ce «détail» empêche les joueurs de profiter de cet excellent jeu d'aventure, renouant avec de grands titres du genre, un peu absents de la scène vidéoludique actuelle. Car The Book of Unwritten Tales, s'il ne paye pas de mine au prime abord, parvient très rapidement à nous faire entrer dans son histoire classique, mais finalement assez riche et très bien mise en scène. On y découvre un monde fantaisiste dont l'équilibre est perturbé depuis quelques années par une guerre entre l'Alliance, regroupant notamment les elfes, les humains et les nains et les forces des ténèbres. Dans tout ce chaos, un archéologue gremlin pense avoir trouvé l'emplacement d'un artefact qui donnerait un grand pouvoir à son possesseur, qui pourrait alors rétablir la paix. Cette créature souhaite donc remettre ces informations cruciales entre les mains d'un puissant archimage humain, de manière à favoriser l'Alliance. Mais les choses ne se dérouleront pas comme prévues, et cette quête insensée retombera alors sur les épaules de quatre personnages que tout sépare pourtant, et que vous aurez la joie de diriger tour à tour dans cette aventure.

The Book of Unwritten Tales
Voici l'un de nos héros, l'humble gnome Wilbur Weathervane.
On commence d'ailleurs le prologue de cette longue histoire comprenant une vingtaine d'heures de jeu (c'est assez rare pour être signalé) en incarnant l'elfe Ivo, avant de faire la connaissance du simple gnome Wilbur Weathervane, qui a toujours rêvé d'être un héros. Celui-ci fait la rencontre du gremlin archéologue, qui lui confie un mystérieux anneau ainsi que quelques explications succinctes, avant de se faire rattraper par ses vilains geôliers. Il se trouvera donc rapidement embarqué dans cette quête et tentera de parler à l'archimage humain pour le convaincre de partir à la recherche de cet artefact magique, ce qui ne sera évidemment pas si simple qu'il n'y paraît. Dans The Book of Unwritten Tales, le joueur habitué retrouvera bien vite ses petites habitudes. L'aventure, divisée en cinq chapitres d'une longueur impressionnante, vous permet de découvrir un scénario de fantasy classique mais dense, structuré de manière intelligente. En effet, on y passera d'un personnage à l'autre de manière logique, avant que ceux-ci ne se regroupent pour poursuivre leurs péripéties. On y trouve comme toujours un scénario évoluant lentement grâce aux résolutions des divers puzzles proposés, souvent à base de combinaisons d'objets dans l'inventaire, objets auparavant trouvés dans les décors. Pour suivre la mode, le jeu adopte ce système de barre espace, permettant de révéler les emplacements des zones interactives à l'écran. La chasse aux pixels n'est donc pas forcément de rigueur, même si on imagine que certains joueurs préféreront encore une fois se passer de cette aide. Ceci dit, sans cela, certains items sont un peu durs à trouver, ce qui peut s'avérer assez frustrant.

The Book of Unwritten Tales
Certains décors font leur petit effet.
Par contre, les énigmes en elles-mêmes sont toutes assez simples d'accès, et, si on ne parlera pas de logique (vous trouvez que ça tombe sous le sens de chasser un rat en donnant son ADN à un robot, ou encore de récupérer un slime grâce à une raquette de tennis, vous?), force est de constater que les puzzles s'enchaînent toujours très agréablement, surtout pour un joueur habitué aux combinaisons farfelues des objets d'un inventaire. Le système est ici très simple, et les développeurs de chez King Art ont visiblement décidé de ne pas s'embarrasser avec des ajouts superflus. La recette est encore une fois classique, mais efficace. Comme on le disait, plus tard dans l'aventure (après environ 7 heures de jeu), il sera possible de contrôler trois personnages apparaissant alors sur le même écran. Encore une fois, l'approche choisie est intuitive, puisque des icônes les représentant s'afficheront en haut de l'écran, et qu'un simple clic nous fera passer d'un protagoniste à l'autre. Les énigmes s'orientent alors vers des sortes de séquences coopératives plutôt bien pensées. Finalement, l'un des attraits les plus marquants du jeu est cette impression que l'aventure prend son temps, que les développeurs ont choisi de poser leur univers de manière convenable et de prendre soin de leurs personnages en leur apportant un peu de profondeur, ce qui est surtout visible pour le gnome Wilbur Weathervane, très attachant. C'est là qu'on se rend compte que ce n'est généralement plus vraiment le cas des productions actuelles, qui nous expédient d'une situation à l'autre sans vraiment y apporter de jolies fioritures. On ne criera donc jamais vraiment au génie, mais le résultat est pourtant bien supérieur à la plupart des point and click de ces dernières années. The Book of Unwritten Tales dispose également de jolis décors, qu'on aurait aimé un peu plus fins. Au final, malgré ses dialogues exclusivement en anglais, ce point and click signé King Art pourrait bien réconcilier quelques joueurs avec ce genre particulier ayant un peu perdu ses lettres de noblesse.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Au prime abord, les environnements du jeu ne flattent pas spécialement la rétine, et les cinématiques sont clairement dépassées, techniquement. Mais l'ensemble fonctionne malgré tout, grâce à quelques animations plutôt réussies et à une touche artistique permettant à quelques décors de détonner.

  • Jouabilité 16 /20

    Vous ne trouverez pas ici de concept ingénieux ou particulièrement original, mais l'ensemble fonctionne très bien en utilisant de manière intelligente les bonnes vieilles ficelles du point and click. On passe donc notre temps à faire évoluer l'histoire en surmontant une à une les situations les plus rocambolesques, et surtout en profitant de ce background travaillé, des personnages principaux et secondaires bien écrits et d'un humour omniprésent, bourré de références.

  • Durée de vie 17 /20

    Pas de doute, vous en aurez pour votre argent ! The Book of Unwritten Tales prend son temps et délivre une aventure s'écoulant tranquillement durant une petite vingtaine d'heures, divisées en cinq chapitres.

  • Bande son 16 /20

    Evidemment, certains joueurs seront frustrés par l'absence de dialogues (ou de sous-titres) en français, mais force est de constater que les voix anglaises sont excellentes et parfaitement dans le ton. Les musiques, elles aussi finalement assez classiques (décidément), parviennent à ajouter un peu d'ampleur à certaines situations.

  • Scénario 15 /20

    Des ogres, des elfes, des nains et des humains, un anneau, un artefact magique, une guerre contre les forces des ténèbres... le studio King Art emprunte des thèmes vus et revus afin d'imposer cette aventure qui repose donc sur de bien stables piliers. Le résultat manque donc un peu d'originalité, mais le tout est pourtant très agréable à parcourir, notamment grâce à l'humour qui assaisonne le tout.

The Book of Unwritten Tales a donc bien fait de passer par la case du téléchargement digital, puisque cela permettra sans doute à une poignée supplémentaire de joueurs de découvrir ce point and click qui fait preuve d'un grand classicisme, mais offre une aventure riche, dense et particulièrement convaincante.

Profil de Lena
L'avis de Lena
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 août 2012 à 17:30:41
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (2)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.5/20
Mis à jour le 24/08/2012
Mac Aventure Point'n Click King Art Nordic Games
Dernières Preview
PreviewGrounded - Le nouvel Obsidian miniaturise le jeu de survie ! 14 nov., 22:44
PreviewArise : A Simple Story, mélancolie et retour dans le temps pour un jeu poétique 11 nov., 11:11
PreviewShenmue 3 : Le successeur attendu d'une saga culte ? 04 nov., 14:30
Les jeux attendus
1
The Last of Us Part II
29 mai 2020
2
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020