Aperçus Call of Duty : Black Ops Declassified- PlayStation Vita

PlayStation Vita

Pour booster les ventes d'une console, rien ne vaut une bonne grosse franchise connue pour s'écouler par tonnes. Développée par Nihilistic, cette version Vita de Call of Duty Black Ops va pourtant devoir mettre un sacré coup de collier pour attirer les foules.

Call of Duty : Black Ops Declassified

Présentée à la va-vite en une poignée de minutes chez Sony, Call of Duty Black Ops Declassified a pour but de faire le lien entre la fin du premier Black Ops se déroulant durant la Guerre Froide et son successeur plutôt tourné vers l'avenir. Ce n'est pourtant ni son scénario si son mode solo qui ont été plus que brièvement dévoilés lors de la Gamescom mais son orientation multijoueur qui semble clairement être le cœur de la bête. Force est de constater que la démo a du mal à convaincre. Côté contenu, on annonce 6 maps (oui, 6, il ne manque pas un 1 devant) accompagnées par 4 modes de jeu hérités de la série, au rang desquels du classique Team Deatmatch, Free 4 All ou Kill Confirmed. D'autres modes sont toutefois attendus, mais pour l'heure, Nihilistic garde le silence radio à ce sujet. D'autres éléments clefs de la franchise seront également au programme, à commencer par les fameux Killstreak permettant de débloquer des atouts en cours de partie. Quant au nombre de joueurs pouvant rejoindre un match, la limite sera fixée à du 4 contre 4. Bien évidemment, Declassified ne manquera pas de profiter des particularités de la Vita, l'écran tactile permettant de frapper au corps-à-corps ou de lancer des grenades exactement comme dans le précédent titre de Nihilistic, Resistance Vita, le pavé tactile arrière servant pour sa part à retenir sa respiration lorsqu'on snipe.

Aperçu Call of Duty : Black Ops Declassified - GC 2012 PlayStation Vita - Screenshot 1OK, je me rends.

Et c'est donc après cette rapide introduction tout en Powerpoint que nous avons pu assister à un combat multi d'environ 3 minutes. Si le gameplay est relativement dynamique, difficile d'y voir une grande profondeur. On bombarde un peu au petit bonheur et... c'est à peu près tout. Avec en prime une réalisation qui ne fait pas spécialement rêver. Difficile de sortir de là très convaincu. Si le titre paraissait dans plusieurs mois, on serait évidemment plus clément, mais avec une sortie fixée au mois de novembre, on imagine mal que la bête nous réserve de grosses surprises. Avec un contenu aussi rachitique, Declassified fait un peu figure d'étendard Vita de la franchise vite bricolé et destiné à alimenter les bundles de fin d'année. Reste à espérer que l'avenir nous fasse mentir ou que le solo, totalement ignoré à Cologne, ne parvienne à redorer ce blason terni. En attendant, on s'inquiète un peu.

Nos impressions

En gardant à l'esprit que l’appréciation concerne ce qui a été présenté, force est de reconnaître que Declassified peine à jouer la carte du charme. Si comme son développeur le suggère, le multijoueur sera le point central du titre, on serait en droit d'attendre un contenu nettement plus conséquent, surtout sur une machine capable d’accueillir des titres à l'ossature lourde. Nihilistic et Activision prévoient-ils de lever le voile sur un solo finalement pas si anecdotique qu'on nous le laisse penser ou d'enrichir le contenu multijoueur ? C'est clairement à souhaiter car tel qu'on nous le montre, le multi de Declassified n'a rien de magique.

Retour haut de page

Infos jeu

Mots-clefs : COD : Black Ops Declassified

Vidéos

Voir les 5 vidéos de Call of Duty : Black Ops Declassified