Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2013
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : PC PS3 360 iOS
Test : Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2013
PS3
Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2013
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 juin 2012 à 18:05:41
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
  • Partager sur :

Après un opus qui souffrait de nombreux maux, comme l'interface ou la construction de decks, l'édition 2013 de Duels of the Planeswalkers débarque sur PC, consoles et iPad. Le jeu signé Wizards of the Coast a-t-il enfin trouvé sa place ?

Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2013

Rassurez-vous, nous n'avons pas l'intention de vous expliquer les règles de Magic : The Gathering. Le fait que cela prendrait 10 pages est une des raisons primordiales. Ce jeu de cartes à collectionner, remarquable par sa longévité, n'est plus à présenter. Ainsi, lorsqu'un titre comme Duels of the Planeswalkers arrive sur nos machines, c'est avec un oeil expert que les joueurs l'attendent au tournant. Il faut dire que les précédents épisodes n'ont pas vraiment convaincu, ayant du mal à trouver leur place entre un soft qui vous tient la main en ne vous proposant que des decks déjà préparés, et une difficulté à vous faire pâlir. Autant vous le dire tout de suite, ce n'est pas la version 2013 qui vous convaincra.

Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2013
Vous pouvez (voire devez) visionner les cartes en zoomant.
En effet, si vous espériez enfin créer un deck à partir de rien, vous risquez de déchanter bien vite. Vous commencez donc avec quelques paquets dignes de packs d'introduction, qui n'utilisent qu'une infime partie des possibilités offertes par Magic. A chaque victoire, vous récupérerez une seule carte parmi les 30 à débloquer par deck. Quand on sait qu'une partie peut durer plusieurs dizaines de minutes, et que rien n'assure votre réussite, ce sont des heures de mano a mano qui vous attendent. Certes, vous débloquerez d'autres decks par la suite, souvent plus compétitifs, mais compte-tenu du fait que la construction de votre jeu constitue sans doute 90% du plaisir provoqué par Magic, il y a de quoi être étonné. Pourtant, le petit questionnaire au démarrage du titre, qui demande au joueur depuis combien de temps il joue à Magic, laissait entendre qu'il était aussi destiné aux connaisseurs. Soit, alors peut-être est-il spécialement conçu pour les débutants ? Pas vraiment...

Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2013
Tu la sens mon armée ?
En effet, Duels of the Planeswalkers 2013 souffre d'une très mauvaise gestion de la difficulté. Aucune courbe : dès les premiers matchs, vous pouvez vous faire poutrer sévère si vous n'avez pas une bonne main, chose qui n'arrive bizarrement jamais à votre adversaire IA. Votre seul véritable moyen de vous en sortir est de jouer constamment le même deck en espérant gagner avec un petit peu de chance et gonfler votre jeu avec de meilleures cartes. Malheureusement, au bout d'un moment, les choses s'inversent et l'adversaire a bien du mal à contrer votre synergie toute fraîche. Malgré ces défauts, force est de reconnaître que la magie Magic opère toujours et on est tout heureux de retrouver les mécanismes qui ont fait son succès. Comme quoi, tout n'est pas à jeter, loin de là. Mais manque de bol, le titre souffre aussi d'une vilaine tare : sa lisibilité.

Magic : The Gathering : Duels of the Planeswalkers 2013
De petites rencontres ponctuent la quête principale.
Déjà un problème dans le précédent opus, l'interface de Duels of the Planeswalkers 2013 n'a pas été assez revue, et il est toujours impossible de lire une carte sans zoomer dessus, ce qui débouche sur d'incroyables et inutiles pertes de temps. Il n'est pas toujours aisé de lire la table non plus, surtout quand une créature dispose de plusieurs auras ou équipements. L'ergonomie est à loger à la même enseigne et il n'est pas rare de jouer la mauvaise carte au mauvais moment parce que les phases ne sont pas bien définies. Cela dit, avec pas mal d'entraînement, on arrive quand même à s'en sortir. Par contre, les choses se gâtent quand il s'agit de jouer dans des modes à plusieurs comme le Planechase par exemple. Si vous n'employez pas le zoom toutes les deux secondes, vous risquez d'avoir de belles surprises, comme une créature adverse honteusement cachée derrière l'icône de point de vie d'un adversaire. C'est encore plus embêtant quand on se rend compte que l'IA se met à ramer totalement quand une partie à quatre arrive au 5ème ou 6ème tour, là où il faut gérer un sacré paquet de cartes sur la table. Espérons que vous soyez patient...

Enfin, il ne faudrait pas oublier que Duels of the Planeswalkers 2013 propose une très bonne durée de vie, avec plusieurs modes de jeu et une campagne nous opposant à beaucoup d'adversaires. A ceci s'ajoute un mode Défi qui vous demande généralement de vous sortir d'une situation compliquée en un seul tour, et surtout du Multi en ligne. Dommage que le nombre de decks relativement famélique par rapport au potentiel de Magic risque de ruiner vos espoirs à très long terme, surtout si vous avez déjà des cartes sous la main et des amis avec lesquels jouer...

Les notes
  • Graphismes 11 /20

    On retrouve quelques nouvelles illustrations ce qui est toujours sympatoche. Par contre, la résolution qui nous empêche de lire les cartes sans passer par le zoom nuit clairement au plaisir de jeu, et en règle générale, à la lisibilité de la table.

  • Jouabilité 12 /20

    Magic restera toujours Magic en soi. On retrouve les règles du jeu, et donc une partie du plaisir qui en découle. Malheureusement, l'impossibilité de faire son propre deck et le peu d'impact que l'on a sur les préconstruits risquent de rebuter les vieux de la vieille, alors que les néophytes se heurteront à une difficulté trop corsée en début de partie. L'idée de retrouver les cartes de la prochaine extension de base n'est pas assez alléchante pour rattraper le coup.

  • Durée de vie 13 /20

    Le nombre de cartes est bien trop faible pour tenir en haleine sur le très long terme, c'est une évidence. Maintenant, les perfectionnistes mettront beaucoup de temps pour récupérer toutes les cartes d'un même deck et les modes de jeu, que ce soit à 2 ou plus, sont assez nombreux pour diversifier l'expérience.

  • Bande son /

    Quelques bruitages clairsemés, mais rien de bien transcendant.

  • Scénario /

    Il y a bien une trame scénaristique qui met en avant Nicol Bolas, mais de là à mettre une note...

Duels of the Planeswalkers 2013 ne diffère pas assez de ses prédécesseurs pour constituer une réelle évolution. Si certains efforts ont été réalisés, des tares pourtant évidentes ont parfois été laissées pratiquement telles quelles. Toutefois, puisque les règles de Magic restent respectées, il peut s'agir d'une opportunité pour les néophytes de découvrir un jeu mythique, du moins s'ils ne sont pas rebutés par la difficulté mal dosée.

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
22 juin 2012 à 18:05:41
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (12)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Mis à jour le 22/06/2012
PlayStation 3 Jeu de cartes Wizards of the Coast
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Phantom Doctrine : Guerre froide et thriller tactique, une alliance à fort potentiel
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Mario Party : The Top 100, un jeu pour les fans, qui ne plaira pas à tous les fans sur 3DS
    3DS
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live