Menu
Yakuza : Dead Souls
  • PS3
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Yakuza : Dead Souls sur PS3 /

Test du jeu Yakuza : Dead Souls sur PS3

Test : Yakuza : Dead Souls
PS3
Yakuza : Dead Souls
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 mars 2012 à 16:48:30
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (27)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.4/20
Tous les prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Les zombies nous ont déjà été servis à toutes les sauces, à tel point que l'on frôle l'indigestion. Il faudra pourtant remettre encore le couvert puisqu'une nouvelle louche de morts-vivants nous arrive tout droit du Japon. Ces mauvais bougres sont bien décidés à mettre Tokyo à feu et à sang mais ils ont eu la mauvaise idée de commencer par Kamurocho. Les yakuzas ne manquent en effet pas de ressources pour les chasser de leur quartier.

Yakuza : Dead Souls

On commence à bien connaître la série des Yakuza qui investit régulièrement les machines de Sony. On y suit toujours avec autant de plaisir les mésaventures de Kazuma Kiryu, le yakuza au grand cœur qui essaie tant bien que mal de prendre sa retraite. Le pauvre n'a toutefois pas souvent l'occasion de profiter des plages d'Okinawa ni même de gérer sérieusement son orphelinat. Son passé finit toujours par le rattraper et il se voit alors obligé de remettre sa casquette de gangster pour arranger la situation à grand renfort de coups de poing. On ne sera pas trop étonné d'apprendre que ce Yakuza : Dead Souls s'ouvre avec l'annonce du kidnapping de la petite Haruka, c'est devenu une véritable habitude de se faire enlever pour la protégée de Kiryu. On sera par contre un peu plus surpris par la forme que prend cette nouvelle aventure : il ne s'agit plus vraiment de régler des conflits qui secouent la pègre japonaise, mais plutôt de libérer le quartier de Kamurocho d'une invasion de zombies.

Yakuza : Dead Souls
Il ne faut pas avoir peur de sortir l'artillerie lourde contre ce genre d'ennemis.
Le point de départ de ce Yakuza : Dead Souls a de quoi laisser perplexe plus d'un fan de la série. Si Kamurocho, la fameuse réplique du quartier de Kabukicho, répond bel et bien toujours présent, les lieux sont totalement méconnaissables. Les morts-vivants ont pris possession du secteur et les autorités japonaises n'ont pas trouvé d'autre solution que de murer purement et simplement les rues concernées par l'infection. Dans ces conditions, tous ceux qui se trouvent derrière ce mur paraissent condamnés. Ceux qui ont joué au précédent opus savent cependant que Shun Akiyama n'est pas du genre défaitiste. Ce prêteur sur gages a une vision très particulière de son métier et n'hésite jamais à montrer les muscles pour défendre la veuve et l'orphelin. En l'occurrence, il va plutôt se démener pour sauver sa dévouée secrétaire en allant chercher des secours à l'extérieur de la zone contaminée. Un peu à la manière de Yakuza 4, le scénario de ce spin-off vous permettra d'incarner tour à tour quatre personnages différents. Akiyama cèdera donc sa place au fougueux Goro Majima qui prend la situation comme un bon moyen de se défouler, puis à Ryuji Goda qui revient d'entre les morts avec un bras bionique, avant de retrouver ce bon vieux Kiryu. Rassurez-vous, vous conservez votre équipement et votre expérience lorsque vous passez d'un personnage à l'autre.

Yakuza : Dead Souls
Majima prend plutôt les choses à la légère.
Effectivement, si la recette de ce Yakuza : Dead Souls s'éloigne de celle de ses aînés, elle conserve tout de même un système de progression qui rappellera quelques souvenirs aux habitués de la saga. Vous gagnez ainsi des niveaux au fil de l'aventure et des points de compétences qui vous permettront de débloquer de nouvelles aptitudes. Vous pouvez par exemple débloquer de cette manière la capacité de viser automatiquement la tête de vos ennemis. Ne vous y trompez pas, si la baston est toujours au cœur de la série, elle laisse ici la place à des gunfights un peu plus violents. Dans ces conditions, l'équipement que vous portez prend encore plus d'importance que dans les opus traditionnels de la série. Il faudra vous dégoter un arsenal considérable, gérer vos munitions en profitant des stocks laissés par les forces d'autodéfense, trouver des protections efficaces, et surtout améliorer l'ensemble grâce aux matériaux collectés ici ou là. On peut compter pour ce dernier point sur l'étrange receleur bègue que l'on a déjà croisé et sur son van qui lui tient lieu d'atelier mobile. Il s'agit d'un passage obligé si vous souhaitez lui acheter la dernière sulfateuse à la mode ou si vous voulez qu'il améliore votre beau fusil à pompe. Il met d'ailleurs son superbe carrosse à votre disposition pour vous permettre de vous reposer, de sauvegarder et d'organiser votre inventaire.

Yakuza : Dead Souls
La visée automatique facilite grandement les headshots.
La chasse aux zombies s'annonce sous les meilleurs auspices mais il faut bien constater que la sauce a du mal à prendre lorsque l'on se lance dans le feu de l'action. Sans être totalement injouables, les contrôles brillent par leur rigidité excessive et la caméra capricieuse n'arrange pas vraiment les choses. On sait que les zombies n'ont généralement pas une intelligence sur-développée, mais les faiblesses de l'IA sont ici souvent confondantes. Il suffit par exemple de se placer derrière une petite barrière de circulation pour allumer sans danger tous les ennemis du coin. Même quand ils sont nombreux, les morts-vivants basiques ne constituent jamais une grande menace. Les choses se compliquent un tout petit peu avec les infectés spéciaux. Les développeurs de Yakuza : Dead Souls ne sont pas allés chercher très loin et on retrouve là des stéréotypes que l'on a déjà régulièrement croisés dans les jeux du genre : l'athlète qui saute partout comme un cabri, le balèze qui peut lancer des voitures, le gros qui donne des bonus à ses collègues, la nana qui appelle d'autres zombies en criant... Ce manque d'originalité se traduit finalement par une certaine lassitude du joueur, même les combats contre les boss ont du mal à se montrer véritablement épiques. L'aspect spectaculaire est pourtant bel et bien de la partie, notamment par le biais de la jauge d'Heat qui permet ici de lancer des attaques dévastatrices. Après une petite QTE, vous pourrez ainsi faire exploser une moto, des bidons d'essence ou même des grenades envoyées par un partenaire histoire de nettoyer une zone plus ou moins étendue.

Yakuza : Dead Souls
Les quêtes annexes ne manquent pas de piment.
Si on peut difficilement conseiller Yakuza : Dead Souls aux amateurs de TPS purs et durs, les adeptes de la série devraient cependant y trouver leur compte grâce aux très nombreuses activités annexes proposées. Les mini-jeux habituels sont toujours de la partie et, même si cela peut paraître totalement hors de propos, vous pouvez vous entraîner au golf, aux fléchettes, partir à la pêche, ou même draguer des hôtesses et les emmener au karaoké. Cette richesse apparente tranche avec l'aspect très linéaire de l'aventure principale. Cette dernière est soutenue par une foule de cinématiques qui peinent à lui insuffler un véritable rythme. Heureusement, vous pouvez toujours sortir de ce carcan pour retourner explorer les quartiers infestés. De précieux matériaux et de nombreuses quêtes annexes vous y attendent. Ces dernières ne manquent pas d'humour et se montrent souvent plus originales que l'histoire principale. Au final, on se retrouve donc avec un titre relativement moyen si on le considère comme un jeu d'action lambda, mais qui devrait pourtant satisfaire les fans de la série qui trouveront une foule de clins d'œil et surtout tous les petits à-côtés qui font le sel de la licence.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    On retrouve sans surprise le même rendu graphique que dans les précédents opus : les décors sont assez détaillés mais le moteur est désormais franchement vieillot. Attendez-vous par exemple à avoir de sérieux ralentissements si vous utilisez des explosifs.

  • Jouabilité 11 /20

    La série gère assez mal sa conversion au TPS : les contrôles sont rigides à l'excès et la caméra capricieuse risque de vous causer quelques sueurs froides.

  • Durée de vie 15 /20

    L'aventure est un peu courte si l'on se contente de tracer vers les objectifs. En même temps, tous les fans de la série le savent, un Yakuza ne dévoile toute sa richesse que si on prend le temps de flâner. Ce spin-off est un peu à part mais il ne déroge pas à cette règle et le joueur curieux finira toujours par être récompensé.

  • Bande son 15 /20

    Comme toujours, nous avons affaire à de très bons doublages japonais qui sont soutenus par des musiques qui collent assez bien à l'ambiance.

  • Scénario 13 /20

    Le scénario de ce spin-off tourne au grand n'importe quoi mais l'assume complètement. Il faut tout de même être un inconditionnel de la série pour saisir toutes les blagues qui font souvent référence aux autres épisodes.

Il est légitime de se demander comment évaluer un jeu tel que Yakuza : Dead Souls. Objectivement, il ne s'agit ni d'un bon TPS, ni d'un titre particulièrement bluffant, et pourtant les amateurs de la série pourront réellement prendre plaisir à le découvrir. Faut-il comprendre que l'abus de zombies finit par altérer notre faculté de jugement ? A moins bien entendu que ce ne soit notre attachement à Kamurocho qui nous rende cette aventure sympathique... Toujours est-il que nous nous retrouvons là face à un jeu certes bourré de défauts, mais qui parvient tout de même à nous tenir en haleine sans problème.

Profil de miniblob
L'avis de miniblob
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
23 mars 2012 à 16:48:30
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (27)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.4/20
Mis à jour le 23/03/2012
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Fire Emblem Three Houses : Plus accessible, plus permissif
    SWITCH
  • Preview : The Surge 2 : Une consolidation des forces et un lissage des faiblesses ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : The Dark Pictures Man of Medan : Une aventure horrifique à vivre en coopération
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce